Partagez cette page : L'ostéopathie pédiatrique dans les journaux

L'ostéopathie pédiatrique dans les journaux
Aller à la page Précédente  1, 2
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    forum.osteopathe.com Index du Forum L'ostéo dans les journaux
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
ptitom
Grand OsteOpatte


Inscrit le: 14 Jan 2007
Messages: 2146

MessagePosté le: Dim Nov 28, 2010 5:39 pm    Sujet du message: Répondre en citant

osteoretraité a écrit:
Quant à ta réflexion sur le versant juridique des études je n'y crois pas beaucoup, je crois surtout que nous devons tenir la barre fermement et un jour, tranquillement, les choses se mettront en place et on considèrera que l'ostéopathie de nos maîtres est celle qui est efficace.
Pas besoin d'EBM, de randomisation etc.. Les patients nous ont reconnus grâce aux résultats, le gouvernement a légiféré grâce à notre opiniâtreté, la prochaine étape est une profession indépendante, 4200 heures d'études enregistrées par l'OMS. Je ne sais pas combien de temps: 5 ans, 10 ans, peu importe, le temps fera son oeuvre...


faut arrêter avec l'OMS, ce dossier est une vaste blague
_________________
Ptitom,
rebouteux

"un diplôme que tout le monde a n'est plus un diplôme" auteur inconnu Smile
haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
osteoretraité
Grand OsteOpatte


Inscrit le: 01 Oct 2006
Messages: 1359
Localisation: sud-est

MessagePosté le: Dim Nov 28, 2010 5:43 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Eh bien, bon courage, on en reparlera...
haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
cajgfinger
Grand OsteOpatte


Inscrit le: 26 Oct 2007
Messages: 3120

MessagePosté le: Dim Nov 28, 2010 5:47 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Je suis d'accord avec notre ami "retraité" Smile

De mon expérience, il y a plusieurs types de plagiocéphalies et surtout de formes.
Celles acquises in utéro et appréciables dés la naissance
Celles non présentes à la naissance et qui s'affichent du fait du positionnement (les fameuses POP), qui sont celles qui récupéreraient quasiment sans l'aide de l'ostéopathie mais pas toutes, dés que l'enfant commencent à tenir sa tête.
Celles, que je qualifierai de "programmée", invisibles jusqu'au 1er mois et qui apparaissent aux environs des 2éme/3éme mois, les plus pernicieuses.

Dans tout cela, celles qui sont symétriques, asymétriques, avec ou sous modifications de la face, alignement des oreilles, etc...
Celles entrant dans un parallélogramme ou non.
Sans oublier les stades de "luxation" C0/C1 engagées soit par l'engagement soit par l'extraction...
Les défauts de succion, etc...
le contexte familial, etc....

Et j'en oublie plein...
haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
hernesto
Grand OsteOpatte


Inscrit le: 14 Oct 2008
Messages: 1727
Localisation: Paris

MessagePosté le: Dim Nov 28, 2010 5:55 pm    Sujet du message: Répondre en citant

au risque d'enfoncer le clou,

il n'est pas question, Thierry, dans ce que tu dis de facteur particulier concernant la façon de coucher le bébé?
ce que tu montres fait preuve d'une multitude de facteurs, et donc de la non spécificité de la façon dont le bébé se couche..

D'autre part, en Afrique ou en Asie/Océanie, je ne suis pas sur que les recommandations concernant la MSN existent autant que chez nous, pourtant, ont ils moins de plagiocéphalie?
haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
cajgfinger
Grand OsteOpatte


Inscrit le: 26 Oct 2007
Messages: 3120

MessagePosté le: Dim Nov 28, 2010 6:03 pm    Sujet du message: Répondre en citant

hernesto a écrit:
au risque d'enfoncer le clou,

il n'est pas question, Thierry, dans ce que tu dis de facteur particulier concernant la façon de coucher le bébé?
ce que tu montres fait preuve d'une multitude de facteurs, et donc de la non spécificité de la façon dont le bébé se couche..

D'autre part, en Afrique ou en Asie/Océanie, je ne suis pas sur que les recommandations concernant la MSN existent autant que chez nous, pourtant, ont ils moins de plagiocéphalie?


Je ne sais pas scientifiquement parlant, ce qui est certain, c'est que j'en vois beaucoup plus depuis que l'on met les enfants sur le dos.
Souvent cela concerne celles apparaissant après la naissance et sont simples à résoudre..
Mais aucune preuve réelle, c'est vrai.
Pour la mort subite du nourrisson, on constate qu'il y en a moins depuis, c'est aussi un fait, et les dernières études relatent un processus réflexe respiratoire manquant chez ce type d'enfant....
J'en suis là, et c'est bien évidemment multifactoriel comme dirait Roselyne Lalauze.

Si quelqu'un a les résumés de ce congrès SNOF de Marseille, je suis preneur, merci.

PS : le bon lien http://old.swiss-paediatrics.org/paediatrica/vol13/n4/plagio-fr.html
haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
osteoretraité
Grand OsteOpatte


Inscrit le: 01 Oct 2006
Messages: 1359
Localisation: sud-est

MessagePosté le: Dim Nov 28, 2010 8:59 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Il ne s'agit pas du congrès SNOF mais de celui qui a eu lieu quelques mois auparavant à l'Hôpital Nord avec des intervenants de grande classe et auquel le public qui y a assisté composé de médecins, obstétriciens, sage-femmes, ostéopathes etc... a été très sensible par la qualité et l'approche multi disciplinaire réalisée.
haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
gegdredd
Grand OsteOpatte


Inscrit le: 17 Oct 2007
Messages: 483

MessagePosté le: Lun Nov 29, 2010 12:40 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Citation:
Je ne sais pas scientifiquement parlant, ce qui est certain, c'est que j'en vois beaucoup plus depuis que l'on met les enfants sur le dos.


Ca ne prouve rien... De plus en plus de mamans amènent leur enfant parce qu'on leur a dit que l'ostéo pouvait arranger différents problèmes (digestifs, fatigue, sommeil, torticolis, plagio...). Donc statistiquement tu en verras de plus en plus... Confused Pour autant ça ne prouve pas que le fait de coucher le bébé sur le dos provoque plus de plagio.

En parlant statistiques, le fait de mettre le bébé sur le dos et de diminuer la température de la pièce a diminué de plus de 75% le risque de MSN. S'il fallait choisir entre le coucher sur le dos et risquer une plagio ou le coucher sur le ventre et risquer une MSN, quelle option je choisirai à votre avis???

Rolling Eyes
_________________
De 1858 à 1972, à Lourdes:
- - guérisons miraculeuses reconnues par les autorités médicales: 34
- - guérisons miraculeuses constatées par les autorités religieuses:72
- - accidents mortels de circulation sur la route du pélerinage: 4272...
haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
cajgfinger
Grand OsteOpatte


Inscrit le: 26 Oct 2007
Messages: 3120

MessagePosté le: Lun Nov 29, 2010 2:43 pm    Sujet du message: Répondre en citant

gegdredd a écrit:
Citation:
Je ne sais pas scientifiquement parlant, ce qui est certain, c'est que j'en vois beaucoup plus depuis que l'on met les enfants sur le dos.


Ca ne prouve rien... De plus en plus de mamans amènent leur enfant parce qu'on leur a dit que l'ostéo pouvait arranger différents problèmes (digestifs, fatigue, sommeil, torticolis, plagio...). Donc statistiquement tu en verras de plus en plus... Confused Pour autant ça ne prouve pas que le fait de coucher le bébé sur le dos provoque plus de plagio.

Je parlais d'enfants hospitalisés, mais cela n'a rien d'une étude randomisée, il est vrai.

En parlant statistiques, le fait de mettre le bébé sur le dos et de diminuer la température de la pièce a diminué de plus de 75% le risque de MSN. S'il fallait choisir entre le coucher sur le dos et risquer une plagio ou le coucher sur le ventre et risquer une MSN, quelle option je choisirai à votre avis???

Je n'ai pas non plus remis en cause "the back compain" mais les études publiées tendent à prouver qu'il y a une augmentation des plagiocéphalies depuis cette consigne et conseillent d'alterner avec des positions latérales.
D'autre part, le lien de causalité directe entre la position sur le ventre et la MSN n'est pas non plus scientifiquement établi, on parle aujourd'hui d'un problème de programmation réflexe respiratoire sur fond génétique...


Rolling Eyes
haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
osteoretraité
Grand OsteOpatte


Inscrit le: 01 Oct 2006
Messages: 1359
Localisation: sud-est

MessagePosté le: Lun Nov 29, 2010 2:49 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Eh oui, finalement tout est et tout sera génétique...
haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Montrer les messages depuis:   

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    forum.osteopathe.com Index du Forum L'ostéo dans les journaux Toutes les heures sont au format GMT
Aller à la page Précédente  1, 2
Page 2 sur 2

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum

Si vous avez aimé cette discussion, partagez-la sur vos réseaux sociaux préférés :


© Osteopathe.com All rights reserved