Partagez cette page : Quelle école d'ostéopathie choisir en île-de-france?

Quelle école d'ostéopathie choisir en île-de-france?
Aller à la page 1, 2  Suivante
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    forum.osteopathe.com Index du Forum La vie des écoles
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
aurore.s
OsteOpatte Occasionnel


Inscrit le: 21 Jan 2013
Messages: 3

MessagePosté le: Lun Jan 21, 2013 1:50 pm    Sujet du message: Quelle école d'ostéopathie choisir en île-de-france? Répondre en citant

Bonjour à tous,

Après un premier semestre de médecine, mes résultats au concours ne m'ont pas permis de continuer au second semestre, c'est pourquoi je m'intéresse beaucoup à l'ostéopathie pour me réorienter même si l'insertion sur le marché du travail est très difficile en île de france et surtout à Paris. J'ai été acceptée dès le 2d semestre à l'IDO (Institut Dauphine d'ostéopathie) mais j'ai également entendu parler du CEESO, de l'ESO et de l'ITO. Ces trois dernières écoles sont plus loin de chez moi mais j'aimerais savoir laquelle/lesquelles serai(en)t la/les meilleure(s) avant de confirmer mon inscription à l'IDO, et si vous avez d'autres conseils n'hésitez pas.
Merci! Smile
haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Alexandra
Grand OsteOpatte


Inscrit le: 01 Mar 2007
Messages: 946
Localisation: Paris

MessagePosté le: Lun Jan 21, 2013 2:22 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Oui on a d'autres conseils: fuit ce cursus, et essaie de te réorienter là où il y a du travail.
Le choix est plutôt large:
- retenter une 2 e année de PACES?
- psychomotricien
- orthoptiste
- orthophoniste
- ergothérapeute

Les études sont moins longues et moins coûteuse, et il y a du travail. Tu peux aussi bien bosser en tant que salariée qu'en libéral.

Je ne comprends pas: quand tu postes tu dis "même si l'insertion sur le marché du travail est difficile"
Ouhou réveille toi, l'insertion n'est pas difficile, tu peux ouvrir un cabinet, mais la profession est SATURÉE !!! Et dans toute la France, et surtout d'ici la fin de tes études!
En quelle langue il faut vous le dire? Tu n'es pas la seule à mettre ce genre de message, c'est pas dirigé uniquement contre toi.

Mais il y a une réalité, c'est que tout le reste est sur concours, et que les jeunes ne veulent pas se faire chier à les passer. Du coup vous préférez intégrer des écoles hors de prix pdt 5 ans en vous disant "mais moi je suis motivé, j'y arriverais. Et puis d'ici là ça aura changé".
C'est la facilité!
Sans compter que c'est gratifiant d'être "accepté" dans une "grande" école d'ostéo. La preuve, tu rentres directe en 2 e trimestre dis donc. Tu ne te poses pas la question de savoir pourquoi?

Et puis en plus, dauphine n'est pas une bonne école.
_________________
Ostéopathe DO installée à Paris
haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
aurore.s
OsteOpatte Occasionnel


Inscrit le: 21 Jan 2013
Messages: 3

MessagePosté le: Lun Jan 21, 2013 2:50 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Même si c'est une petite claque, merci de ta réponse rapide Alexandra.
J'ai en effet parlé avec des ostéopathes qui m'ont dit la même chose en ce qui concernait la saturation de la profession et je me suis mal exprimée mais c'est ce que je voulais dire.
Je me suis pas mal renseignée en ce qui concernait les métiers de psychomotricien, orthoptiste, orthophoniste et ergothérapeute qui malheureusement ne m'intéressent pas. Je ne peux pas retenter de 2ème PACES sauf après une licence, or 3 ans de bio ne me plairait absolument pas et j'ai tiré un trait sur médecine. Après pour rester dans l'aide à la personne il reste kinésithérapie, plus simple, et psycho, mais en effet tout le reste est sur concours ce qui veut dire qu'en attendant de passer ces concours que faire? Et si j'échoue? D'où le côté rassurant de ces écoles qui vous prennent directement. Je sais donc à quoi m'en tenir avec l'IDO mais alors cela vaut-il tout de même la peine de tenter le CEESO et l'ITO en septembre prochain?
haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
osteoretraité
Grand OsteOpatte


Inscrit le: 01 Oct 2006
Messages: 1359
Localisation: sud-est

MessagePosté le: Lun Jan 21, 2013 3:06 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Je crois qu'ITO c'est à Toulouse...
Perso si votre réflexion continue dans ce sens j'aurais plutôt tendance à conseiller ISO PARIS EST à Lognes.
haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
aurore.s
OsteOpatte Occasionnel


Inscrit le: 21 Jan 2013
Messages: 3

MessagePosté le: Lun Jan 21, 2013 3:30 pm    Sujet du message: Répondre en citant

En effet j'ai confondu l'ISO avec l'ITO qui est bien l'Institut Toulousain d'ostéopathie! Merci de votre réponse
haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
yannick
Grand OsteOpatte


Inscrit le: 14 Juin 2007
Messages: 2363
Localisation: la belle province

MessagePosté le: Lun Jan 21, 2013 4:41 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Salut aurore,

J'y vais de concert avec alexandra... Ton choix est complètement insensé, et tu ne te feras pas de cadeaux ni au portefeuille de tes parents en allant en ce sens...
Il y a des tonnes d'opportunités là où tu en es mais après 1 an d'ostéo toutes ces portes seront fermées. Tu dis que bio ne t'intéresse pas, mais qu'en sais-tu ? le programme est large comme dans toutes les licences et te feras surement mûrir tes choix et rebondir sur d'autres choses. Je prends un exemple très simple, qui sait que commencer STAPS peut amener vers des études ultra-poussées en biomécanique et à mi chemin avec les neurosciences ??? Il suffit de bien choisir son programme. Pour la bio c'est pareil, il faut juste trouver la fac qui peut t'offrir tout ca.

Mon seul conseil concernant l'ostéo c'est de la fuir soit définitivement soit d'envisager l'étranger à savoir l’Angleterre seul piste raisonnable avec un diplôme qui ne sera pas un diplôme en carton.
Dans tes choix et sur la france je flush Dauphine sans remord et penche pour le ceeso mais je suis moins crédible puisque j'en suis issu.
_________________
Osteopathe D.O
haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
osteoboy
Grand OsteOpatte


Inscrit le: 27 Mar 2011
Messages: 463

MessagePosté le: Lun Jan 21, 2013 5:16 pm    Sujet du message: Répondre en citant

A refaire, je pense que je tenterai médecine. (kiné)
en cas d"échec j aurai fait soit une fac de bio dans le but de devenir prof, soit infirmier

Mais je ne pense vraiment pas que ce soit un choix judicieux aurore que de te lancer dans l'ostéo qui est une formation très couteuses, et sans débouchés.

Va faire un tour en CIO, renseigne toi sur ce qui se fait, et il y a plein de professions paramédicales dont on a des préjugés et qui sont en final passionnantes....

et ne reve pas , ne crois comme veux le faire croire certaines écoles d'ostéos dans leur pub que tu seras un pti médecin au bout de 5 ans, avec le stétho autour de ton cou...
haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Alexandra
Grand OsteOpatte


Inscrit le: 01 Mar 2007
Messages: 946
Localisation: Paris

MessagePosté le: Mar Jan 22, 2013 8:33 am    Sujet du message: Répondre en citant

Désolée pour la "claque" aurore, mais le but était de te faire réagir. Tu sais moi je m'en fiche si tu te lances la dedans je ne te connais pas. Mais c'est dommage de gâcher ton avenir comme ça alors que tu as le choix.

Si je te conseillais une école je dirais le ceeso ou l'eso. Mais l'une et l'autre sont des pompes à fric. Quoi que le ceeso si tu cherches bien met en garde contre la saturation de la profession (mais pas assez, évidemment).

Concernant les études en fac, il y a bcp d'équivalences après la licence. Tu as aussi la possibilité de faire des licences pro qui te donnent un travail juste après. Comme dit Yannick il y a bcp de fac et d'options possibles en fac. Si rien d'autre ne t'intéresse, tu peux t'y lancer, et ça viendra.

Mais Osteo par pitié fuis!!!!
_________________
Ostéopathe DO installée à Paris
haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
osteoboy
Grand OsteOpatte


Inscrit le: 27 Mar 2011
Messages: 463

MessagePosté le: Mar Jan 22, 2013 10:14 am    Sujet du message: Répondre en citant

surtout quand tu vois le nombre d'ostéopathe qui cherche à se réorienter car un moment donné il faut bouffer et faire bouffer sa famille....

assure tes arrières dans un premier temps, quitte à faire ostéo ensuite
haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
tiane61
OsteOpatte Occasionnel


Inscrit le: 10 Jan 2013
Messages: 1

MessagePosté le: Mar Jan 22, 2013 1:53 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Tout à fait d'accord , je suis installé dans un centre médical avec petit loyer , des médecins qui m'envoie du monde etc etc... et même dans le nord c'est saturé , de plus les patients sont de plus en plus exigeant et si ils n'ont pas de résultats ( eux de miracles) de suite ils vont voir ailleurs sans hesiter!!

Je plains les étudiants fier aujourd'hui d’être en Première année d'ostéo , ils n'auront pas un seul patient. J'ai un amis à biarritz il me dit que sa moyenne de patient est de 0 a 2 patients par semaine !! , donc aprés même avec ceux que tu dit Alexandra tu à l'air de vouloir quand même faire cela c comme tu veux mais c incroyable.
La seule chose que tu a à faire c de te mettre le nez dans t bouquins de trouver une bonne methode de boulot et d'avoir ta P1 pour avoir une vie agréable !!!
haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
BrunoT
Passionné


Inscrit le: 17 Fév 2012
Messages: 338

MessagePosté le: Mer Jan 23, 2013 1:09 pm    Sujet du message: Répondre en citant

aurore.s a écrit:
Je sais donc à quoi m'en tenir avec l'IDO mais alors cela vaut-il tout de même la peine de tenter le CEESO et l'ITO en septembre prochain?


Ouvre les yeux, non pas du tout.....
Un CAP ou un BTS est plus viable qu'un pédant "DO d'une soit disant école d'un haut niveau"
Sérieux DO en poche, tu verras moins doués ou courageux de tes connaissances de collège ou lycée s'en sortir mieux que toi et avec droit au chomage en plus si en ont besoin. Pendant qu'ils auront des enfants, un logement, partiront en vacs, toi après tes 6ans d'études de haut niveau (ahahahahaha), tu vivras une fois DO en poche en dessous du seuil de pauvreté sans droit à rien ! Donc soit tu restes chez tes parents soit tu te cases avec quelqu'un qui peut te faire vivre.

choisi une filière qui est dans tes compétences et qui offre un vrai diplome et avec evidemment des débouchées correctes ou laissant la porte ouverte vers divers métiers.

La filière ostéo est l'une des plus grosse arnaque que je connais niveau formation: faux air de médecine, fausses débouchées, remplissage horaire de cours ne te servant finallement a rien, enseignements non validés, mensonges sur les besoins en ostéos....
combien d'années faut il pour rembourser ses études ostéos quand on vit en dessous du seuil de pauvreté ?????
Prochaine étude du ROF? "lol" Twisted Evil
_________________
Ostéopathe DO,DOF, DOE, DOM, TOM
Très haute écoles internationale supérieure osétopathique de la RP
Diplome de niveau I master 2 professionnel, inscrit au RNCP. 6ans de cours, mémoire devant jury international
Mission humanitaire au Bengladesh
haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
demmaxxx
OsteOpatte Occasionnel


Inscrit le: 16 Avr 2013
Messages: 2

MessagePosté le: Mar Avr 16, 2013 11:49 am    Sujet du message: Répondre en citant

Bonjour,
Ce que je te conseille si l'ostéopathie te passionne, tu peux très bien continuer ta formation même si la discipline n'est pas encore reconnue comme discipline médicale en France. De plus en plus de personnes consultent des ostéopathes pour diverses raisons et je peux te dire que les vrais ostéopathes ne chôment pas.


Dernière édition par demmaxxx le Mer Avr 17, 2013 8:26 am; édité 1 fois
haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Alexandra
Grand OsteOpatte


Inscrit le: 01 Mar 2007
Messages: 946
Localisation: Paris

MessagePosté le: Mar Avr 16, 2013 2:45 pm    Sujet du message: Répondre en citant

demmaxx, visiblement tu n'y connais pas grand chose à la profession.... je pense que tu n'es pas ostéo, alors laisse parler les ostéo de leur métier, non?

car même si le nombre de patients augmente, on est en crise donc il y a moins d'argent dans les foyers, et le nombre d'ostéo augmente beaucoup plus que le nombre de patients.
_________________
Ostéopathe DO installée à Paris
haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
yannick
Grand OsteOpatte


Inscrit le: 14 Juin 2007
Messages: 2363
Localisation: la belle province

MessagePosté le: Mar Avr 16, 2013 4:58 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Alexandra a écrit:
demmaxx, visiblement tu n'y connais pas grand chose à la profession.... je pense que tu n'es pas ostéo, alors laisse parler les ostéo de leur métier, non?

car même si le nombre de patients augmente, on est en crise donc il y a moins d'argent dans les foyers, et le nombre d'ostéo augmente beaucoup plus que le nombre de patients.


Ou demaxx est en première année et le cerveau bien moulé par son directeur qui, lui, roule en cayenne et a son livret retraite bien plein, merci qui ???
_________________
Osteopathe D.O
haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Alexandra
Grand OsteOpatte


Inscrit le: 01 Mar 2007
Messages: 946
Localisation: Paris

MessagePosté le: Mer Avr 17, 2013 9:00 am    Sujet du message: Répondre en citant

Ok moi mieux comprendre Wink
_________________
Ostéopathe DO installée à Paris
haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Montrer les messages depuis:   

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    forum.osteopathe.com Index du Forum La vie des écoles Toutes les heures sont au format GMT
Aller à la page 1, 2  Suivante
Page 1 sur 2

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum

Si vous avez aimé cette discussion, partagez-la sur vos réseaux sociaux préférés :


© Osteopathe.com All rights reserved