Partagez cette page : ESO (Paris) ou ISO (Lille) ?

ESO (Paris) ou ISO (Lille) ?
Aller à la page 1, 2  Suivante
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    forum.osteopathe.com Index du Forum Etudiants en ostéopathie
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
JB.Canu
OsteOpatte Occasionnel


Inscrit le: 23 Avr 2014
Messages: 3

MessagePosté le: Mer Avr 23, 2014 10:35 am    Sujet du message: ESO (Paris) ou ISO (Lille) ? Répondre en citant

Bonjour, j'ai passé deux entretiens pour intégrer deux écoles d'osthéopathie, une a Paris l'ESO et l'autre a Lille l'ISO. J'ai été accepté dans les deux et bien évidemment je dois donner une réponse rapidement (d'ici la fin du mois) mais je n'arrive pas à me décider du tout. Je sais bien que l'ESO est une école RNCP niveau 1 et que ISO est en cours d’agrément et d'autre facteurs rentre en compte, comme l'environnement dans lequel se trouve l'école, l'ISO se trouve dans le parc eura santé qui est le plus grand parc médical d'Europe et comme elle est près de la Belgique, cela peut permettre de voir l'osthéopathie en dehors de la France. Finalement les deux ont leur poins positifs et négatifs et je n'arrive pas à me décider. Donc si vous aviez des conseils ou si vous etes dans ces écoles, j'aimerais avoir vos avis. Merci à tous.
haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Sbob
Grand OsteOpatte


Inscrit le: 08 Mar 2006
Messages: 1600

MessagePosté le: Mer Avr 23, 2014 10:38 am    Sujet du message: Répondre en citant

La Clinique de l'ESO tourne très bien, donc tu auras des patients durant ton cursus.
La question à se poser est plus de savoir ce que tu feras de ton diplôme à la fin de tes études, mais bon...
_________________
"Notre plus grand danger, le seul danger qui peut en fait menacer le futur de l'ostéopathie réside dans les erreurs de ceux qui se prétendent nos amis"
A.T.Still
haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Alexandra
Grand OsteOpatte


Inscrit le: 01 Mar 2007
Messages: 946
Localisation: Paris

MessagePosté le: Mer Avr 23, 2014 10:54 am    Sujet du message: Répondre en citant

Je ne connais pas l'ISO Lille, mais je suis sortie de l'ESO.
La clinique tourne très très bien, tu vois des patients dès la 4e année, et tu vois en consult les élèves de 1ere et 2e année durant ta 3e année.
Les profs étaient très bien à mon époque, bcp de bons sont partis, donc bcp de jeunes profs n'ayant pas 10 ans d'expérience.

L'environnement dont tu parles..... c'est pas parceque une école est proche d'un pays que tu vas voir l'ostéo de ce pays.... sache que ton diplôme ne sera valable que en France.

Voilà ça c'est mon avis concernant le choix d'une école.

Maintenant mon avis (succin) concernant la voix dans laquelle tu t'engages:
Même si "tu es hyper motivé" "c'est que ça que tu veux faire" "dans qq années la situation sera différente" que tu crois, ...

L'OSTEO EN FRANCE EST S-A-T-U-R-E-E

T'engager dans cette voix, c'est du suicide!
tu as du lire un peu les autres posts non? et bien même si tu nous prends pour des vieux cons, je t'assure que la réalité du marché est comme ça. Aucun coin n'est dispensé d'ostéo en France, et ça empire! alors oui certains réussissent, mais dans 5 ans?? et même si c'est 1 sur 100, le pari est plutôt risqué tu ne crois pas?

Alors même si tu n'as pas envie de lire tout ça, je te l'écris quand même car vraiment, faut pas se lancer dans cette voix, et le discours des dir d'école est rassurant car l'école est avant tout.... une entreprise à faire tourner Wink
_________________
Ostéopathe DO installée à Paris
haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
yannick
Grand OsteOpatte


Inscrit le: 14 Juin 2007
Messages: 2363
Localisation: la belle province

MessagePosté le: Mer Avr 23, 2014 12:02 pm    Sujet du message: Re: ESO (Paris) ou ISO (Lille) ? Répondre en citant

JB.Canu a écrit:
Bonjour, j'ai passé deux entretiens pour intégrer deux écoles d'osthéopathie, une a Paris l'ESO et l'autre a Lille l'ISO. J'ai été accepté dans les deux et bien évidemment je dois donner une réponse rapidement (d'ici la fin du mois) mais je n'arrive pas à me décider du tout. Je sais bien que l'ESO est une école RNCP niveau 1 et que ISO est en cours d’agrément et d'autre facteurs rentre en compte, comme l'environnement dans lequel se trouve l'école, l'ISO se trouve dans le parc eura santé qui est le plus grand parc médical d'Europe et comme elle est près de la Belgique, cela peut permettre de voir l'osthéopathie en dehors de la France. Finalement les deux ont leur poins positifs et négatifs et je n'arrive pas à me décider. Donc si vous aviez des conseils ou si vous etes dans ces écoles, j'aimerais avoir vos avis. Merci à tous.


Je suis d'accord avec mes deux collègues qui t'ont déjà répondu. Aucune des deux et plus globalement aucune des écoles d'ostéo ne te fera manger si tu t'engages maintenant dans des études d'ostéo. TOUS LES VOYANTS SONT AU ROUGE...

De plus, les arguments que tu avances et qui paraissent être ceux des dirlos d'école ne tiennent pas.
Le RNCP1 n'est pas un master, c'est une échelle de lecture qui dit que si tu es engagé dans le système publique (ce qui ne risque pas d'arriver tout de suite) et bien ton échelle salariale doit être équivalente à un diplômé de master. Le RNCP1 peut te permettre sous certaines conditions de repartir à l'université, mais faire 6 ans pour repartir en Master1 n'est pas le meilleur calcul, autant faire une licence directement.

Le fait d'être proche de la Belgique... So what ? Tu es tout aussi proche de l'Angleterre et tu ne seras pas plus au fait de ce qui s'y passe.
Concernant l'ostéopathie, les avis sont unanimes. Passe par kiné ce qui te permettra de manger en attendant ou part en Angleterre, qui en plus de te rendre bilingue, t'introduira à une ostéopathie qui a du sens (et non polluée par une centaine de concepts fumeux) et te permettra de travailler dans certains pays du commonwealth moyennant une équivalence que tu n'as aucune chance de décrocher si ton cursus se fait en France.

Par curiosité, quels sont les autres arguments qui te font hésiter ?!?!?!?!?
_________________
Osteopathe D.O
haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
JB.Canu
OsteOpatte Occasionnel


Inscrit le: 23 Avr 2014
Messages: 3

MessagePosté le: Mer Avr 23, 2014 6:37 pm    Sujet du message: Répondre en citant

D'abord merci a tous d'avoir pris le temps de me répondre. Mais la je suis choqué, vraiment. J'ai fais deux ans de médecine a me déchirer au travail mais malheureusement je n'ai pas eu ce que je voulais a peu de place, donc je cherche de quoi me reconvertir car a 21ans et rien avoir dans la poche, meme pas un bac +1 me foutait un sacré coup au moral, de plus, ne trouvant rien j'ai arreter toute études pendant 1an et j'ai travaillé. Alors je cherche et je tombe sur l'ostéo, j'ai vu une nouvelle perspective d'avenir, un nouveau but et enfin une bonne raison de me lever le matin car je sais ce que je veux faire et vous me dites de partir en courant et d'abandonner mon moteur qui me fait progresser ? Ok je ne suis pas dans le métier et comme vous le dites les écoles sont avant tout des entretrises a faire tourner mais j'ai du mal a me dire qu'il y a une véritable saturation des ostéo dans le marché francais. Encore une fois je ne suis pas ostéopathe donc je ne sais pas comment ca se passe sur le terrain mais d'apres le discours des écoles seuls les BONS ostéopathes seront encore la dans plusieurs années, et ce formé dans des écoles de 3ans se feront peu a peu évincés par le système. Mais la je dois donner une réponse d'ici moins d'une semaine alors je dois totalement faire demi tour et retomber dans une galère sans nom ? Déjà que je suis venu ici pour avoir des conseils sur le choix de mon école et je me retrouve avec des conseils allant dans le meme sens "change de voie"... Je suis dérouté... Mais je dois malgré tout me retrouver face à la réalité des choses.

Apres pour détailler, plusieurs choses me font hésiter :

ESO :
Ecoles plus ancienne que ISO donc plus de "savoir faire"
40 salles pour la clinique
Plus reconnu que ISO
Possibilité d'avoir un master recherche pendant mes études
Diplome reconnu en Europe et Amérique du Nord
Et normalement une réforme passera dans quelques années forcant les écoles d'osthéopathie a respecter les critères imposé par l'OMS c'est a dire 4500heures de formation (environ) donc impossible en seulement 3ans, l'ESO passera donc la réforme
Une sentiment d'avoir un enseignement vraiment excellent

ISO :
Se situe dans le plus grand parc européen de santé
Mise en avant de bcp de stage divers, pour pouvoir pratiquer l'osthéopathie dans sa globalité
J'ai de la famille dans la ville, ce qui me permettra d'avoir un soutiens car débarquer dans une nouvelle ville, dans une école a 8000euros l'année est très stressant pour moi et je risque de m'isoler et de foirer si je n'ai pas de soutiens (Chaque personne réagit différemment devant une même situation, moi voici ma réaction)
9 salles de clinique
Expension progressive depuis 5ans (plus de salle, plus d'élèves etc etc)
Une école encore jeune mais la seule du nord de la France, donc qui normalement sera encore la pendant une certains temps.

Voila, j'ai exposé les principales idées, je n'ai pas tout dit et j'en oublié surement mais en gros voila 90% de mes idées.

Je suis vraiment dans l'impasse car les osthéopathe professionel dans ma ville que j'ai vu ne tenait pas le meme discours que vous, j'aimerai avoir vos avis concernant les coté positifs de votre métier ! Je ne pense pas que osthéopathe est une métier aussi ingrat que ca. Merci encore et bonne journée/soirée.
haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
yannick
Grand OsteOpatte


Inscrit le: 14 Juin 2007
Messages: 2363
Localisation: la belle province

MessagePosté le: Mer Avr 23, 2014 8:16 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Voila une partie des réponses basées sur ce que l'on a déjà dit mille fois

JB.Canu a écrit:
D'abord merci a tous d'avoir pris le temps de me répondre. Mais la je suis choqué, vraiment. J'ai fais deux ans de médecine a me déchirer au travail mais malheureusement je n'ai pas eu ce que je voulais a peu de place, donc je cherche de quoi me reconvertir car a 21ans et rien avoir dans la poche, meme pas un bac +1 me foutait un sacré coup au moral, de plus, ne trouvant rien j'ai arreter toute études pendant 1an et j'ai travaillé.

Et puis, tu as quoi ? 22-23 ans ? Tu as travaillé, pris de l'expérience professionnelle, côtoyé des gens que tu n'aurais pas côtoyé si tu avais eu ton concours... Mais tu as VÉCU et ça ne se mesure pas en année etc... J'ai repris des études à 30 ans et ???


Alors je cherche et je tombe sur l'ostéo, j'ai vu une nouvelle perspective d'avenir, un nouveau but et enfin une bonne raison de me lever le matin car je sais ce que je veux faire et vous me dites de partir en courant et d'abandonner mon moteur qui me fait progresser ?

Il y a de nombreuses opportunités dans les métiers connexes à la médecine, Kiné en est un mais aussi manip radio, ortophoniste, ergothérapeute, psychomotricien. Tu peux même aller en STAPS. En effet, ce n'est plus ce que c'était et dès la maitrise tu apprends la biomécanique (Forces, moments, EMG etc). Saches que ce sont ces derniers et non les kinés qui font de la recherche en réadaptation, et qu'en fonction de où et comment tu le fais, les débouchés sont présents. Saches aussi qu'un titulaire d'une maitrise peut avoir une admission parallèle en 2ème année de médecine et un doc en 3ème année selon les disponibilités des universités et les résultats aux examens...
Les neurosciences sont aussi de très belles portes d'entrées à des cursus très intéressants... Regarde donc à Marseille, Grenoble, Paris, Lyon, Bordeaux.


Ok je ne suis pas dans le métier et comme vous le dites les écoles sont avant tout des entretrises a faire tourner mais j'ai du mal a me dire qu'il y a une véritable saturation des ostéo dans le marché francais.

Je n'ai plus le lien mais il y a l'observatoire de l'ostéopathie en France (oseo je crois), les chiffres sont clairs, cela se noircit dans toutes les régions depuis 2002, le métier a commencer ou diplômer aujourd'hui est cramé de chez cramé.

Encore une fois je ne suis pas ostéopathe donc je ne sais pas comment ca se passe sur le terrain mais d'apres le discours des écoles seuls les BONS ostéopathes seront encore la dans plusieurs années, et ce formé dans des écoles de 3ans se feront peu a peu évincés par le système.
C'est faux et archi-faux. Connais-tu quelqu'un qui ouvre un cabinet pour ne pas le faire fonctionner ? Ne penses-tu pas que TOUS ont envie de vivre de leur métier. Une citation d'un ancien président du ROF: "Un collègue, c'est quelqu'un qui a le même diplôme que toi, la même formation, mais qui forcément est beaucoup moins bons..." Beaucoup rigolaient à l'époque mais beaucoup en pleure aujourd'hui.

Mais la je dois donner une réponse d'ici moins d'une semaine alors je dois totalement faire demi tour et retomber dans une galère sans nom ? Déjà que je suis venu ici pour avoir des conseils sur le choix de mon école et je me retrouve avec des conseils allant dans le meme sens "change de voie"... Je suis dérouté... Mais je dois malgré tout me retrouver face à la réalité des choses.
Passes ton chemin, toute décision prise dans la hâte ne t'aidera pas. Pourquoi penses tu que les écoles mettent la pression pour accepter ? Le pire dans tout cela c'est que si tu y vas, tu te sentiras obligé d'aller plus loin pour légitimer ta décision initiale et enchainer les années avant de te retrouver contre le mur à te dire et m*** si j'avais su.

Apres pour détailler, plusieurs choses me font hésiter :

ESO :
Ecoles plus ancienne que ISO donc plus de "savoir faire".
Alexandra a été claire la dessus, certaines écoles ont changé l'intégralité de leur corps enseignant et employé des jeunes à peine diplômés (donc moins chers) qui ressortent la soupe apprise quelques mois auparavant, le savoir faire n'est donc plus là. Je ne sais pas à quel point c'est vrai pour l'ESO mais probablement en partie pour toutes les écoles. Mon but est juste de démonter l'argument pas de montrer du doigt telle ou telle école, n'ayant pas fait l'ESO moi même
40 salles pour la clinique
L'ESO est connu pour avoir une clinique qui tourne, c'est vrai
Plus reconnu que ISO
Selon qui ? Les pouvoirs publics ? Surement pas. Les patients ? chaque thérapeute et école a sa sphère d'influence dans laquelle il passe pour un bon, est-ce suffisant ?
Possibilité d'avoir un master recherche pendant mes études
C'est très clairement faux, un master de recherche, c'est à l'université que cela s'obtient pas dans une école privée, fait donc attention à la différence entre "master" et "type master". Si tu veux t'assurer du tout, tu demande la collaboration avec quel université et quel département puis tu appelles le département en question et tu vérifies l'info.
Diplome reconnu en Europe et Amérique du Nord.
C'est faux là aussi. Dans les pays où il n'y a pas de réglementation comme en Europe, que tu sortes de X ou Y n'a aucune importance. Là où elle est reconnue, il te faudra repasser des équivalences, couteuses et sans garanti de succès.
Concernant l'Amérique du Nord, autrement dit Canada et USA. Pour le premier je connais bien, j'y vis en ce moment. L'ostéopathie au Québec est très fonctionnelle (en terme de pratique) et la diaspora des français a commencé à s'établir là-bas depuis 2-3 ans. Les visas sont très difficiles à obtenir et quelques heures sont suffisantes pour voir les places s'envoler. De plus, personne n'attend les ostéos francais et il se dit que les vannes se ferment côté immigration. Le canada fonctionne sur un système d'immigration choisie et l'ostéopathie ne fait pas partie des professions souhaitée.
Concernant les USA, la formation est un tronc commun avec médecine pendant 4 ans à la suite desquels, tu peux choisir un internat en ce que tu veux, de l'anesthésie à l'ostéo en passant par la gynéco ou la pathologie cellulaire. Les ostéos aux USA ont un droit de pratique de médecine et aucun ostéo de France ne peut exercer de la même facon. Il y a la solution de Manual practitioner où là tu fais ce que tu peux mais ce n'est pas plus facile.


Et normalement une réforme passera dans quelques années forcant les écoles d'osthéopathie a respecter les critères imposé par l'OMS c'est a dire 4500heures de formation (environ) donc impossible en seulement 3ans, l'ESO passera donc la réforme

Il ya quelques années, les "grosses écoles" disaient que l'ostéopathie serait en 5 ans et sa pratique réservé aux ostéopathes exclusifs. Il n'en ai rien. De plus, personne ne retirera les diplômes de ceux ayant fait trois ans, ce serait illégal. Pour cela il faudrait refondre le système et reprendre à 0. Quand on sait le merdier que c'était il y a quelques années, PERSONNE ne s'y risquera. Les pouvoirs publics se foutent ouvertement de l'avenir des ostéopathes. Ils veulent simplement gérer la petite crise pour ne pas que cela mettent 15000 chômeurs (sans indemnités, bah oui tu es ton propore patron donc aucun droit à la couverture chômage) dans la rue. Ils sont pour une auto-régulation du marché, refusent le numerus clausus demandé à corps et à cris par tout le monde, refusent l'universitarisation de la profession et ont statués sur le partage du titre professionnel avec les kinés et les médecins moyennant des dispenses de scolairté, certaines justifiées d'autres moins, source de tensions interprofessionnelles.

Une sentiment d'avoir un enseignement vraiment excellent
Peut-être mais cela sera insuffisant à la lueur de tous les arguments partagés avec toi

ISO :
Se situe dans le plus grand parc européen de santé
Et ??? En quoi cela aide à diminuer le surnombre d'ostéopathes, et tous les problèmes qu'ils vivent ? De plus, s'installer auprès de son ou d'une école n'aide pas le démarrage d'un cabinet

Mise en avant de bcp de stage divers, pour pouvoir pratiquer l'osthéopathie dans sa globalité
Pareil, la globalité en ostéopathie est en plus d'une variable discutable (cela commence où la globalité, et où s'arrête le symptomatique?) à géométrie variable en fonction de celui qui donne le cours. Tu vas te retrouver avec des gens qui te diront de prendre un point d'appui sur le mur de la classe pour traiter ton patient. On a tous été victime d'un prof qui y croit et qui fait des adeptes.

J'ai de la famille dans la ville, ce qui me permettra d'avoir un soutiens car débarquer dans une nouvelle ville, dans une école a 8000euros l'année est très stressant pour moi et je risque de m'isoler et de foirer si je n'ai pas de soutiens (Chaque personne réagit différemment devant une même situation, moi voici ma réaction)
8000 euros sur 6 ans, si tu rajoutes les frais de passage d'examen, d'achat de livres etc, tu exploses la barre des 50000 euros. Est-ce bien raisonnable de s'engager la dedans car après, il faut rembourser, puis avec un peu de chance tu as une famille et là tu comptes les paquets de nouilles et les vacances avortées par le manque de fric...

9 salles de clinique
Expension progressive depuis 5ans (plus de salle, plus d'élèves etc etc)
Une école encore jeune mais la seule du nord de la France, donc qui normalement sera encore la pendant une certains temps.

L'expansion ca veut tout dire et rien dire. Si les élèves de première année sont obligés d'aller en clinique 10 fois par an, comme cela se fait dans certaines écoles. Alors si le nombre d'élèves en clinique augmente, le nombre de consultation sur ce mode aussi, mathématiquement...

Voila, j'ai exposé les principales idées, je n'ai pas tout dit et j'en oublié surement mais en gros voila 90% de mes idées.

Je suis vraiment dans l'impasse car les osthéopathe professionel dans ma ville que j'ai vu ne tenait pas le meme discours que vous.
Connais-tu un ostéopathe qui de face à face dans son cabinet va te dire, ouais, je galère et j'enseigne à mi-temps pour avoir un peu plus de fric en fin de mois... Bah NON et pourtant tu pourrais être surpris.
j'aimerai avoir vos avis concernant les coté positifs de votre métier ! Je ne pense pas que osthéopathe est une métier aussi ingrat que ca.

C'est cela que tu ne comprends pas, ce n'est pas l'ostéopathie le problème, c'est ses conditions d'exercice... L'ostéopathie est et reste un métier très intéressant, beaucoup de contact avec des gens d'origine diverses, les bons côtés du chef d'entreprise, une profession de soins, les résultats que tu peux avoir sur les gens. Cependant, tu dois mettre en balance tout cela avec le fait de traiter peut-être 1 ou 2 personnes par jour (et je suis TRÈS gentil), d'avoir des cotisations de santé et retraite de malade sans pouvoir les payer. Et là très clairement tu sais de quel côté penche la balance.

Il te reste cependant une ou plusieurs solutions. La première est de clairement de poser et reflechir à une orientation pérenne et qui te plaira (et il y en a de nombreuses). La seconde est de chercher ostéo via un autre chemin (kiné, Médecine, kiné en Belgique etc...). La troisième est de faire ostéo mais ailleurs (Grande-Bretagne notamment, ils sont bons et ont du boulot).

Bon courage


Merci encore et bonne journée/soirée.

_________________
Osteopathe D.O
haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Rafi
Grand OsteOpatte


Inscrit le: 16 Mar 2008
Messages: 1314

MessagePosté le: Jeu Avr 24, 2014 7:11 am    Sujet du message: Répondre en citant

Salut !
Moi aussi j'ai fait l'ESO et je peux te donner mon point de vue.
Yannick et Alex t'ont dejà bien répondu et moi je te parlerais d'avantage de l'aspect financier.
En fonction de tes parents, tu vas commencer tes études d'osteo a 21 ans, 6 ans d'études ça fait que tu sors a 27 ans avec un crédit de 50 000€ sur le dos. Deux possibilités, soit tu as des parents qui peuvent le payer, soit (comme moi), tu le payes encore pendant 5ans aprés tes études ! Moi j'ai de la chance car je suis en collaboration avec un osteos, si j'etais seul à devellopper mon cabinet comment tu crois pouvoir faire pour payer tous les mois les 650€ de credit ?
Oui, c'est pas facile de commencer avec 50k€ de credit
Et aprés il va falloir trouver un endroit pour s'installer, et là, tu verras qu'il y a une saturation totale sur la carte de France. Les ostéos aiment les grandes villes, la plage et le soleil. Donc à moins que tu sois issu d'un petit village ou que tu trouves une collaboration, il sera trés difficile de s'en sortir.
L'argument du "il faut être bon pour réussir" est totalement faux, tout simplement car tu seras sur un marché ou tous les autres auront forcément plus d'experiences que toi (car installé depuis plus longtemps)... et comme l'osteopathie est un métier d'experience ...
Et, tu te rendras compte, que "être bon" ça sert a pas grand chose. Il y aura des gros nazes de ta promo qui vont cartonner car ils ont du bagout, un sens commercial plus aiguisé (ils font revenir le patient 4-5fois etc...).

Et sache que quand tu sortiras à 27 ans, tu voudras des enfants, avoir une maison, aller en vacances, t'acheter une voiture mais tout ça sera super compliqué. Par exemple, sache que pour être proprio, il faut 3 bilans comptables (soit 4 années d'ancienneté), donc NIET avant 31 ans !! Et encore, ça, c'ests i ça marche pas trop mal.


Personnellement, je te déconseillerais d'écouter les conseils des dirlos d'écoles (même si ils sont justes, ils vont les tourner à leur sauce, tout n'est pas EXACTEMENT vrai). Je te conseillerais d'avoir un matelas au cas où, c'est à dire avoir un pré-requis kiné par exemple qui fait que tu seras sur d'avoir du taffe et que tu ne passeras pas tes journées d'osteos en train d'attendre que ça sonne...

Je vais faire comme Yannick et te dire ce que je pense de chaque point :
Citation:
ESO :
Ecoles plus ancienne que ISO donc plus de "savoir faire"
oui et non, c'est vrai que l'école est ancienne, mais ça veut pas dire que tous les anciens profs sont là. On a eu d'excellents profs pendant notre cursus et pleins sont partis. Je vais te faire une confidence: si les osteos sont profs, c'est que le cabinet ne tourne pas. Trés peu sont là par passion de la pédagogie. Ils sont à l'école pour arrondir les fins de mois... Donc niveau savoir faire c'est limite lol
40 salles pour la clinique
oui, c'est vrai, c'est le gros point fort de l'école. C'est ce qui t'apprendra tout. Tu ne trouveras nulle part ailleurs aussi bonne clinique !
Plus reconnu que ISO
C'est faux. Il n'y a pas "d'échelle de la reconnaissance", il faut savoir que le groupe ISO, tu en as a Lille, Paris (Lognes) et Lyon... donc +d'écoles = + de diplomés =+ connu
Possibilité d'avoir un master recherche pendant mes études
Alors, ce que t'a dit Ynnick est faux. En fait, en 5 et 6eme année, tu peux intégrer un master dans une fac. Il y en a de plus en plus, mais je saurais plus te dire lesquels a part Reims et Evry. Deux jours par semaine tu vas à la fac (en plus de l'école) et tu fais un master, il y en a différets (biomécanique etc...). C'est vrai que ça te permet d'avoir un bagage. Mais sur tous ceux qui l'ont fait, personnes n'a eu de poste salarié en tant que chercheur. C'est juste un "+".
Diplome reconnu en Europe et Amérique du Nord
C'est faux. Chaque pays (surtout en Europe !) a une reglementation différente (voir pas du tout). Donc ton diplome est valable en france et si tu veux sortir, ça dépendra du pays. J'ai un ami qui c'est installé au Quebec, il a du repasser un truc (vite fait). En Espagne, Portugal et Italie, tu n'as besoin de rien. En Allemagne c'est trés peu connu (plutot sous le nom de Heilpractiker je crois). Enfin bon, c'est bidon quoi lol
Et normalement une réforme passera dans quelques années forcant les écoles d'osthéopathie a respecter les critères imposé par l'OMS c'est a dire 4500heures de formation (environ) donc impossible en seulement 3ans, l'ESO passera donc la réforme
Personne ne le sait. Mais ici, on ne parle pas d'école e 3 ans puisque le choix est entre ISO et ESO... On t'aurais dans tous les cas déconseillé une école en " ans...c'est pire que du suicide !!
Une sentiment d'avoir un enseignement vraiment excellent
Oui, l'enseignement sera trés bon, je ne peux pas te dire le contraire puisque c'est celui que j'ai reçu et qui me permet de bien vivre aujourd'hui. Mais le probleme n'est pas les connaissances, mais QUOI faire de ses connaissances... quand le telephone sonne pas, il sonne pas ! Quand tu commences ta journée pour 2 patients à 17h, tu fais comment ?



Serieusement, je ne te parle même pas du fait que tu sois en libéral (vol en bande organisé de la part de l'URSSAF, CIPAV et RSI qui nous mettent le couteau sous la gorge), sans chomage, sans congés payés etc...


Réfléchis bien, et dis toi que si tu passes un an a rechercher quelque chose, ce n'est pas un an de perdu, mais 5 ans de gagné (par rapport a osteo) !!
Il y a des creneaux vachement plus porteur dans le milieu médical !

Bon courage !
haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Sbob
Grand OsteOpatte


Inscrit le: 08 Mar 2006
Messages: 1600

MessagePosté le: Jeu Avr 24, 2014 9:15 am    Sujet du message: Répondre en citant

Je vais donner plusieurs avis.

Déjà pour être bon, il faut être passionné. Or dans ton discours, on voit que l'ostéo est plutôt une voie de secours...

En France 70 établissements de formation (70% de la formation mondiale).
En Angleterre, à population équivalente, de mémoire 9 établissements, pour 5000 ostéo.
En France, nous sommes plus de 20 000. (Merci le titre partagé)

On à un métier jeune, donc peu de départ à la retraite.
Les dentistes renouvellent avec un taux de 1000 par ans.
Nous sommes à 70 (formations)*40(élèves moyens par promos) = 3500 ostéos par an.

En partant du principe très optimiste de 1000 départ à la retraite, dans 6 ans, nous serons 20000-6000+(3500*6) = 35 000.

Nous serons donc plus nombreux que les dentistes, qui eux sont remboursés partiellement par la sécu....

Enfin, en supposant, que dans une promo diplomée, tu as 1/3 de très bons, 1/3 de moyens et 1/3 de mauvais.
2 questions.
Soit on file le diplôme même à des mauvais, ce qui est probable, soit toute la promo, à un niveau correct pour bosser.

En partant sur la première hypothèse, dans6 ans avec 30 000 ostéos, tu en auras 10 000 de très bon. Le double de l'Angleterre.
Déjà, moi, ça me ferais réfléchir.

Enfin, à la sortie de l'école, on est tout juste correct.
Le métier s'apprend avec des patients, quelque soit le nbr de consultation que tu as fait durant tes études.
Le vrai job, s'apprend après.

A l'heure actuelle, nous avons déjà bcp de jeune qui nous disent faire seulement 5 à 10 consult par semaines, alors dans 6 ans...
Bref, tu ne seras vraiment bon, que lorsque tu tourneras à 25/30 consult par semaines. Or selon les dernières études, seule les tranches supérieures arrivent à ces chiffres.
De mémoire, il y à 3 tranches.
une à 50/mois, une à 90/mois et une à 150/mois.
Si on examine par rapport à l'âge :
La première correspond aux moins de 30 ans (les jeunes diplômés), la seconde aux 40/50 ans, la dernière aux 50 ans et plus...

Ce qui veux dire, que dans 6 ans, à ta sortie, même si tu es bon, tu peux prévoir entre 5 à 10 ans de galère, avant de vivre correctement de ton métier....

Données trouvées sur http://www.observatoire-osteopathie.org/.

Bref, bon courage, fait tes recherches par toi même et non sur les dires des directeurs !
_________________
"Notre plus grand danger, le seul danger qui peut en fait menacer le futur de l'ostéopathie réside dans les erreurs de ceux qui se prétendent nos amis"
A.T.Still
haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
yannick
Grand OsteOpatte


Inscrit le: 14 Juin 2007
Messages: 2363
Localisation: la belle province

MessagePosté le: Jeu Avr 24, 2014 1:09 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Salut rafi,
J'ai besoin d'une mide à jour mais si tu veux je peux ouvrir un autre post
Dans ce que nous laisse penser JB, quand tu sors de l'ESO "Possibilité d'avoir un master recherche pendant mes études ". Or à ma connaissance, ce n'est pas vrai. Si tu veux un master recherche, il te faut completer un master recherche à l'université donc APRES ou en partie APRES. Un master qui se tient c'est equivalent 2 ans temps plein (si tu comptes les articles qui vont avec (pour pouvoir poursuivre au doctorat). De plus le doctorat si tu n'y es pas a temps plein c'est impossible et il te faut un financement et comme tu n'as pas fait de temps plein a ta maitrise et pas publié, c'est fini pour toi... Pas etonnant que personne n'est de poste avec cela. Comme avant, on vend du rêve.
Maintenant que l'ESO te permette d'intégrer un master en prenant toute ton ostéo en equivalence de licence ou de master 1 ne te fait pas obtenir ton master pour autant, non ? Et quand bien meme tu puisses l'obtenir parle-t-on d'un M1 (qui ne sert à rien) ou un M2 qui peut te permettre de poursuivre ou de chercher un autre travail.
Pour poursuivre d'ailleurs et avoir un poste de chercheur, c'est un Doctorat par la suite (3 ans minimum) + 1 ou 2 post-doc. Il est donc normal que personne ne puisse obtenir un poste pour le moment. Je termine sur le master en vogue en ce moment sur la conception de programme adapté, je te suis sur un truc c'est juste un + car on ne fait pas grand chose avec ca...
_________________
Osteopathe D.O
haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Rafi
Grand OsteOpatte


Inscrit le: 16 Mar 2008
Messages: 1314

MessagePosté le: Jeu Avr 24, 2014 2:18 pm    Sujet du message: Répondre en citant

en fait, en 5eme année, l'ecole est en partenariat avec des universités pour faire en parrallele des études à l'école un master.
Donc par exemple, pour le truc de biomecanique a l'universite de Reims, les etudiants en 5eme année y vont tous les mercredis et jeudis de l'année en étant en M1. Et donc en fin de 6eme année (M2), ils peuvent (si ils reussissent les examens) avoir un Master de Biomecanique ...

Voila, c'est pas plus compliqué que ça.. et tu peux poursuivre trés certainement vers un doctorat
haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Rafi
Grand OsteOpatte


Inscrit le: 16 Mar 2008
Messages: 1314

MessagePosté le: Jeu Avr 24, 2014 2:34 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Tiens au fait JB.Canu, je faisais un tour sur facebook et je viens de voir qu'il y a encore une amie osteo qui c'est redirigée...je suis tout juste diplomé de 2011 !! On en est à presque une petite dizaine (de sur et certains, sans compter tous les "oh mais moi je cherche encore ou m'installer" et les "non mais tu comprends, moi je fais que du domicile").
haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
JB.Canu
OsteOpatte Occasionnel


Inscrit le: 23 Avr 2014
Messages: 3

MessagePosté le: Jeu Avr 24, 2014 2:53 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Encore merci a tous pour vos réponses mais ce que je ne comprends c'est POURQUOI AVEZ VOUS FAIT L'OSTEOPATHIE VOTRE METIER ? Pourquoi me dire tout ca alors que vous etes vous meme ostéo, apparement ce métier est voué au chomage, a 5 patients par semaine, a ne pas en vivre et que en France les ostéo sont en total saturation ? Pourquoi avoir choisis ca alors ? Car je pense pas que la situation a changé du jour au lendemain et que normalement ca se voit quand une situation globale d'un métier dépérie...
Pour le master, je suis désolé mais oui, à l'ESO il y a un équivalent M2 fac, le directeur la dit, la personne qui m'a fait passé l'entretien me la dit, sur la fiche d'inscription s'est marqué tout comme le fait que le diplome de l'ESO est reconnu en Europe et Amérique du Nord, c'est marqué noir sur blanc. Alors je veux bien comprendre que les directeurs de ces écoles ont une entreprises à faire marché mais ils n'iront pas mentir sur ce genre de sujet qui font la réputation de l'école, ca mettrai en périle l'école elle meme.

Je ne peux pas répondre à tout le monde en meme temps, pourtant j'aimerai le faire. Mais je connais des ostéo qui s'en sortent très bien, et comme chaque métier si vous n'etes pas bon, vous n'y arriverai pas. Dans toutes les professions possibles, si vous etes talentueux et bon, vous réussirai. Et citez moi un métier avec des conditions d'exercice facile rapportant suffisamment d'argent pour en vivre aisément sans trop se fatiguer ?

Et non je n'ai pas choisis l'ostéo comme voie de secours, je l'ai dit dans mon premier message que j'ai enfin une raison de me lever le matin, vu comme ca, pour moi, ce n'est pas une voie de garage que j'ai choisis par dépit.

Malgré toute votre précieuse aide, je pense que nous nous égarons du sujet principale, je comprend très bien la comparaison avec les dentistes, le fait que je ne puisse pas acheter de maison avant mes 31ans mais à la base, je voulais savoir vos avis sur les deux écoles à ma disposition, entre l'ISO et l'ESO.

Bonne journée à tous.
haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
ostéomat
Grand OsteOpatte


Inscrit le: 17 Mar 2006
Messages: 1153

MessagePosté le: Jeu Avr 24, 2014 7:18 pm    Sujet du message: Répondre en citant

JB.Canu a écrit:
METIER ? Pourquoi me dire tout ca alors que vous etes vous meme ostéo, apparement ce métier est voué au chomage, a 5 patients par semaine, a ne pas en vivre et que en France les ostéo sont en total saturation ? .


Pour te l'éviter justement !!!
puisque tu as encore le choix de ne pas commettre l'erreur de ta vie.

Tu veux continuer à te poser des questions stupides sur le choix de ton école ?
Eh bien si c'est ton choix, on t'aura prévenu mais sache une chose :
que tu fasses l'une ou l'autre : le résultat sera le même : la fosse commune.

PS : si tu penses qu'on te dit ça pour preserver notre pré carré, sache que jusqu'a il y a 6, 7 ans je donnais des noms d'écoles à des parents ou des futurs étudiants. aujourd'hui, je dis : "faites autre chose et ne regrettez rien, vous eviterez ce que vivent aujourd'hui les fournées de jeunes qui ne savent pas où s'installer"...
Et le pire est encore à venir : la vague n'a pas encore eclaté...

Les vieux s'en sortent mais ne sont pas prêt de prendre leur retaite, en plus : les temps plein de la 1ère heure comme moi (les moyen vieux) s'accrochent et ne se font que trés peu remplacer et il partiront à la retraite encore plus tard que les autres...

Tu penses à l'éducation de la main et au formidable travail que fait un ostéo ?
Moi aussi, comme 40000 de tes futurs collègues de dans 5 ans...

Eduque ta main à autre chose, c'est ce que moi, je ferais !
haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
osteoboy
Grand OsteOpatte


Inscrit le: 27 Mar 2011
Messages: 463

MessagePosté le: Jeu Avr 24, 2014 9:54 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Lorsque j'ai commencé mes études d'ostéopathie c'était en 2005, j'ai choisi cette profession aussi parce que je pensais que je pourrais en vivre décemment. (Mon oncle est ostéo et doit facilement se verser 6000 euros de salaire mensuel net mais il faisait parti des premiers ostéopathes en France).
Je suis installé depuis deux ans et demi et je ne me verse meme pas un smic, en l'espace de deux ans et demi le nombre d'ostéos dans mon département a doublé... et j'avais choisi cet endroit parce que je pensais que ça serait plus simple. Ca l'est par rapport à certain de mes collègues qui pour certains au bout de bientôt 3 ans ont entre 15 et 20 patients par mois... C'est hélas la triste réalité.
Dans et autour de mon village il y a des cabinets qui se créent quasiment chaque mois.
Je vois mes potes qui approchent des 30 ans, qui galèrent qui ont un autre job à coté (moi aussi accessoirement). C'est clairement pas la vie que j'avais rêvé pour moi.... et je regrette sincèrement d'avoir choisi de faire ce métier là.
Nous sommes désormais trop à se partager le gâteau.

Le critère des "bons" ostéos est complètement con. 90% des ostéos ont fait 5 années d'études et ne sont pas plus mauvais que leurs confrères, donc ne compte pas dessus pour te démarquer des autres.

Va plutôt faire dentaire en roumanie, ça te coutera le même prix que des études d'ostéo et quand tu rentreras en France tu pourras au moins bouffer avec ton métier.
haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
yannick
Grand OsteOpatte


Inscrit le: 14 Juin 2007
Messages: 2363
Localisation: la belle province

MessagePosté le: Jeu Avr 24, 2014 10:04 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Je pense que Osteomat a très bien répondu, merci pour sa franchise.
Il te faut savoir que la reconnaissance de l'osteo s'est faite en 2 actes et n'est pas complétement finie mais sent franchement le cercueil.

Acte 1: 2002, on instaure une loi cadre (sans decret d'application) en gros, les pouvoirs publics reconnaissent l'osteo mais ne disent pas qui a le droit de la pratiquer.
Résultats, yiiiipie tout le monde se craque et ouvre son école. Celles déjà ouvertes agrandissent leur locaux pour doubler le nombre d’élèves.

Acte 2: 2007, les décrets tombent. L'ostéo n'est pas même une profession mais un simple titre partagé. Là après avoir souri jaune sur une limitation de pratique et un non-universitarisation de la profession, on pleure car aucune limitation du nombre d’écoles n'est prévu. Les décrets sont tellement pourris que quelqu'un qui avait fréquenté une école agrée sans finir avec le diplôme pouvait se voir octroyer le titre.
On a vu en commission des gus valider le titre sur simple présentation de cartes de visite. Résultats, les écoles sont trop nombreuses et les diplômes aussi.
Les discours de directeurs comme celui que tu débites ont tenu les rangs entre 2002 et 2007, se préparent une belle retraite et maintenant c'est la catastrophe pour beaucoup d'entre nous.

Tu veux savoir un truc ? Rien de plus facile que de faire croire que ton cabinet tourne en osteo. Il te suffit d'enseigner de faire un peu de formations, de n'ouvrir le cabinet que 2 jours semaine et dire que tu es rempli le reste du temps. La vérité c'est qu'on ne compte plus ceux qui bosse chez Leroy-merlin le dimanche pour s'en sortir.
Je reçois une fois par semaine un message d'un osteo que je connais plus ou moins directement qui me demande comment ça marche au canada, car devine quoi !!! Il vient de comprendre que c'est exactement l'endroit ou il a envie de s'installer, comme toi qui vient de découvrir l'osteo et 'a l'impression de ne vivre que pour cela...

Je reviens pour la reconnaissance en Amérique du nord. C'est marque Noir sur Blanc, et ce n'est pas faux en soi, mais Amérique du nord = USA + Canada.
Aux USA, les DO sont médecins, donc NOOOOON tu ne pourras pas exercer l'osteo, ou alors en tant que Osteopath Manual practitioner (DOMP) et l'a tu as autant de visibilité que la masseuse thaïlandaise qui fait massages et plus si affinités...

Quant au canada, le diplôme de l'ESO, ISO et tout ce qui se termine en O vaut la MÊME chose pour la bonne et simple raison que l'osteo n'est pas règlementée. Officiellement tu pourrais venir mais les vannes se ferment car le canada fonctionne sur une immigration choisie et si tu n'apportes rien au pays, tu ne rentres pas...
L'osteo est mal connue sauf au Québec en Ontario et peut-être en Colombie-Britannique et ces provinces sont fournies en osteo par des collèges locaux et en plus de ne pas souhaiter d'ostéo étrangers demandent aux ministères de tutelle de limiter l'entrée.

Pour le master 2, OK. A en croire Rafi, c'est une opportunité mais ce n'est malheureusement pas une fin en soi et si tu veux mon avis, tes chances sont meilleures de l'obtenir si tu passes par la licence ad hoc d'abord (moins long, moins couteux et bien mieux préparé). Je serai curieux de savoir combien en proportion, y vont, le valide et poursuive au PhD ?
Cela reste tout de même une possibilité de réorientation appréciable que ne propose pas toutes les écoles...

Maintenant si tu veux un choix puisque tu n'as pas l'air de partir dans la voie de la raison, va à la moins chère et la plus près de ton domicile en espérant que le pole emploi ne soit pas si loin. Mais surtout reviens nous voir dans quelques temps pour nous dire à quel point ton choix a été brillant et que tu ne le regrettes pas.

@ Rafi, si tu connais quelqu'un qui l'a fait le master et qui est au PhD, pourrais-tu lui proposer de venir témoigner sur ce forum, cela pourrait donner un peu d’éclairage pour ceux qui veulent se réorienter ? merci
_________________
Osteopathe D.O
haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Montrer les messages depuis:   

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    forum.osteopathe.com Index du Forum Etudiants en ostéopathie Toutes les heures sont au format GMT
Aller à la page 1, 2  Suivante
Page 1 sur 2

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum

Si vous avez aimé cette discussion, partagez-la sur vos réseaux sociaux préférés :


© Osteopathe.com All rights reserved