Partagez cette page : Techniques ostéo non rationnelles

Techniques ostéo non rationnelles
Aller à la page Précédente  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivante
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    forum.osteopathe.com Index du Forum Ostéopathie techniques
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
osteoretraité
Grand OsteOpatte


Inscrit le: 01 Oct 2006
Messages: 1359
Localisation: sud-est

MessagePosté le: Mer Juil 25, 2012 10:06 am    Sujet du message: Répondre en citant

Nous sommes d'accord
Pratiquer le non rationnel avant d'avoir essayer le rationnel est non seulement irrationnel mais aussi insensé, illogique et absurde.
haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
yannick
Grand OsteOpatte


Inscrit le: 14 Juin 2007
Messages: 2363
Localisation: la belle province

MessagePosté le: Mer Juil 25, 2012 1:21 pm    Sujet du message: Répondre en citant

+1
_________________
Osteopathe D.O
haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
stephosteo
Passionné


Inscrit le: 18 Fév 2011
Messages: 384

MessagePosté le: Mer Juil 25, 2012 1:36 pm    Sujet du message: Répondre en citant

osteoretraité a écrit:
Nous sommes d'accord
Pratiquer le non rationnel avant d'avoir essayer le rationnel est non seulement irrationnel mais aussi insensé, illogique et absurde.


Certes, mais c'est quoi une technique ostéopathique rationnelle ? Et selon quels critères l'est elle ?
_________________
"Le mental intuitif est un don sacré et le mental rationnel est un serviteur fidèle. Nous avons créé une société qui honore le serviteur et a oublié le don." (Albert Einstein)
haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
osteoretraité
Grand OsteOpatte


Inscrit le: 01 Oct 2006
Messages: 1359
Localisation: sud-est

MessagePosté le: Mer Juil 25, 2012 1:50 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Eh oui, c'est le serpent qui se mort la queue mais si on pousse le raisonnement plus loin, rationnel veut dire qui a trait à la raison et la raison est l'aboutissement d'une réflexion qui mène à dire oui ou non à ce que l'on projette de faire.
Or tout thérapeute à la suite d'une réflexion "diagnostic" se projette dans un traitement raisonné et raisonnable donc rationnel.
L'Ostéopathe est avant tout un homme de réflexion" disait AT STILL n'en déplaise à certains et Hippocrate avant lui a établi la règle du "Primum non Nocere" dans le traité des Épidémies.
haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
yannick
Grand OsteOpatte


Inscrit le: 14 Juin 2007
Messages: 2363
Localisation: la belle province

MessagePosté le: Mer Juil 25, 2012 2:24 pm    Sujet du message: Répondre en citant

stephosteo a écrit:


Certes, mais c'est quoi une technique ostéopathique rationnelle ? Et selon quels critères l'est elle ?


Elle pourrait être supportée par les données de la science, pourrait être reproductible ?
_________________
Osteopathe D.O
haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Sbob
Grand OsteOpatte


Inscrit le: 08 Mar 2006
Messages: 1600

MessagePosté le: Mer Juil 25, 2012 2:28 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Les techniques sont reproductibles.
Les traitements...
_________________
"Notre plus grand danger, le seul danger qui peut en fait menacer le futur de l'ostéopathie réside dans les erreurs de ceux qui se prétendent nos amis"
A.T.Still
haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
quickos
Passionné


Inscrit le: 20 Avr 2010
Messages: 221

MessagePosté le: Mer Juil 25, 2012 2:42 pm    Sujet du message: Répondre en citant

C'est tout de même surprenant la totale méconnaissance de notre système d'échange et d'equilibre interstitiel et donc qualitativement synovial, qd on cause biomécanique ça fuse de partout, mais qd il s'agit de savoir ce que contient le bouillon synovial, et la manière de laquelle son équilibre est maintenu...

C'est dommage, on trouverait peut être de ce côté de quoi argumenter nos techniques, notamment sur les mécanismes de stases.
haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
osteoretraité
Grand OsteOpatte


Inscrit le: 01 Oct 2006
Messages: 1359
Localisation: sud-est

MessagePosté le: Mer Juil 25, 2012 2:45 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Yannick: les données de la science qui changent sans arrêt...
La vérité d'aujourd'hui n'est pas toujours celle de demain...
haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
yannick
Grand OsteOpatte


Inscrit le: 14 Juin 2007
Messages: 2363
Localisation: la belle province

MessagePosté le: Mer Juil 25, 2012 2:48 pm    Sujet du message: Répondre en citant

quickos a écrit:
C'est tout de même surprenant la totale méconnaissance de notre système d'échange et d'equilibre interstitiel et donc qualitativement synovial, qd on cause biomécanique ça fuse de partout, mais qd il s'agit de savoir ce que contient le bouillon synovial, et la manière de laquelle son équilibre est maintenu...

C'est dommage, on trouverait peut être de ce côté de quoi argumenter nos techniques, notamment sur les mécanismes de stases.


Une publication ?

Tu en trouveras surement une cependant entre les données physiologiques et l'apport de l'ostéopathe dans cette interaction, le gap est très certainement très grand et là encore la preuve par l'expérience se doit d'être la règle...
_________________
Osteopathe D.O
haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
yannick
Grand OsteOpatte


Inscrit le: 14 Juin 2007
Messages: 2363
Localisation: la belle province

MessagePosté le: Mer Juil 25, 2012 2:52 pm    Sujet du message: Répondre en citant

osteoretraité a écrit:
Yannick: les données de la science qui changent sans arrêt...
La vérité d'aujourd'hui n'est pas toujours celle de demain...


Certaines données changent, d'autre moins.
Je suis d'accord avec cela cependant, et c'est ce qui nous est reproché, nous avançons à l'aveugle avec des concepts supposés être bon et que l'on dit ou pense (et c'est encore pire) scientifique.
Je ne me résous pas à cette approche dogmatique. Elle m'est insatisfaisante et preuve d'un esprit finalement peu ouvert à l'inverse de ce que nous devrions être (je ne vise absolument personne dans ce commentaire).
_________________
Osteopathe D.O
haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
ptitom
Grand OsteOpatte


Inscrit le: 14 Jan 2007
Messages: 2146

MessagePosté le: Mer Juil 25, 2012 6:29 pm    Sujet du message: Répondre en citant

osteoretraité a écrit:
Yannick: les données de la science qui changent sans arrêt...
La vérité d'aujourd'hui n'est pas toujours celle de demain...


est-ce une raison pour ne pas offrir le meilleur, donc être à la pointe de ce qui est sur le marché, même si demain c'est remplacé par mieux,
ce type de discours risque de dériver vers le puisqu'il y aura mieux j'attends... pour acheter une télé, un ordi, me former (recycler), lire le prochain livre de référence puisque celui qui vient de sortir est dépassé...
en fait faire de l'ingenièrie (ce qu'on est en droit d'attendre de vrais diplômés à bac+5)
_________________
Ptitom,
rebouteux

"un diplôme que tout le monde a n'est plus un diplôme" auteur inconnu Smile
haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
netosteo
Grand OsteOpatte


Inscrit le: 11 Déc 2008
Messages: 993

MessagePosté le: Mer Juil 25, 2012 8:21 pm    Sujet du message: Répondre en citant

ptitom a écrit:
osteoretraité a écrit:
Yannick: les données de la science qui changent sans arrêt...
La vérité d'aujourd'hui n'est pas toujours celle de demain...


est-ce une raison pour ne pas offrir le meilleur, donc être à la pointe de ce qui est sur le marché, même si demain c'est remplacé par mieux,
ce type de discours risque de dériver vers le puisqu'il y aura mieux j'attends... pour acheter une télé, un ordi, me former (recycler), lire le prochain livre de référence puisque celui qui vient de sortir est dépassé...
en fait faire de l'ingenièrie (ce qu'on est en droit d'attendre de vrais diplômés à bac+5)


ostéo = bac+5 ?

Si ça vous fait plaisir, ok, mais on a juste un titre, pas un vrai diplôme reconnu par l'état.

Une tolérance à l'exercice de l'ostéopathie pour conclure
haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
stephosteo
Passionné


Inscrit le: 18 Fév 2011
Messages: 384

MessagePosté le: Mer Juil 25, 2012 9:41 pm    Sujet du message: Répondre en citant

yannick a écrit:
osteoretraité a écrit:
Yannick: les données de la science qui changent sans arrêt...
La vérité d'aujourd'hui n'est pas toujours celle de demain...


Certaines données changent, d'autre moins.
Je suis d'accord avec cela cependant, et c'est ce qui nous est reproché, nous avançons à l'aveugle avec des concepts supposés être bon et que l'on dit ou pense (et c'est encore pire) scientifique.
Je ne me résous pas à cette approche dogmatique. Elle m'est insatisfaisante et preuve d'un esprit finalement peu ouvert à l'inverse de ce que nous devrions être (je ne vise absolument personne dans ce commentaire).


Je comprend que les approches "dogmatiques" puissent être "insatisfaisante". Étant moi même de nature très cartésienne (et oui !), c'est ce avec le quoi j'ai eu le plus de mal quand je me suis lancé dans l'ostéopathie. Pourtant, avec l'expérience, les essais, les erreurs, les réussites, les echecs, c'est ce qui me passionne le plus dans l'ostéopathie et ce qui fait en grande partie sa particularité. Cependant, il est vrai que j'aimerais avoir un socle "plus solide" sur lequel m'appuyer bien souvent, à partir duquel je pourrais me justifier quand je dialogue avec des soignants plus EBM, même si j'estime que l'EBM n'est pas forcément rationnelle... Quoi qu'il en soit, avant de parler de technique rationnelle, il faudrait déjà que l'on ait des tests qui puissent être considérés comme rationnels par tout ce beau monde. Et à l'évidence, ils sont bien peu nombreux. Comment pouvons nous alors envisager qu'une technique soit rationnelle si nos test ne le sont pas ? Je vais être redondant je sais. Mais, je ne vois pas en quoi une technique directe (thrust, levé de tension, etc..) serait plus rationnelle qu'une technique indirecte (fonctionnel, sensorielle, déroulement de fascia, etc...) alors que ces techniques s'appuyent toutes sur les mêmes bases anatomiques, neuro-physio, bioméca, etc... Là où nous pêchons avant tout, c'est la "crédibilité" de nos tests (j'entends bien tests de mobilité et pas mesures d'amplitude ou autres). Tout notre art et toute notre science s'appuyent sur ces tests qui ne sont que trop peu éprouvés. Dès lors, l'ostéopathie ne peut rien avoir de rationnel. Concernant les autres approches (énergétiques, émotionnelles, etc...), c'est pire. Non seulement, aucun test n'est éprouvé, mais les modèles de traitements sont encore plus incertain et inexpliqués car non "cartésiens". Bref, tout reste à faire... Et commencer par le début (valider nos tests) me semble être une démarche logique et rationnelle. Surtout que ce n'est pas impossible. Affirmer que nos tests ne sont pas reproductibles m'apparait comme un mythe et comme irrationnel tant il est évident que deux praticiens d'expérience retrouveront les mêmes dysfonctions à partir du moment où ils s'intéressent à la même structure.
Et avant de s'intéresser à la différence de pH entre l'estomac et l'angle colique splénique, commençons peut être simplement par chercher si quand on manipule un astragale ou D12 si cela est bien justifié et si nous arrivons à valider les tests de mobilité qui nous amènent à les manipuler, quelque soit la technique de manipulation choisie (directe ou indirecte).
_________________
"Le mental intuitif est un don sacré et le mental rationnel est un serviteur fidèle. Nous avons créé une société qui honore le serviteur et a oublié le don." (Albert Einstein)
haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
ptitom
Grand OsteOpatte


Inscrit le: 14 Jan 2007
Messages: 2146

MessagePosté le: Jeu Juil 26, 2012 4:21 am    Sujet du message: Répondre en citant

netosteo a écrit:
ptitom a écrit:
osteoretraité a écrit:
Yannick: les données de la science qui changent sans arrêt...
La vérité d'aujourd'hui n'est pas toujours celle de demain...


est-ce une raison pour ne pas offrir le meilleur, donc être à la pointe de ce qui est sur le marché, même si demain c'est remplacé par mieux,
ce type de discours risque de dériver vers le puisqu'il y aura mieux j'attends... pour acheter une télé, un ordi, me former (recycler), lire le prochain livre de référence puisque celui qui vient de sortir est dépassé...
en fait faire de l'ingenièrie (ce qu'on est en droit d'attendre de vrais diplômés à bac+5)


ostéo = bac+5 ?

Si ça vous fait plaisir, ok, mais on a juste un titre, pas un vrai diplôme reconnu par l'état.

Une tolérance à l'exercice de l'ostéopathie pour conclure


c'est la revendication (voir bac+6 des fois cf le site d'ATMAN avce le master en pratique avancée) et ce n'est pas le cas, ni sur le papier, ni dans le contenu
d'où ma phrase qui me semblait explicite : "vrais diplômés à bac+5"
_________________
Ptitom,
rebouteux

"un diplôme que tout le monde a n'est plus un diplôme" auteur inconnu Smile
haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
osteoretraité
Grand OsteOpatte


Inscrit le: 01 Oct 2006
Messages: 1359
Localisation: sud-est

MessagePosté le: Jeu Juil 26, 2012 8:00 am    Sujet du message: Répondre en citant

Je crois qu'il y a une confusion entre avancées "techno-thérapeutique" c'est à dire apporter des preuves par la reproductibilité par exemple de nos test de mobilité (cf Stephosteo) et les avancées "administratives" (cf ptitom) que sont la mise en place du Titre Professionnel par la loi de 2002 et ses décrets de 2007 par le Ministère de la Santé... et le Niveau I du RNCP qui est une reconnaissance d'un niveau d'études quantitatif dans le privé par rapport au public par le Ministère du Travail et de l'Emploi...
Effectivement le Titre ne représente rien sinon 2660 heures ou 3 ans (et non pas en 3 ans) alors que le niveau I prend en compte le nombre d'années (5 au minimum) d'études.
Un Dr en Médecine qu'il ait fait 8/10 ou 15 ans d'études est automatiquement administrativement Niveau 1 par comparaison entre le public et le privé.
haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Montrer les messages depuis:   

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    forum.osteopathe.com Index du Forum Ostéopathie techniques Toutes les heures sont au format GMT
Aller à la page Précédente  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivante
Page 3 sur 7

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum

Si vous avez aimé cette discussion, partagez-la sur vos réseaux sociaux préférés :


© Osteopathe.com All rights reserved