Partagez cette page : COUP DE GUEULE

COUP DE GUEULE
Aller à la page Précédente  1, 2, 3  Suivante
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    forum.osteopathe.com Index du Forum Actualités
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
yannick
Grand OsteOpatte


Inscrit le: 14 Juin 2007
Messages: 2363
Localisation: la belle province

MessagePosté le: Mar Oct 30, 2012 2:29 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Les coups de gueule sont sains et permettent de faire sauter la soupape de temps à autres.
A la limite il vaut mieux le faire ici que lors de discussions entre asp ou avec des conseillers techniques dans quelque ministère que ce soit.

Maintenant au risque de te surprendre, je ne suis pas kiné de formation mais ostéopathe de formation temps plein. Je pense simplement avoir compris que la bataille pour l'ostéopathie réservée aux ostéopathes exclusifs est passée et que rien ne reviendra en arrière.
Le terrain est balisé, mal certes tout le monde en convient, mais il est temps de revenir à la table de négociation et par tout les moyens d'y arracher quelque chose (équivalence universitaire ou plutôt capacité à consolider les connaissances permettant de se renouveler). Je le fais dans mon petit coin et loin de la métropole mais cela me permet de lever la tête du guidon et d'essayer de voir au loin. Ce que j'y vois malheureusement n'est qu'ombre et désolation.
A mon sens l'EEG est plat et seule l'inertie des combats de chapelle fait survivre un mouvement qui n'en a plus que le nom. A mon sens le seul espoir est le renouveau, comme le homard ou le serpent au choix.
_________________
Osteopathe D.O
haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Doug
Impliqué


Inscrit le: 11 Juin 2010
Messages: 78

MessagePosté le: Mer Oct 31, 2012 8:58 am    Sujet du message: Répondre en citant

stephosteo a écrit:
Doug a écrit:
Puis j'aimerais savoir pourquoi TOUS les kinés se forment à l'ostéo? Leur métier ne leur plait pas? Pourtant il y a quand même de quoi faire dans ce métier, à conditions de le pratiquer dans les règles de l'art, ce qui est loin d'être le cas pour la plupart...


Dois-je te rappeler que tu es un fils de Kinés, un fils de Kinés passionnés et courageux qui ont fait naitre l'ostéopathie dite "exclusive". Sans ces Kinés, tu ne serais sans doute pas ostéopathe aujourd'hui. Il y a encore peu, il y avait plus d'ostéo M.K.D.E que d' "exclusifs"... Et ce ne sont pas les Kinés qui sont responsables de la multiplication des écoles full time. Si ?

Pour le reste....

La plupart ? Qui es tu pour juger de quoi que ce soit d'une profession que tu ne connais pas ?


Et toi qui est-tu pour juger que je ne connais pas la profession de kiné hein?
C'est pas des paroles en l'air, j'ai pas pris la peine d'écrire ici pour rien, c'est des constatations que je fais au quotidien depuis que je suis installé.
La profession de kiné étant riche en soi, je ne comprends pas qu'ils s'orientent quasiment tous vers la profession d'ostéo, elle aussi très riche!

Pouvez-vous me donner une bonne raison de faire ostéo lorsqu'on est kiné?

Au risque de faire grincer des dents je vais en donner 2 qui à mon sens sont celles qui motivent le plus de monde à l'heure actuelle:

-FAIRE DU BLACK: et oui 50€ la consult minimum, patients faciles à rapatrier de la clientèle déjà pléthorique en kiné (Merci la sécu!)
-Palier une frustration de ne pouvoir gérer certains cas mécaniques rencontrés en cabinet, car beaucoup de gens n'ont rien à faire chez le kiné (merci les médecins, donc la sécu). Ce serait trop difficile d'envoyer les gens chez quelqu'un d'autre puisque l'on se sent propriétaire du soin manuel.

Alors cela dit, bien entendu, il y a des kinés qui font bien leur boulot de kiné et qui deviennent de bon ostéos, je ne jette pas la pierre sur tout le monde. Mais bon... on connait la réalité du terrain.
haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Doug
Impliqué


Inscrit le: 11 Juin 2010
Messages: 78

MessagePosté le: Mer Oct 31, 2012 9:08 am    Sujet du message: Répondre en citant

totolostéo a écrit:
moais bon pour l'histoire elle évolue tous les jours...
A la base il était médecin ensuite kiné...bof bof...mes maitres en ostéo ne se sont jamais vanter d'être medecin ou kiné a l'époque...
mais les vrais sont et resterons osteopathe D.O vivant que de leur médecine...
Vous savez je connais bon nombre de ces Ostéopathe sD.O (ancien kiné) et Ostéopathe D.O médecin (déconventionné) qui ne mangent pas a tous les rateliers....
Profitez les usurpateurs de cette sainte sécu tant qu'il est encore tant...car elle vous protège dans bon nombre de cas pour votre incapacité et incompétence...
Passez devant tous ces mécréants de ni-ni que vous délogé petit a petit (voir CHU bordeau)..en vous en mettant plein les poches...brandissant le DE
Mais bon ....On ne ment pas au patient.....on se voit et se jauge dans les formations entre osteopathes ceinture noire....Les meilleurs restent les exclusifs ( ni-ni, kiné (pas sécu), medecin (pas sécu))....Alors arrêtons les mensonges svp
A un moment faut choisir son camp....
Profiteurs ou pas ???
Sans rancunes va


Et bien moi je suis d'accord! Quand t'es salarié de la sécu tu as la sécurité de l'emploi, tu peux faire un boulot merdique (vécu, vu, entendu), avoir un cabinet crade (vécu, vu , entendu), prendre les gens avec du retard (vécu vu entendu), faire des séances de 5 minutes (vécu, vu , entendu), être désagréable (vécu, vu , entendu) tu auras toujours du monde car c'est GRATUIT youpii, ça vaut bien tous les sacrifices! Encore une fois, je ne dis pas que c'est le cas de tout le monde mais bon...

Quand il s'agit de développer une patientèle ostéo en partant de 0, en faisant payer directement les gens, en étant entouré de professionnels qui essayent de pratiquer ton métier en le faisant rembourser par la sécu (merci la sécu!), les mêmes qui pour la moitié te crachent dessus, pensant que tu es un ignorant (non mais sans dec, tu crois que j'ai fais quoi pendant 6 ans????), qui ne t'enverront jamais personne...
Alors là, fini le confort, le niveau d'exigence n'est pas le même, et franchement, c'est dur.
haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Doug
Impliqué


Inscrit le: 11 Juin 2010
Messages: 78

MessagePosté le: Mer Oct 31, 2012 9:12 am    Sujet du message: Répondre en citant

Ah oui en pendant qu'on y est:

http://www.kinesitherapeutes.info/omkr80/IMG/mp3/KINE_OSTEO.mp3

Il y a quelques années, un belle pub pour nous descendre...
haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
stephosteo
Passionné


Inscrit le: 18 Fév 2011
Messages: 384

MessagePosté le: Mer Oct 31, 2012 9:57 am    Sujet du message: Répondre en citant

Doug,

Que les choses soient de plus en plus difficiles pour les full-time est une certitude, et ça ne risque pas de s'arranger. Mais arrête de rejeter la faute sur les kinés. Ne crois tu pas que les "exclusifs" ont une grande part de responsabilité en ce qui concerne l'explosion démographique ? Au passage, et pour les mêmes raisons, c'est de plus en plus difficile aussi pour les ostéopathes M.K.D.E de développer une patientèle ostéo...

Pour le reste, même si tu as un discours extrémiste, il est évident que tu n'as pas tord sur tout... Mais c'est un discours extrémiste qui généralise à outrance et qui ne peut donc pas être constructif... A ce titre, ce genre de discours ne mérite pas de réponse, au risque de partir dans un débat "extrémiste" avec de mauvais arguments...

Bonne journée
_________________
"Le mental intuitif est un don sacré et le mental rationnel est un serviteur fidèle. Nous avons créé une société qui honore le serviteur et a oublié le don." (Albert Einstein)
haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
cajgfinger
Grand OsteOpatte


Inscrit le: 26 Oct 2007
Messages: 3120

MessagePosté le: Mer Oct 31, 2012 10:05 am    Sujet du message: Répondre en citant

Cette aigreur est compréhensible, cependant elle est comme cela depuis un beau bout de temps et plus encore depuis la parution des décrets.
Personne ne peut faire valoir qu'il ne savait pas au moment où il a commencé ses études, excepté s'il n'a pas pris soin de se renseigner.

Il est vrai que les professions de Santé jouissant de la prise en charge de la Sécurité Sociale, pourraient s'engager à moins d'objectifs de résultats.
On peut également faire ici le procès des kinésithérapeutes qui s'adonnent à l'ostéopathie, c'est monnaie courante, avec des vérités et des contre-vérités.

On a un peu de tout, ceci dit le black ne doit pas représenter grand chose et en cas de contrôle, les agents du fisc ne sont pas des idiots...
Pour le reste, l'ostéopathie étant à la mode, les formations ouvertes, les kinés vont là où leurs semblent leurs intérêts qu'ils soient d'enseignements, de compétences et pécuniers.

Cependant, si nos représentants ne s'étaient pas tant entre-déchirés et avaient su trouver une solution moyenne rapidement, nous n'en serions pas là aujourd'hui, quand bien leur responsabilité est certes partagé avec des décideurs politiques qui ont et aujourd'hui laissent le dossier s'enflammer tout seul.

Quand on voit aujourd'hui ce que devient la PAC, le désaccord GFIO/CNO, la démission du Président du ROF, le mensonge au sujet du RNCP/Master I,...on se dit que l'on assiste à une éniéme partie d'un échiquier vérolé !

En attendant, le monde médical et paramédical, déjà mieux structuré de fait, s'organise à pilonner les choses et finit par y arriver (cf Bordeaux).

Il serait temps de réagir à la réunion effective à laisser le trépas arriver...
haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
Doug
Impliqué


Inscrit le: 11 Juin 2010
Messages: 78

MessagePosté le: Ven Nov 02, 2012 9:37 am    Sujet du message: Répondre en citant

stephosteo a écrit:
Doug,

Que les choses soient de plus en plus difficiles pour les full-time est une certitude, et ça ne risque pas de s'arranger. Mais arrête de rejeter la faute sur les kinés. Ne crois tu pas que les "exclusifs" ont une grande part de responsabilité en ce qui concerne l'explosion démographique ? Au passage, et pour les mêmes raisons, c'est de plus en plus difficile aussi pour les ostéopathes M.K.D.E de développer une patientèle ostéo...

Pour le reste, même si tu as un discours extrémiste, il est évident que tu n'as pas tord sur tout... Mais c'est un discours extrémiste qui généralise à outrance et qui ne peut donc pas être constructif... A ce titre, ce genre de discours ne mérite pas de réponse, au risque de partir dans un débat "extrémiste" avec de mauvais arguments...

Bonne journée


As-tu lu la dernière phrase de mon premier message?
"Alors cela dit, bien entendu, il y a des kinés qui font bien leur boulot de kiné et qui deviennent de bon ostéos, je ne jette pas la pierre sur tout le monde. Mais bon... on connait la réalité du terrain."
Je trouve que dire que j'ai un discours extrémiste, pas constructif, qui généralise à outrance, c'est un peu, comment dire..... extrémiste Laughing

Merci pour vos réponses tout de même, je m'attendais à me faire houspiller, finalement. Même si mes posts vous sont désagréables, ont peut quand même discuter. Il est parfois bon de dire les choses, même si ça dérange.

Alors pour ne point laisser de doute à ce sujet je vais vous dire en gros comment je vois les choses.
Je ne suis pas du genre à dire que les kinés sont des méchants et les ostéos des gentils, non pas du tout. Certes j'ai critiqué les kinés qui se mettent à l'ostéo, métier déjà saturé, mais nous on s'en fout on aura du monde et on fera payer la sécu. Je ne retire pas mes mots ils le méritent à mon sens. Comme je l'ai dit plus haut, on ne peut pas généraliser sur tout le monde, il y en a qui font ça avec conscience professionnelle. Ici mes mots ne plaisent pas car je pense que les kinés qui ont fait la démarche de s'inscrire ici et d'ouvrir un dialogue constructif, font déjà la preuve d'un certain intérêt non pécunier à l'ostéopathie.

Donc balayons devant notre porte aussi, j'ai peut-être mis la charrue avant les boeufs, avant de critiquer les autres il faut se regarder.
Je suis d'accord avec ce que vous dites sur les ASP et les ostéos. Nous sommes bien entendu responsables de notre déclin, plus que les kinés.
Je pense que tant qu'il n'y aura pas 12 écoles en France, qui dispensent la MEME formation, en 5 ans minimum, un ordre des ostéos sérieux, 2 syndicats MAXIMUM, donc de la structuration, la situation ne sera pas à notre avantage.
D'un côté je les hais, mais d'un autre je donne raison à nos détracteurs! En effet, comment savoir si un ostéo est bon quand on est médecin? Il y a tellement de guignols dans notre profession que c'est difficile de s'y retrouver pour le corps médical! Faudrait arrêter avec l'ostéopathie cosmique, celle qui soigne tout et se fiche totalement de la médecine, ces gens nous décrédibilisent! Faudrait arrêter aussi avec ces ostéos mégalos qui chacun inventent un syndicat, une école, des méthodes machin et des stages hors de prix.

Je suis donc de ceux qui pensent que, avant de taper sur le corps médical ou le gouvernement, il faut mettre un sacré coup de balai chez nous et nos représentants.

Si je parle sur ce ton revendicatif c'est que la situation me prend à coeur. Quand tu te lève tous les matins en regrettant d'avoir fait dépenser autant d'argent à tes parents, d'avoir autant fourni d'énergie et de sacrifices pour obtenir un diplôme pour une profession qui, certes, est ultra intéressante mais ne te garantira peut-être jamais d'en vivre aisément, ça donne une impression d'aigreur oui, voire de frustration.
Je vous avoue honnêtement, je me suis battu pour l'ostéo en tant qu'étudiant, je me bats tous les jours pour elle, mais quand je vois les fruits que je récolte, j'ai parfois envie de quitter le navire.
haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
cajgfinger
Grand OsteOpatte


Inscrit le: 26 Oct 2007
Messages: 3120

MessagePosté le: Ven Nov 02, 2012 11:03 am    Sujet du message: Répondre en citant

Je vous avoue honnêtement, je me suis battu pour l'ostéo en tant qu'étudiant, je me bats tous les jours pour elle, mais quand je vois les fruits que je récolte, j'ai parfois envie de quitter le navire.....

Si tu quittes le navire, tu te noyeras tout seul...alors que si tu y restes !
Même si je ne suis pas entièrement d'accord avec l'ensemble de tes arguments, rien ne se fait en un jour...continues à bouger et d'y croire. Smile
haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
wallace
OsteOpatte Occasionnel


Inscrit le: 25 Juin 2010
Messages: 13

MessagePosté le: Ven Nov 02, 2012 11:20 am    Sujet du message: Répondre en citant

Il est aisé de comprendre la frustration engendrée par la complexité de la situation de l'ostéopathie, mais il est lassant de voir ressurgir les sempiternels arguments contre les kiné ostéo, comme s'ils étaient responsables de la crise actuelle, allez plutôt vous demander pourquoi il n'y a jamais eu de réflexion quant à la formation pléthorique de nouveaux ostéopathes, les responsables ne sont pas à chercher du côté des professionnels ayant souhaiter se former à mon avis...

Les autres arguments ( black etc...) ne méritent même pas d'être relevés tant ils sont un condensé d' a priori et d'aigreur....

En ce qui concerne le fait que les kinés se sont formés à l'ostéopathie, je pense que pour la plupart, ils souhaitaient pouvoir offrir le meilleur soin à leurs patients, et que c'était la voie qui offrait le plus de possibilités dans ce sens. Quant à l'intérêt pécunier, vu le contexte, cela me fait doucement rire...

De plus les kinés , via la TM , sont je pense amenés à être pertinents dans la prise en charge des cas "mécaniques", pour reprendre l'expression sus citée, et ils auraient tord de se géner...

Et pour l'avenir, formation unique, etc..., je suis perplexe, car comment faire lorsque les fondamentaux et concepts de l'ostéopathie datent de plus d'un siècle et qu'il est tabou de les remettre en question ( MRP, fryette, v spread, et la fameuse technique CV4 :)), d'autant plus que les techniques qui en découlent ne sont pas toutes à jeter, ce qui est d'autant plus dommage que ces concepts soient érigés en dogme immuable..

De plus , je comprends la réticence du corps médical et paramédical, car il suffit d'un brin de bon sens pour comprendre que le vocabulaire ostéopathique n'est pas adaptée à un travail avec le monde médical / para médical...

Dans l'absolu, il faudrait presque que les kinés aient une spécialisation TM: TMNO etc..., et que l'ostéopathie choisisse soit de rester sur les concepts actuels, avec la situation actuelle, soit choisisse d'évoluer avec les données des connaissances actuelles, évaluations, EBM etc..., et pouvoir espérer des passerelles avec le monde médical...
haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
totolostéo
OsteOpatte Occasionnel


Inscrit le: 31 Mai 2011
Messages: 49

MessagePosté le: Ven Nov 02, 2012 1:19 pm    Sujet du message: Répondre en citant

merci des posts
mais qui c'est qui qui trinque? ce sont les exclusifs encore une fois...
Bref, Je veux bien c pas la faute aux kiné, c pas la faute aux medecins, c'est la faute a l'état aux exclusifs eux mêmes...
Facile de parler lorsque l'on ai assis par une réputation, sur une ville, une renommée passant les clivages professionnels..
Elle s'acquiert avec le temps..les relations aussi... et l'argent vient après si nous le souhaitons.

Ce qu'interresse le médecin comme tout autre thérapeuthe c'est les résultats sur les patients quelque soient les techniques..

Les explications il les faut pour les étudiants , les patients et les pro qui s'intérressent a notre language. Mais notre problème comment expliquer que l'on peut soigner par 10000000000 façons une lombalgie??a part sur des résultats???

Le but de ce coup de gueule a été de toucher du doigt un problème de statut des exclusifs, Ostéopathe de métier mais non reconnue finalement.

Nous sommes arrivés en France au stade où, les ostéopathes D.O exclusifs ne sont plus maitre de leurs science ni de de leurs art..
Ils doutent de leurs avenirs...Est-ce que vous vous rendez compte?
Et pourtant ils sont méritants ceux qui se battent pour l'Ostéopathie, pour vivre dignement de leurs métiers.

Moi aussi je doute, pourtant j'en vis correctement.
je me sens voler une part du savoir transmis par des gens qui croyaient...que l'on pouvait soigner avec les mains.

Malgré toutes les discussions, nous restons, nous resterons les parents pauvres de la santé car nous soignons avec nos mains mais surtout avec notre coeur. Pas d'intérets financiers des labos..juste de la vérité partagé avec les patients. (ct l'expliquer?????????)
les kiné comme les autres qui sont remboursés par la sécu tirent encore les patates chaudes mais pour combien de temps??? et tant mieux pour eux s'ils ont profité du système et de la brèche ostéopathique.

Résumé l'ostéopathie a de la technique comme eux le souhaite ne nous détourneras pas de la vérité.

L'ostéopathie est un art de vivre, une façon d'être, un chemin de croix et un moyen de soigner.
Elle évolue avec le thérapeuthe qui la pratique et vice versa, et ça ils ne nous le prendrons jamais.

Alors petits génies de la vie, soyez heureux, soyez positifs et soyez libre
haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
raslesp
Grand OsteOpatte


Inscrit le: 26 Avr 2008
Messages: 1557

MessagePosté le: Ven Nov 02, 2012 1:20 pm    Sujet du message: Répondre en citant

wallace a écrit:
Il est aisé de comprendre la frustration engendrée par la complexité de la situation de l'ostéopathie, mais il est lassant de voir ressurgir les sempiternels arguments contre les kiné ostéo, comme s'ils étaient responsables de la crise actuelle, allez plutôt vous demander pourquoi il n'y a jamais eu de réflexion quant à la formation pléthorique de nouveaux ostéopathes, les responsables ne sont pas à chercher du côté des professionnels ayant souhaiter se former à mon avis...

Les autres arguments ( black etc...) ne méritent même pas d'être relevés tant ils sont un condensé d' a priori et d'aigreur....

En ce qui concerne le fait que les kinés se sont formés à l'ostéopathie, je pense que pour la plupart, ils souhaitaient pouvoir offrir le meilleur soin à leurs patients, et que c'était la voie qui offrait le plus de possibilités dans ce sens. Quant à l'intérêt pécunier, vu le contexte, cela me fait doucement rire...

De plus les kinés , via la TM , sont je pense amenés à être pertinents dans la prise en charge des cas "mécaniques", pour reprendre l'expression sus citée, et ils auraient tord de se géner...

Et pour l'avenir, formation unique, etc..., je suis perplexe, car comment faire lorsque les fondamentaux et concepts de l'ostéopathie datent de plus d'un siècle et qu'il est tabou de les remettre en question ( MRP, fryette, v spread, et la fameuse technique CV4 Smile), d'autant plus que les techniques qui en découlent ne sont pas toutes à jeter, ce qui est d'autant plus dommage que ces concepts soient érigés en dogme immuable..

De plus , je comprends la réticence du corps médical et paramédical, car il suffit d'un brin de bon sens pour comprendre que le vocabulaire ostéopathique n'est pas adaptée à un travail avec le monde médical / para médical...

Dans l'absolu, il faudrait presque que les kinés aient une spécialisation TM: TMNO etc..., et que l'ostéopathie choisisse soit de rester sur les concepts actuels, avec la situation actuelle, soit choisisse d'évoluer avec les données des connaissances actuelles, évaluations, EBM etc..., et pouvoir espérer des passerelles avec le monde médical...

ça va venir.Un conseil de lecture pour ceux qui veulent comprendre ce qu'est la TMNO:
http://www.amazon.fr/s/ref=nb_sb_ss_i_0_8?__mk_fr_FR=%C5M%C5Z%D5%D1&url=search-alias%3Dstripbooks&field-keywords=de+laere+jan&sprefix=de+laere%2Cstripbooks%2C0
haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
wallace
OsteOpatte Occasionnel


Inscrit le: 25 Juin 2010
Messages: 13

MessagePosté le: Ven Nov 02, 2012 1:50 pm    Sujet du message: Répondre en citant

[quote]"Résumé l'ostéopathie a de la technique comme eux le souhaite ne nous détourneras pas de la vérité. "[/quote], je ne sais pas si la fonction citation fonctionne désolé

Justement, je pense que l'un des points essentiels est ici...

Je m'explique ; en tant qu'ostéopathe, je peux entendre le discours de développement de l'individu et du thérapeute, ête bien pour bien soigner etc... et même parfois adhérer à cette philosophie.

MAIS ceci ne doit pas empêcher d'essayer de proposer un concept cohérent, et pour cela je pense qu'il faut oser créer un vrai débat autour des fondamentaux de l'ostéopathie, au risque de perdre certaines références, mais avec la possibilité de trouver des bases conceptuelles permettant une vraie discussion avec le secteur médical / paramedical et intégration dans le système de soins, sinon je pense qu'on est perçu comme étant dans le bien être, et il ne faudra pas s'étonner de ne pas voir d'évolution positive pour la profession, en tout cas de ne pas être reconnu profession de santé et touts les possibilités s'y rapportant ( travail chu, études, )etc..

Après , il y a le message " keep it pure" etc, on reste droit dans ses bottes, on est des artistes, etc... mais dans ce cas là il faut assumer et ne pas se revendiquer profession de santé, donc accepter de ne pas pouvoir intégrer une maison médicale ou un chu par exemple ....
haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
juzza
Passionné


Inscrit le: 07 Fév 2010
Messages: 205

MessagePosté le: Ven Nov 02, 2012 1:57 pm    Sujet du message: Répondre en citant

(edit)

Dernière édition par juzza le Jeu Avr 02, 2015 9:23 am; édité 1 fois
haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
wallace
OsteOpatte Occasionnel


Inscrit le: 25 Juin 2010
Messages: 13

MessagePosté le: Ven Nov 02, 2012 2:18 pm    Sujet du message: Répondre en citant

c'est juste un point de vue...
haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Chiropr
Passionné


Inscrit le: 08 Oct 2009
Messages: 248

MessagePosté le: Ven Nov 02, 2012 3:50 pm    Sujet du message: Répondre en citant

raslesp a écrit:

ça va venir.Un conseil de lecture pour ceux qui veulent comprendre ce qu'est la TMNO:
http://www.amazon.fr/s/ref=nb_sb_ss_i_0_8?__mk_fr_FR=%C5M%C5Z%D5%D1&url=search-alias%3Dstripbooks&field-keywords=de+laere+jan&sprefix=de+laere%2Cstripbooks%2C0


J'imagine que vous voulez parler des livres portant sur "Le syndrome neurogène douloureux". Je regardais un peu d'où venaient les auteurs et leurs formations... je lis que Mr S. Texa est "cadre formateur en ostéopathie, chiropraxie et kinésithérapie. ".

Savez-vous où il enseigne la formation en chiropraxie? Merci.
haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Montrer les messages depuis:   

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    forum.osteopathe.com Index du Forum Actualités Toutes les heures sont au format GMT
Aller à la page Précédente  1, 2, 3  Suivante
Page 2 sur 3

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum

Si vous avez aimé cette discussion, partagez-la sur vos réseaux sociaux préférés :


© Osteopathe.com All rights reserved