Partagez cette page : techniques douces?

techniques douces?
Aller à la page Précédente  1, 2, 3  Suivante
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    forum.osteopathe.com Index du Forum Ostéopathie techniques
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
ptitom
Grand OsteOpatte


Inscrit le: 14 Jan 2007
Messages: 2146

MessagePosté le: Jeu Jan 06, 2011 4:59 pm    Sujet du message: Répondre en citant

osteoretraité a écrit:
Peut être vous méprenez vous sur le terme structurel ceci sans vouloir vous offenser.


en fait c'était surtout pour employer une terminologie opposé aux "techniques douces", il est bien sur évident que cette séparation artificielle renferme une complexité plus importante, mais si tu as une sémantique plus appropriée, je suis toutes ouïes...
_________________
Ptitom,
rebouteux

"un diplôme que tout le monde a n'est plus un diplôme" auteur inconnu Smile
haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
osteoretraité
Grand OsteOpatte


Inscrit le: 01 Oct 2006
Messages: 1359
Localisation: sud-est

MessagePosté le: Jeu Jan 06, 2011 6:33 pm    Sujet du message: Répondre en citant

A mon humble avis ne recommençons pas le débat "ostéopathie douce" "ostéopathie dure" qui a empoisonné les relations des différentes composantes de la profession pendant des années, donc pas non plus techniques douces et techniques dures....
Il y a des techniques structurelles, des techniques fonctionnelles, des techniques fasciales, des techniques d'énergie musculaire, des techniques crânio-sacrées, des techniques viscérales et à l'intérieur de chacune il y a des sous-classes.
Si nous en restons à cet académisme c'est à mon sens plus simple.
haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
ptitom
Grand OsteOpatte


Inscrit le: 14 Jan 2007
Messages: 2146

MessagePosté le: Jeu Jan 06, 2011 7:08 pm    Sujet du message: Répondre en citant

osteoretraité a écrit:
A mon humble avis ne recommençons pas le débat "ostéopathie douce" "ostéopathie dure" qui a empoisonné les relations des différentes composantes de la profession pendant des années, donc pas non plus techniques douces et techniques dures....
Il y a des techniques structurelles, des techniques fonctionnelles, des techniques fasciales, des techniques d'énergie musculaire, des techniques crânio-sacrées, des techniques viscérales et à l'intérieur de chacune il y a des sous-classes.
Si nous en restons à cet académisme c'est à mon sens plus simple.


je vais quand même poser une question puisque c'est ce qui nous faisaient diverger avec hernesto:
as-tu toi qui a de l'expérience mis plus de temps a acquérir les techniques structurelles ou douces? ou pareil? ou as-tu plus progressé sur certaines?
_________________
Ptitom,
rebouteux

"un diplôme que tout le monde a n'est plus un diplôme" auteur inconnu Smile
haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
hernesto
Grand OsteOpatte


Inscrit le: 14 Oct 2008
Messages: 1727
Localisation: Paris

MessagePosté le: Ven Jan 07, 2011 12:17 am    Sujet du message: Répondre en citant

De mon point de vue, progresser en structurel est plus dur a mon avis, mais on continue toute sa vie a progresser (pour peu qu'on le veuille)
alors que le tissulaire a une marge de progression plus grande.

Concernant la terminologie, pour moi on peut faire du structurel indirect.
haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
osteoretraité
Grand OsteOpatte


Inscrit le: 01 Oct 2006
Messages: 1359
Localisation: sud-est

MessagePosté le: Ven Jan 07, 2011 7:51 am    Sujet du message: Répondre en citant

Pour Hernesto: j'ai parlé de structurel indirect à la page précédente...
Pour ce qui est de la demande de ptitom, je ne sais pas répondre à cette question. Je dirais que chacun va progresser à sa vitesse avec des paliers, tout cela étant le fruit de l'expérience emmagasinée, de la reconnaissance manuelle des tissus qui fait que l'on se créée des références et que la proprioception remplace petit à petit l'épicritique. La main alors devient intelligente.
haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
ptitom
Grand OsteOpatte


Inscrit le: 14 Jan 2007
Messages: 2146

MessagePosté le: Ven Jan 07, 2011 7:54 am    Sujet du message: Répondre en citant

osteoretraité a écrit:

Pour ce qui est de la demande de ptitom, je ne sais pas répondre à cette question. Je dirais que chacun va progresser à sa vitesse avec des paliers, tout cela étant le fruit de l'expérience emmagasinée, de la reconnaissance manuelle des tissus qui fait que l'on se créée des références et que la proprioception remplace petit à petit l'épicritique. La main alors devient intelligente.


tu ne sais pas répondre?
mais tu réponds pourtant de manière très intelligible, merci Very Happy
_________________
Ptitom,
rebouteux

"un diplôme que tout le monde a n'est plus un diplôme" auteur inconnu Smile
haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Sbob
Grand OsteOpatte


Inscrit le: 08 Mar 2006
Messages: 1600

MessagePosté le: Ven Jan 07, 2011 7:54 am    Sujet du message: Répondre en citant

Avec des doigts qui sentent, voient et pensent ! Wink
haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
nico93
Grand OsteOpatte


Inscrit le: 30 Mar 2008
Messages: 527
Localisation: 77

MessagePosté le: Ven Jan 07, 2011 11:37 am    Sujet du message: Répondre en citant

Bonjour,

Je pratique souvent des thrust vertébraux y compris cervicaux car certains patients après avoir passé une heure en "technique douces" ne se sente pas forcément mieux et que balancer un thrust un peu n'importe ou et un peu dans n'importe quel paramètre (mais proche de la douleur) suffit pour les faire se sentir mieux. Effet Placebo? Sans doute mais très efficace surtout quand les thrusts sont faits sans douleur.
Après je souhaiterai savoir comment font les adeptes des thrust voir même des techniques d'énergie musculaire sur des patients qui ne se laissent même pas mettre en position tellement ils font les mouvements à notre place. Vous voyez ce que je veux dire?

Nico
haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
ptitom
Grand OsteOpatte


Inscrit le: 14 Jan 2007
Messages: 2146

MessagePosté le: Ven Jan 07, 2011 11:44 am    Sujet du message: Répondre en citant

nico93 a écrit:
Bonjour,

Je pratique souvent des thrust vertébraux y compris cervicaux car certains patients après avoir passé une heure en "technique douces" ne se sente pas forcément mieux et que balancer un thrust un peu n'importe ou et un peu dans n'importe quel paramètre (mais proche de la douleur) suffit pour les faire se sentir mieux. Effet Placebo? Sans doute mais très efficace surtout quand les thrusts sont faits sans douleur.
Après je souhaiterai savoir comment font les adeptes des thrust voir même des techniques d'énergie musculaire sur des patients qui ne se laissent même pas mettre en position tellement ils font les mouvements à notre place. Vous voyez ce que je veux dire?

Nico


c'est pas placebo, cette effet, si tu thrust il y a un effet neurophysio, donc si c'est à proximité de la douleur tu as un effet...

pour ta question, quand je peux pas je fais pas, ou plutôt je fais en sorte de pouvoir, en changeant la position de coucher à assis à debout...
_________________
Ptitom,
rebouteux

"un diplôme que tout le monde a n'est plus un diplôme" auteur inconnu Smile
haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Sbob
Grand OsteOpatte


Inscrit le: 08 Mar 2006
Messages: 1600

MessagePosté le: Ven Jan 07, 2011 12:18 pm    Sujet du message: Répondre en citant

nico93 a écrit:
Bonjour,

Je pratique souvent des thrust vertébraux y compris cervicaux car certains patients après avoir passé une heure en "technique douces" ne se sente pas forcément mieux et que balancer un thrust un peu n'importe ou et un peu dans n'importe quel paramètre (mais proche de la douleur) suffit pour les faire se sentir mieux. Effet Placebo? Sans doute mais très efficace surtout quand les thrusts sont faits sans douleur.
Après je souhaiterai savoir comment font les adeptes des thrust voir même des techniques d'énergie musculaire sur des patients qui ne se laissent même pas mettre en position tellement ils font les mouvements à notre place. Vous voyez ce que je veux dire?

Nico


Parfois, je préfèrerais ne pas savoir lire. Shocked

Plutôt que de faire n"importe quoi au pif (balancer un thrust un peu n'importe ou et un peu dans n'importe quel paramètre), il serait peut-être bon d'avoir un raisonnement ostéopathique.
Car ce patient avait peut-être besoin que d'une correction articulaire spécifique.

Le but est quand même de poser un diagnostic ostéopathique.

Donc si les "techniques douces", ne fonctionnent pas à cet instant sur ce patient, c'est certainement que le diagnostic à été mal posé.

Ce serait peut-être mieux de revoir les bases, et plutôt que de passer une heure sur des techniques non-adaptées, savoir choisir celles qui conviennent, en fonction du patient...
haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Corentin
Impliqué


Inscrit le: 29 Juil 2010
Messages: 106

MessagePosté le: Ven Jan 07, 2011 12:53 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Dans mes cours on nous cite comme contre-indication aux thrust le fait que le patient ne se laisse pas faire...
haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
ptitom
Grand OsteOpatte


Inscrit le: 14 Jan 2007
Messages: 2146

MessagePosté le: Ven Jan 07, 2011 12:57 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Corentin a écrit:
Dans mes cours on nous cite comme contre-indication aux thrust le fait que le patient ne se laisse pas faire...


relative, contre indication relative,
essaye une autre position où il est détendu et la contre-indication n'est plus
_________________
Ptitom,
rebouteux

"un diplôme que tout le monde a n'est plus un diplôme" auteur inconnu Smile
haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
osteoretraité
Grand OsteOpatte


Inscrit le: 01 Oct 2006
Messages: 1359
Localisation: sud-est

MessagePosté le: Ven Jan 07, 2011 1:29 pm    Sujet du message: Répondre en citant

S'il ne se laissent pas faire c'est que tu ne les serre pas d'assez près....ou que tu ne leur donne pas assez d'amour...donc ils n'ont pas confiance. Tout est dans la confiance que l'on inspire et que l'on provoque dans ces cas là.
Et puis des fois il faut savoir changer pur y revenir et surprendre les tissus récalcitrants qui ne le sont que parce que le patient l'est.
haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
nico93
Grand OsteOpatte


Inscrit le: 30 Mar 2008
Messages: 527
Localisation: 77

MessagePosté le: Ven Jan 07, 2011 3:56 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Sbob a écrit:
nico93 a écrit:


Nico


Parfois, je préfèrerais ne pas savoir lire. Shocked

Plutôt que de faire n"importe quoi au pif (balancer un thrust un peu n'importe ou et un peu dans n'importe quel paramètre), il serait peut-être bon d'avoir un raisonnement ostéopathique.
Car ce patient avait peut-être besoin que d'une correction articulaire spécifique.

Le but est quand même de poser un diagnostic ostéopathique.


Quand tu parles de diagnostic ostéopathique, tu veux parler genre T2 en ERS droite avec facette droite en défaut de découverture?

Encore faudrait il avoir foi dans ce genre de discours et avoir foi dans le fait que cette dysfonction entraine une symptomatologie précise.... et avoir foi que le thrust corrige la dysfonction... Moi je l'ai perdu cette foi
haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Sbob
Grand OsteOpatte


Inscrit le: 08 Mar 2006
Messages: 1600

MessagePosté le: Ven Jan 07, 2011 4:02 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Non, je ne parle pas du tout de celà.
Je parle du schéma lésionnel, qui à amener cette pathologie chez ce patient.
Est-il en ortho en para ?
En fonction des dysfonctions retrouvées, de la symptomatologie, de l'historique, des tissus lésés, alors je choisirais sur cette dysfonction telle type de technique et sur cette autre dysfonction tel type de technique.
Etc.

Bref, un vrai bilan et diagnostic ostéopathique.
haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Montrer les messages depuis:   

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    forum.osteopathe.com Index du Forum Ostéopathie techniques Toutes les heures sont au format GMT
Aller à la page Précédente  1, 2, 3  Suivante
Page 2 sur 3

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum

Si vous avez aimé cette discussion, partagez-la sur vos réseaux sociaux préférés :


© Osteopathe.com All rights reserved