Partagez cette page : New perspectives for an evidence-informed osteopathic approa

New perspectives for an evidence-informed osteopathic approa
Aller à la page 1, 2, 3, 4  Suivante
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    forum.osteopathe.com Index du Forum Débats autour des articles publiés sur ce site ou dans les autres sites ostéopathiques
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
yannick
Grand OsteOpatte


Inscrit le: 14 Juin 2007
Messages: 2363
Localisation: la belle province

MessagePosté le: Mar Avr 15, 2014 11:08 am    Sujet du message: New perspectives for an evidence-informed osteopathic approa Répondre en citant

Je vous invite à partager cet article qui va dans le bon sens...
http://www.journalofosteopathicmedicine.com/article/S1746-0689%2814%2900024-8/abstract
_________________
Osteopathe D.O
haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
yannick
Grand OsteOpatte


Inscrit le: 14 Juin 2007
Messages: 2363
Localisation: la belle province

MessagePosté le: Mer Avr 16, 2014 2:37 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Voila le texte intégral de l'abstract pour ceux qui n'ont pas encore clické.


JOM a écrit:

Osteopathic decapitation: Why do we consider the head differently from the rest of the body? New perspectives for an evidence-informed osteopathic approach to the head.

Abstract:
The osteopathic management of the head was initially founded on a biomechanical model which has since proved to be highly controversial. The current call for the evidence-informed practice of osteopathy, and the level of critical reasoning we expect from our students, are no longer compatible with Sutherland's ideas on cranial osteopathy.

Meanwhile, an interesting field has developed called tissue mechanics. This may provide osteopaths with useful evidence to develop a treatment model of the head that fits better with current knowledge. Biomechanics is not limited to kinematics to the human body. It includes tissue mechanics that aims to describe the way living tissues distort under different types of loading. It has been extensively applied to understand the role and development of cranial sutures and the distribution of stresses and strains over the skull.

Even though it is among the hardest materials in the body, bone distorts during normal function and more obviously during trauma. Bone tissues undergo stresses and strains when loaded, like any other material, and cranial bones are no exception to this rule.

In this article we review the mechanical properties of the cranial bones and sutures and highlight the fact that the muscles are the main cause of cranial bone deflections. Muscle contraction is now recognized to be one of the principal causes of bone loading and this is true for the head: apart from in the case of traumatic events, a large amount of research into the mechanical properties of cranial bones and sutures confirms that muscle contraction is the main cause of skull deflection.



Je me suis permis de souligner trois passages qui méritent un peu de discussion, même si étant sous presse, je n'ai pas acces encore au contenu.

Que pensez-vous de la reflexion selon laquelle le modèle sutherlandien est obsolète et qu'il existe une autre facon de reflechir sur l'ostéopathie dans le champs crânien.

J'aimerais assez avoir l'avis de ralesp, mon MKTMO préféré la dessus, y7 verrait-on un autre rapprochement d'idée avec la TMO ?

Les praticiens de Poyet ?

Ostéomat éventuellement recherche/ostéo, facile ou pas facile, pertinent ou non pertinent
_________________
Osteopathe D.O
haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
gegdredd
Grand OsteOpatte


Inscrit le: 17 Oct 2007
Messages: 483

MessagePosté le: Jeu Avr 17, 2014 12:30 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Very Happy Very Happy Ha ça fait plaisir d'enfin lire ce genre de choses Very Happy Very Happy

Ca me fait beaucoup penser au concept de tenségrité crânienne (façon Gilles Boudehen : https://www.youtube.com/watch?v=qLYtDtMiOyM).

C'est la manière que je préfère de faire du crânien et qui n'est pas fondé sur des fadaises de MRP et touti quanti Wink
_________________
De 1858 à 1972, à Lourdes:
- - guérisons miraculeuses reconnues par les autorités médicales: 34
- - guérisons miraculeuses constatées par les autorités religieuses:72
- - accidents mortels de circulation sur la route du pélerinage: 4272...
haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
juzza
Passionné


Inscrit le: 07 Fév 2010
Messages: 205

MessagePosté le: Jeu Avr 17, 2014 12:56 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Intéressante vidéo où l'on entend le terme de mouvement respiratoire primaire. Il n'a JAMAIS été question de mouvement respiratoire primaire.
haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Sbob
Grand OsteOpatte


Inscrit le: 08 Mar 2006
Messages: 1600

MessagePosté le: Jeu Avr 17, 2014 1:43 pm    Sujet du message: Répondre en citant

+1 juzza
_________________
"Notre plus grand danger, le seul danger qui peut en fait menacer le futur de l'ostéopathie réside dans les erreurs de ceux qui se prétendent nos amis"
A.T.Still
haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
yannick
Grand OsteOpatte


Inscrit le: 14 Juin 2007
Messages: 2363
Localisation: la belle province

MessagePosté le: Jeu Avr 17, 2014 8:04 pm    Sujet du message: Répondre en citant

gegdredd a écrit:
Very Happy Very Happy Ha ça fait plaisir d'enfin lire ce genre de choses Very Happy Very Happy

Ça me fait beaucoup penser au concept de tenségrité crânienne (façon Gilles Boudehen : https://www.youtube.com/watch?v=qLYtDtMiOyM).

C'est la manière que je préfère de faire du crânien et qui n'est pas fondé sur des fadaises de MRP et touti quanti Wink



J'ai écouté la vidéo mais dans ce que je comprends de l'article, cela n'a rien a voir avec de la tenségrité...

Ici on parle bel et bien de tensions du système musculaire qui serait à l'origine de modification du système sutural et non une quelconque action des MTR qui dans un mode de raisonnement sutherlandien et pour citer le résume: "ne correspond pas au niveau de raisonnement critique que l'on attend de la part des étudiants".
_________________
Osteopathe D.O
haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
yannick
Grand OsteOpatte


Inscrit le: 14 Juin 2007
Messages: 2363
Localisation: la belle province

MessagePosté le: Ven Avr 18, 2014 2:34 am    Sujet du message: Répondre en citant

juzza a écrit:
Intéressante vidéo où l'on entend le terme de mouvement respiratoire primaire. Il n'a JAMAIS été question de mouvement respiratoire primaire.


On a déjà eu la discussion je ne sais plus trop où mais se draper derrière la différence mécanisme/mouvement, l'un étant l'origine de l'autre et les deux étant obsolètes par nature, ne sert à mon avis à rien.

Quitte à parler des erreurs de la vidéo, je préfère la magnifique faute d'orthographe: est à la place de êtes dans une phrase du genre: Vous qui "est" blabla.
_________________
Osteopathe D.O
haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
juzza
Passionné


Inscrit le: 07 Fév 2010
Messages: 205

MessagePosté le: Ven Avr 18, 2014 8:30 am    Sujet du message: Répondre en citant

Je voulais souligner une erreur commune que je trouve embêtante car le rejet d'un modèle en l'ayant mal compris me semble étrange (de la part d'un enseignant ?)

Ensuite c'est un peu plus compliqué que mécanisme entrainant mouvement, et beaucoup d'éléments du MRP sont très mal compris.

Le modèle des muscles, ou n'importe quel modèle d'ailleurs si tu veux, mais cela ne colle pas avec les sensations. As-tu déjà ressenti la marée? pas l'IRC hein, et pas le mécanisme d'un point de vue structurel. Ce ne sont pas les muscles. (on ne se tape pas dessus hein, je viens en paix )

Par contre cette phrase de l'abstract est celle que je dis à mes patients :
Citation:
Even though it is among the hardest materials in the body, bone distorts during normal function and more obviously during trauma. Bone tissues undergo stresses and strains when loaded, like any other material, and cranial bones are no exception to this rule.


Si tu prends un pont, il est construit en matériaux qui permettent de gérer les chocs, le vent le poids tout ce que tu veux. Admettons qu'en plaçant tes mains sur le pont tu le sente bouger, c'est comme si tu me proposais un modèle disant que ce qui le fait bouger c'est sans doute les câbles qui le maintiennent ou bien encore les voitures passant dessus. Ce qui n'est pas faux hein, il y a une influence, mais si tu ne sens pas l'influence du vent ou de la terre, c'est soit qu'elle n'existe pas, soit que tu ne la perçois pas. Qu'en dis-tu ?
Et pour quelqu'un qui percevrait autre chose que les mouvements dues aux voitures, ton modèle est également faux car il sait que ce n'est pas en adéquation avec ses sensations.
haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
yannick
Grand OsteOpatte


Inscrit le: 14 Juin 2007
Messages: 2363
Localisation: la belle province

MessagePosté le: Ven Avr 18, 2014 1:20 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Salut,
juzza a écrit:
Je voulais souligner une erreur commune que je trouve embêtante car le rejet d'un modèle en l'ayant mal compris me semble étrange (de la part d'un enseignant ?)

Je comprends que par rapport à la place de l'enseignant, faire une confusion de la sorte cela fait un peu mal. Sans lui trouver aucune excuse pour cette erreur de sémantique, si je comprends bien, les profs d'ifso rennes sortent tous de EEO-geneve qui quelques années auparavant s'appelait l'école d'étiopathie de Genève, ceci expliquant donc cela.

Ensuite c'est un peu plus compliqué que mécanisme entrainant mouvement, et beaucoup d'éléments du MRP sont très mal compris.

Le modèle des muscles, ou n'importe quel modèle d'ailleurs si tu veux, mais cela ne colle pas avec les sensations. As-tu déjà ressenti la marée? pas l'IRC hein, et pas le mécanisme d'un point de vue structurel. Ce ne sont pas les muscles. (on ne se tape pas dessus hein, je viens en paix )

Je pense savoir ou tu veux en venir, mais la aussi j'ai un autre point de vue. Épistémiologiquement parlant, on peut avoir une démarche scientifique sans pour autant avoir tous les éléments en main. C'est surement ce que faisait Still. L'erreur que nous faisons est de considérer les bases du modèle crânien comme bonnes et élaborer à partir de cela.
Mon raisonnement est très simple. Si tu prends un textbook de neurosciences, et que tu te poses la question quel est le réseau de neurones que j'active ? Tu va vite t'apercevoir que les techniques crâniennes/énergétiques/fluidiques n'ont aucune base physiologique. Je pense donc que même si nous trouvons les mêmes dysfonctions chez un même patient (ce qui reste à prouver), le modèle n'est pas le bon.
Cela ne veut pas dire qu'il n'y a rien, on s'entend la dessus. Toutes les explications qui ont suivies Sutherland vont vers plus de raffinement ou plus "d'esprit", un peu comme en clinique école où le truc était pour être full hot de trouver LA dysfonction primaire le plus loin possible de la région motivant la consultation...
Si il y a une grande marée, elle est mesurable et transmise par des voies que l'on doit pouvoir identifier.
Le fait de dire que cela ne cadre pas avec les sensations n'est pas une démarche acceptable à mon sens, par contre l'inverse est vrai et est un formidable moteur pour pouvoir faire avancer le modèle.
Je l'ai déjà dit mais avec deux vibrateurs 80Hz appliqués aux avant-bras, assis confortablement, les yeux fermés un stylo au bout des doigts, je te donne l'impression d'écrire papa et maman sans même que ton stylo ne bouge de la feuille.


Par contre cette phrase de l'abstract est celle que je dis à mes patients :
Citation:
Even though it is among the hardest materials in the body, bone distorts during normal function and more obviously during trauma. Bone tissues undergo stresses and strains when loaded, like any other material, and cranial bones are no exception to this rule.


Si tu prends un pont, il est construit en matériaux qui permettent de gérer les chocs, le vent le poids tout ce que tu veux. Admettons qu'en plaçant tes mains sur le pont tu le sente bouger, c'est comme si tu me proposais un modèle disant que ce qui le fait bouger c'est sans doute les câbles qui le maintiennent ou bien encore les voitures passant dessus. Ce qui n'est pas faux hein, il y a une influence, mais si tu ne sens pas l'influence du vent ou de la terre, c'est soit qu'elle n'existe pas, soit que tu ne la perçois pas. Qu'en dis-tu ?

Et pour quelqu'un qui percevrait autre chose que les mouvements dues aux voitures, ton modèle est également faux car il sait que ce n'est pas en adéquation avec ses sensations.

C'est très bel exemple pour les patients en tout cas, merci de le partager.
Mais que ce soit le vent ou les voitures, les deux sont mesurables et c'est bel et bien grâce à ces mesures que le pont a été construit, pas l'inverse.

Je finis avec mon problème d'éthique habituel et qui est comme un écharde dans le doigt de l'ostéopathe. En éthique clinique, nous devons apporter au patient le meilleur traitement possible à la lueur des plus récentes données issues de la science disponibles. Combien sommes nous à le faire ? Par conséquent, certains d'entre nous se placent dans une situation intenable...


_________________
Osteopathe D.O
haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Sbob
Grand OsteOpatte


Inscrit le: 08 Mar 2006
Messages: 1600

MessagePosté le: Ven Avr 18, 2014 2:22 pm    Sujet du message: Répondre en citant

yannick a écrit:

Si il y a une grande marée, elle est mesurable et transmise par des voies que l'on doit pouvoir identifier.

Certains évoquent les ondes calciques.
Lis la fin du livre de Robert Paul Lee, le début va te saouler
_________________
"Notre plus grand danger, le seul danger qui peut en fait menacer le futur de l'ostéopathie réside dans les erreurs de ceux qui se prétendent nos amis"
A.T.Still
haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
yannick
Grand OsteOpatte


Inscrit le: 14 Juin 2007
Messages: 2363
Localisation: la belle province

MessagePosté le: Ven Avr 18, 2014 2:43 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Chez Sully, ils donnent celui-ci: mécanisme de l'esprit en ostéopathie. On parle du même ?

J'avoue que rien que le titre Confused Confused Confused

Tu l'as en pdf ?
_________________
Osteopathe D.O
haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Sbob
Grand OsteOpatte


Inscrit le: 08 Mar 2006
Messages: 1600

MessagePosté le: Ven Avr 18, 2014 2:49 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Oui, c'est ça.
Te connaissant, c'est bien pour celà que je te dis d'éviter la première partie.

Par contre toute la fin est un raisonnement, sur le tissus, les échanges ioniques, calciques, les propriétés des différents tissus, les différentes ondes mesurées dans le corps etc...

Et non, pas en pdf, désolé
_________________
"Notre plus grand danger, le seul danger qui peut en fait menacer le futur de l'ostéopathie réside dans les erreurs de ceux qui se prétendent nos amis"
A.T.Still
haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
juzza
Passionné


Inscrit le: 07 Fév 2010
Messages: 205

MessagePosté le: Ven Avr 18, 2014 3:31 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Ahaha J'ai adoré la première partie, la deuxième je ne l'ai pas finie Smile
haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
gegdredd
Grand OsteOpatte


Inscrit le: 17 Oct 2007
Messages: 483

MessagePosté le: Ven Avr 25, 2014 6:21 pm    Sujet du message: Répondre en citant

yannick a écrit:
gegdredd a écrit:
Very Happy Very Happy Ha ça fait plaisir d'enfin lire ce genre de choses Very Happy Very Happy

Ça me fait beaucoup penser au concept de tenségrité crânienne (façon Gilles Boudehen : https://www.youtube.com/watch?v=qLYtDtMiOyM).

C'est la manière que je préfère de faire du crânien et qui n'est pas fondé sur des fadaises de MRP et touti quanti Wink



J'ai écouté la vidéo mais dans ce que je comprends de l'article, cela n'a rien a voir avec de la tenségrité...

Ici on parle bel et bien de tensions du système musculaire qui serait à l'origine de modification du système sutural et non une quelconque action des MTR qui dans un mode de raisonnement sutherlandien et pour citer le résume: "ne correspond pas au niveau de raisonnement critique que l'on attend de la part des étudiants".


Et bien si justement...
=> Bone tissues undergo stresses and strains when loaded, like any other material, and cranial bones are no exception to this rule.

On parle bien ici du stress mécanique des os, pas des sutures... Ce rapprochant d'un travail "intraosseux" si l'on peut dire, donc de la tenségrité.
_________________
De 1858 à 1972, à Lourdes:
- - guérisons miraculeuses reconnues par les autorités médicales: 34
- - guérisons miraculeuses constatées par les autorités religieuses:72
- - accidents mortels de circulation sur la route du pélerinage: 4272...
haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
yannick
Grand OsteOpatte


Inscrit le: 14 Juin 2007
Messages: 2363
Localisation: la belle province

MessagePosté le: Sam Mai 10, 2014 2:19 pm    Sujet du message: Re: New perspectives for an evidence-informed osteopathic ap Répondre en citant

yannick a écrit:
Je vous invite à partager cet article qui va dans le bon sens...
http://www.journalofosteopathicmedicine.com/article/S1746-0689%2814%2900024-8/abstract


Pour ceux qui ne peuvent pas le lire ou ne veulent pas l'acheter, voici la conclusion:
Existing research in the field of tissue mechanics is a potentially interesting source of evidence to inform the next model for the osteopathic management of the head. This may also lead osteopaths to reconsider whether a specific model for the head for diagnosis and treatment is necessary, or whether a model applicable to the whole body would be better.
The key points of this commentary are:
cranial bones distort during normal function and more obviously during trauma
the cranial muscles are the principal cause of skull deflection other than in traumatic events
Sutures may affect the way the head distorts but the head will still distort if they are fused.

Les auteurs prônent justement pour un changement de paradigme de la biomécanique vers la mécanique des tissus (déformation pendant la mise en charge).

Voila un premier petit pas vers un renouvellement conceptuel dont nous avons cruellement besoin. Wink
_________________
Osteopathe D.O
haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Montrer les messages depuis:   

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    forum.osteopathe.com Index du Forum Débats autour des articles publiés sur ce site ou dans les autres sites ostéopathiques Toutes les heures sont au format GMT
Aller à la page 1, 2, 3, 4  Suivante
Page 1 sur 4

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum

Si vous avez aimé cette discussion, partagez-la sur vos réseaux sociaux préférés :


© Osteopathe.com All rights reserved