Partagez cette page : Philosophie et principes mécaniques de l'ostéopathie - Still

Philosophie et principes mécaniques de l'ostéopathie - Still
Aller à la page Précédente  1, 2, 3 ... 9, 10, 11, 12  Suivante
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    forum.osteopathe.com Index du Forum Littérature ostéopathique
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
cajgfinger
Grand OsteOpatte


Inscrit le: 26 Oct 2007
Messages: 3120

MessagePosté le: Mar Fév 01, 2011 12:56 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Sbob a écrit:
Déjà avant de vouloir de parler de MRP, faudrait savoir de quoi vous parlez.

M.R.P. = Mécanisme Respiratoire Primaire.
Mécanisme et non Mouvement.
Donc le MRP, n'est pas mesurable.
Vous arriveriez à mesurer le Mécanisme de votre montre ?
Ce qui est mesurable, ce sont la ou les causes (non définies) et les effets. (mesurables, il suffit de voir le modelage d'un crâne d'enfant).

De plus le mouvement qui "résulterait" de ce mécanisme n'à jamais été quantifié par Sutherland.
C'est donc une ânerie, de nous donner 10/12 cycles par minutes.
Là je rejoins VM, quand à l'enseignement.

Enfin des modèles explicatifs, sur la motilité des différents tissus, sont relativement intéressants, mais trop peu exploités. (cf, la Vidéo, "Voyage sous la peau", je crois).

Il existe aussi une étude d'un Japonais, dont je vous donnerais le nom, si ça vous intéresse (faut que je le retrouve), qui à lui mesurer une onde dans le protoplasme. Une onde rythmique et pulsatile...

Une piste qui n'a non plus été exploitée.

Mais avant tout au lieu de donnre des avis et faire des critiques, il serait bon de connaître un peu les choses, pour parler clairement.
C'est ça le principal problème de l'ostéopathie.
Tout le monde à son avis sur tout, sans avoir fait la démarche de se renseigner.

Un dernier exemple Corentin, avec tes études de non-reproductibilité.
Il s'agit d'une étude évoqué ici, sur ce forum.
Mais il existe aussi des études qui donne 2 praticiens professionnels depuis 20ans qui tombe pile poil. Sauf que le seul truc que l'on à retenu de cette étude, c'est les 28 étudiants qui ne trouvaient pas la même chose...


"Promenade sous la peau" de JC Guimberteau (un livre, une vidéo)


Dernière édition par cajgfinger le Mar Fév 01, 2011 12:58 pm; édité 1 fois
haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
Sbob
Grand OsteOpatte


Inscrit le: 08 Mar 2006
Messages: 1600

MessagePosté le: Mar Fév 01, 2011 12:57 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Exact, merci
_________________
"Notre plus grand danger, le seul danger qui peut en fait menacer le futur de l'ostéopathie réside dans les erreurs de ceux qui se prétendent nos amis"
A.T.Still
haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
kyok
Impliqué


Inscrit le: 03 Déc 2007
Messages: 146
Localisation: toulouse

MessagePosté le: Mar Fév 01, 2011 1:00 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Effectivement mon cher VM, il faut que je mette de l'ordre dans mes idées...Quand je t'enonce que l'ostéopathie ne doit pas être évaluée de la même façon qu'un médicament et que tu cherches à prouver les inepties ostéopathiques en prenant pour exemple l'aspirine, c'est que tu as bien cerné le problème...
Et j'ai pas envie d'élargir le débat sur l'aspirine mais recherches bien et tu verras que beaucoup de théories de l'époque ont eu leur heure de gloire et que l'aspirine n'y a pas échappé mais je crois que tu tires de la "science" que ce qui t'arrange...
haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
bo06
Passionné


Inscrit le: 18 Déc 2009
Messages: 325
Localisation: antibes

MessagePosté le: Mar Fév 01, 2011 1:07 pm    Sujet du message: Répondre en citant

corentin......c'est avec un franc sourire que je t'affirme être d'accord avec toi.....cette phrase est valable dans les 2 sens bien sur !

maintenant je suis comme bcp ici peu enclin à accepter le modèle explicatif du mrp tel qu'il m'a été livré....

mais malgré tout il y a des résultats sur les techniques craniennes et pas que dans le modelage du crâne des nourissons.... et c'est sur ce point que je reagis (et cela n'engage que moi car pas la pretention d'avoir une vérité!). lorsque je lis que le cranien n'est que pure foutaise je suis obligé de dire que pour l'instant difficilement de quantifier selon EBM les effets parfois du cranien mais il y a une réalité de phénomènes observés en terme de résultats et que même si le support théorique sur lequel les anciens ont bati ce modèle cranien semble avoir parfois à tenir la route ce n'est pas pour autant qu'il faille tout jeter à la poubelle...voilà tout et que sans explication complémentaire il est tout aussi absurde d'affirmer dans un sens ou dans l'autre ce qui se passe et c'etait juste là le sens de ma phrase qui est effectivement à double sens....non pas une omplication mais une équivalence pour les vieux souvenirs de math...et que les reserves doivent être émises des 2 cotés, tant dans le pour que dans le contre tout en reconnaissant les effets non expliqués pour l'instant du travail cranien.....on constate des phénomènes et donc il faut tenter de les expliquer au mieux et la science est là pour cà...ceci étant il se peut que la science pour l'instant n'ait pas les moyens (technologiques/financiers) pour aller plus loin dans la justification ou explication du phénomène observé....et dans ce cas 'et dans l'attente de plus de précision scientifique) la prudence quant aux explications de la chose doit rester honnete donc mesurée...dans un sens comme dans l'autre!
_________________
bruno OLIVIE
haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
VM
Grand OsteOpatte


Inscrit le: 12 Oct 2010
Messages: 531

MessagePosté le: Mar Fév 22, 2011 7:57 pm    Sujet du message: Répondre en citant

bo06 a écrit:
.... tout en reconnaissant les effets non expliqués pour l'instant du travail cranien.....on constate des phénomènes et donc il faut tenter de les expliquer au mieux et la science est là pour cà...ceci étant il se peut que la science pour l'instant n'ait pas les moyens (technologiques/financiers) pour aller plus loin dans la justification ou explication du phénomène observé....et dans ce cas 'et dans l'attente de plus de précision scientifique) la prudence quant aux explications de la chose doit rester honnete donc mesurée...dans un sens comme dans l'autre!

Voilà exactement ce que je pense: si nous ne savons pas, et c'est le cas dans de nombreux domaines, soit parce que des travaux spécifiques n'existent pas, soit qu'ils existent mais que nous ne nous sommes pas donné la peine d'aller les chercher, ce qui est aussi très très fréquent, il faut savoir dire: "nous ne savons pas, mais il semble que cela marche" (car le "marche" doit aussi être expérimenté au moins dans des études cliniques).
Le MRP semble être une belle foutaise, les attaches duremériennes pour expliquer certaines théories vaseuses aussi. Il est aujourd'hui facile d'expliquer comment un modelage crânien chez les enfants est possible et peut paraître parfois "miraculeux" (il est aussi parfois miraculeux ... naturellement) s'il est fait rapidement après la naissance. Pour le reste c'est beaucoup plus difficile. Ce qui ne m'empêche pas de traîter des nouveaux nés et des adultes en crânien (sinusites principalement). Mais je ne fais pas de crânien sur une sciatique Evil or Very Mad
haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
netosteo
Grand OsteOpatte


Inscrit le: 11 Déc 2008
Messages: 993

MessagePosté le: Mar Fév 22, 2011 11:07 pm    Sujet du message: Répondre en citant

VM a écrit:
bo06 a écrit:
.... tout en reconnaissant les effets non expliqués pour l'instant du travail cranien.....on constate des phénomènes et donc il faut tenter de les expliquer au mieux et la science est là pour cà...ceci étant il se peut que la science pour l'instant n'ait pas les moyens (technologiques/financiers) pour aller plus loin dans la justification ou explication du phénomène observé....et dans ce cas 'et dans l'attente de plus de précision scientifique) la prudence quant aux explications de la chose doit rester honnete donc mesurée...dans un sens comme dans l'autre!

Voilà exactement ce que je pense: si nous ne savons pas, et c'est le cas dans de nombreux domaines, soit parce que des travaux spécifiques n'existent pas, soit qu'ils existent mais que nous ne nous sommes pas donné la peine d'aller les chercher, ce qui est aussi très très fréquent, il faut savoir dire: "nous ne savons pas, mais il semble que cela marche" (car le "marche" doit aussi être expérimenté au moins dans des études cliniques).
Le MRP semble être une belle foutaise, les attaches duremériennes pour expliquer certaines théories vaseuses aussi. Il est aujourd'hui facile d'expliquer comment un modelage crânien chez les enfants est possible et peut paraître parfois "miraculeux" (il est aussi parfois miraculeux ... naturellement) s'il est fait rapidement après la naissance. Pour le reste c'est beaucoup plus difficile. Ce qui ne m'empêche pas de traîter des nouveaux nés et des adultes en crânien (sinusites principalement). Mais je ne fais pas de crânien sur une sciatique Evil or Very Mad


et pourquoi pas ?

Question

Si ça destresse le patient, donc lui faire baisser sa tension musculaire, c'est déjà 50% de gagné sur la douleur ...
haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
hernesto
Grand OsteOpatte


Inscrit le: 14 Oct 2008
Messages: 1727
Localisation: Paris

MessagePosté le: Mer Fév 23, 2011 12:19 am    Sujet du message: Répondre en citant

A quand la pipe pour les sciatiques alors?
Ca destresse aussi ^^
haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
netosteo
Grand OsteOpatte


Inscrit le: 11 Déc 2008
Messages: 993

MessagePosté le: Mer Fév 23, 2011 7:36 am    Sujet du message: Répondre en citant

hernesto a écrit:
A quand la pipe pour les sciatiques alors?
Ca destresse aussi ^^



Mouarf !

lol


en creusant un peu:
c'est vrai que l'orgasme génère des endorphines naturelles, mais le résultat d'une pipe serait globalement plutôt négatif sur la douleur de sciatique en théorie.

car lors de l'orgasme, il y a forcément lordose + augmentation de la pression interne (apnée respiratoire + contraction des abdos avec contraction de la chaine postérieure),
ce qui peut diminuer les trous de conjugaison et irriter la racine du nerf sciatique... en théorie...

en pratique
Généralement, ceux qui souffrent de sciatique n'ont pas beaucoup de libido (Quand on une douleur de fond continue, généralement on ne peut pas se concentrer sur autre chose que .... sa douleur !)
Les troubles de l'érection chez l'homme sont parfois dû à une douleur de fond....

Une anecdote:
(il y a même eût des petits ouvrages collectors qui ont été écrits sur ce sujet, à but reproductif uniquement (!) qui décrit les positions non douloureuse pour un mari ou une femme ayant une sciatique.... (et vous me ferez deux paters et un avé pour la suite (juste pour donner le ton de ses ouvrages que l'on vendait sous le manteau dans les années 60 et qui montrait un début de Kamasutra médical (c'est médical monsieur le curé) (quel alibi au passage à cet époque !
un peu comme l'alcool à usage médical prescrit par le médecin dans les pays du moyen orient .... l'alibi médical a parfois du bon)



A propos de l'effet de la pipe sur les sciatiques, je propose une grande étude à mener en ostéopathie sur plus de 600 volontaires. Qui se lance ?

je vois bien le titre de cette étude à la magritte:

ceci n'est pas une pipe.

(c'est un projet de traitement médical)

Surprised)
haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
bo06
Passionné


Inscrit le: 18 Déc 2009
Messages: 325
Localisation: antibes

MessagePosté le: Mer Fév 23, 2011 11:58 am    Sujet du message: Répondre en citant

netosteo.....absolument partant pour lancer cette haute étude ostéopathique.......faut il que ce soit la même opératrice qui exerce son art sur les 600 sujets pour pouvoir avoir un résultat "scientifique"?

allez.....vive la pipe thérapeutique!!!!!!
_________________
bruno OLIVIE
haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Sbob
Grand OsteOpatte


Inscrit le: 08 Mar 2006
Messages: 1600

MessagePosté le: Mer Fév 23, 2011 12:25 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Le problème c'est que c'est symptomatique !
Vous traitez comment les femmes ?
_________________
"Notre plus grand danger, le seul danger qui peut en fait menacer le futur de l'ostéopathie réside dans les erreurs de ceux qui se prétendent nos amis"
A.T.Still
haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Déo
Impliqué


Inscrit le: 15 Déc 2010
Messages: 51

MessagePosté le: Ven Mar 11, 2011 11:45 am    Sujet du message: Répondre en citant

même protocole....
haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
gegdredd
Grand OsteOpatte


Inscrit le: 17 Oct 2007
Messages: 483

MessagePosté le: Sam Mar 12, 2011 7:49 am    Sujet du message: Répondre en citant

Ca a déjà été fait Laughing Laughing Laughing Laughing


_________________
De 1858 à 1972, à Lourdes:
- - guérisons miraculeuses reconnues par les autorités médicales: 34
- - guérisons miraculeuses constatées par les autorités religieuses:72
- - accidents mortels de circulation sur la route du pélerinage: 4272...
haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
VM
Grand OsteOpatte


Inscrit le: 12 Oct 2010
Messages: 531

MessagePosté le: Lun Avr 11, 2011 9:05 am    Sujet du message: Répondre en citant

Et cela beaucoups d'ostéo l'ont fait et continuent de le faire. Ils ont inévitablement des résultats puisque les sciatiques, comme un claquage ou une grippe, ont des "durées de vie moyenne" (il faudrait que je revérifie mais cela doit être en 1 et 3 mois).
Comme d'autres, je l'ai pratiqué moi-même à mes tous débuts Embarassed tout en croyant en ce que je pratiquais et je dois dire aujourd'hui que j'en ais bien honte: quelle bande de crétins nous formions. Même s'il existe des douleurs projetées d'origine gynéco, douleurs à ne pas confondre avec des douleurs radiculaires (sciatiques), en aucun une sciatique ne peut être d'origine gynéco, même s'il peut arriver qu'une pathologie gynéco puisse favoriser une instabilité lombo-pelvienne qui pourra elle, induire lumbago et/ou sciatique sur un faux-mouvement ou autre. Mais avec le temps, je m'apperçois que c'est tout de même rare et que ce qu'on concevait comme généralité est en fait l'exception.
haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
ostéomat
Grand OsteOpatte


Inscrit le: 17 Mar 2006
Messages: 1153

MessagePosté le: Lun Avr 11, 2011 12:24 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Mr je-sais-tout a encore posé son diagnostic : tous nuls !
desolé de te contredire : j'ai eu une 2 è me séance avec une patiente pour sciatique et je peux t'aafirmer (mais elle aussi peut le faire) qu'il ya eu amélioration, et ce dans un domaine que tu dis "exceptionnel" : ben oui : une forte descente d'organe + travail ostéo sur la zone = amélioration de la sciatique.

Des explications ? : non : pas de confiture aux cochons !
haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
VM
Grand OsteOpatte


Inscrit le: 12 Oct 2010
Messages: 531

MessagePosté le: Mar Avr 12, 2011 10:28 am    Sujet du message: Répondre en citant

D'abord, es-tu sur de ne pas confondre sciatique et douleur projetée, doul projetée qui peut parfaitement être en relation avec une pathologie viscérale dont la gynéco.
Ensuite, tu commets l'erreur fatale: "j'ai eu un résultat sur 2 séances". L'apparition d'un résultat concommitement à une action thérapeutique ne veut pas dire que tu peux t'attribuer le résultat. Tu aurais peut-être eu le même résultat avec une gellule homéo, en faisant pipi sur la jambe de ta patiente ou si elle n'était pas venue du tout. Ta réaction correspond parfaitement au fond de commerce des "madames soleil" et des "grands sorciers". Dans leur clientelle il y a toujours des résultats, que ce soit par la psy ou simplement par la concordance temporaire de 2 évènements n'ayant en réalité aucune relation de cause à effet ni même rien en commun, sinon pour toi la nécessité de t'approprier un résultat pour te rassurer sur la qualité et l'utilité de tes traitements Razz
haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Montrer les messages depuis:   

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    forum.osteopathe.com Index du Forum Littérature ostéopathique Toutes les heures sont au format GMT
Aller à la page Précédente  1, 2, 3 ... 9, 10, 11, 12  Suivante
Page 10 sur 12

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum

Si vous avez aimé cette discussion, partagez-la sur vos réseaux sociaux préférés :


© Osteopathe.com All rights reserved