Partagez cette page : Patient Hyperalgique

Patient Hyperalgique
Aller à la page Précédente  1, 2, 3  Suivante
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    forum.osteopathe.com Index du Forum Ostéopathie techniques
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
Sbob
Grand OsteOpatte


Inscrit le: 08 Mar 2006
Messages: 1600

MessagePosté le: Mar Aoû 23, 2011 11:17 am    Sujet du message: Répondre en citant

Encore une fois tout dépend ce que l'on entend par aiguë...
_________________
"Notre plus grand danger, le seul danger qui peut en fait menacer le futur de l'ostéopathie réside dans les erreurs de ceux qui se prétendent nos amis"
A.T.Still
haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
VM
Grand OsteOpatte


Inscrit le: 12 Oct 2010
Messages: 531

MessagePosté le: Mar Aoû 23, 2011 11:39 am    Sujet du message: Répondre en citant

Aiguë c'est aiguë: sur un lumbago le patient arrive plié soit en avant, soit sur le côté, soit les 2 Rolling Eyes Il a plus ou moins de mal à marcher.
haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Sbob
Grand OsteOpatte


Inscrit le: 08 Mar 2006
Messages: 1600

MessagePosté le: Mar Aoû 23, 2011 11:46 am    Sujet du message: Répondre en citant

Tu as aiguë comme ça effectivement et aiguë, ou en plus tu n'arrives même pas ou difficilement à le faire asseoir.

C'est pas la même chose !
_________________
"Notre plus grand danger, le seul danger qui peut en fait menacer le futur de l'ostéopathie réside dans les erreurs de ceux qui se prétendent nos amis"
A.T.Still
haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
cajgfinger
Grand OsteOpatte


Inscrit le: 26 Oct 2007
Messages: 3120

MessagePosté le: Mar Aoû 23, 2011 11:46 am    Sujet du message: Répondre en citant

hyperalgie ne veut pas dire aigue, qui s'oppose à chronique, enfin pour moi !
....et puis, il n'y a pas que le lumbago dans la vie de l'ostéopathe où sommes toutes cela est "facile", bien heureusement ! Smile
haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
hernesto
Grand OsteOpatte


Inscrit le: 14 Oct 2008
Messages: 1727
Localisation: Paris

MessagePosté le: Mar Aoû 23, 2011 11:48 am    Sujet du message: Répondre en citant

Aigu : douleur <30 jours
Chronique : douleur > 90jours.
haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Sbob
Grand OsteOpatte


Inscrit le: 08 Mar 2006
Messages: 1600

MessagePosté le: Mar Aoû 23, 2011 12:22 pm    Sujet du message: Répondre en citant

et entre 30 et 90 y'à rien ! ?
_________________
"Notre plus grand danger, le seul danger qui peut en fait menacer le futur de l'ostéopathie réside dans les erreurs de ceux qui se prétendent nos amis"
A.T.Still
haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
hernesto
Grand OsteOpatte


Inscrit le: 14 Oct 2008
Messages: 1727
Localisation: Paris

MessagePosté le: Mar Aoû 23, 2011 12:25 pm    Sujet du message: Répondre en citant

sub-aigu
haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Sbob
Grand OsteOpatte


Inscrit le: 08 Mar 2006
Messages: 1600

MessagePosté le: Mar Aoû 23, 2011 12:35 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Car moi, j'avais trouvé ça :
Citation:
On distingue trois types de lombalgies communes selon leur durée :
* chronique : c'est une lombalgie installée depuis plus de 3 mois
* aigüe, d'une durée inférieure à 7 jours
* récurrente ou récidivante : c'est une suite d'épisodes aigus, survenant de façon plus ou moins régulière, et se répétant sur des durées de quelques mois à plusieurs années.

_________________
"Notre plus grand danger, le seul danger qui peut en fait menacer le futur de l'ostéopathie réside dans les erreurs de ceux qui se prétendent nos amis"
A.T.Still
haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
gegdredd
Grand OsteOpatte


Inscrit le: 17 Oct 2007
Messages: 483

MessagePosté le: Mar Aoû 23, 2011 1:38 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Perso les lumbagos aigus je trouve que les manips HVBA ne sont pas indiquées car même si elles peuvent dans certains cas améliorer, elles sont très très délicates à réaliser et s'il y a ne serait-ce qu'un seul mauvais pas, elles peuvent aggraver...
Pour les lumbagos aigus j'applique les principes de la thérapie mécanique (méthode McKenzie) où la méthode diagnostique est excellente pour trouver l'origine du lumbago (discal, musculaire, articulaire, ou autres red flags...) et où l'on fait faire les mouvements par le patient...

Après il y a les dorsalgies aigues où les diagnostiques différentiels doivent être faits car risque de patho ou douleur référée très élevé... Si c'est mécanique donc pour nous, les manips sont très efficaces voire miraculeuses.

Pour les cervicalgies (torticolis) aigues, là les manips dorsales sont quasi miraculeuses aussi. Dans la phase aigue je m'abstient de trop manipuler les cervicales. Je le réserve pour la deuxième séance...

Pour le périphérique c'est vraiment autre chose. Je pense que les aigus en périph sont la plupart du temps des traumas avec geste orthopédique à faire en premier ou physiothérapie mieux indiquée (rupture ligaments, déchirure musculaire, entorse).

Wink
_________________
De 1858 à 1972, à Lourdes:
- - guérisons miraculeuses reconnues par les autorités médicales: 34
- - guérisons miraculeuses constatées par les autorités religieuses:72
- - accidents mortels de circulation sur la route du pélerinage: 4272...
haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
cajgfinger
Grand OsteOpatte


Inscrit le: 26 Oct 2007
Messages: 3120

MessagePosté le: Mar Aoû 23, 2011 2:34 pm    Sujet du message: Répondre en citant

gegdredd a écrit:
Perso les lumbagos aigus je trouve que les manips HVBA ne sont pas indiquées car même si elles peuvent dans certains cas améliorer, elles sont très très délicates à réaliser et s'il y a ne serait-ce qu'un seul mauvais pas, elles peuvent aggraver...
Pour les lumbagos aigus j'applique les principes de la thérapie mécanique (méthode McKenzie) où la méthode diagnostique est excellente pour trouver l'origine du lumbago (discal, musculaire, articulaire, ou autres red flags...) et où l'on fait faire les mouvements par le patient...

Après il y a les dorsalgies aigues où les diagnostiques différentiels doivent être faits car risque de patho ou douleur référée très élevé... Si c'est mécanique donc pour nous, les manips sont très efficaces voire miraculeuses.

Pour les cervicalgies (torticolis) aigues, là les manips dorsales sont quasi miraculeuses aussi. Dans la phase aigue je m'abstient de trop manipuler les cervicales. Je le réserve pour la deuxième séance...

Pour le périphérique c'est vraiment autre chose. Je pense que les aigus en périph sont la plupart du temps des traumas avec geste orthopédique à faire en premier ou physiothérapie mieux indiquée (rupture ligaments, déchirure musculaire, entorse).

Wink


Je suis assez d'accord avec cela sans oublier les exclusions ganglionnaires, vasculaires, viscérales, neuro...et les pathologies de système....ce qui donne du pain sur la planche dans un contexte où peu de bilans peuvent être réalisés voire sont peu significatifs.
haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
Rafi
Grand OsteOpatte


Inscrit le: 16 Mar 2008
Messages: 1314

MessagePosté le: Mar Aoû 23, 2011 4:01 pm    Sujet du message: Répondre en citant

merci gegdredd pour ta réponse trés constructive !!

C'est quoi le principe de diagnostique du Mc Kenzie ? je connais le principe de traitement mais pas de diagnostique ....

ps: je suis d'accord avec toi concernant les hyperalgies cervicales qui proviennent des dorsales...
haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Sbob
Grand OsteOpatte


Inscrit le: 08 Mar 2006
Messages: 1600

MessagePosté le: Mar Aoû 23, 2011 4:56 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Même si je vous comprends, je trouve votre démarche trop stéréotypée.

Citation:
Si cervicalgie aigüe, je manip les dorsales hautes.


Si la dysfonction est cervicales pourquoi ne pas s'en occuper ?

Sinon, comme Rafi,
Citation:
C'est quoi le principe de diagnostique du Mc Kenzie ?
, J'aimerais en savoir un peu plus, si ça ne te dérange pas.
_________________
"Notre plus grand danger, le seul danger qui peut en fait menacer le futur de l'ostéopathie réside dans les erreurs de ceux qui se prétendent nos amis"
A.T.Still
haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
ptitom
Grand OsteOpatte


Inscrit le: 14 Jan 2007
Messages: 2146

MessagePosté le: Mar Aoû 23, 2011 5:04 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Rafi a écrit:
merci gegdredd pour ta réponse trés constructive !!

C'est quoi le principe de diagnostique du Mc Kenzie ? je connais le principe de traitement mais pas de diagnostique ....

ps: je suis d'accord avec toi concernant les hyperalgies cervicales qui proviennent des dorsales...


http://www.sofmmoo.com/publications/publications_en_mmo/divers/mckenzie.pdf

bonne lecture, bienvenu dans le monde de la kinésithérapie Wink
_________________
Ptitom,
rebouteux

"un diplôme que tout le monde a n'est plus un diplôme" auteur inconnu Smile
haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
nico93
Grand OsteOpatte


Inscrit le: 30 Mar 2008
Messages: 527
Localisation: 77

MessagePosté le: Mar Aoû 23, 2011 6:05 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Sbob a écrit:
Même si je vous comprends, je trouve votre démarche trop stéréotypée.

Citation:
Si cervicalgie aigüe, je manip les dorsales hautes.


Si la dysfonction est cervicales pourquoi ne pas s'en occuper ?



Bien sûr qu'il faut s'en occuper si le problème est d'origine cervical. Encore faut il savoir si les dysfonctions articulaires cervicales présentes sont à l'origine du problème aigüe. Idea
haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
gegdredd
Grand OsteOpatte


Inscrit le: 17 Oct 2007
Messages: 483

MessagePosté le: Mar Aoû 23, 2011 6:16 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Il est clair que les cervicales sont importantes, c'est juste que quand c'est très aïgu, les spasmes musculaires sont parfois si importants, que dans un premier temps les manips cervicales sont trop difficiles... Des mobilisations douces et un traitement des tissus mous est plus indiqué selon moi (après bien sûr m'être assuré que les dorsales et les côtes sont OK).

Bien sûr c'est un peu stéréotypé et je ne dis pas que c'est tout le temps comme ça... A vue de pif je dirais que c'est 80% du temps comme ça...

Pour la méthode McKenzie, le pdf résume bien (merci ptitom Wink ), je m'en sers surtout pour les lombalgies aigues avec ou sans shift latéral du bassin, avec ou sans irradiation... Attention cependant aux irradiations qui descendent en dessous du genou (c'est dans ces cas que statistiquement il y a le plus de risques de pathos neuro).

Mais les bouquins sont carrément mieux pour comprendre la méthode.
Je voulais faire la formation mais elle est réservée aux MKDE Evil or Very Mad
J'étais deg... Mais si on potasse bien la méthode dans les livres et que l'on applique l'arbre diagnostique ça va...
Pour les cas difficiles j'en discute parfois avec un ami MK qui est instructeur McKenzie.
L'avantage de la méthode c'est qu'elle est reproductible et fiable même inter opérateurs. Donc si j'ai bien rempli la fiche de diagnostique, je peux en discuter avec d'autres personnes et elles comprendront de quoi je parle.

Au passage voici à quoi ressemble la fiche d'examen lombaire mckenzie (en anglais):
[url]
http://www.mckenziemdt.org/forms/2006MIIAssessmentFormLumbar.pdf [/url]
_________________
De 1858 à 1972, à Lourdes:
- - guérisons miraculeuses reconnues par les autorités médicales: 34
- - guérisons miraculeuses constatées par les autorités religieuses:72
- - accidents mortels de circulation sur la route du pélerinage: 4272...
haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Montrer les messages depuis:   

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    forum.osteopathe.com Index du Forum Ostéopathie techniques Toutes les heures sont au format GMT
Aller à la page Précédente  1, 2, 3  Suivante
Page 2 sur 3

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum

Si vous avez aimé cette discussion, partagez-la sur vos réseaux sociaux préférés :


© Osteopathe.com All rights reserved