Partagez cette page : certificats, dispenses, etc..

certificats, dispenses, etc..
Aller à la page Précédente  1, 2
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    forum.osteopathe.com Index du Forum Ostéopathie techniques
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
osteoretraité
Grand OsteOpatte


Inscrit le: 01 Oct 2006
Messages: 1359
Localisation: sud-est

MessagePosté le: Mer Oct 24, 2012 11:51 am    Sujet du message: Répondre en citant

Eh bien moi en 15 ans de kiné et en 31 ans d'ostéopathie, je n'en ai jamais fait...
J'ai une fois rempli un questionnaire envoyé par une assurance et je me suis bien gardé d'évoquer quelque mot "médical" qui soit.
J'ai par contre fait des attestations pour des employeurs mais je demandais au salarié de venir avec un fac-similé à en tête de l'entreprise que je complétais.
Après chacun fait ce qu'il veut à ses risques et périls.
haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
tiastéo
Impliqué


Inscrit le: 12 Juin 2011
Messages: 63

MessagePosté le: Mer Oct 24, 2012 1:09 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Je te cite : "Juridiquement, au titre de l'Ostéopathe, et en dehors de toutes autres compétences légales, tu n'es pas habilité à établir un certificat d'exclusion.
Quand bien même tu ais eu des cours à ce sujet par qui que ce soit, cela ne fait pas de toi une entité juridiquement efficiente à ce sujet.
C'est comme ça.
Par contre personne ne t'interdit d'en faire, mais tu places alors ta responsabilité dans un secteur qui n'est pas le tien, charges à toi d'en comprendre les conséquences.
Je n'y peux rien, c'est ainsi...quand bien même cela chatouille ton et notre professionnalisme.
Je peux te garantir que tu pourras en faire 99 sans aucun souci, mais si au 100éme tu fais une bêtise à ce sujet, le premier médecin ou juriste qui s'en apercevra soulèvera le problème et là apprêtes toi à danser si tes cartouches sont mouillées !
Sans mentir, je pense que certains, et moi le premier, l'avons fait mais aujourd'hui la donne a changé, les gens devenant très procéduriers..."


Je suis d'accord, et l'ai déjà dit dans mon précédent post. Si la conversation est ouverte, elle tourne aussi en rond.

Ensuite : "Puisque tu as reçu des enseignements de Droit Médical, tu dois donc savoir que sur une dispense le motif d'exclusion ne peut être noté ni motivé au risque de violation du secret médical à minima de la vie privée..."

Quand ais-je dit faire cela?

Ou encore : "J'oubliai, une chose encore plus importante, si tu en établis un pour un salarié, qui pour l'exemple caricatural mais possible, t'aurait berner, tu t'attaques là au domaine du Droit du Travail !!"

La situation se présente chez le médecin qui reçoit un patient venu chercher un arrêt de travail, mettons, en simulant une sciatique. Les seules attestations que je délivre sont pour dire que, oui, j'ai vu Mr X à mon cabinet ce jour à telle heure. A moins de m'envoyer son jumeau (ce que je ne peux pas vérifier), comment peut-il me berner?

Enfin, faire une lettre pour le prof de sport, lui précisant qu'il peut ne pas suivre mes recommandations ne me parait pas inutile. Sur ce point, chacun son opinion, tu as raison.

Si je prends la mouche, c'est que je pense que tu ne me lis pas, ou mal.
haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
cajgfinger
Grand OsteOpatte


Inscrit le: 26 Oct 2007
Messages: 3120

MessagePosté le: Mer Oct 24, 2012 1:30 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Tu as raison cela semble tourner en rond.
Je vais donc reprendre tes propres lignes afin de ne pas me tromper :

- Il m'arrive au cabinet de faire des dispenses de sport pour des entorses par exemple

- Les seules attestations que je délivre sont pour dire que, oui, j'ai vu Mr X à mon cabinet ce jour à telle heure

Tu vas me dire ensuite que j'ai mal interprété certaines prises de décisions de ta part ou il y a bien contradiction dans tes propos ?

Je vais donc réitérer en toute amitié ce que je disais plus haut, quelques soient tes formations et diplômes en Ostéopathie, ceux ci ne te confèrent en rien, du point de vue juridique et administratif (en pratique dans le courant c'est autre chose) les pouvoirs diagnostics réservés et impliqués par la qualité de médecin, en tout états ici, celui d'éviction à une quelconque pratique, sportive ou non, encore moins dans le monde du Travail.

Autant l'affirmation de présence ne pose aucun souci, autant la dispense, pour moi en pose un, parce qu'elle implique de fait un diagnostic médical au mieux paramédical.

Mantenant, comme tout un chacun, tu as la faculté de discernement et certainement es-tu un garçon intelligent, aussi fais comme bon te semble.
haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
tiastéo
Impliqué


Inscrit le: 12 Juin 2011
Messages: 63

MessagePosté le: Mer Oct 24, 2012 4:30 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Effectivement, j'aurais du être plus précis, je parlais des seules attestations que je délivre aux salariés (attestations de présence donc). Ce qui ne pose visiblement pas de problème.

Il va de soi (je pense) qu'aucun salarié ne me demande de dispense de sport d'où mon manque de précision...

Sorti de là, et pour ce qui est des collégiens, lycéens, étudiants, nous sommes d'accord, il faut rester dans le cadre de la loi : J'ai beau être sur de moi, pas de dispense de sport, je n'en ai pas le droit.

Les conversations sont parfois difficiles sur internet...
haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
raslesp
Grand OsteOpatte


Inscrit le: 26 Avr 2008
Messages: 1557

MessagePosté le: Mer Oct 24, 2012 4:37 pm    Sujet du message: Re: certificats, dispenses, etc.. Répondre en citant

tiastéo a écrit:
Bonjour à tous!

Il m'arrive au cabinet de faire des dispenses de sport pour des entorses
par exemple ou des attestations pour l'employeur des patients qui prennent leur journée pour venir au cabinet.

Jusque là aucun collège, lycée ou employeur ne les a refusés mais au final, ais-je vraiment le droit de rédiger de tels certificats? Vous arrive t-il aussi d'en faire? Si oui avez vous déjà eu des soucis?

Difficile en effet de se faire comprendre... Laughing
haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
tiastéo
Impliqué


Inscrit le: 12 Juin 2011
Messages: 63

MessagePosté le: Mer Oct 24, 2012 4:53 pm    Sujet du message: Re: certificats, dispenses, etc.. Répondre en citant

raslesp a écrit:
tiastéo a écrit:
Bonjour à tous!

Il m'arrive au cabinet de faire des dispenses de sport pour des entorses
par exemple ou des attestations pour l'employeur des patients qui prennent leur journée pour venir au cabinet.

Jusque là aucun collège, lycée ou employeur ne les a refusés mais au final, ais-je vraiment le droit de rédiger de tels certificats? Vous arrive t-il aussi d'en faire? Si oui avez vous déjà eu des soucis?

Difficile en effet de se faire comprendre... Laughing


Et?
haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
raslesp
Grand OsteOpatte


Inscrit le: 26 Avr 2008
Messages: 1557

MessagePosté le: Mer Oct 24, 2012 5:05 pm    Sujet du message: Répondre en citant

C'est difficile de se faire comprendre quand on dit qq chose puis son inverse un peu plus tard que ce soit sur le net ou ailleurs.
haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
tiastéo
Impliqué


Inscrit le: 12 Juin 2011
Messages: 63

MessagePosté le: Mer Oct 24, 2012 5:38 pm    Sujet du message: Répondre en citant

raslesp a écrit:
C'est difficile de se faire comprendre quand on dit qq chose puis son inverse un peu plus tard que ce soit sur le net ou ailleurs.


Il est surtout difficile de comprendre lorsqu'on ne lit pas les conversions en entier. Si tu l'as fait, je ne comprends pas...
haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
raslesp
Grand OsteOpatte


Inscrit le: 26 Avr 2008
Messages: 1557

MessagePosté le: Mer Oct 24, 2012 5:43 pm    Sujet du message: Répondre en citant

tiastéo a écrit:
raslesp a écrit:
C'est difficile de se faire comprendre quand on dit qq chose puis son inverse un peu plus tard que ce soit sur le net ou ailleurs.


Il est surtout difficile de comprendre lorsqu'on ne lit pas les conversions en entier. Si tu l'as fait, je ne comprends pas...

Ben tu dis que tu fais qq fois des dispenses de sport dans ton premier message puis tu dis ne pas en faire dans le dernier.Je vois pas où j'aurai louper qq chose.Tu fais des dispenses de sport ou tu n'en fais pas?
haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
tiastéo
Impliqué


Inscrit le: 12 Juin 2011
Messages: 63

MessagePosté le: Mer Oct 24, 2012 5:45 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Et bien c'est ce que je dis, il faut que tu lises la conversation dans son intégralité.

C'est un peu comme un livre tu sais, (en plus court, tu as de la chance!), si tu lis le début et la fin, tu ne comprends pas.

Après, si je dois me répéter, je le ferai
haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
raslesp
Grand OsteOpatte


Inscrit le: 26 Avr 2008
Messages: 1557

MessagePosté le: Mer Oct 24, 2012 5:54 pm    Sujet du message: Répondre en citant

tiastéo a écrit:
Et bien c'est ce que je dis, il faut que tu lises la conversation dans son intégralité.

C'est un peu comme un livre tu sais, (en plus court, tu as de la chance!), si tu lis le début et la fin, tu ne comprends pas.

Après, si je dois me répéter, je le ferai

Je te prie d'avoir la gentillesse d'éviter de me prendre pour un c... J'ai relu la conversation et je persiste: tu dis faire des dispenses et puis ne pas en faire.D'ailleurs la plupart des intervenants ont compris comme moi.
haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
tiastéo
Impliqué


Inscrit le: 12 Juin 2011
Messages: 63

MessagePosté le: Mer Oct 24, 2012 7:32 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Reprenons alors.

Il m'est arrivé d'en faire effectivement, c'est ce que je dis dans mon premier message. Au fil de la conversation je suis tombé d'accord avec les intervenants, soit, que la loi me l'interdit, voilà pourquoi je concluais en disant à cajgfinger, que j'étais donc d'accord avec lui, et que la dispense de sport est hors de mes "fonctions".

Je l'avais d'ailleurs déjà dit un peu plus en amont.
En effet, en première page, dans l'une de mes interventions tu peux lire : "En bref, je me contenterai d'adresser un petit mot au prof de sport, lui demandant de bien vouloir accepter de dispenser cet élève des prochains cours de sport, précisent bien qu'il peut le refuser et que cela n'a pas valeur de dispense de sport, soit j'oriente chez le généraliste pour que ce dernier puisse délivrer un véritable certificat médical. C'est la loi et je ne m'estime aucunement au dessus".
---> Le temps utilisé dans cette phrase me parait clair, cela veut dire que ce n'est pas ce que je faisais jusque là, mais que je ferai cela à partir de maintenant.

Attention, je parle à la fois de dispense de sport (que je ne ferai plus donc) et d'attestation de présence au cabinet. Nous somme bien d'accord sur le fait que ce n'est pas la même chose? Il me semble que cajgfinger a fait la confusion, car lui aussi semblait dire que je disais une chose et son contraire (en reprenant mes propres lignes). Or il y a erreur et raccourcis. Voilà pourquoi mon dernier message à son intention était : "Effectivement, j'aurais du être plus précis, je parlais des seules attestations que je délivre aux salariés (attestations de présence donc). Ce qui ne pose visiblement pas de problème. Il va de soi (je pense) qu'aucun salarié ne me demande de dispense de sport d'où mon manque de précision...
Sorti de là, et pour ce qui est des collégiens, lycéens, étudiants, nous sommes d'accord, il faut rester dans le cadre de la loi : J'ai beau être sur de moi, pas de dispense de sport, je n'en ai pas le droit
."

---> Au final donc, vous avez tous compris que j'en faisais, ce qui est vrai. Ce que tu n'as pas compris, c'est que je disais aussi ne plus vouloir en faire par le suite. Je me trompe peut-être, mais j'en conclue que je ne dis pas une chose et son contraire. Je ne vois pas comment être plus clair.

Autre point, si dans ton intervention tu n'étais pas contenté d'un "Difficile en effet de se faire comprendre... Laughing ", j'aurais certainement été plus sympathique.

Passé ce détail, les choses sont-elles plus claires?
haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
raslesp
Grand OsteOpatte


Inscrit le: 26 Avr 2008
Messages: 1557

MessagePosté le: Mer Oct 24, 2012 8:07 pm    Sujet du message: Répondre en citant

ben tu vois quand tu veux!!!
haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
tiastéo
Impliqué


Inscrit le: 12 Juin 2011
Messages: 63

MessagePosté le: Mer Oct 24, 2012 8:56 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Wink

Pour le coup ça me fait rire!
haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
cajgfinger
Grand OsteOpatte


Inscrit le: 26 Oct 2007
Messages: 3120

MessagePosté le: Mer Oct 24, 2012 9:08 pm    Sujet du message: Répondre en citant

J'avais dit qu'il était intelligent le p'tit, je me dispense de tout autre réflexion
Smile
haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
Montrer les messages depuis:   

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    forum.osteopathe.com Index du Forum Ostéopathie techniques Toutes les heures sont au format GMT
Aller à la page Précédente  1, 2
Page 2 sur 2

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum

Si vous avez aimé cette discussion, partagez-la sur vos réseaux sociaux préférés :


© Osteopathe.com All rights reserved