Partagez cette page : Avenir pour l osteopathie

Avenir pour l osteopathie
Aller à la page Précédente  1, 2, 3, 4, 5  Suivante
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    forum.osteopathe.com Index du Forum La vie des écoles
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
BrunoT
Passionné


Inscrit le: 17 Fév 2012
Messages: 338

MessagePosté le: Jeu Mar 15, 2012 9:33 pm    Sujet du message: Répondre en citant

hernesto a écrit:
Et il y a urgence..

DO 90 donne des cours particuliers d'ostéopathie..

http://cgi.ebay.fr/cours-dOsteopathie-pour-therapeute-/130662008662?pt=LH_DefaultDomain_71&hash=item1e6c100756#ht_500wt_1267


ça donne envi d'être ostéo...
cheveux grisonnant, cabinet dans une pièce un peu glauque et donner des cours particuliers a quiconque en veut...
sauve qui peut !!
je ne veux pas vieillir comme ça Wink
_________________
Ostéopathe DO,DOF, DOE, DOM, TOM
Très haute écoles internationale supérieure osétopathique de la RP
Diplome de niveau I master 2 professionnel, inscrit au RNCP. 6ans de cours, mémoire devant jury international
Mission humanitaire au Bengladesh
haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
cajgfinger
Grand OsteOpatte


Inscrit le: 26 Oct 2007
Messages: 3120

MessagePosté le: Jeu Mar 15, 2012 9:45 pm    Sujet du message: Répondre en citant

hernesto a écrit:
Si je ne me trompe pas il y a un fossé entre M1 et M2.


Surement, mais rien n'est insurmontable et c'est lié au Président de l'Université..
haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
BrunoT
Passionné


Inscrit le: 17 Fév 2012
Messages: 338

MessagePosté le: Jeu Mar 15, 2012 9:45 pm    Sujet du message: Répondre en citant

yannick a écrit:

Tu veux manger et apres tu parles de temps... Le master te permettra enormement de chose et la double competence MsC et PhD te laissera la possibilité de faire autre chose... Tu t'ais fait fourré par ton école, mais comme dis thierry, releve le nez et avance, tu seras surpris du resultat.


Oui j'avance. Mais c bizard tu me dis ça et plus loin tu dis la meêm chose que moi càd la surpopulation = le probleme, et parler de master ne change pas du tout ce probleme.
Si on avait tous assez de travail on s'en taperait bien des masters. Ce que je dis c'est que c'est un faux espoir et surtout un appel qui peut plaire aux futurs étudiants, genre ostéo c'est sérieux... mais ça va faire vingtupler la patientèle ????
Mon médecin et mon dentiste s'en foutent de ça, ils bossent, sont compétents et gagnent leur vie.

je n'ai rien contre les masters je dis juste que ça me fait rire de dire que c'est l'avenir de l'ostéo. Et de toute façon avec le nombre d'ostéo sur le marché et en cours de formation, c'est déjà un bordel monstre. On est bien trop nombreux et pas forcément beaucoup de ponts commun entre nous. Pas assez de patients pour tous, donc pour moi le master c'est l'avenir....
uniquement pour changer de boulot !!!
donc quand je parle de perte de temps (et donc d'euros: prix des études, logement, etc) je veux dire autant faire staps et arriver à un master plutot que de faire ostéo en faisant miroiter un master...

Et yannick, quelles sont les débouchées précises pour un master accessible pour un DO ? marché du travail? salaires à la clef?
PhD, 9ans d'études ou 10 en passant par ostéo... pour quel métier, quel salaire? taux d'embauche?
_________________
Ostéopathe DO,DOF, DOE, DOM, TOM
Très haute écoles internationale supérieure osétopathique de la RP
Diplome de niveau I master 2 professionnel, inscrit au RNCP. 6ans de cours, mémoire devant jury international
Mission humanitaire au Bengladesh
haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
cajgfinger
Grand OsteOpatte


Inscrit le: 26 Oct 2007
Messages: 3120

MessagePosté le: Jeu Mar 15, 2012 9:47 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Tu regardes le Master au niveau individuel alors qu'il faut le faire au niveau de la communauté.
haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
BrunoT
Passionné


Inscrit le: 17 Fév 2012
Messages: 338

MessagePosté le: Jeu Mar 15, 2012 10:04 pm    Sujet du message: Répondre en citant

cajgfinger a écrit:
Tu regardes le Master au niveau individuel alors qu'il faut le faire au niveau de la communauté.


si dans le POF tu as des DO master dans un domaine (c'est pas de l'ostéo), bon ok c'est sympa, surtout dans la plaquette des écoles.
Mais ça ne change pas du tout le fait qu'ostéo n'est pas viable pour une majorité des DO qui sortent. Et ces masters n'ont rien d'ostéo. Rien a voir avec tout ce qui fait que l'ostéo est l'ostéo...

c'est donc une hypocrisie au niveau communautaire, une vitrine alléchante pour le recalé de PACES (waou c'est presque médecine, et master) alors qu'etre ostéo c'est "avoir une main", "faire confiance à ses sens" et dès qu'on sort de ça "c'est pas de l'ostéo"...
et c'est un échappatoire ça ok pour se reconvertir (a titre individuel).

remarque avec des ostéo master scientifique, s'ils appliquent ce qu'ils y apprennent et analysent nos pratiques... vont se faire lincher par la communauté...
s'ils veulent manger ils seront prof en école, serviront de vitrine, et n'appliqueront pas ces sciences réelles.
Les quelques ostéos qui font de la recherche à l'étranger, bah ça démonte plutot nos enseignements...

j'ai regardé le contenu du master que tu as mis en lien, je trouve que c'est bien pour ceux qui s'y lancent (roue de secours ultra importante) mais en quoi est-ce l'avenir de l'ostéo?
c'est une agonie de la profession avec un pti sourir ces masters...
_________________
Ostéopathe DO,DOF, DOE, DOM, TOM
Très haute écoles internationale supérieure osétopathique de la RP
Diplome de niveau I master 2 professionnel, inscrit au RNCP. 6ans de cours, mémoire devant jury international
Mission humanitaire au Bengladesh
haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
hernesto
Grand OsteOpatte


Inscrit le: 14 Oct 2008
Messages: 1727
Localisation: Paris

MessagePosté le: Jeu Mar 15, 2012 10:09 pm    Sujet du message: Répondre en citant

cajgfinger a écrit:
Tu regardes le Master au niveau individuel alors qu'il faut le faire au niveau de la communauté.


Pas que.

Déjà qu'il n'y a pas toujours assez de place pour ceux qui ont fait 4 ans d'études pour faire un M2, que eux galèrent alors qu'ils ont un vrai background..

et que les universités ont peu d'intérêt à nous faire travailler sur des sujets. L'anatomie c'est simple, personne ne veut en faire, ce sont des carrières hospitalo universitaires au rabais.

Et encore une fois, pour un M2 il faut faire autre chose qu'une carto d'un sciatique, et ca risquerait de coincer au niveau du background.. les jolis concepts piou piou et dans les nuages risquent de se payer cher.
haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
cajgfinger
Grand OsteOpatte


Inscrit le: 26 Oct 2007
Messages: 3120

MessagePosté le: Jeu Mar 15, 2012 11:19 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Bon allez, vous êtes des rabat-joie Smile
Vous n'avez qu'à prendre la question dans l'autre sens, qu'apportera de moins le fait d'avoir un Master I en Ostéopathie, en réflexion progressiste bien entendu ?
haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
ptitom
Grand OsteOpatte


Inscrit le: 14 Jan 2007
Messages: 2146

MessagePosté le: Ven Mar 16, 2012 5:49 am    Sujet du message: Répondre en citant

hernesto a écrit:
Si je ne me trompe pas il y a un fossé entre M1 et M2.


un fossé non, une commission de sélection...
donc après ça dépend du niveau du M2 cherché, certains sont faciles d'accès, d'autres pas,
et certains sont réputés d'autres moins...

pour avoir des échos du milieu (pas spécifique à ici, mais universitaire en général), il semble que l'autonomie des universités est permit une multiplication des partenariats entre écoles privées et université, l'université apportant un diplôme reconnu et l'école des sous... donc si l'univ peut trouver un intérêt et des enseignants intéressés (les heures de cours rapportent), le M2 se fera... mais il faudra être vigilant sur la qualité
_________________
Ptitom,
rebouteux

"un diplôme que tout le monde a n'est plus un diplôme" auteur inconnu Smile
haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
osteoboy
Grand OsteOpatte


Inscrit le: 27 Mar 2011
Messages: 463

MessagePosté le: Ven Mar 16, 2012 7:26 am    Sujet du message: Répondre en citant

le fait d'avoir un master pourrait et c'est pas négligeable ouvrir la porte des concours de la fonction publique.
haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
BrunoT
Passionné


Inscrit le: 17 Fév 2012
Messages: 338

MessagePosté le: Ven Mar 16, 2012 8:34 am    Sujet du message: Répondre en citant

osteoboy a écrit:
le fait d'avoir un master pourrait et c'est pas négligeable ouvrir la porte des concours de la fonction publique.


Biensûr, dans ce cas c'est bien pour une reconversion. Wink
Mais si on veut entrer dans la fonction publique quand on est lycéen, pas sur que passer par une école ostéo soit le meilleur choix.
_________________
Ostéopathe DO,DOF, DOE, DOM, TOM
Très haute écoles internationale supérieure osétopathique de la RP
Diplome de niveau I master 2 professionnel, inscrit au RNCP. 6ans de cours, mémoire devant jury international
Mission humanitaire au Bengladesh
haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
hernesto
Grand OsteOpatte


Inscrit le: 14 Oct 2008
Messages: 1727
Localisation: Paris

MessagePosté le: Ven Mar 16, 2012 9:35 am    Sujet du message: Répondre en citant

ptitom a écrit:
hernesto a écrit:
Si je ne me trompe pas il y a un fossé entre M1 et M2.


un fossé non, une commission de sélection...
donc après ça dépend du niveau du M2 cherché, certains sont faciles d'accès, d'autres pas,
et certains sont réputés d'autres moins...

pour avoir des échos du milieu (pas spécifique à ici, mais universitaire en général), il semble que l'autonomie des universités est permit une multiplication des partenariats entre écoles privées et université, l'université apportant un diplôme reconnu et l'école des sous... donc si l'univ peut trouver un intérêt et des enseignants intéressés (les heures de cours rapportent), le M2 se fera... mais il faudra être vigilant sur la qualité


Je suis d'accord avec toi, et l'autonomie est une réforme tout à fait intéressante.
Ce dont je me méfie, et je l'ai vécu même après avoir montré plus que patte blanche, c'est la façon dont les fac utilisent les talents sans pour autant renvoyer la pareille.

C'est toujours une bonne chose, mais ca ne change pas le problème primaire : la formation dans les écoles.
haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
ptitom
Grand OsteOpatte


Inscrit le: 14 Jan 2007
Messages: 2146

MessagePosté le: Ven Mar 16, 2012 1:14 pm    Sujet du message: Répondre en citant

hernesto a écrit:
ptitom a écrit:
hernesto a écrit:
Si je ne me trompe pas il y a un fossé entre M1 et M2.


un fossé non, une commission de sélection...
donc après ça dépend du niveau du M2 cherché, certains sont faciles d'accès, d'autres pas,
et certains sont réputés d'autres moins...

pour avoir des échos du milieu (pas spécifique à ici, mais universitaire en général), il semble que l'autonomie des universités est permit une multiplication des partenariats entre écoles privées et université, l'université apportant un diplôme reconnu et l'école des sous... donc si l'univ peut trouver un intérêt et des enseignants intéressés (les heures de cours rapportent), le M2 se fera... mais il faudra être vigilant sur la qualité


Je suis d'accord avec toi, et l'autonomie est une réforme tout à fait intéressante.
Ce dont je me méfie, et je l'ai vécu même après avoir montré plus que patte blanche, c'est la façon dont les fac utilisent les talents sans pour autant renvoyer la pareille.

C'est toujours une bonne chose, mais ca ne change pas le problème primaire : la formation dans les écoles.


Interessante... Oui et non, quand tu as un diplôme universitaire donné parce que l'etudiant a payé son école qui paye l'univ... Moi ça me gène (attention, c'est un cas rapporté sur un tout autre diplôme que ceux discusté ici)
Est-ce que ça tire la fac vers le haut?


Et pour info. Thierry et hernesto et bruno aussi, je pense qu'on est tous d'accord, c'est une réelle avancée mais qui ne résoud pas les problèmes de la formation initiale (qualité et quantité)
_________________
Ptitom,
rebouteux

"un diplôme que tout le monde a n'est plus un diplôme" auteur inconnu Smile
haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
yannick
Grand OsteOpatte


Inscrit le: 14 Juin 2007
Messages: 2363
Localisation: la belle province

MessagePosté le: Ven Mar 16, 2012 3:12 pm    Sujet du message: Répondre en citant

BrunoT a écrit:

Oui j'avance. Mais c bizard tu me dis ça et plus loin tu dis la meêm chose que moi càd la surpopulation = le probleme, et parler de master ne change pas du tout ce probleme.


je n'ai rien contre les masters je dis juste que ça me fait rire de dire que c'est l'avenir de l'ostéo. Et de toute façon avec le nombre d'ostéo sur le marché et en cours de formation, c'est déjà un bordel monstre. On est bien trop nombreux et pas forcément beaucoup de ponts commun entre nous. Pas assez de patients pour tous, donc pour moi le master c'est l'avenir....
uniquement pour changer de boulot !!!


Et yannick, quelles sont les débouchées précises pour un master accessible pour un DO ? marché du travail? salaires à la clef?
PhD, 9ans d'études ou 10 en passant par ostéo... pour quel métier, quel salaire? taux d'embauche?


Je fais la différence entre le master Msc université et le master "pro", celui ci comme cela à l'air d'être le cas à Nantes est une première porte mais ne résous pas, comme nous le disons tous, le problème .

Les MsC ouvre des portes de responsable de projets cliniques que tu peux largement faire coller à tes envies. Seulement, tu as grandi en ostéo avec l'idée que nous pouvins tous faire rien qu'a la volonté, mais sans faire anti-jeune, on a pas ce qu'on veut dans la vie, et le marché du travail ne s'adapte pas à toi mais plutôt l'inverse...
Maintenant oui, il y a ré orientation et parfois virage à 180 deg...

Le problème n'est pas là, tes envies peuvent évoluer et ca c'est tres bien et si cela te prend autre chose pour devenir quelqu'un d'autre, c'est tres bien...
Cette attitude franco-francaise comme je l'entends souvent de dénigrer le changement avec des "AAAAH tu as vu, si il fait autre chose c'est qu'il était mauvais avant, est tellement ridicule !!! (je ne dis pas que c'est ce que tu fais).
Le truc c'est comme l'ont dit certains, tu t'es fait fourré, tu ne t'es pas renseigné suffisamment (car si je compte bien tu as commencé quand 2003-4-5, les sirènes d'alarmes étaient déjà tirées...)... Maintenant peut importe, tu tournes la page/ tu avances/ tu changes d'orientation, mais si tu restes la dessus, tu n'en finiras pas d'être triste.
_________________
Osteopathe D.O
haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
BrunoT
Passionné


Inscrit le: 17 Fév 2012
Messages: 338

MessagePosté le: Ven Mar 16, 2012 3:21 pm    Sujet du message: Répondre en citant

yannick a écrit:
BrunoT a écrit:

Oui j'avance. Mais c bizard tu me dis ça et plus loin tu dis la meêm chose que moi càd la surpopulation = le probleme, et parler de master ne change pas du tout ce probleme.


je n'ai rien contre les masters je dis juste que ça me fait rire de dire que c'est l'avenir de l'ostéo. Et de toute façon avec le nombre d'ostéo sur le marché et en cours de formation, c'est déjà un bordel monstre. On est bien trop nombreux et pas forcément beaucoup de ponts commun entre nous. Pas assez de patients pour tous, donc pour moi le master c'est l'avenir....
uniquement pour changer de boulot !!!


Et yannick, quelles sont les débouchées précises pour un master accessible pour un DO ? marché du travail? salaires à la clef?
PhD, 9ans d'études ou 10 en passant par ostéo... pour quel métier, quel salaire? taux d'embauche?


Je fais la différence entre le master Msc université et le master "pro", celui ci comme cela à l'air d'être le cas à Nantes est une première porte mais ne résous pas, comme nous le disons tous, le problème .

Les MsC ouvre des portes de responsable de projets cliniques que tu peux largement faire coller à tes envies. Seulement, tu as grandi en ostéo avec l'idée que nous pouvins tous faire rien qu'a la volonté, mais sans faire anti-jeune, on a pas ce qu'on veut dans la vie, et le marché du travail ne s'adapte pas à toi mais plutôt l'inverse...
Maintenant oui, il y a ré orientation et parfois virage à 180 deg...

Le problème n'est pas là, tes envies peuvent évoluer et ca c'est tres bien et si cela te prend autre chose pour devenir quelqu'un d'autre, c'est tres bien...
Cette attitude franco-francaise comme je l'entends souvent de dénigrer le changement avec des "AAAAH tu as vu, si il fait autre chose c'est qu'il était mauvais avant, est tellement ridicule !!! (je ne dis pas que c'est ce que tu fais).
Le truc c'est comme l'ont dit certains, tu t'es fait fourré, tu ne t'es pas renseigné suffisamment (car si je compte bien tu as commencé quand 2003-4-5, les sirènes d'alarmes étaient déjà tirées...)... Maintenant peut importe, tu tournes la page/ tu avances/ tu changes d'orientation, mais si tu restes la dessus, tu n'en finiras pas d'être triste.


euh je crois que tu t'es senti concerné par quelquechose que j'ai dit et que tu as interprété comme une attaque ???
parceque ce que tu me dis et la façon dont tu perçois mon jugement c'est comme si tu ne t'adressais pas à moi... si tu ne me citais pas je n'aurai pas du tout vu que tu me répondais... Rolling Eyes
_________________
Ostéopathe DO,DOF, DOE, DOM, TOM
Très haute écoles internationale supérieure osétopathique de la RP
Diplome de niveau I master 2 professionnel, inscrit au RNCP. 6ans de cours, mémoire devant jury international
Mission humanitaire au Bengladesh
haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
yannick
Grand OsteOpatte


Inscrit le: 14 Juin 2007
Messages: 2363
Localisation: la belle province

MessagePosté le: Ven Mar 16, 2012 6:15 pm    Sujet du message: Répondre en citant

BrunoT a écrit:


euh je crois que tu t'es senti concerné par quelquechose que j'ai dit et que tu as interprété comme une attaque ???
parceque ce que tu me dis et la façon dont tu perçois mon jugement c'est comme si tu ne t'adressais pas à moi... si tu ne me citais pas je n'aurai pas du tout vu que tu me répondais... Rolling Eyes


Pas du tout, excuse moi BrunoT, je reprends...

Pour ton cas, tu nous l'a dit et il n'y a qu'un seul constat a faire... La génération dont tu fais partie (entrée post 2002) est une génération sacrifiée et malgré les quelques alertes, vous n'avez pas vu (volontairement pour beaucoup d'entre vous et involontairement pour certains) le piège tendu.
C'est triste mais c'est comme cela, factuel.

Une autre donnée factuelle est le fait que l'ostéopathie vit ces derniers jours pour une grande majorité des thérapeutes exerçant sans coussin de sécurité à savoir un background de kiné ou autre (le retour au métier d'origine est possible pour eux).

Maintenant, tu as l'air, et je le comprends de t'accrocher à ce que tu as eu du mal à obtenir, à savoir ton diplôme, et c'est là que peut entrer ma critique... Soit tu prends comme état de fait que tu t'es fait berner, que tu as été crédule et tu passes à autre chose en ostéopathie ou ailleurs, soit tu continues à t'accrocher et tu prends le risque d'y perdre des plumes...
Un deuxième point de réflexion, même en changeant de voie rien ne te garantie de toutes les façons de trouver un boulot.

Donc pour resserrer le cas que tu soulèves à savoir l'utilité d'une maitrise, ma contribution est la suivante.

Le master "pro" est une bonne initiative car il donne une certaines légitimité aux études de ceux qui les ont entreprises et coupera court au débat ridicule, ils ont payé pour le diplôme, car maintenant une admission en M1 veut finalement dire Licence validée et équivalence universitaire. Maintenant pour la pratique de l'ostéopathie, cela ne changera que peu puisque cela ne fera pas bouger du cabinet et de toutes les façons, l'état ne suit pas et le législateur se contre fout de nous...

Le master type MA ou MsC à lui un avantage, car il te donne une compétence dans un autre domaine connexe ou pas et te permet donc d'être dans la même situation que ceux ayant un background, tu pourras toujours te retourner voir évoluer dans un autre système (concours fonction publique (recherche icompris, pas seulement secrétaire de préfecture (avec tout mon respect)). C'est ce que font déjà certains d'entre nous et si tu épluches le forum, tu va très vite te rendre compte de qui il s'agit Wink
Ce même MsC te permet aussi et surtout de faire un PhD par la suite, et là mes compétences s'arrêtent car je ne suis pas en France mais ici on peut faire cela à temps partiel donc on peut travailler en parallèle d'autant plus que les universitaires sont souvent à la recherche d'assistant de recherche et puis il y a les copies à corriger voire une charge de cours...
Maintenant la juste question est-ce que les MsC proposés pour l'instant sont intéressant ?
J'ai tendance à penser qu'ils ne se valent pas tous notamment en génie ou staps (en tout cas ceux accessibles au ostéo (reims, evry etc pour l'instant n'ont pas mon suffrage car il te permettent de devenir grosso modo coach personnel et franchement pas besoin d'une maitrise pour cela)
Pour finir retenons la forme plus que le fond, les lignes bougent et c'est une très bonne chose.
_________________
Osteopathe D.O
haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Montrer les messages depuis:   

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    forum.osteopathe.com Index du Forum La vie des écoles Toutes les heures sont au format GMT
Aller à la page Précédente  1, 2, 3, 4, 5  Suivante
Page 4 sur 5

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum

Si vous avez aimé cette discussion, partagez-la sur vos réseaux sociaux préférés :


© Osteopathe.com All rights reserved