Partagez cette page : osteobio admission notes selectivité?

osteobio admission notes selectivité?
Aller à la page Précédente  1, 2, 3, 4  Suivante
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    forum.osteopathe.com Index du Forum La vie des écoles
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
Alexandra
Grand OsteOpatte


Inscrit le: 01 Mar 2007
Messages: 946
Localisation: Paris

MessagePosté le: Ven Déc 21, 2012 9:17 am    Sujet du message: Répondre en citant

je suis assez d'accord avec sirene. L'indépendance financière veut tout et rien dire: dans le sondage, quelle était la question? "arrivez-vous à vous verser un salaire?" si je me verse 200€ je réponds oui....
bref, c'est pas un critère. Ni le fait de ne pas bosser à côté, car bcp ont les parents ou le conjoint pour assurer.
_________________
Ostéopathe DO installée à Paris
haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
VM
Grand OsteOpatte


Inscrit le: 12 Oct 2010
Messages: 531

MessagePosté le: Mer Déc 26, 2012 10:23 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Il se trouve que j'ai été en contact pas mal de temps avec des gens de cette école ainsi que des personnes d'autres écoles, enseignants comme élèves. Je ne le suis plus depuis quelques années.
Pour moi votre hire ne relève que d'une mauvaise foi qui trouve sa source dans d'autres raisons, il n'est qu'à voir comment vous traitez votre belle fille ou d'une incompréhension.
Même si tout n'est pas parfait dans cette école d'autant plus que l'ostéopathie est débutante en France, c'est de toutes celles avec qui j'ai eu des contacts, certainement l'une des écoles de référence. Vous pouvez ne pas être d'accord, c'est votre droit, mais vous écrivez un tas de sornettes baties sur votre imagination apparement fertile.
Que cette école cherche à créer des ouvertures sur l'industrie dans le domaine de l'ergonomie par exemple, c'est un fait, qu'elle ait pu concevoir quelques belles réalisation dans ce domaine c'est aussi des faits, qu'il y ait été mis au point des protocoles originaux et largement supérieur à tout ce quie j'ai pu voir ailleurs notamment en vertébral ... ce sont aussi des faits, qu'elle ait une approche réellement scientifique de l'ostéopathie, même si ce ne sont que des débuts c'est également des faits et je pourrais vous citer d'autres exemples.
Si cette école donne sa chance à votre belle-fille de quoi vous plaignez-vous? J'ai personnellement vu des gens plutot très moyens se révéler dans les études de cette profession et des individus qui n'étaient pas toujours transcendants dans leur études devenir des praticiens tout à fait honorables et en tout cas bien au dessus de ce que l'on peut trouver souvent sur le "marché".
Je ne vais pas continuer à alimenter votre agressivité mais si j'ai une chose à vous dire, c'est simplement que vous vous trompez.
haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
VM
Grand OsteOpatte


Inscrit le: 12 Oct 2010
Messages: 531

MessagePosté le: Mer Déc 26, 2012 10:30 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Alexandra a écrit:
je suis assez d'accord avec sirene. L'indépendance financière veut tout et rien dire: dans le sondage, quelle était la question? "arrivez-vous à vous verser un salaire?" si je me verse 200€ je réponds oui....
bref, c'est pas un critère. Ni le fait de ne pas bosser à côté, car bcp ont les parents ou le conjoint pour assurer.

Mais que veut dire "indépendance financière" sinon que d'être capable de vivre de son métier, c'est à dire de payer ses charges (loyer, eau, gaz etc.), ses impôts et taxes (URSSAF, caisses maladie, retraite, etc..) et ensuite bénéficier ensuite de bénéficier d'un revenu qui permet de vivre sans exercer une autre profession à côté et de manière indépendamente c'est à dire sans demander de l'argent à papa-maman ou même d'habiter chez eux. Rolling Eyes
C'est assez hallucinant cette façon de tortiller les mots pour au final tenter de leur faire dire le contraire de ce qu'il veulent dire.
haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
s_booba
OsteOpatte Occasionnel


Inscrit le: 15 Nov 2012
Messages: 1

MessagePosté le: Mer Jan 02, 2013 3:48 am    Sujet du message: Répondre en citant

Bonjour,

J'ai lu avec attention tous les posts de cette discussion.

Je pense que Sirene s'inquiète de voir sa fille ne pas aller au bout par une sélectivité trop grande, ensuite les meilleurs thèoriciens n'ont jamais fait les meilleurs praticiens. Ce ne sont pas toujours les premiers de la classe qui en vivent le mieux.

Ce qui devrait être dit à sa fille c'est qu'elle n'a sans doute aucun avenir dans la profession car l'avenir de la profession est plus que compromise en France.

VM connait peut être beaucoup d'école et beaucoup de professionnels divers et variés. Je ne mets pas en doute sa parole. Mais il faut admettre que la situation n'est pas la meilleure pour se lancer dans une école d'ostéopathie quelqu'elle soit!!!!!

La faute sans doute à toutes ses écoles qui fleurissent et qui inondent le marché. Je ne critique pas le niveau de formation des écoles.
Ce qui pourrait être critiqué ce sont les politiques menées par les pouvoirs publiques et les associations professionnelles.

Pour résumer si Siréne pouvait emmener sa fille rencontrer des professionnels sur le terrain car il est toujours facile de dire on m'a dit que rien ne vaut la vraie confrontation avec des professionnels.


J'espère que sa fille se réveille avant qu'il ne soit trop tard!!!!

Bonne année à vous tous
haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Alexandra
Grand OsteOpatte


Inscrit le: 01 Mar 2007
Messages: 946
Localisation: Paris

MessagePosté le: Mer Jan 02, 2013 9:29 am    Sujet du message: Répondre en citant

Vm on ne tortille pas les mots, on dit juste qu'on n'a pas assez de détails sur ce "sondage" et je donne un ex pour étayer.

C'est assez hallucinant cette façon de déformer les propos, ou pire, de ne pas bien lire les posts.


Wink

S booba entièrement d'accord.
_________________
Ostéopathe DO installée à Paris
haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
osteoboy
Grand OsteOpatte


Inscrit le: 27 Mar 2011
Messages: 463

MessagePosté le: Mer Jan 02, 2013 9:45 am    Sujet du message: Répondre en citant

Pour donner un petit exemple pour illustrer la véracité des discours des écoles.
Un pote a fait une grande école de commerce, et fait un boulot plutot cool dans la finance, n a pas envie de trop de contrainte, gagne très correctement sa vie. Pas assez finalement, il ne fait plus parti de l'association des anciens élèves de son école car ses revenus sont trop bas et font baisser la moyennes des revenus des anciens de l'école...

On peut tout faire dire aux chiffres. (ils intègrent peut etre le salaire du job alimentaire fait à coté)

Quand je vois mes potes de promo et moi même à part pour une très petite exception, la réalité est loin d'être aussi belle que ce qu'ils veulent nous faire croire...
haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
VM
Grand OsteOpatte


Inscrit le: 12 Oct 2010
Messages: 531

MessagePosté le: Mer Jan 02, 2013 2:11 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Le vrai probleme des écoles est que l'acréditation ne concerne pas l'enseignement de l'ostéopathie. L'acréditation repose sur le nombre d'heures de cours d'enseignement des matières classiques comme l'anat, la physio etc. et la conformité des locaux.
En aucun cas l'enseignement de la matière "ostéopathie" ne rentre en compte dans cette formalité administrative. Il en découle un contenu très disparate de cet enseignement dans l'ensemble des écoles.
Donc pour toute personne qui est tentée par ce cursus, il faut avant tout s'enquérir du contenu de la matière "ostéopathie".
La plupart des écoles restent ... ostéopathiques, c'est à dire que leur enseignement repose sur la philosophie dit "raisonement ostéopathique".
Ce qui veut dire que ces gens ne sont pas passés à une approche scientifique et n'ont pas fait de corrélation entre enseignement classique (anat, physio etc..) et l'ostéopathie.
Bref en général, dans leur pratique d'un côté ces gens ont des connaissances générales "classiques" et de l'autre côté, sans qu'il n'y ait de complémentarité réelle, au niveau ostéopathie ils restent trop souvent des "bidouilleurs".
haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Sbob
Grand OsteOpatte


Inscrit le: 08 Mar 2006
Messages: 1600

MessagePosté le: Mer Jan 02, 2013 4:21 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Non, ce qui pose surtout soucis, c'est l'enseignement pratique.

Car faire 200h de stages en cabinet, chez des pros, qui vont laissé des jeunes assis sur une chaise durant 30h, c'est du vent.
Idem, pour les stages sportifs, ou 2 travaillent et 10 regardent.

Combien d'écoles, ont réellement un enseignement clinique avec des étudiants qui traitent réellement des patients, ça c'est le vrai débat, et elles sont peu nombreuses...
_________________
"Notre plus grand danger, le seul danger qui peut en fait menacer le futur de l'ostéopathie réside dans les erreurs de ceux qui se prétendent nos amis"
A.T.Still
haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
VM
Grand OsteOpatte


Inscrit le: 12 Oct 2010
Messages: 531

MessagePosté le: Mer Jan 02, 2013 5:15 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Erreur, le problème c'est le contenu de l'enseignement ostéopathique. La clinique ostéo est secondaire. Pour appliquer directement de la m.... en cabinet cela ne change rien de l'apprendre partiellement en clinique ou non.
haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Rafi
Grand OsteOpatte


Inscrit le: 16 Mar 2008
Messages: 1314

MessagePosté le: Mer Jan 02, 2013 8:07 pm    Sujet du message: Répondre en citant

VM a écrit:
Erreur, le problème c'est le contenu de l'enseignement ostéopathique. La clinique ostéo est secondaire. Pour appliquer directement de la m.... en cabinet cela ne change rien de l'apprendre partiellement en clinique ou non.


faux et archi faux
haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
VM
Grand OsteOpatte


Inscrit le: 12 Oct 2010
Messages: 531

MessagePosté le: Mer Jan 02, 2013 8:35 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Perso, dans mon jeune temps il n'y avait pas de clinique et il n'y avait pas de stage obligatoires. Je me suis tapé de nombreux stages en cabinet et même encore il y a peu d'années.
Donc le problème n'est absolument pas la "clinique" qui n'existait pas pour les anciens. C'est bel et bien une question de contenu d'enseignement avant tout. Une de mes connaissance a suivit une mauvaise école, il me raccontait ses difficulté en "clinique", il a les mêmes difficultés en clientelle même sur des pathologies qui m'apparaissent d'une simplicité extrême.
Et dans tous les exemples autour de moi, ce n'est visiblement pas la "clinique" qui compte. C'est un plus évidement, mais si l'enseignement en amont n'est pas à la hauteur, cela ne fera pas pour autant de bons praticiens.
haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Sbob
Grand OsteOpatte


Inscrit le: 08 Mar 2006
Messages: 1600

MessagePosté le: Jeu Jan 03, 2013 11:05 am    Sujet du message: Répondre en citant

Tu parles d'anciens, j'ai récemment diner, avec des confrères dont un en retraite.
Un des premiers installé dans la région, très connu, pour son savoir faire en structurel.

Lui aussi dit que le contenu est important, mais ce qui prime, c'est le contact avec le patient, car tu n'apprends pas ton métier dans les livres, ou en s'entraînant sur les copains bien portant de la promo.

A leur époque, ils s'entraînaient sur leur patients venant en kiné.

Tu auras beau essayer de nous faire croire, que cette école à leur meilleur enseignement, si leur étudiants sortent en ayant traité que quelques patients, ils n'auront pas la main d'un mec qui en à traiter réellement des centaines.

C'est peut-être pour cela d'ailleurs que dans tous les métiers de l'artisanat, les étudiants passent par des stages obligatoire en entreprise.
Pour apprendre réellement leur métier.

Et d'ailleurs si ce que tu disais était tellement vrai, les médecins, ne seraient pas obligés de se taper de l'internat. Il leur suffiraient, de faire 50h de stage d'observation...
_________________
"Notre plus grand danger, le seul danger qui peut en fait menacer le futur de l'ostéopathie réside dans les erreurs de ceux qui se prétendent nos amis"
A.T.Still
haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
VM
Grand OsteOpatte


Inscrit le: 12 Oct 2010
Messages: 531

MessagePosté le: Jeu Jan 03, 2013 11:40 am    Sujet du message: Répondre en citant

D'abord cette école a une clinique depuis quelques annees Razz
Ensuite, si comme je l'ai malheureusement vu, il est appris aux étudiants à faire du digestif sur les lumbago aigus ou des piliers du diaphragmes ou des hernies hiatales sur les torticolis positionnels bénins, il est normal que les praticiens de ces écoles rament des années pour se faire une misérable clientelle qui ne leur permet même pas d'être autonome financièrement et que les ostéo passent pour des c... auprès de certaines autorités.
Le problème de fond est bel et bien ce qui est enseigné dans les écoles en temps qu'enseignement ostéo, la clinique est secondaire même si c'est évidement un sacré plus.
Enseigner de la m.... en clinique ne fait jamais que des praticiens de m..... qui ont suivi un clinicat de m.... Crying or Very sad
Un enseignement de qualité hors clinique sera toujours supérieur à un enseignement de m.... avec ou sans clinique, par contre s'il y a un enseignement "ostéo" de qualité associé à une clinique, c'est l'idéal, bien évidement.
Pour ce qui est des médecins, leur cursus et leurs responsabilités sont bien au dessus de ce qui sont ceux des ostéo. De plus, s'il y a des facs de médecines meilleures que d'autres, l'enseignement global reste homogène et de qualité. Ce n'est pas du tout le cas pour les écoles d'ostéo dont le cursus "ostéo" présente une grande inhomogénéité et dont certaines enseignent vraiment du grand n'importe quoi. Donc l'exemple des médecins n'est pas adapté actuellement pour les ostéo.
haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Sbob
Grand OsteOpatte


Inscrit le: 08 Mar 2006
Messages: 1600

MessagePosté le: Jeu Jan 03, 2013 12:07 pm    Sujet du message: Répondre en citant

VM a écrit:
D'abord cette école a une clinique depuis quelques annees Razz

Vraiment ?
Citation:
la Direction d’Ostéobio, bien décidée à proposer à ses étudiants tous les outils de perfectionnement possible, a décidé d’ouvrir sa clinique à la rentrée 2012.


Source : http://www.osteobio.net/

C'est certain, en 4 mois, cette clinique doit être bondée de patients...
_________________
"Notre plus grand danger, le seul danger qui peut en fait menacer le futur de l'ostéopathie réside dans les erreurs de ceux qui se prétendent nos amis"
A.T.Still
haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
VM
Grand OsteOpatte


Inscrit le: 12 Oct 2010
Messages: 531

MessagePosté le: Jeu Jan 03, 2013 1:48 pm    Sujet du message: Répondre en citant

2 ans à titre expérimental en "interne" et depuis 4 mois en "externe".
Cela fait bien plusieurs années.
Cela ne change rien au fond du problème majeur: la qualité de l'enseignement.
haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Montrer les messages depuis:   

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    forum.osteopathe.com Index du Forum La vie des écoles Toutes les heures sont au format GMT
Aller à la page Précédente  1, 2, 3, 4  Suivante
Page 3 sur 4

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum

Si vous avez aimé cette discussion, partagez-la sur vos réseaux sociaux préférés :


© Osteopathe.com All rights reserved