Partagez cette page : Réformes 2014

Réformes 2014
Aller à la page 1, 2  Suivante
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    forum.osteopathe.com Index du Forum Actualités
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
handymax
Impliqué


Inscrit le: 10 Jan 2014
Messages: 110
Localisation: Lyon

MessagePosté le: Mer Fév 26, 2014 9:39 am    Sujet du message: Réformes 2014 Répondre en citant

Salut à tous !

Si j'ai bien compris :

- Les décrets de 2014 visant à (ré)harmoniser la qualité et la durée de formation de l'ensemble des écoles en France sont en cours, pour aboutir à une liste d'écoles agréées en juillet 2014.

- Ces décret ayant pour but de réduire le nombre d'étudiants, donc d'ostéopathes sur le marché pour les années à venir.

Est-ce un réel espoir pour le futur de notre profession ?
Croyez-vous à la réussite de ces décrets ?

J'ai peur que certaines écoles ne soient pas agréées cette année, donc impression de réussite mais que 1 ou 2 ans plus tard le nombre d'écoles ré-augmentent en respectant ces décrets et que la situation revienne au même...
Je pense néanmoins que c'est une très bonne chose, mais (j'en appelle aux plus anciens) cette situation s'est-elle déja produite auparavant ? Espoir puis déception... ?

En tout cas j'y crois !

Bien à vous
haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
CLOCHETTE85
OsteOpatte Occasionnel


Inscrit le: 26 Sep 2013
Messages: 19

MessagePosté le: Mer Fév 26, 2014 12:11 pm    Sujet du message: Répondre en citant

tant que nous n'aurons pas un numérus clausus, ce sera le risque , les écoles pour survivre se mettront aux normes!
comme dit ma cousine, nous avons les fesses dans les ronces et nous ne sommes pas prêt d'en sortir
haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Sbob
Grand OsteOpatte


Inscrit le: 08 Mar 2006
Messages: 1600

MessagePosté le: Mer Fév 26, 2014 1:34 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Pour se mettre aux normes il faudra avoir des cliniques qui tournent...
Et ça c'est pas gagner !

DOnc si l'état fait son boulot, ça devrait aller, faut-il encore qu'il le fasse
_________________
"Notre plus grand danger, le seul danger qui peut en fait menacer le futur de l'ostéopathie réside dans les erreurs de ceux qui se prétendent nos amis"
A.T.Still
haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
yannick
Grand OsteOpatte


Inscrit le: 14 Juin 2007
Messages: 2363
Localisation: la belle province

MessagePosté le: Mer Fév 26, 2014 2:32 pm    Sujet du message: Re: Réformes 2014 Répondre en citant

handymax a écrit:
Salut à tous !

Si j'ai bien compris :

- Les décrets de 2014 visant à (ré)harmoniser la qualité et la durée de formation de l'ensemble des écoles en France sont en cours, pour aboutir à une liste d'écoles agréées en juillet 2014.

OUI

- Ces décret ayant pour but de réduire le nombre d'étudiants, donc d'ostéopathes sur le marché pour les années à venir.

OUI

Est-ce un réel espoir pour le futur de notre profession ?
Croyez-vous à la réussite de ces décrets ?

Absolument pas, quand bien même les futurs décrets iraient dans le sens voulu par le plus grand nombre, il n'en reste pas moins que la grosse majorité des ostéos sont des jeunes diplômés. Le marché ne s'équilibrera qu'une fois cette génération d'ostéo à la retraite. Une décision, quand bien même salvatrice, ne fera revenir les ostéopathes dans le vert que d'ici 20 ans.
Être en école d'ostéopathie en ce moment est une folie doublée d'une absurdité.


J'ai peur que certaines écoles ne soient pas agréées cette année, donc impression de réussite mais que 1 ou 2 ans plus tard le nombre d'écoles ré-augmentent en respectant ces décrets et que la situation revienne au même...

C'est exactement ce qui va se passer, seul le numerus clausus et/ou la mise sous tutelle à l'université ne viendra à bout de cette catastrophe ambiante et les politiques ne vont pas dans ce sens.

Je pense néanmoins que c'est une très bonne chose, mais (j'en appelle aux plus anciens) cette situation s'est-elle déja produite auparavant ? Espoir puis déception... ?

En 2007 avec l'espoir en moins.

En tout cas j'y crois !

Moi non mais je te souhaite tellement d'avoir raison

Bien à vous

_________________
Osteopathe D.O
haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
yannick
Grand OsteOpatte


Inscrit le: 14 Juin 2007
Messages: 2363
Localisation: la belle province

MessagePosté le: Mer Fév 26, 2014 2:37 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Sbob a écrit:
Pour se mettre aux normes il faudra avoir des cliniques qui tournent...
Et ça c'est pas gagner !

DOnc si l'état fait son boulot, ça devrait aller, faut-il encore qu'il le fasse


Je suis d'accord en partie avec toi mais ne penses-tu pas que les écoles peuvent trouver une parade à cela genre "dispensaire gratuit" ou somme modique juste de sorte à remplir les conditions sur le papier ?

De mon côté, comme dis précédemment, la seule issue c'est d'enlever le contrôle du recrutement et ou de l'enseignement aux seuls ostéos avec des dispositions du type numerus clausus (qui ne signifie pas concours forcément) et programme inclus à l'université type disposition Belge, voire même micro-programme (2 ans après une licence dans un domaine pertinent). Bien sûr, vieux ou pas tout le monde repasse l'examen avec comme focus sécurité du patient, ce sera déjà un bon début.
_________________
Osteopathe D.O
haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
ostéomat
Grand OsteOpatte


Inscrit le: 17 Mar 2006
Messages: 1153

MessagePosté le: Ven Fév 28, 2014 10:43 am    Sujet du message: Répondre en citant

Exactement dans le sens du vent mauvais evoqué par mes collègues, j'ajoute : il ne faut pas un numerus clausus pour l'ostéopathie, il faut plutôt un moratoire !
Ca ferait ouvrir les yeux à tous les aventuriers à tête blonde et leurs parents friqués de ne pas investir un kopek dans l'espoir dispensé par les marchands de cette profession.

La preuve : si l'ostéo était une panacée professionnelle (à hauteur des sacrifices demandés), on ne serait pas là à chercher des solutions pour sortir de ce vietnam seulement 7 ans après les décrets !!!

On a tous gueulé en 2007, par ce qu'on savait depuis la Loi de 2002 que ça allait pas être facile et que ce seraient les plus forts en nombre et en influence dans le domaine de la santé qui allaient piétiner ce joli jardin bio promis à un grand avenir...

Tu parles Charles : au final personne n'est content : les toubibs qui nous prennent pour des capillo-masseurs et maintenant nous contre-indiquent (!!!); les kinés qui aimeraient faire de l'ostéo un ensemble de techniques bien pratiques; les exclusifs ayant sué sang et eau pour.... des nèfles; le gouvernement (heureusement) bien emmerdé avec cette masse grouillante de faillites personnelles derrière leurs plaques dorées...

L'ostéopathie, par la volonté destructrice, ne l'oublions pas, de nos ministres de la santé depuis 2002 (mattei/douste/bachelot et surtout XBertrand !!!)
ont engraissé en 10 ans l'ostéopathie au point de la rendre obèse.

Maintenant on parle bien de cure d'amaigrissement mais, comme yannick dit :
- ça peut pas faire de mal mais ça sera long et
- pas certainement efficace, si le pouvoir d'influence n'est pas enlevé aux écoles
car ces dernières trouveront bien les parades pour rentrer "dans les clous" même si leurs cliniques sont vides, etc etc...
haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
michel
Grand OsteOpatte


Inscrit le: 17 Oct 2007
Messages: 1188

MessagePosté le: Ven Fév 28, 2014 11:17 am    Sujet du message: Répondre en citant

Même bilan catastrophique que mes camarades précédents.
Pas de solution car la seule solution qui tienne serait qu'il n'y ait plus d'élève dans les années à venir autant dire rêver à l'impossible.
Nous le voyons régulièrement dans les cabinet lorsque nous déconseillons vivement la jeune progéniture de s'engager dans cette voie là:"c'est justement la seule vocation qui vaille" (après avoir échouer dans les différents concours de santé,ou pour éviter toute sélection)à l'entrée d'une profession de soins).
Le numérus clausus de formation est la seule solution pour pérenniser ce métier ...dans 20 ans ou plus.
Préparons nos mouchoirs ,nous allons continuer à pleurer.
haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
clemclem
OsteOpatte Occasionnel


Inscrit le: 05 Jan 2011
Messages: 19

MessagePosté le: Sam Mar 01, 2014 2:08 pm    Sujet du message: Répondre en citant

ouais c'est la merde....

Après bon, yaura des bons qui mangeront, et yaura des moins bons qui changeront de métier pour payer les créances... de leurs parents ! Smile
Enfin c'est ce qu'on dit, mais c'est pas facile quand meme, meme pour les vieux bons, d'après ce qu'on dit, aussi...

perso je fais d'autres choses que de l'osteo, sans gagner d'argent, mais je me dit que d'être un peu polyvalent me permettra surement de m'en sortir si ça va plus dans mon coeur de métier, que dis-je, mon métier de coeur (sortez les violons). Et surtout j'aime bien faire d'autres trucs, en fait !
_________________
Osteopath D.O.
haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
ostéomat
Grand OsteOpatte


Inscrit le: 17 Mar 2006
Messages: 1153

MessagePosté le: Dim Mar 02, 2014 1:03 pm    Sujet du message: Répondre en citant

clemclem a écrit:
ouais c'est la merde....

Après bon, yaura des bons qui mangeront, et yaura des moins bons qui changeront de métier pour payer les créances... !


Ca c'est le mensonge typique vehiculé encore par les écoles : "ceux qui n'en veulent, qui sont bons, motivés, etc... s'en sortiront" :
bullshit : des bons, j'en vois, j'en ai vu qui m'ont remplacé, etc... et ils ne s'en sortent pas mieux que les autres !

Des motivés y'en a un paquet !!!, et c'est bien ça qui fait chier : voir autant d'energies, de forces vives dispos et prêtes à en découdre se faire rétamer à glandouiller et pedaler dans le rien/nada : triste !!!

Chacun se raccroche encore à ce mythe "du bon qui va reussir et le mauvais non" : Rolling Eyes
Ya jamais eu autant de bons ostéos et aussi peu de boulot pour eux !
Voilà le résumé !
haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Alexandra
Grand OsteOpatte


Inscrit le: 01 Mar 2007
Messages: 946
Localisation: Paris

MessagePosté le: Lun Mar 03, 2014 8:59 am    Sujet du message: Répondre en citant

Et vous ne pensez pas que ça peut s'améliorer un peu?
Je suis peut-être (surement) naïve mais moins d'inscrits dans les écoles + moins d'écoles ayant l'agrément + bcp d'osteos qui se reconvertissent + augmentation du nb de consults sur la moyenne nationale = amélioration non?

Vous n'augmentez pas votre chiffre d'affaire? Le nb de patients? Ici je trouve que c'est pas si mal pour une période de crise. C'est clair que j'ai pas mal galéré mais le bilan est très positif alors que je suis en plein Paris.... Qu'est-ce qui fait que pour certains ça ne décolle jamais? Il fait peut-être persévérer? Après je comprends que c'est chiant d'attendre encore et encore.... Que tout le monde ne peut pas se le permettre..... Mais la situation ne va-t-elle pas s'améliorer un chouilla cette année voir en 2015?
_________________
Ostéopathe DO installée à Paris
haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
ostéomat
Grand OsteOpatte


Inscrit le: 17 Mar 2006
Messages: 1153

MessagePosté le: Lun Mar 03, 2014 9:33 am    Sujet du message: Répondre en citant

Ca galère grave, dans ma région !
Avec le moindre village de 2000 hab comptant 3 ostéos...faut pas s'étonner...

moi, ce qui me surprend c'est l'aveuglement de ceux qui veulent s'installer ici (zone carbonisée entre autres : le sud-ouest) :
ils ont tous les moyens pour réaliser une simple étude de marché au regard des chiffres que l'on possède maintenant, pour se rendre compte qu'il faut aller là plus que là, etc...
Seulement, comme dans tout choix personnel, l'envie et le coeur outrepassent la raison et on finit par aller où l'on veut, nonobstant les conseils inverses...
Je ne compte plus (...) les cabinets qui ferment en - de 12 mois !! Ni les CV de galériens, majors de promo, bénévoles dans le sport, masseurs esthétiques, mais surtout encore porteurs de la foi dans leur travail futur...
Ceux qui réussisient prennent leurs clic et leurs clac et vont faire un "vrai" recensement des besoins en ostéopathie et ils prennent le train pour aller gagner leur croute.

On est pas des toubibs qui pouvons nous installer partout en taffant tous les jours : nous on CHERCHE le travail, il ne vient pas tout seul, aujourd'hui !

et c'est pas mieux pour les kiné en formation ostéo à qui l'on répète que les exclusifs sont responsables de cette situation, et qu'ils en sortiront, eux, car pros de santé et couverts : ils continuent au final à pratiquer la kiné teinté d'ostéo, mais sans la rentabilité promise par ce rêve d'honoraires libres !
haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
yannick
Grand OsteOpatte


Inscrit le: 14 Juin 2007
Messages: 2363
Localisation: la belle province

MessagePosté le: Lun Mar 03, 2014 6:28 pm    Sujet du message: Répondre en citant

+1
_________________
Osteopathe D.O
haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
osteoboy
Grand OsteOpatte


Inscrit le: 27 Mar 2011
Messages: 463

MessagePosté le: Lun Mar 03, 2014 11:07 pm    Sujet du message: Répondre en citant

ostéomat ce n'est hélas plus trop vrai ce que tu racontes...

Je me suis installé dans la campagne au milieu de nulle part... j'ai un ostéo qui s'est installé à 150m de mon cabinet. Dans le département le nombre d'ostéos a plus que doublé en 2 ans.
Je gagne le smic, ma patientèle augmente tout doucement, et je me demande combien de temps il va falloir que j'attende pour arriver à me sortir 2000 euros par mois...
haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
yannick
Grand OsteOpatte


Inscrit le: 14 Juin 2007
Messages: 2363
Localisation: la belle province

MessagePosté le: Mar Mar 04, 2014 4:09 am    Sujet du message: Répondre en citant

osteoboy a écrit:
ostéomat ce n'est hélas plus trop vrai ce que tu racontes...

Je me suis installé dans la campagne au milieu de nulle part... j'ai un ostéo qui s'est installé à 150m de mon cabinet. Dans le département le nombre d'ostéos a plus que doublé en 2 ans.
Je gagne le smic, ma patientèle augmente tout doucement, et je me demande combien de temps il va falloir que j'attende pour arriver à me sortir 2000 euros par mois...


En fait c'est ca le truc et c'est le fond de ma réponse dans la question que lève jutement Alexandra.
Je ne pense pas que cela soit difficile d'amortir ses charges et son loyer en ouvrant un cabinet d'ostéo, mais tout le problème réside dans le fait d'augmenter suffisamment son CA pour pouvoir envisager de se verser un salaire en accord avec ses ambitions.
C'est là que les choses coincent et comme l'a dit si bien ostéomat, on voit fleurir de tout, de celui qui s'est découvert une passion pour l'enseignement à celui qui s'est révélé dans l'humanitaire et le bénévolat sans oublier le fasciné par l'ostéo-acupressing (ou toute méthode new-age) et j'en passe... Le point commun de tout cela étant d'essayer de se constituer une clientèle (du coup on est dans le business) suffisante pour pouvoir vivre de son exercice à défaut de son art.
Mon avis je l'ai donné maintes fois, celui qui n'a pas une clientèle établie maintenant ne s'en sortira tout simplement pas. L'ostéopathie est morte, et souffre d'Acharnement thérapeutique à coup bataille inter-ASP toute plus inefficaces (certains diraient incompétentes) les unes que les autres.
_________________
Osteopathe D.O
haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
ostéomat
Grand OsteOpatte


Inscrit le: 17 Mar 2006
Messages: 1153

MessagePosté le: Mar Mar 04, 2014 7:52 am    Sujet du message: Répondre en citant

Je suis d'accord avec toi, mais je nuance sur les syndicats :
effectivement on peut leur reprocher tous les maux de la terre :
notamment leurs querelles d'egos, leurs contradictions, certaines mauvaises decisions...
Mais : ils existent et ils ont fait exister l'ostéopathie, ils sont evidemment indissociables de sa création : notre histoire est jeune et elle ne peut être occultée : lisez plutôt sur le site de l'ostéo cette histoire racontée par Robert Perroneaud-Ferre ou par d'autres.

Il est facile de taper sur les syndicats en ne l'étant pas tout en attendant qu'ils œuvrent pour la profession !!! C'est ça le plus marrant, alors qu'il n' y a pas plus de 1000 memebres dans chacun d'entre eux...

Marrant aussi de s'attendre à ce que les dirigeants (des ostéos : donc des apprentis syndicalistes) pèsent face au Gouvernement et leurs armadas de conseillers successifs + les pros des syndicats/lobbys de toubibs, kinés... eux 10 fois plus nombreux,rodés et financés...

c'est pour ça que je n'ai jamais tout attendu de mes syndicats, ni du registre, par contre je leur fais confiance car je connais le boulôt engagé quand on y prend un poste, c'est vraiment une charge !
Et surtout, personne ne les felicite alors que personne ne veut les remplacer !!

Les attaquer c'est se tirer une balle dans le pied par ignorance plus que par malveillance : c'est pour ça que je conseille aux plus jeunes de discuter avec des vieux pour integrer dans leur encephale une simple leçon d'histoire : celle d'où on vient et qui nous a permis de pratiquer ce merveilleux metier : c'est une histoire passionnante, indispensable et éclairante.

Puisse l'avenir proche confirmer tous les engagements ambitieux négociés avec le Gouvernement !
haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Montrer les messages depuis:   

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    forum.osteopathe.com Index du Forum Actualités Toutes les heures sont au format GMT
Aller à la page 1, 2  Suivante
Page 1 sur 2

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum

Si vous avez aimé cette discussion, partagez-la sur vos réseaux sociaux préférés :


© Osteopathe.com All rights reserved