Partagez cette page : Fracture cartilage costal

Fracture cartilage costal
Aller à la page Précédente  1, 2, 3  Suivante
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    forum.osteopathe.com Index du Forum Ostéopathie techniques
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
Sbob
Grand OsteOpatte


Inscrit le: 08 Mar 2006
Messages: 1600

MessagePosté le: Ven Juin 01, 2012 5:55 am    Sujet du message: Répondre en citant

C'est ce qu'à fait le médecin des urgences...

Et ton exemple, sur une patho infectieuse, nécessitant un traitement parfaitement déterminé, n’a aucun rapport avec le sujet ici présent.

Une fracture du cartilage costal, possède différents traitements, en fonction de cette fracture. Donc, je trouve sa question pas si idiote.
_________________
"Notre plus grand danger, le seul danger qui peut en fait menacer le futur de l'ostéopathie réside dans les erreurs de ceux qui se prétendent nos amis"
A.T.Still
haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
BrunoT
Passionné


Inscrit le: 17 Fév 2012
Messages: 338

MessagePosté le: Ven Juin 01, 2012 6:56 am    Sujet du message: Répondre en citant

Sbob a écrit:
C'est ce qu'à fait le médecin des urgences...

Et ton exemple, sur une patho infectieuse, nécessitant un traitement parfaitement déterminé, n’a aucun rapport avec le sujet ici présent.

Une fracture du cartilage costal, possède différents traitements, en fonction de cette fracture. Donc, je trouve sa question pas si idiote.


C'est grave cette mentalité.....
Si le médecin des urgences n'a pas vu quelquechose que l'ostéo voit, tant pis pour le patient ?????
Tout le monde peut rater quelquechose..... ta réaction fait flipper

Il ne nous appartient pas en tant qu'ostéos à gérer des fractures déplacées !

Après si notrte collègue s'est trompé de diagnostique c'est une autre affaire. Mais a partir du moment ou tu te dis que le patient a une fracture déplacée en cabinet ostéo, c'est délirant de penser que le sort du patient va dépendre de nos réponses forumesques.......
Le + agaçant c'est pas la question initiale mais ton attitude à toujours philosopher....... même sur des fractures déplacées Shocked
_________________
Ostéopathe DO,DOF, DOE, DOM, TOM
Très haute écoles internationale supérieure osétopathique de la RP
Diplome de niveau I master 2 professionnel, inscrit au RNCP. 6ans de cours, mémoire devant jury international
Mission humanitaire au Bengladesh
haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
BrunoT
Passionné


Inscrit le: 17 Fév 2012
Messages: 338

MessagePosté le: Ven Juin 01, 2012 7:34 am    Sujet du message: Répondre en citant

PS: Sbob avec des collègues comme toi, faudrait presque rendre l'avis médical obligatoire avant tout traitement ostéo pour éviter que le patient tombe dans un monde de diagnostique et de "logique"parallele et éviter les pertes de chance........ et c'est triste à dire mais je comprends les témoignages médecins ostéos quand je vois tes interventions. Crying or Very sad
_________________
Ostéopathe DO,DOF, DOE, DOM, TOM
Très haute écoles internationale supérieure osétopathique de la RP
Diplome de niveau I master 2 professionnel, inscrit au RNCP. 6ans de cours, mémoire devant jury international
Mission humanitaire au Bengladesh
haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Sbob
Grand OsteOpatte


Inscrit le: 08 Mar 2006
Messages: 1600

MessagePosté le: Ven Juin 01, 2012 8:26 am    Sujet du message: Répondre en citant

BrunoT a écrit:
C'est grave cette mentalité.....
Si le médecin des urgences n'a pas vu quelquechose que l'ostéo voit, tant pis pour le patient ?????


C'est pas ce que j'ai dit.
Et j'ai même dit tout le contraire...

D'ailleurs, contrairement à toi, j'ai trouvé utile que notre confrère nous demande, quel était selon lui le meilleur examen à conseiller, et s'il y avait une réelle utilité de demander des examens.

T'as quand même de sérieux problème de compréhension !
Je n'arrive d'ailleurs plus à savoir, si tu réagis comme cela juste car tu ne me supportes pas, ou bien si c'est dans ta nature profonde Confused
_________________
"Notre plus grand danger, le seul danger qui peut en fait menacer le futur de l'ostéopathie réside dans les erreurs de ceux qui se prétendent nos amis"
A.T.Still
haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
BrunoT
Passionné


Inscrit le: 17 Fév 2012
Messages: 338

MessagePosté le: Ven Juin 01, 2012 9:36 am    Sujet du message: Répondre en citant

Sbob a écrit:
BrunoT a écrit:
C'est grave cette mentalité.....
Si le médecin des urgences n'a pas vu quelquechose que l'ostéo voit, tant pis pour le patient ?????


C'est pas ce que j'ai dit.
Et j'ai même dit tout le contraire...

D'ailleurs, contrairement à toi, j'ai trouvé utile que notre confrère nous demande, quel était selon lui le meilleur examen à conseiller, et s'il y avait une réelle utilité de demander des examens.

T'as quand même de sérieux problème de compréhension !
Je n'arrive d'ailleurs plus à savoir, si tu réagis comme cela juste car tu ne me supportes pas, ou bien si c'est dans ta nature profonde Confused


je pense que c'est au médecin de choisir l'examen et l'orientation nécessaire à une fracture déplacée........ et qu'il est déplacé en tant qu'ostéo de commencer à prescrire des irm ou autre pour un probleme qui demande un avis de gens formés à ça........
toi tu te demandes pas si le patient avec sa fracture déplacée ce qu'il devient depuis qu'il a consulté un ostéo ? lol
_________________
Ostéopathe DO,DOF, DOE, DOM, TOM
Très haute écoles internationale supérieure osétopathique de la RP
Diplome de niveau I master 2 professionnel, inscrit au RNCP. 6ans de cours, mémoire devant jury international
Mission humanitaire au Bengladesh
haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Sbob
Grand OsteOpatte


Inscrit le: 08 Mar 2006
Messages: 1600

MessagePosté le: Ven Juin 01, 2012 10:32 am    Sujet du message: Répondre en citant

BrunoT a écrit:
je pense que c'est au médecin de choisir l'examen et l'orientation nécessaire à une fracture déplacée........ et qu'il est déplacé en tant qu'ostéo de commencer à prescrire des irm ou autre pour un probleme qui demande un avis de gens formés à ça........ l


Ça ne nous empêches pas lors de notre courrier qui renvois au médecin, de suggérer l'examen qui peut paraître utile !
Ça prouve au moins, au médecin, que nous avons un minimum de culture médicale.

Et juste au cas où, compte tenue de ta phrase, je préfère préciser, à moins que l'ostéo soit médecin, nous ne pouvons pas faire de prescription.... Confused

Et d'ailleurs si l'ostéo est médecin, la question ne se poserait pas !
_________________
"Notre plus grand danger, le seul danger qui peut en fait menacer le futur de l'ostéopathie réside dans les erreurs de ceux qui se prétendent nos amis"
A.T.Still
haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
BrunoT
Passionné


Inscrit le: 17 Fév 2012
Messages: 338

MessagePosté le: Ven Juin 01, 2012 10:37 am    Sujet du message: Répondre en citant

Sbob a écrit:
BrunoT a écrit:
je pense que c'est au médecin de choisir l'examen et l'orientation nécessaire à une fracture déplacée........ et qu'il est déplacé en tant qu'ostéo de commencer à prescrire des irm ou autre pour un probleme qui demande un avis de gens formés à ça........ l


Ça ne nous empêches pas lors de notre courrier qui renvois au médecin, de suggérer l'examen qui peut paraître utile !
Ça prouve au moins, au médecin, que nous avons un minimum de culture médicale.

Et juste au cas où, compte tenue de ta phrase, je préfère préciser, à moins que l'ostéo soit médecin, nous ne pouvons pas faire de prescription.... Confused

Et d'ailleurs si l'ostéo est médecin, la question ne se poserait pas !


je ne te le fais pas dire....
et je sais lire (moi Wink ) :

SilencesurlaPlanete a écrit:
Bonjour,
Avez-vous déjà été confrontés à une apparente fracture de cartilage costal avec déplacement?

J'hésite à l'envoyer vers une echo, un scanner ou IRM. La mise en évidence de cette fracture/disjonction ne nous avancera pas plus...

Des avis?

_________________
Ostéopathe DO,DOF, DOE, DOM, TOM
Très haute écoles internationale supérieure osétopathique de la RP
Diplome de niveau I master 2 professionnel, inscrit au RNCP. 6ans de cours, mémoire devant jury international
Mission humanitaire au Bengladesh
haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
BrunoT
Passionné


Inscrit le: 17 Fév 2012
Messages: 338

MessagePosté le: Ven Juin 01, 2012 10:46 am    Sujet du message: Re: Fracture cartilage costal Répondre en citant

Sbob a écrit:
Alors pourquoi cette phrase ?
BrunoT a écrit:

tu crois vraiment qu'en tant qu'ostéo on a a gérer des fractures déplacées ??????


SilencesurlaPlanete et moi même n'avons jamais dit que nous traitions les fractures déplacées.
Il demande, juste s'il est préférable de
SilencesurlaPlanete a écrit:
demander une echo, un scanner ou IRM.


Et si tel examen à une utilité.

SilencesurlaPlanete a écrit:
La mise en évidence de cette fracture/disjonction ne nous avancera pas plus...


Je pense que c'est plus pour sa culture générale, qu'il/elle posait cette question.
Mais malheureusement, toute l'amertume qui te caractérise, t'as empêcher de comprendre le sens de sa question...


oui je sais lire....... contrairement à toi.....
effrayant ta façon de tout amener dans ton monde parrallele ou les mots ont d'autres significations que celles utilisées par le reste de l'humanité........ rien n'est simple et limpide avec toi
comprends que c'est agaçant c'est clair Shocked
_________________
Ostéopathe DO,DOF, DOE, DOM, TOM
Très haute écoles internationale supérieure osétopathique de la RP
Diplome de niveau I master 2 professionnel, inscrit au RNCP. 6ans de cours, mémoire devant jury international
Mission humanitaire au Bengladesh
haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Sbob
Grand OsteOpatte


Inscrit le: 08 Mar 2006
Messages: 1600

MessagePosté le: Ven Juin 01, 2012 10:53 am    Sujet du message: Répondre en citant

En fait tu es grave.
1-Il n’a jamais parler de prescription.
2-Tu soulignes exactement, ce que je te dis, il nous pose la question pour sa culture générale, afin à l'avenir, de mieux savoir quel examen suggérer au médecin traitant. C'est quand même pas compliqué...

Arriver à un tel point, ce n'est même plus de la provocation, ni le désir ridicule d'avoir le dernier mot, mais bel et bien de la bêtise !
_________________
"Notre plus grand danger, le seul danger qui peut en fait menacer le futur de l'ostéopathie réside dans les erreurs de ceux qui se prétendent nos amis"
A.T.Still
haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
BrunoT
Passionné


Inscrit le: 17 Fév 2012
Messages: 338

MessagePosté le: Ven Juin 01, 2012 11:00 am    Sujet du message: Répondre en citant

Sbob a écrit:
En fait tu es grave.
1-Il n’a jamais parler de prescription.
2-Tu soulignes exactement, ce que je te dis, il nous pose la question pour sa culture générale, afin à l'avenir, de mieux savoir quel examen suggérer au médecin traitant. C'est quand même pas compliqué...

Arriver à un tel point, ce n'est même plus de la provocation, ni le désir ridicule d'avoir le dernier mot, mais bel et bien de la bêtise !


je te retourne à 1000% tes réflexions.....

sans rire tu le fais exprès quand même ???
c'est quand même pas possible que tu crois ce que tu écris????
sinon ça a vraiment grillé....
_________________
Ostéopathe DO,DOF, DOE, DOM, TOM
Très haute écoles internationale supérieure osétopathique de la RP
Diplome de niveau I master 2 professionnel, inscrit au RNCP. 6ans de cours, mémoire devant jury international
Mission humanitaire au Bengladesh
haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
BrunoT
Passionné


Inscrit le: 17 Fév 2012
Messages: 338

MessagePosté le: Ven Juin 01, 2012 11:13 am    Sujet du message: Re: Fracture cartilage costal Répondre en citant

SilencesurlaPlanete a écrit:
Bonjour,
Avez-vous déjà été confrontés à une apparente fracture de cartilage costal avec déplacement?
Il s'agit du 9e qui se serait disjoint du 8e et qui serait (visuellement et palpatoirement) remonté et passé par dessus le 8e.

Le choc a eu lieu dans la région du cartilage commun.

Les urgences se sont contenté de radios et n'ont rien décelé.

J'hésite à l'envoyer vers une echo, un scanner ou IRM. La mise en évidence de cette fracture/disjonction ne nous avancera pas plus...

Des avis?


"Ouai j'hésite à l'envoyer vers une écho ou irm..... mais non je ne parle pas de prescription bah non je n'ai pas employé le mot prescription hein.
Bon bon, non vous vous trompez je ne demande pas du tout comment gérer ce cas pas du tout..... je n'ai pas employé le mot gérer !!! zet grave si vous avez compris autrrement !!!
Et ça ce voit bien je demande juste pour ma culture générale et pour montrer au médecin que j'ai une culture aussi.
ah oui euh bon les 2 ne vont pas ensemble mais euh ok
en fait c'est pas grave je ne suis pas Silencesurlaplanet" je suis le cerveau analytique de Sbob....."
_________________
Ostéopathe DO,DOF, DOE, DOM, TOM
Très haute écoles internationale supérieure osétopathique de la RP
Diplome de niveau I master 2 professionnel, inscrit au RNCP. 6ans de cours, mémoire devant jury international
Mission humanitaire au Bengladesh
haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
BrunoT
Passionné


Inscrit le: 17 Fév 2012
Messages: 338

MessagePosté le: Ven Juin 01, 2012 11:47 am    Sujet du message: Fracture cartilage costal , le maidlay pour la route (ciao) Répondre en citant

SilencesurlaPlanete a écrit:
Bonjour,
Avez-vous déjà été confrontés à une apparente fracture de cartilage costal avec déplacement?
Il s'agit du 9e qui se serait disjoint du 8e et qui serait (visuellement et palpatoirement) remonté et passé par dessus le 8e.

Le choc a eu lieu dans la région du cartilage commun.

Les urgences se sont contenté de radios et n'ont rien décelé.

J'hésite à l'envoyer vers une echo, un scanner ou IRM. La mise en évidence de cette fracture/disjonction ne nous avancera pas plus...

Des avis?


Sbob a écrit:
Il n’a jamais parler de la gérer, mais de savoir, ce qu'il devait faire. (c'est subtile comme nuance......)
Relis son message entièrement et correctement....


Sbob a écrit:

Je pense que c'est plus pour sa culture générale, qu'il/elle posait cette question. (tu vois ça ou? dans le "j'hésite à l'envoyer" ? c'est clair tu est balaise, tu vois des choses que je ne vois pas.... Génial en cabinet tu dois épater les patients avec des choses qu'on ne leur avait jamais dites ! ils aiment ça...)
Mais malheureusement, toute l'amertume qui te caractérise, t'as empêcher de comprendre le sens de sa question....


Sbob a écrit:
Ça ne nous empêches pas lors de notre courrier qui renvois au médecin (bah là ils squeezait le médecin traitant non, enfin je n'ai pas ton talent d'interprétation), de suggérer l'examen qui peut paraître utile !
Ça prouve au moins, au médecin, que nous avons un minimum de culture médicale. (ah le but est de prouver un truc au médecin.... dingue et t'es sur que le collègue qui a écrit ça c'était dans ce but? cool.)

Et juste au cas où, compte tenue de ta phrase, je préfère préciser, à moins que l'ostéo soit médecin, nous ne pouvons pas faire de prescription.... Confused (bah quand on envoie le patient faire un examen comme une irm c'est pas assimilé à une prescription? enfin tu sais moi un peu simplet par rapport à toi alors sois pas trop sévère)


Sbob a écrit:
En fait tu es grave.
1-Il n’a jamais parler de prescription. (ah ok on aurait dit pourtant, j'ai du mal à comprendre le français ptet)
2-Tu soulignes exactement, ce que je te dis, il nous pose la question pour sa culture générale (ah bon là c'est plus pour l'envoyer vers le médecin et lui montrer sa culture??? je ne comprends plus ton analyse mais bon je n'arriverai jamais à ton niveau), afin à l'avenir, de mieux savoir quel examen suggérer au médecin traitant. C'est quand même pas compliqué...

Arriver à un tel point, ce n'est même plus de la provocation, ni le désir ridicule d'avoir le dernier mot, mais bel et bien de la bêtise !


bon bah je suis trop nul pour arriver à ton niveau de compréhension, tu m'entends de la haut? tu m'entends? tu es si haut je ne sais pas. Ai pitié.....
bon je vas potasser


Crying or Very sad
_________________
Ostéopathe DO,DOF, DOE, DOM, TOM
Très haute écoles internationale supérieure osétopathique de la RP
Diplome de niveau I master 2 professionnel, inscrit au RNCP. 6ans de cours, mémoire devant jury international
Mission humanitaire au Bengladesh
haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Sbob
Grand OsteOpatte


Inscrit le: 08 Mar 2006
Messages: 1600

MessagePosté le: Ven Juin 01, 2012 11:48 am    Sujet du message: Répondre en citant

Tu vois, quand tu prends le temps de lire, tu finis par comprendre, au moins en partie.

S'il demande s'il faut faire un scan, une IRM ou une echo, c'est sous entendu, que c'est en renvoyant vers un médecin, qui lui seul pourra prescrire ce type d'examens.

Mais c'est surtout pour savoir s'il y à un intérêt de faire ses examens, compte tenu de la localisation de la fracture supposée et surtout compte tenu du fait que les urgences, n'y ont pas prêter un grand intérêt.

Ce qu'ostéoretraité, par exemple, avait parfaitement compris, en lui soumettant son lien, et le fait que dans certains cas la chirurgie est possible.

Le seul qui n'ait pas compris, c'est toi et par cette phrase :
BrunoT a écrit:
tu crois vraiment qu'en tant qu'ostéo on a a gérer des fractures déplacées ??????
je sais pas moi je vois ça je le retourne vers son médecin rapidement
c'est eux qui décident, s'ils disent qu"il n'y a rien a faire là tu essayes d'aider.

Ton "gérer", et le sens de ta phrase laissant sous-entendre qu'il allait le traiter en ostéo, ce que personne n’a évoquer à part toi.
De plus je rajouterais que vouloir aider son patient (ce que tu dénonces) en lui donnant les meilleurs conseils au niveau du suivi diagnostic ou du traitement médical, est une très bonne chose et témoigne de son professionnalisme.

Bref, je pense qu'il aura eu sa réponse, et je n'ai plus de temps à consacrer à autant de bêtise.
_________________
"Notre plus grand danger, le seul danger qui peut en fait menacer le futur de l'ostéopathie réside dans les erreurs de ceux qui se prétendent nos amis"
A.T.Still
haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
BrunoT
Passionné


Inscrit le: 17 Fév 2012
Messages: 338

MessagePosté le: Ven Juin 01, 2012 11:56 am    Sujet du message: Répondre en citant

Sbob a écrit:
Tu vois, quand tu prends le temps de lire, tu finis par comprendre, au moins en partie.

S'il demande s'il faut faire un scan, une IRM ou une echo, c'est sous entendu (maître je suis impressionné par cette lecture au delà de ce qui est écrit), que c'est en renvoyant vers un médecin, qui lui seul pourra prescrire ce type d'examens. (bien mon maître quel mauvais dissiple j'ai été de ne pas comprendre)

Mais c'est surtout pour savoir s'il y à un intérêt de faire ses examens, compte tenu de la localisation de la fracture supposée et surtout compte tenu du fait que les urgences, n'y ont pas prêter un grand intérêt.

Ce qu'ostéoretraité, par exemple, avait parfaitement compris, en lui soumettant son lien, et le fait que dans certains cas la chirurgie est possible.

Le seul qui n'ait pas compris, c'est toi et par cette phrase :
BrunoT a écrit:
tu crois vraiment qu'en tant qu'ostéo on a a gérer des fractures déplacées ??????
je sais pas moi je vois ça je le retourne vers son médecin rapidement
c'est eux qui décident, s'ils disent qu"il n'y a rien a faire là tu essayes d'aider.

Ton "gérer", et le sens de ta phrase laissant sous-entendre qu'il allait le traiter en ostéo (merci mon maître de m'expliquer à moi même mes sous entendus auquel je n'avait pas forcément songé, merci maître), ce que personne n’a évoquer à part toi.
De plus je rajouterais que vouloir aider son patient (ce que tu dénonces) en lui donnant les meilleurs conseils au niveau du suivi diagnostic ou du traitement médical, est une très bonne chose et témoigne de son professionnalisme. (merci mon maître, et le patient pendant ce temps a attendu 72h dans le cabinet ce qu'on en pensait, c'est super mon maître)

Bref, je pense qu'il aura eu sa réponse, et je n'ai plus de temps à consacrer à autant de bêtise.


Et dire que ma bêtise me laissait simplement comprendre ce qui est écrit par notre collègue, à savoir je constate une fracture déplacée non diagnostiquée, qu'est-ce que je fais? Je l'envoie faire quel examen? en + ça ne sert pas vraiment de confirmer ce diagnostique. Vous en pensez quoi les forumeurs là?

Merci mon maître de m'avoir éclairé de votre clairevoyance et de vos sens illimités.... Embarassed
_________________
Ostéopathe DO,DOF, DOE, DOM, TOM
Très haute écoles internationale supérieure osétopathique de la RP
Diplome de niveau I master 2 professionnel, inscrit au RNCP. 6ans de cours, mémoire devant jury international
Mission humanitaire au Bengladesh
haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
BrunoT
Passionné


Inscrit le: 17 Fév 2012
Messages: 338

MessagePosté le: Ven Juin 01, 2012 12:18 pm    Sujet du message: Répondre en citant

SilencesurlaPlanete a écrit:
Oui, la chirurgie est envisagée par certains médecins.

Aucune expérience de ce genre en ostéo?


c'est vrai il n'y a pas le mot gérer là non plus

oups
_________________
Ostéopathe DO,DOF, DOE, DOM, TOM
Très haute écoles internationale supérieure osétopathique de la RP
Diplome de niveau I master 2 professionnel, inscrit au RNCP. 6ans de cours, mémoire devant jury international
Mission humanitaire au Bengladesh
haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Montrer les messages depuis:   

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    forum.osteopathe.com Index du Forum Ostéopathie techniques Toutes les heures sont au format GMT
Aller à la page Précédente  1, 2, 3  Suivante
Page 2 sur 3

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum

Si vous avez aimé cette discussion, partagez-la sur vos réseaux sociaux préférés :


© Osteopathe.com All rights reserved