Partagez cette page : Début difficile, déprime facile!

Début difficile, déprime facile!
Aller à la page Précédente  1, 2, 3, 4  Suivante
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    forum.osteopathe.com Index du Forum Nouveaux diplomés - Installation
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
Alexandra
Grand OsteOpatte


Inscrit le: 01 Mar 2007
Messages: 946
Localisation: Paris

MessagePosté le: Mar Jan 10, 2012 1:54 pm    Sujet du message: Répondre en citant

pas trop d'accord avec cajgfinger..... (une fois n'est pas coutume)

un an, c'est pas assez de reculn sachant qu'un cabinet en moyenne doit mettre 5 ans pour bien tourner..... moi je dirais que oui effectivement, fais le bilan d'ici 3 ans.

ensuite baisser ses tarifs.....
- il faut voir par rapport aux tarifs des ostéos du coin, si tu te situes dans la moyenne
- baisser ses tarifs c'est se brader à mon sens Embarassed bon c'est peut-être extrême comme exemple mais ça me rappelle groupon....
- et comme il a été dit, comment justifier une augmentation ensuite? ça se fait, mais pas tout de suite..... et puis ton tarif n'est pas élevé (enfin je ne connais pas la région)

pour donner un exemple, j'ai commencé à 55 euros, puis j'ai augmenté 2 ans après à 60 (augmentation assez "nette", mais c'est bien passé car je n'étais pas chère) et je suis à paris. Donc là j'entame ma 2e année à 60 euros.
_________________
Ostéopathe DO installée à Paris
haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Viper
Passionné


Inscrit le: 25 Mar 2008
Messages: 373

MessagePosté le: Mar Jan 10, 2012 2:16 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Alexandra a écrit:
un an, c'est pas assez de reculn sachant qu'un cabinet en moyenne doit mettre 5 ans pour bien tourner..... moi je dirais que oui effectivement, fais le bilan d'ici 3 ans.

D'un autre côté n'importe quel économiste du commerce dira qu'une affaire qui ne tourne pas sur 3 ans n'est pas rentable. Car on ne récupèrera pas forcement ces 3 années quoi qu'il arrive.

Alexandra a écrit:
ensuite baisser ses tarifs.....

De toutes façons il faudra faire une révision tarifaire générale.
Les tarifs sont globalement trop haut par rapport à l'offre de soin générale. Mais c'est un autre débat... et ce n'est pas "brader" le soin, mais revenir à quelque chose de cohérent.
D'un autre côté quelqu'un qui ne voit que 15 personnes par mois... à 20-30€ la consult, autant fermer de suite !
haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
ChiroFirst1
Impliqué


Inscrit le: 19 Nov 2009
Messages: 99

MessagePosté le: Mar Jan 10, 2012 2:30 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Viper a écrit:

D'un autre côté quelqu'un qui ne voit que 15 personnes par mois... à 20-30€ la consult, autant fermer de suite !


Là, même à 70€...
haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
jerem78
OsteOpatte Occasionnel


Inscrit le: 30 Aoû 2007
Messages: 33

MessagePosté le: Mar Jan 10, 2012 2:45 pm    Sujet du message: Répondre en citant

J'ai fait le choix de me mettre à 60€ (région parisienne) afin d'etre dans la moyenne et ne pas avoir a augmenter après.

Pour les 3 ans je pense que cela permet d'avoir une vision d'ensemble sur l’évolution des nouveaux patients et de ceux qui reviennent!

Enfin c'est clair qu'il faut rentrer dans ces charges au bout d'un an sinon c'est difficilement jouable !
haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
cajgfinger
Grand OsteOpatte


Inscrit le: 26 Oct 2007
Messages: 3120

MessagePosté le: Mar Jan 10, 2012 2:58 pm    Sujet du message: Répondre en citant

C'est une réflexion d'ensemble propre à chaque condition d'exercice digne d'une véritable étude de marché qui s'inscrit que l'on veuille ou non dans une démarche concurrentielle balancée par l'offre qualitative de l'ostéopathe considéré(e).

Une année permet de réfléchir et corriger les erreurs éventuelles...sinon on meurt.
Parce qu'être à 15 patients/mois au bout d'un an amène des interrogations, mais à deux ans, là il faut se remettre en questions.

Lorsque l'on se lance, on doit faire face à ses charges incompressibles ajoutées à un besoin financier ne serait-ce que pour "manger".
S'y cumulent les charges d'emprunts contractées pour la formation.

Sans donner dans le phénomène "Groupon", qui reste un fait de société, si l'on souhaite faire son trou, il faut se caler en fonction de la population à laquelle on s'adresse immédiatement non celle à laquelle on souhaite s'adresser plus tard.

50 à 70 euros restent un soin cher voire inaccessible pour certaines personnes, il faut donc les valoir !
Je reste persuadé que le jeune qui sort aujourd'hui devant un marché saturé a plutôt intérêt à faire ses preuves doucement que de se prévaloir d'une expertise qu'il n'a pas encore.

Rester légèrement sous les prix pratiqués permet d'inscrire un appel qui fait parler les gens entre eux tout en fixant une tarification acceptable.
C'est de toutes les façons le volume qui compensera la soi disant différence de tarifs.
Et dans un premier, c'est l'accumulation des actes qui prévaut sur le prix unitaire parce que chaque patient satisfait en fera la publicité.
Cela permet de réduire le délai d'atteinte du rythme de croisière qui c'est vrai ne s'atteint pas avant 3 à 5 ans, le temps du turn over moyen.

Contrairement à ce qui est dit, une fois la patientèle construite, il n'est pas difficile d'augmenter ses actes avec tact et mesures......si l'ostéopathe a la notoriété et les compétences qui vont avec !

Ensuite c'est un choix personnel de stratégie, personnellement j'ai commencé à 35 euros pour finir à 55 euros en 4 ans, les débuts ont été délicats.
J'y ai perdu certains patients mais gagné d'autres, aujourd'hui je ne regrette pas, cela m'a permis de me démarquer, m'imposer et enfin construire la patientèle qui me correspond.
La fidélisation et la confiance, c'est le plus important, c'est un tout.

Il ne faut pas oublier que le projet professionnel s'inscrit sur des années, la concurrence sévère, il faut donc être patient et monter petit à petit son bateau au risque de couler !
haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
BrunoT
Passionné


Inscrit le: 17 Fév 2012
Messages: 338

MessagePosté le: Ven Mar 23, 2012 3:05 pm    Sujet du message: Répondre en citant

osteorouen a écrit:
Comment fait on pour vivre de son art avec aussi peu de patients une fois les cotisations sociales et les charges de fonctionnement payées?

Quel est donc le discours des écoles pour réussir à recruter des étudiants en ostéopathie si ceux ci n'arrivent à vivre grâce à leur diplôme?

Et que dire à tous ceux qui sortiront des écoles dans les années à venir car même s'il est possible de se créer un réseaux de professionnels aujourd'hui, quand sera t'il demain lorsqu'on nous serons quelques dizaine de milliers d'ostéo?

Est ce que les nouveaux diplômés ont des retours de leur école ou de leur promos sur les revenus des derniers diplômés?


bah qu'ostéo c'est enfin reconnu, en plein essor
les gens consultent de plus en plus des ostéos, on en parle de plus en plus, l'ostéo a la cotte,
la formation est sérieuse c'est presque médecine mais c'est bien plus humain. On ne cherche pas a casser l'étudiant mais on le valorise, pas d'esprit concour, on forme des ostéos.
On s'intéresse à la globalité, aux vrais causes des problemes,
c'est un super métier et qui s'exerce avec ses mains, quoi de plus merveilleux.
C'est vrai il y a beaucoup d'ostéos mais c'est normal on est de plus en plus demandés. Et puis quand on est bon on s'en sort toujours.


Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy

qu'est-ce que j'ai été ... zut de zut
_________________
Ostéopathe DO,DOF, DOE, DOM, TOM
Très haute écoles internationale supérieure osétopathique de la RP
Diplome de niveau I master 2 professionnel, inscrit au RNCP. 6ans de cours, mémoire devant jury international
Mission humanitaire au Bengladesh
haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
osteoboy
Grand OsteOpatte


Inscrit le: 27 Mar 2011
Messages: 463

MessagePosté le: Ven Mar 23, 2012 4:46 pm    Sujet du message: Répondre en citant

à brunoT, il faut regarder devant sois et non derrière Wink et ce qui est fait est fait, donc ne pas ressasser tout ça Wink
haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
BrunoT
Passionné


Inscrit le: 17 Fév 2012
Messages: 338

MessagePosté le: Ven Mar 23, 2012 4:52 pm    Sujet du message: Répondre en citant

oui oui je suis à 80% dans ma reconversion, tout mon temps libre y passe. entre 2 patients hop je bosse ça va ça laisse 5h parfois 24h mdr
_________________
Ostéopathe DO,DOF, DOE, DOM, TOM
Très haute écoles internationale supérieure osétopathique de la RP
Diplome de niveau I master 2 professionnel, inscrit au RNCP. 6ans de cours, mémoire devant jury international
Mission humanitaire au Bengladesh
haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Sofio
Impliqué


Inscrit le: 16 Nov 2008
Messages: 60
Localisation: Montreuil, 93

MessagePosté le: Sam Mar 24, 2012 9:49 am    Sujet du message: Répondre en citant

BrunoT, tu as choisi quoi finalement?
haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
hernesto
Grand OsteOpatte


Inscrit le: 14 Oct 2008
Messages: 1727
Localisation: Paris

MessagePosté le: Sam Mar 24, 2012 9:57 am    Sujet du message: Répondre en citant

ah oui par curiosité je veux bien savoir aussi
haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
BrunoT
Passionné


Inscrit le: 17 Fév 2012
Messages: 338

MessagePosté le: Sam Mar 24, 2012 11:18 am    Sujet du message: Répondre en citant

Ton témoignage Sofio m'a motivé pour suivre ton chemin !
orthoptie
Avant je partais plus vers infirmier (accès facile à la formation, on reste dans la santé) et me garde ça sous le coude si echec.

Je n'ai pas perdu de temps et ai rencontré 2 orthoptistes : il y en a une qui travail chez un ophtalmo, elle est salariée et gagne plus de 4000€ par mois avec 7semaines de vacs par an !!!! et un emploi du temps très très très confortable....
Bon tout le monde n'a pas un poste comme ça mais même si on s'en tient au minimum (salarié en hosto) ça vaut le coup.

Pour ceux qui peuvent (temps et pépettes) la reconversion vers kiné est à considérer. Mais ça laisse dans l'incertitude bien plus longtemps....

Merci Sofio, je ne connaissais pas vraiment ce métier et je n'y aurai jamais pensé !
_________________
Ostéopathe DO,DOF, DOE, DOM, TOM
Très haute écoles internationale supérieure osétopathique de la RP
Diplome de niveau I master 2 professionnel, inscrit au RNCP. 6ans de cours, mémoire devant jury international
Mission humanitaire au Bengladesh
haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Sofio
Impliqué


Inscrit le: 16 Nov 2008
Messages: 60
Localisation: Montreuil, 93

MessagePosté le: Dim Mar 25, 2012 10:19 am    Sujet du message: Répondre en citant

Ah bah c'est bien tout ça =)
Infirmier c'est bien aussi mais beaucoup moins payé et surtout beaucoup beaucoup de travail.
Disons qu'orthoptie permet de trouver un mi temps pas trop prenant permettant de garder son cabinet à côté tout en ayant un salaire... Ou un temps plein si on veut abandonner l'ostéo.
Les études de kiné j'y ai pensé mais pas le courage pour les concours et surtout études en temps plein, donc j'aurais été obligée de lâcher mon cabinet ! Ce que je ne voulais pas...
L'orthoptie a de l'avenir, la pénurie d'opthalmos n'est pas près de s'arranger (d'où les salaires élevés en cabinets d'ophtalmos)
Bon courage à toi !
haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
ostéothérapies
OsteOpatte Occasionnel


Inscrit le: 08 Jan 2013
Messages: 22

MessagePosté le: Mar Jan 15, 2013 11:05 am    Sujet du message: Répondre en citant

Ce forum est une vraie mine d'or !!

Le titre de ce topic m'a interpellée car, lorsque le téléphone ne sonne pas pendant plusieurs jours, on a tendance à broyer du noir facilement et les journées sont longues.

Mes tarifs sont raisonnables par rapport à ceux que mes confrères pratiquent.
La première séance dans mon cabinet est 45 euros, les suivantes sont à 40 euros.
J'entame ma deuxième année de pratique.
Une dizaine de patients par mois... Très variable... Très flippant.
J'ai bien compris qu'il fallait plusieurs années pour tourner, pour en vivre, pour avoir plus de recul s'il faut se retourner MAIS... comment avez-vous fait pour vivre en attendant ???
Pole Emploi est bientôt terminé pour moi, je vais toucher le RSA en mars, je ne vous raconte pas le stress Exclamation
haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
osteoboy
Grand OsteOpatte


Inscrit le: 27 Mar 2011
Messages: 463

MessagePosté le: Mar Jan 15, 2013 11:42 am    Sujet du message: Répondre en citant

tu es installé ou ostéothérapie?
haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
ostéothérapies
OsteOpatte Occasionnel


Inscrit le: 08 Jan 2013
Messages: 22

MessagePosté le: Mar Jan 15, 2013 11:59 am    Sujet du message: Répondre en citant

A côté de Pau... (à 30km).
haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Montrer les messages depuis:   

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    forum.osteopathe.com Index du Forum Nouveaux diplomés - Installation Toutes les heures sont au format GMT
Aller à la page Précédente  1, 2, 3, 4  Suivante
Page 3 sur 4

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum

Si vous avez aimé cette discussion, partagez-la sur vos réseaux sociaux préférés :


© Osteopathe.com All rights reserved