Partagez cette page : installation difficile ?

installation difficile ?
Aller à la page Précédente  1, 2, 3, 4, 5  Suivante
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    forum.osteopathe.com Index du Forum Nouveaux diplomés - Installation
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
grifter77
OsteOpatte Occasionnel


Inscrit le: 01 Jan 1970
Messages: 1

MessagePosté le: Mar Juin 19, 2012 12:10 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Bonjour

Cette faillite ne pouvait échapper à personne après 2007. La multiplication absurde et incontrôlée des écoles ne pouvait aboutir qu'à cette impasse.
Nous payons les divisons internes, les petites guerres de chapelle; chacun défendant son bout de gras.

Certes, on observe des installations plus ou moins réussies mais une tendance se dégage fortement : la saturation du marché, qui maintenant, s'étend à la plupart du territoire. Les zones rurales les plus isolées ne tarderont pas à rejoindre les zones urbaines.

En attendant, on peut se demander quand va s’arrêter ce gâchis ! Le phénomène d'abandon de la profession par les diplômés semble s'accentuer et nombreux sont ceux qui survivent grâce à une autre activité.

Je n'ose même pas parler de ceux qui sont actuellement en cursus... La réalité, souvent loin des propos rassurants qui leur sont tenus à l'entrée ou pendant, risque de faire très mal et déboucher sur des drames personnels. Ces études sont, en moyenne, très coûteuses et peuvent être source d'importants sacrifices pour les familles.

L'état devra prendre ses responsabilités. Espérons juste que ce soit le plus tôt possible afin d'éviter l'aggravation de dégâts déjà terribles, qui nous déversent sur toute la ligne et brouillent chaque jour un peu plus l'image de l'ostéopathie en France.

Cette profession mérite mieux que cela, surtout à une époque où les scandales liés aux médicaments et leur déremboursement devaient plus jouer en notre faveur.
haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
BrunoT
Passionné


Inscrit le: 17 Fév 2012
Messages: 338

MessagePosté le: Mar Juin 19, 2012 12:25 pm    Sujet du message: Répondre en citant

grifter77 a écrit:
En attendant, on peut se demander quand va s’arrêter ce gâchis ! Le phénomène d'abandon de la profession par les diplômés semble s'accentuer et nombreux sont ceux qui survivent grâce à une autre activité.

Oui en fait les DO récemment diplomés qui "donnent des leçons" sur les facteurs d'intallations ne vivent pas de leur installation! Ils bossent chez des collègues et ouvrent leur cabinet (ou pas).
Tout le monde ne trouve pas de collègue chez qui bosser ou pas assez intéressant. La majorité gagne sa vie sur le job d'étudiant.... qui est le job qui fait manger..... ou sur d'autres boulots......
Ou alors c'est la famille qui permet de vivre (parents, mari....).
Mais ça n'empêche pas de "frimer" genre ça marche bien !
_________________
Ostéopathe DO,DOF, DOE, DOM, TOM
Très haute écoles internationale supérieure osétopathique de la RP
Diplome de niveau I master 2 professionnel, inscrit au RNCP. 6ans de cours, mémoire devant jury international
Mission humanitaire au Bengladesh
haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Tostéo
Passionné


Inscrit le: 01 Aoû 2007
Messages: 274

MessagePosté le: Mar Juin 19, 2012 2:19 pm    Sujet du message: Répondre en citant

BrunoT a écrit:
Oui en fait les DO récemment diplomés qui "donnent des leçons" sur les facteurs d'intallations ne vivent pas de leur installation! Ils bossent chez des collègues et ouvrent leur cabinet (ou pas).
Tout le monde ne trouve pas de collègue chez qui bosser ou pas assez intéressant. La majorité gagne sa vie sur le job d'étudiant.... qui est le job qui fait manger..... ou sur d'autres boulots......
Ou alors c'est la famille qui permet de vivre (parents, mari....).
Mais ça n'empêche pas de "frimer" genre ça marche bien !


BrunoT, plus ça va et plus je te trouve détestable dans tes interventions! Tu n'as plus envie de faire ostéo, tu penses que tu t'es fait blouser par ton directeur d'école, ok c'est bon on a compris! Mais tu ne m'enlèveras pas de l'idée que tu es en train de creuser toi-même ta tombe, parce que pour notre génération (on est sorti la même année), il y a encore de la place. Je ne dis pas que la situation ne va devenir critique, evidemment qu'elle va le devenir, mais pour nous (contrairement aux année qui vont suivre) il reste encore des endroits.

Tu parles des gens qui ont eu la "chance" de trouver un collègue chez qui travailler...ce n'est peut-être pas QUE de la chance, donne toi les moyens, arrête de ressasser le fait que tu t'es fait avoir par le système, et peut-être que ce que t'imagine être de la CHANCE arrivera.
_________________
Thomas Perrocheau
haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
BrunoT
Passionné


Inscrit le: 17 Fév 2012
Messages: 338

MessagePosté le: Mar Juin 19, 2012 2:32 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Tostéo a écrit:
BrunoT a écrit:
Oui en fait les DO récemment diplomés qui "donnent des leçons" sur les facteurs d'intallations ne vivent pas de leur installation! Ils bossent chez des collègues et ouvrent leur cabinet (ou pas).
Tout le monde ne trouve pas de collègue chez qui bosser ou pas assez intéressant. La majorité gagne sa vie sur le job d'étudiant.... qui est le job qui fait manger..... ou sur d'autres boulots......
Ou alors c'est la famille qui permet de vivre (parents, mari....).
Mais ça n'empêche pas de "frimer" genre ça marche bien !


BrunoT, plus ça va et plus je te trouve détestable dans tes interventions! Tu n'as plus envie de faire ostéo, tu penses que tu t'es fait blouser par ton directeur d'école, ok c'est bon on a compris! Mais tu ne m'enlèveras pas de l'idée que tu es en train de creuser toi-même ta tombe, parce que pour notre génération (on est sorti la même année), il y a encore de la place. Je ne dis pas que la situation ne va devenir critique, evidemment qu'elle va le devenir, mais pour nous (contrairement aux année qui vont suivre) il reste encore des endroits.

Tu parles des gens qui ont eu la "chance" de trouver un collègue chez qui travailler...ce n'est peut-être pas QUE de la chance, donne toi les moyens, arrête de ressasser le fait que tu t'es fait avoir par le système, et peut-être que ce que t'imagine être de la CHANCE arrivera.

tu pars en live....
quoi c'est pas vrai ?
ça te dérange peut être de l'admettre mais je décris la réalité.
j'aime bien tu mets des guillemets comme si tu me citais..... alors que non lol
_________________
Ostéopathe DO,DOF, DOE, DOM, TOM
Très haute écoles internationale supérieure osétopathique de la RP
Diplome de niveau I master 2 professionnel, inscrit au RNCP. 6ans de cours, mémoire devant jury international
Mission humanitaire au Bengladesh
haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Tostéo
Passionné


Inscrit le: 01 Aoû 2007
Messages: 274

MessagePosté le: Mar Juin 19, 2012 3:52 pm    Sujet du message: Répondre en citant

J'ai un peu extrapolé, c'est pour ça que j'ai mis des guillemets au mot chance, cependant, c'est implicitement ce que tu dis...

Pour en revenir au sujet, évidemment que c'est la réalité que tu décris, mais j'ai seulement l'impression que le temps que tu perds à la décrire, c'est ce qui te fais passer à côté d'un métier qui aurait pu te faire vivre... Confused
_________________
Thomas Perrocheau
haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
sirene
OsteOpatte Occasionnel


Inscrit le: 20 Juin 2012
Messages: 32
Localisation: versailles

MessagePosté le: Lun Juin 25, 2012 12:20 pm    Sujet du message: Répondre en citant

en gros, à combien se montent les charges d'un osteo qui s'installe? locaux, ursaff, tva, assurance rcp...? quelqu'un peut me dire un peu? avec un emprunt à rmbourser à 750 euros/mois pendant 5 ans...études suicide??? osteobio indique que la solution n'est pas dans le libéral mais qu'il y a un tas de débouchés...crédibles? Dans 5 ans...le diplôme en poche, y aurai t'il eu une réforme? un numerus clausus à l'entrée, un diplôme d'état? quels sont les projets? merci
_________________
sirene
haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
nico93
Grand OsteOpatte


Inscrit le: 30 Mar 2008
Messages: 527
Localisation: 77

MessagePosté le: Lun Juin 25, 2012 12:51 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Madame,

Ce sont effectivement des études suicides dont la sélection ne se fait uniquement sur l'argent. les débouchés sont a 20% en libéral viable au bout de 5 ans et 80% des débouchés sont chez mac do, leroy merlin, ou direct pôle emploi. Et ce n'est pas une blague. Exclamation

Ce que raconte ostéobio et d'autres écoles ne sont que mensonges. CA c'est la réalité!

Il faut peut être remettre en cause l'orientation de votre fille, la filière scientifique semblant ne pas être son point fort.
haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
hernesto
Grand OsteOpatte


Inscrit le: 14 Oct 2008
Messages: 1727
Localisation: Paris

MessagePosté le: Lun Juin 25, 2012 4:01 pm    Sujet du message: Répondre en citant

sirene a écrit:
qu'il y a un tas de débouchés...crédibles?


Non, à ma connaissance il n'y a aucun ostéopathe employé en france (et sans magouille genre je loue une salle dans l'hôpital, mais l'hôpital ne me rémunère pas directemtn etj'entends par là, employé en seule qualité d'ostéopathe, et pas pour un diplome de kiné, ergo, ou psychomotricien par ex.)
haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
sirene
OsteOpatte Occasionnel


Inscrit le: 20 Juin 2012
Messages: 32
Localisation: versailles

MessagePosté le: Mar Juin 26, 2012 9:32 am    Sujet du message: Répondre en citant

bonjour dans ce cas, peut on me dire : si même en payant elle aura un DO (en étant très très moyenne en cours) :ils ne sélectionnent jamais? si le marché du travail sélectionne : combien coute l'installation (ursaff, assurance, etc...) Pour résumer ; peut on rembourser 750 e d'emprunt étudiant et faire tourner son cabinet à la sortie d'école? comment se passent la première installation???
_________________
sirene
haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
hernesto
Grand OsteOpatte


Inscrit le: 14 Oct 2008
Messages: 1727
Localisation: Paris

MessagePosté le: Mar Juin 26, 2012 10:08 am    Sujet du message: Répondre en citant

sirene a écrit:
bonjour dans ce cas, peut on me dire : si même en payant elle aura un DO (en étant très très moyenne en cours) :ils ne sélectionnent jamais? si le marché du travail sélectionne : combien coute l'installation (ursaff, assurance, etc...) Pour résumer ; peut on rembourser 750 e d'emprunt étudiant et faire tourner son cabinet à la sortie d'école? comment se passent la première installation???

En étant très très moyenne, il faut compter 1 ou 2 ans de cours en plus. C'est pas des etudes difficiles, mais il faut apprendre des choses par coeur.

et non, clairement, ne comptez pas dans 5 ans faire tourner un cabinet "à la sortie de l'école".
J'ai l'impression que l'on vous repond tous la même chose, mais que vous comptez vraiment inscrire votre fille là bas.
haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Sbob
Grand OsteOpatte


Inscrit le: 08 Mar 2006
Messages: 1600

MessagePosté le: Mar Juin 26, 2012 10:11 am    Sujet du message: Répondre en citant

sirene a écrit:
bonjour dans ce cas, peut on me dire : si même en payant elle aura un DO (en étant très très moyenne en cours) :ils ne sélectionnent jamais? si le marché du travail sélectionne : combien coute l'installation (ursaff, assurance, etc...) Pour résumer ; peut on rembourser 750 e d'emprunt étudiant et faire tourner son cabinet à la sortie d'école? comment se passent la première installation???


Tout dépend des écoles, certains en prennent 120 en première année et seulement les 80 meilleurs passent en seconde.
Pour d'autre écoles si les 120 ont 10 ou 12 de moyenne ils passent en seconde année.

La sélection se fait bel et bien par le marché du travail.
Vous avez donc 2 possibilités :
-soit elle se découvre une passion, se met à bosser et réussit ses études en 5 ans.
-soit elle reste moyenne et réussit en 5/6/7 ans...

Après il faut s'installer, et nous sommes environ 17 000.
Il y à environ 70 écoles qui forment environ 50 ostéos chacune par an, soit 3500, nouveau chaque années.
Donc, lorsque votre fille va s'installer elle n'aura pas 17 000 concurrent, mais près de 35 000.

A ce jour, certains jeunes font 6 à 8 consultations par semaines.
A 50 euros, elle peut espérer, et je le redis, à ce jour, 1500 euros par mois de chiffre d'affaire.
Donc, si vous retirer les 750 euros d'emprunt, puis les 400 de loyer, les 150 d'eau/électricité/téléphone, il lui reste 200 euros.
Il faudra retirer également, ses assurances (local, responsabilité civile), le matériel (table, draps d'examens etc...), la retraite, l'urssaff...

bref, un tableau noir, mais qui est la réalité du marché.
Nous voyons tous des jeunes qui s'installent et qui prennent un second boulot, pour réussir à vivre, voir qui arrêtent complétement.

Réfléchissez bien, sur son orientation. Est-ce vraiment une passion pour elle et son envie, ou se dirige t'elle vers l'ostéo, juste comme ça ?
_________________
"Notre plus grand danger, le seul danger qui peut en fait menacer le futur de l'ostéopathie réside dans les erreurs de ceux qui se prétendent nos amis"
A.T.Still
haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
sirene
OsteOpatte Occasionnel


Inscrit le: 20 Juin 2012
Messages: 32
Localisation: versailles

MessagePosté le: Mar Juin 26, 2012 10:38 am    Sujet du message: Répondre en citant

Merci pour cette réponse très complète...vraiment intéressant.
_________________
sirene
haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
sirene
OsteOpatte Occasionnel


Inscrit le: 20 Juin 2012
Messages: 32
Localisation: versailles

MessagePosté le: Mar Juin 26, 2012 10:47 am    Sujet du message: Répondre en citant

Elle se destine à ces études car pas bonne scientifique or elle veut faire du médical. Les écoles disent ; pas besoin de bio, physique, chimie et maths. Même un bac littéraire peut faire des études d'ostéo. comme en médecine elle à eu 4 (un semestre), en prépa kiné classé 70/90 (7 de moyenne) et aux 8 concours de kiné : rien, 2 de moyenne, classée 2400/2700 et que ce n'est pas une grosse bosseuse, ostéo lui semble tout indiqué. Un diplôme sans bosser...Reste à s'installer et en vivre mais comme osteobio garantit 87% d'étudiants qui en vivent bien dans les 5 ans d'obtention du diplôme, cela semble jouable... (de son point de vue, pas du mien)
_________________
sirene
haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Sbob
Grand OsteOpatte


Inscrit le: 08 Mar 2006
Messages: 1600

MessagePosté le: Mar Juin 26, 2012 10:50 am    Sujet du message: Répondre en citant

il lui faudra bosser, quoi qu'elle en pense.
A 4 de moyenne, elle ne passera pas...
_________________
"Notre plus grand danger, le seul danger qui peut en fait menacer le futur de l'ostéopathie réside dans les erreurs de ceux qui se prétendent nos amis"
A.T.Still
haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
nico93
Grand OsteOpatte


Inscrit le: 30 Mar 2008
Messages: 527
Localisation: 77

MessagePosté le: Mar Juin 26, 2012 11:01 am    Sujet du message: Répondre en citant

Votre fille n'est pas une scientifique. Ostéobio est réputée être des biomécaniciens peut être même avant d'être des ostéopathes. Cette école n'est pas pour elle. Et je doute qu'elle réussisse et qu'elle s'y plaise au vu de ses résultats.
haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Montrer les messages depuis:   

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    forum.osteopathe.com Index du Forum Nouveaux diplomés - Installation Toutes les heures sont au format GMT
Aller à la page Précédente  1, 2, 3, 4, 5  Suivante
Page 3 sur 5

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum

Si vous avez aimé cette discussion, partagez-la sur vos réseaux sociaux préférés :


© Osteopathe.com All rights reserved