Partagez cette page : Stage "La bio-mécanique de l'homme"

Stage "La bio-mécanique de l'homme"
Aller à la page Précédente  1, 2, 3  Suivante
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    forum.osteopathe.com Index du Forum Postez ici les annonces faites par le public à l'adresse des ostéopathes.
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
raslesp
Grand OsteOpatte


Inscrit le: 26 Avr 2008
Messages: 1557

MessagePosté le: Lun Aoû 30, 2010 12:07 pm    Sujet du message: Répondre en citant

PScholten a écrit:
Citation:
25000 euros c'est énorme...surtout pour apprendre ce que disait/faisait F.Matthias Alexander,gerda Alexander et Feldenkrais saupoudré de la "marche du renard"...
Pourquoi ne pas citer vos sources d'inspiration?
Où sont les études montrant l'efficacité de cette fabuleuse méthode?


Euh, je ne les cite pas, parce qu'on ne fait pas la même chose. Il suffit d'aller sur youtube où vous trouverez des profs de la méthode Alexander, marchant comme ce-ci :

http://www.youtube.com/watch?v=EOWmwhxFtJQ&p=A547C6C5524AF141&playnext=1&index=2

ou comme ça (ma grande mère se tient d'ailleurs mieux qu'elle) :

http://www.youtube.com/watch?v=qQkpotmGASk&p=798F5262DDDB3FC9&playnext=1&index=2

et puis :
http://vimeo.com/316453

ou ça :
http://www.mefeedia.com/watch/28131630

ça c'est Feldenkrais lorsqu'il marche. Ce n'est pas du tout comme ça que j'envisage la marche. Ni la posture par ailleurs.

Désolé, mais les méthodes que vous citez ne correspondent pas du tout à mon enseignement.

C'est un peu léger comme argumentaire en particulier que sur votre site il n'y a pas de vidéo montrant votre façon ou la façon juste de bouger :vous attendez quoi pour en mettre une?Je suis sur que l'on verra la différence!
Sinon une publication dans une revue?Au moins un article?Non?
Comment voulez vous alors que l'on vous distingue des charlatans qui viennent très régulièrement sur les sites pro.
Concernant la marche du renard: votre travail ne s'en inspire pas du tout?
Étonnant!
haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
raslesp
Grand OsteOpatte


Inscrit le: 26 Avr 2008
Messages: 1557

MessagePosté le: Lun Aoû 30, 2010 4:20 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Citation:
ou comme ça (ma grande mère se tient d'ailleurs mieux qu'elle) :

http://www.youtube.com/watch?v=qQkpotmGASk&p=798F5262DDDB3FC9&playnext=1&index=2

Vous auriez un minimum l'œil exercé vous auriez vu que celle-ci à une forte cyphoscoliose...preuve que finallement vous connaissez bien peu de choses...A moins bien sur que votre méthode guérisse cette pathologie. Laughing Laughing Laughing
haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
PScholten
OsteOpatte Occasionnel


Inscrit le: 28 Aoû 2010
Messages: 15
Localisation: Lyon

MessagePosté le: Mar Aoû 31, 2010 9:36 am    Sujet du message: Répondre en citant

Citation:

C'est un peu léger comme argumentaire en particulier que sur votre site il n'y a pas de vidéo montrant votre façon ou la façon juste de bouger :vous attendez quoi pour en mettre une?Je suis sur que l'on verra la différence!
Sinon une publication dans une revue?Au moins un article?Non?
Comment voulez vous alors que l'on vous distingue des charlatans qui viennent très régulièrement sur les sites pro.
Concernant la marche du renard: votre travail ne s'en inspire pas du tout?
Étonnant!


Lorsque je marche, c'est l'avant pied qui touche en premier, c'est ça la différence.
Je ne connais pas la marche du renard, mais pleins de gens ont du bon sens et je sais qu'il n'y a pas que nous qui marchons sur l'avant pied.

Pour en finir, car je n'ai pas que ça a faire :

Les médias et certains "experts" prônent la marche sur le talon avec le déroulé du pied.

Alors, je ne sais pas s'il y a des études scientifiques à ce sujet, mais paraît-il qu'un pied est creux. La méthode de l'observation permet de valider cette observation (en cas de doute regarder une centaine de pieds pour être sur).

Après, pour que cela roule, ça doit être rond. Là encore, peu importe la liste des diplômes qu'on peut mettre en avant, c'est à peu près sur. Les essaies de construire des voitures avec des roues carrées ou creuses ont vite été abandonnés ... Wink

Ensuite, le talon n'est nullement approprié de bien amortir une chute, indépendamment de votre niveau d'études. Montez à une hauteur de 2 mètres, sautez et atterrissez sur le taon, vous le saurez.

Donc, pied creux + talon non approprié = marcher sur le talon est une mauvaise idée

C'est tout ce que je dis.

Mais c'est des personnes qui défendent l'idée du déroulé du talon qui demandent des "études scientifiques" à ceux qui leur font remarquer quelques réalités de la vie.
C'est bien l'hôpital qui se fout de la charité.
Ceci dit, les défendeurs du déroulé du talon le savent bien et se gardent en conséquence de donner des arguments techniques et se cachent derrière diplômes et titres. Mais bon, un jour vous vous trouverez une étude qui vous explique que les formes creuses ne roulent pas Very Happy

Messieurs : Les pommes n'ont pas attendu Newton pour tomber des arbres. Et puis je doute que, si un jour un patient vous confronte avec ces réalités, qu'il soit suffisant de lui dire que "oui, mais j'ai des diplômes".

En ce qui me concerne cette discussion est terminée. On a tous exprimé nos points de vue et on laissera les lecteurs décider ce qu'ils trouvent convaincant....

Bonne journée et bonne continuation à vous tous
haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
Rafi
Grand OsteOpatte


Inscrit le: 16 Mar 2008
Messages: 1314

MessagePosté le: Mar Aoû 31, 2010 10:23 am    Sujet du message: Répondre en citant

Enorme les arguments mdrrrr

Tu as dit la phrase qu'il ne faut absolument pas dire car ça decridibilise tout :
-le coup de Newton et les pommes, mais c'est pas mal,ça aurait pu etre "tout le monde croyait que Gallilée etait fou quand il disait que la terre etait ronde"
haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
ptitom
Grand OsteOpatte


Inscrit le: 14 Jan 2007
Messages: 2146

MessagePosté le: Mar Aoû 31, 2010 11:06 am    Sujet du message: Répondre en citant

PScholten a écrit:

Messieurs : Les pommes n'ont pas attendu Newton pour tomber des arbres. Et puis je doute que, si un jour un patient vous confronte avec ces réalités, qu'il soit suffisant de lui dire que "oui, mais j'ai des diplômes".


le fait que vous manquiez de diplôme signifie simplement que vous n'avez jamais eu à valider des connaissances scientifiques, c'est dommage pour vous qui ne pouvez comprendre les limites de votre propre discours et pour nous qui perdons du temps à vous répondre.
_________________
Ptitom,
rebouteux

"un diplôme que tout le monde a n'est plus un diplôme" auteur inconnu Smile
haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
raslesp
Grand OsteOpatte


Inscrit le: 26 Avr 2008
Messages: 1557

MessagePosté le: Mar Aoû 31, 2010 11:47 am    Sujet du message: Répondre en citant

C'est tout ce que t'as en magasin?Elle est où cette vidéo montrant comment tu bouges bien toi?
Marcher sur l'avant pied permet de réduire une scoliose?
Ta méthode se résume à ça!Marcher sur la pointe...Quel intérêt d'une quelconque formation pour cela?
haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
yannick
Grand OsteOpatte


Inscrit le: 14 Juin 2007
Messages: 2363
Localisation: la belle province

MessagePosté le: Mar Aoû 31, 2010 11:56 am    Sujet du message: Répondre en citant

PScholten a écrit:

Lorsque je marche, c'est l'avant pied qui touche en premier, c'est ça la différence.
Je ne connais pas la marche du renard, mais pleins de gens ont du bon sens et je sais qu'il n'y a pas que nous qui marchons sur l'avant pied.

Pour en finir, car je n'ai pas que ça a faire :

Les médias et certains "experts" prônent la marche sur le talon avec le déroulé du pied.

Alors, je ne sais pas s'il y a des études scientifiques à ce sujet, mais paraît-il qu'un pied est creux. La méthode de l'observation permet de valider cette observation (en cas de doute regarder une centaine de pieds pour être sur).

Après, pour que cela roule, ça doit être rond. Là encore, peu importe la liste des diplômes qu'on peut mettre en avant, c'est à peu près sur. Les essaies de construire des voitures avec des roues carrées ou creuses ont vite été abandonnés ... Wink

Ensuite, le talon n'est nullement approprié de bien amortir une chute, indépendamment de votre niveau d'études. Montez à une hauteur de 2 mètres, sautez et atterrissez sur le taon, vous le saurez.

Donc, pied creux + talon non approprié = marcher sur le talon est une mauvaise idée

C'est tout ce que je dis.

Mais c'est des personnes qui défendent l'idée du déroulé du talon qui demandent des "études scientifiques" à ceux qui leur font remarquer quelques réalités de la vie.
C'est bien l'hôpital qui se fout de la charité.
Ceci dit, les défendeurs du déroulé du talon le savent bien et se gardent en conséquence de donner des arguments techniques et se cachent derrière diplômes et titres. Mais bon, un jour vous vous trouverez une étude qui vous explique que les formes creuses ne roulent pas Very Happy

Messieurs : Les pommes n'ont pas attendu Newton pour tomber des arbres. Et puis je doute que, si un jour un patient vous confronte avec ces réalités, qu'il soit suffisant de lui dire que "oui, mais j'ai des diplômes".

En ce qui me concerne cette discussion est terminée. On a tous exprimé nos points de vue et on laissera les lecteurs décider ce qu'ils trouvent convaincant....

Bonne journée et bonne continuation à vous tous


Mr Scholten,

Je n'ai pas voulu rentrer dans ce débat que vous avez initié et ou vous vous couvrez de ridicule au fur et a mesure des pages...
Que vous ayez un cabinet de consultation ou au choix on vient pour des séances d'auto défense ou un traitement qui apparement ne convainc que vous est une honte pour ceux qui, eux, traitent tous les jours des patients souffrants...

Vos démonstrations réthoriques sont limitées et inutiles, de surcroit fausses.

Votre méconnaissance de l'anatomie et surtout la biomécanique est évidente...

Pour finir, même si tout ce que vous dites est sujet a caution, je vous propose de faire quelques séances de dissection, et particulièrement du talon et d'analyser la possibilité d'amortissement du talon, proprement dit...
_________________
Osteopathe D.O
haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
AurA
Impliqué


Inscrit le: 01 Jan 1970
Messages: 86

MessagePosté le: Mar Aoû 31, 2010 9:35 pm    Sujet du message: Répondre en citant

PScholten a écrit:



Alors, je ne sais pas s'il y a des études scientifiques à ce sujet, mais paraît-il qu'un pied est creux. La méthode de l'observation permet de valider cette observation (en cas de doute regarder une centaine de pieds pour être sur).

Après, pour que cela roule, ça doit être rond. Là encore, peu importe la liste des diplômes qu'on peut mettre en avant, c'est à peu près sur. Les essaies de construire des voitures avec des roues carrées ou creuses ont vite été abandonnés ... Wink

Etablir ses arguments sur une comparaison roue/pied, ça, c'est caduque! Un pied est un pied. Une roue est une roue. L'homme est bipède. Et l'homme est un tout. Il ne marche donc pas qu'avec son avant pied, ou son talon, il marche avec tout son corps en action.


Ensuite, le talon n'est nullement approprié de bien amortir une chute, indépendamment de votre niveau d'études. Montez à une hauteur de 2 mètres, sautez et atterrissez sur le taon, vous le saurez.

La réception se fait avec tout le corps. L'avant pied en premier, puis le reste du pied puis l'ensemble du corps. Ne pas prendre le corps dans son ensemble est une erreur.

Donc, pied creux + talon non approprié = marcher sur le talon est une mauvaise idée

C'est tout ce que je dis.

Mais c'est des personnes qui défendent l'idée du déroulé du talon qui demandent des "études scientifiques" à ceux qui leur font remarquer quelques réalités de la vie.
C'est bien l'hôpital qui se fout de la charité.
Ceci dit, les défendeurs du déroulé du talon le savent bien et se gardent en conséquence de donner des arguments techniques et se cachent derrière diplômes et titres. Mais bon, un jour vous vous trouverez une étude qui vous explique que les formes creuses ne roulent pas Very Happy

Messieurs : Les pommes n'ont pas attendu Newton pour tomber des arbres. Et puis je doute que, si un jour un patient vous confronte avec ces réalités, qu'il soit suffisant de lui dire que "oui, mais j'ai des diplômes".

En ce qui me concerne cette discussion est terminée. On a tous exprimé nos points de vue et on laissera les lecteurs décider ce qu'ils trouvent convaincant....

Vous n'êtes en tout cas pour l'instant pas convaincant dans un forum où les ostéos présents sont pourtant rarement d'accord entre eux...

Bonne journée et bonne continuation à vous tous


Bonsoir,

D'un point de vue biomécanique et anatomique, je rejoins Yannick, c'est du n'importe quoi. Vous êtes manifestement incapables, sans forcément prouver, au moins d'expliquer avec crédibilité votre approche.

En course à pied, demandez à un sportif de courir avant pied en premier. Faites-le s'entraîner comme ça.
Faites la même chose avec un déroulé du pied. Comparez les résultats.
Faites le sur des centaines de sportifs.
Ce serait le début d'une expérience, déjà... Même si je doute franchement du résultat.

Regardez les plus grands coureurs du monde. Regardez l'anatomie et la biomécanique du pied. Regardez l'ontogenèse. Regardez la phylogenèse.
Expliquez votre point de vue par rapport à tout ça, s'il vous plaît.


Et vous dites qu'un entrainement musculaire n'est pas la solution. La solution à quoi?
_________________
Ostéopathe DO
Ostéopathe du Sport
Préparateur Physique
haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
raslesp
Grand OsteOpatte


Inscrit le: 26 Avr 2008
Messages: 1557

MessagePosté le: Mer Sep 01, 2010 6:14 am    Sujet du message: Répondre en citant

Aura :il y a de plus en plus de coureurs (même de fond) qui courrent en attaquant avec le plat du pied.voir les retours d'expérience sur les fives fingers de vibram.
Pour ma part les deux façon de marcher ou de courrir ne s'exclue pas l'une l'autre.
Pieds nus :selon le terrain ,l'allure on peut marcher en attaquant avec le talon ou l'avant pied.Avec des chaussures :il est quasi impossible de marcher en attaquant avec la plante.
Essayez.
haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
AurA
Impliqué


Inscrit le: 01 Jan 1970
Messages: 86

MessagePosté le: Mer Sep 01, 2010 11:38 am    Sujet du message: Répondre en citant

C'est vrai.

Mais je pense que l'apprentissage de la course est préférable en déroulé. Même si derrière, le sportif choisit une autre course qui lui convient mieux...
_________________
Ostéopathe DO
Ostéopathe du Sport
Préparateur Physique
haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
raslesp
Grand OsteOpatte


Inscrit le: 26 Avr 2008
Messages: 1557

MessagePosté le: Mer Sep 01, 2010 12:29 pm    Sujet du message: Répondre en citant

AurA a écrit:
C'est vrai.

Mais je pense que l'apprentissage de la course est préférable en déroulé. Même si derrière, le sportif choisit une autre course qui lui convient mieux...

Pourquoi?
haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
AurA
Impliqué


Inscrit le: 01 Jan 1970
Messages: 86

MessagePosté le: Mer Sep 01, 2010 3:57 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Par rapport aux améliorations de performances observées chez les sportifs avec qui un travail sur le déroulé de la marche a été entrepris. Un "réapprentissage" qui porte beaucoup de fruits.

C'est évidemment subjectif. Je n'ai aucune étude qui prouve quoi que ce soit.

Mais tu penses que c'est une connerie, raslesp?
_________________
Ostéopathe DO
Ostéopathe du Sport
Préparateur Physique
haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
bo06
Passionné


Inscrit le: 18 Déc 2009
Messages: 325
Localisation: antibes

MessagePosté le: Mer Sep 01, 2010 4:45 pm    Sujet du message: Répondre en citant

juste une petite remarque par rapport à la façon de courir chez les demi-fondeurs et plus grandes distances.

le fait d'attaquer le sol par le talon puis de derouler le pied permet de rester sur une cinétique portée vers l'avant et malgré tout un moindre effort pour la propulsion au niveau musculaire et tout en permettant un moindre choc en terme d'amortissement

le fait de l'attaque par la plante du pied donne une plus grande puissance dans la restitution par effet ressort (utilisé dans les courses plutôt typées sprint) mais est bien plus violent et traumatisant au niveau musculo-tendineux et articulaire

généralement la barrière du changement de type de pied se situe sur des distances de 800m où l'on retrouvait des coureurs ayant une foulée typée sprint (wilson kipketer par exemple) mais necessitant un pied hors du commun (en terme de qualité athlétique)

ayant l'occasion de travailler dans le milieu de l'athlétisme à haut niveau et ayant du, pour augmenter l'efficacité des soins , me cultiver un peu sur la specificité de chaque discipline pour comprendre un peu mieux quelles étaient les contraintes inhérentes à leurs pratiques et des problèmes qui pouvaient en découler .....c'est la réponse sur le travail du pied qui m'a été donnée par des gens de très haut niveau tant athlètes que entraineurs.

si ca peut aider à eclaircir un peu la situation sur le pied de l'athlète!

mais effectivement je ne suis pas au courant de publications récentes sur le sujet .... ce n'est que le fruit de ma petite expérience auprès de sportifs de haut niveau.
_________________
bruno OLIVIE
haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
PScholten
OsteOpatte Occasionnel


Inscrit le: 28 Aoû 2010
Messages: 15
Localisation: Lyon

MessagePosté le: Mer Sep 01, 2010 5:10 pm    Sujet du message: Répondre en citant

bo06 a écrit:
juste une petite remarque par rapport à la façon de courir chez les demi-fondeurs et plus grandes distances.

le fait d'attaquer le sol par le talon puis de derouler le pied permet de rester sur une cinétique portée vers l'avant et malgré tout un moindre effort pour la propulsion au niveau musculaire et tout en permettant un moindre choc en terme d'amortissement


Comment le choque peut-être moindre ? Le talon reçoit la chute pleinement. Encore une fois : Faites un grand saut et atterrissez sur le talon. Vous sentirez et vous entendrez que vous cognez l'os par terre.
Lorsque vous arrivez sur la pointe, au lieu de faire encaisser le choc par une structure dure et osseuse, c'est la construction de tenségrité entre les os et le tissu conjonctif qui se déforme pour à la fois amortir la chute et emmagasiner l'énergie.

De plus, lorsque vous marchez sur les talon, le genoux se tend au moment du contact, tandis que la marche sur l'avant pied permet de continuer à le plier.

La musculature, notamment les mollets, aide à amortir la chute. Faites un peu de saut à la corde. Sur le talon d'abord, s'il le faut. Vous allez voir que le talon amortira nullement vos chutes et que cela heurte le genou.

En faisant l'exercice sur l'avant du pied, vous sentirez l'énergie rebondir et l'amortissement.

En avançant, c'est la même chose. J'ai bien compris que vous cherchez à dérouler sur le côté extérieur du pied. Mais c'est un arche aussi. Et les arches ne roulent toujours pas, quoi qu'en en dise.

Citation:

le fait de l'attaque par la plante du pied donne une plus grande puissance dans la restitution par effet ressort (utilisé dans les courses plutôt typées sprint) mais est bien plus violent et traumatisant au niveau musculo-tendineux et articulaire

Si c'était vrai, lorsque vous sautez d'une hauteur vous pourriez atterrir sur les talons, car le défi d'amortissement est d'autant plus important.

ps : pour certains : merci de citer correctement. Je n'ai jamais prétendu guérir des scolioses ou des "Scheuermann" par la marche

pps : Pour ceux qui enlèvent leurs commentaire sur l'histoire : gardez les, cela en dit beaucoup sur vous

ppps : Pour une profession qui vient à peine d'être reconnue par l'état, faudrait pas trop se la jouer sur ses diplômes (et ce n'est pas parce quelqu'un préfère mettre des arguments en avant, qu'il n'a pas diplôme).
haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
raslesp
Grand OsteOpatte


Inscrit le: 26 Avr 2008
Messages: 1557

MessagePosté le: Mer Sep 01, 2010 5:15 pm    Sujet du message: Répondre en citant

AurA a écrit:
Par rapport aux améliorations de performances observées chez les sportifs avec qui un travail sur le déroulé de la marche a été entrepris. Un "réapprentissage" qui porte beaucoup de fruits.

C'est évidemment subjectif. Je n'ai aucune étude qui prouve quoi que ce soit.

Mais tu penses que c'est une connerie, raslesp?

Je ne pense rien :je me demande qu'elle était la façon de marcher/courrir il ya quelques siècles...peut être avec attaque du talon parfois avec la plante selon le terrain.
Du fait du port de chaussures depuis des générations on peut imaginer que même si la façon la plus "naturel" de marcher était plus avec l'attaque de la plante :les sportifs qui expérimentent aujourd'hui la course mi fond ou fond avec l'avant pied soient moins performant parce que conditionnés au préalable.
haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Montrer les messages depuis:   

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    forum.osteopathe.com Index du Forum Postez ici les annonces faites par le public à l'adresse des ostéopathes. Toutes les heures sont au format GMT
Aller à la page Précédente  1, 2, 3  Suivante
Page 2 sur 3

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum

Si vous avez aimé cette discussion, partagez-la sur vos réseaux sociaux préférés :


© Osteopathe.com All rights reserved