Partagez cette page : Annulation décrets et agréments chiros, bientôt les ostéos?

Annulation décrets et agréments chiros, bientôt les ostéos?
Aller à la page 1, 2  Suivante
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    forum.osteopathe.com Index du Forum L'ostéo dans les journaux
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
soisim
Grand OsteOpatte


Inscrit le: 01 Oct 2005
Messages: 459

MessagePosté le: Dim Juil 28, 2013 12:05 pm    Sujet du message: Annulation décrets et agréments chiros, bientôt les ostéos? Répondre en citant

http://www.legifrance.gouv.fr/affichJuriAdmin.do?oldAction=rechJuriAdmin&idTexte=CETATEXT000027724414&fastReqId=674446110&fastPos=5
_________________
MKDE
Ostéopathe DO
Agréé DRASS
haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
yannick
Grand OsteOpatte


Inscrit le: 14 Juin 2007
Messages: 2363
Localisation: la belle province

MessagePosté le: Dim Juil 28, 2013 3:49 pm    Sujet du message: Répondre en citant

En effet, La question qui se pose est à quand les ostéos (il est clair que l'action est en cours).

L'autre question majeure est plutôt de savoir pourquoi les ASP ne communiquent pas avec la base sur les tenants et aboutissants des "réunions mystère" au ministère, serait-ce des mauvaises nouvelles en perspective ???
_________________
Osteopathe D.O
haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
soisim
Grand OsteOpatte


Inscrit le: 01 Oct 2005
Messages: 459

MessagePosté le: Dim Juil 28, 2013 4:14 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Ne dit-on pas aussi " pas de nouvelles, bonnes nouvelles"

De toute façon, je pense que cela sent le roussi pour l'ostéo.

Ce n'est pas un hasard, à mon sens, si le "gouvernement" ne "fait rien" pour changer la donne.

La puissance des lobbies entre autre......

Mais cela ne reste que mon humble avis...
_________________
MKDE
Ostéopathe DO
Agréé DRASS
haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
Pibull
Impliqué


Inscrit le: 06 Mai 2006
Messages: 107
Localisation: LYON

MessagePosté le: Dim Juil 28, 2013 4:15 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Si je comprends bien, l'annulation des décrets chiro est liée au fait qu'ils ont été pris sans consultation préalable de la HAS ?
Plusieurs questions :
- Les décrets osteo ont-ils été pris dans les mêmes conditions ?
- Quelles étaient ou quelles sont les préconisations de la HAS quant au décrets Chiro et Osteo ? Si ces préconisations ont déjà été respectées, les décrets sont annulés simplement en raison d'un non respect de la procédure, et tout est peut-être ainsi "rattrapable" (annulation sur la forme, non sur le fond) ?
- Possibilité d'une nouvelle promulgation de "nouveaux décrets", après consultation de la HAS ?
Quelqu'un pour nous éclairer ?
haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Rafi
Grand OsteOpatte


Inscrit le: 16 Mar 2008
Messages: 1314

MessagePosté le: Dim Juil 28, 2013 4:28 pm    Sujet du message: Répondre en citant

jsais pas mais quand on parle de HVBA les chiros arrivent vite alors je suppose qu'ils ne vont pas se cacher pour parler de l'annulation de leurs décrets Wink
haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Pibull
Impliqué


Inscrit le: 06 Mai 2006
Messages: 107
Localisation: LYON

MessagePosté le: Dim Juil 28, 2013 5:50 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Autre question :
La possibilité de déposer un recours contre un décret n'est-elle pas limitée dans le temps ? Les décrets chiro ne datent, si je ne commets pas d'erreur, que de 2011... Je suppose que les recours sont arrivés assez rapidement, et que nous avons a la décision aujourd'hui... soit deux ans environ après.
Les décrets osteo sont bcp plus anciens (2007)... Question Peut-être que si annulation il devait y avoir, elle aurait déjà été prononcée ?
haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
osteoretraité
Grand OsteOpatte


Inscrit le: 01 Oct 2006
Messages: 1359
Localisation: sud-est

MessagePosté le: Lun Juil 29, 2013 8:06 am    Sujet du message: Répondre en citant

Rafi, sur le mode provoc... je pense qu'ils vont rester muets comme des carpes alors que quand il s'agit de thrust ils courent comme des lapins...
haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Rafi
Grand OsteOpatte


Inscrit le: 16 Mar 2008
Messages: 1314

MessagePosté le: Lun Juil 29, 2013 8:58 am    Sujet du message: Répondre en citant

je l'ai fait expres ^^ (alors que ça me désole et qu'au fond, j'aime bien la chiro lol)
haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
chiropracteur
Impliqué


Inscrit le: 01 Fév 2013
Messages: 60

MessagePosté le: Lun Juil 29, 2013 11:09 am    Sujet du message: Répondre en citant

Bonjour à tous,
Cela faisait un bon moment que je ne m'étais fait entendre et pour cause .
Puisque la foule semble vouloir nous entendre sur l'annulation du décret formation , il est à noter que le recours du CNOM et CNOMK a bien été déposé dans les temps réglementaires .
Voici le CP de l AFC en copie à toutes fins utiles ....
Je vous laisse juge du contenu et suis certain que d'autres y trouveront toute la polémique qu'il plaira .
Bien à vous tous.

AUX ETATS-UNIS, LE JAMA PRECONISE LE RECOURS A LA CHIROPRAXIE, EN FRANCE L’ORDRE S’ATTAQUE AUX CHIROPRACTEURS…

Paris, le 23 juillet 2013 – Au moment même où les médecins américains préconisent le recours à la chiropraxie dans leur revue de référence, le Journal of the american medical association (Jama), les chiropracteurs français apprennent que le Conseil d’Etat a annulé – pour la seule raison de forme – le décret relatif à la formation des chiropracteurs et à l’agrément des établissements de formation en chiropraxie, suite au recours formulé par l’Ordre des médecins.

Le 18 juillet, l’Association française de chiropraxie apprenait que le Conseil d’Etat venait de statuer sur les différents recours déposés par le Conseil national de l’Ordre des médecins et celui des masseurs-kinésithérapeutes contre l’ensemble des textes réglementant la profession de chiropracteurs, et notamment les décrets n° 2011-32 du 7 janvier 2011 relatif aux actes et aux conditions d'exercice de la chiropraxie et n° 2011-1127 du 20 septembre 2011 relatif à la formation des chiropracteurs et à l'agrément des établissements de formation en chiropraxie.
L’AFC se satisfait de la seule annulation du décret relatif à la formation des chiropracteurs, pour la seule raison de forme, ce dernier n’ayant pas été soumis pour avis à la Haute Autorité de Santé.
L’AFC se réjouit en outre du rejet de l’ensemble des recours dirigés contre le décret relatif aux actes et aux conditions d’exercices des chiropracteurs. En l’espèce, la haute juridiction conforte les chiropracteurs dans leur exercice, en confirmant notamment la possibilité d’exercer des actes de chiropraxie en dehors de tout diagnostic médical préalable. L’argument, soutenu par l’Ordre, d’une supposée atteinte au principe de précaution ou de protection de la santé publique a également été écarté, faute pour les requérants d’apporter « des précisons suffisantes pour en apprécier le bien-fondé ».

Une opportunité de renforcer la formation des chiropracteurs
Plutôt que de voir dans cette procédure la seule marque du conservatisme voire du corporatisme du Cnom, l’AFC préfère au contraire s’inscrire dans une dynamique positive de révision du décret relatif à la formation. Rappelons en la matière que l’unique instance de représentation des chiropracteurs français s’est toujours prononcée en faveur d’un nombre plus élevé d’heures d’enseignement. Là où le texte français prévoyait un minimum de 3 520 heures, la profession prône un alignement sur les directives des instances internationales de chiropraxie, soit un minimum de 5 500 heures.
Une formation à la hauteur des missions et de la reconnaissance de la chiropraxie
Pour étayer sa position auprès de Madame la ministre des affaires sociales et de la santé, l’AFC ne manquera pas de faire valoir la récente publication du Journal of the American medical association. Dans son numéro d’avril, l’association américaine recommande pour la première fois le recours à la chiropraxie dans la prise en charge des lombalgies. Selon l’article, la chirurgie n’est généralement pas nécessaire et ne devrait être envisagée que dans le cas où les thérapies conservatives auraient échoué.
Dans la négociation, l’AFC pourra en outre faire valoir les récents travaux de l’Académie nationale de médecine qui attestait, dans son rapport de mars 2013 sur la place des thérapies manuelles dans les thérapies complémentaires, de la bonne qualité de la formation dispensée par l’Institut franco-européen de chiropraxie par ces mots : «Le programme des études est, à en juger par l’intitulé des matières, très proche de celui des deux premiers cycles des études médicales, et l’enseignement particulier de la chiropraxie semble limité aux techniques, sans questions conceptuelles affichées. L’effectif des enseignants des deux sites est de 65, dont 10 médecins ».
Philippe Fleuriau, président de l’Association française de chiropraxie, estime que « la profession de chiropracteur a vocation à sortir grandie de ces querelles de chapelles très françaises. » ajoute-t-il.
haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
yannick
Grand OsteOpatte


Inscrit le: 14 Juin 2007
Messages: 2363
Localisation: la belle province

MessagePosté le: Lun Juil 29, 2013 1:50 pm    Sujet du message: Répondre en citant

soisim a écrit:
Ne dit-on pas aussi " pas de nouvelles, bonnes nouvelles"

Ne dit-on pas il faut guerir le mal par le mal, qui vole un oeuf vole un boeuf et un tiens mieux que deux tu l'auras... Non je blague mais franchement c'est pas un argument...

(...)

Ce n'est pas un hasard, à mon sens, si le "gouvernement" ne "fait rien" pour changer la donne.

La puissance des lobbies entre autre......

Mais non ! La puissance des lobbies ne vaut le manque d'arguments et la procrastination des ostéopathes temps plein. Y a-t-il eu un changement quelconque dans les structures ASP et écoles en général ?
C'est on servi des critiques justifiées et adressées aux ostéo (une voix, évaluation des résultats et des pratiques, recherche...) NOOOOON, on est bien au dessus de tout cela.
La situation des ostéos est celle qu'ils en ont fait, ni plus ni moins.
Et quand des outils intéressants ont vu le jour, on beaucoup n'ont eu de cesse de tirer à boulets rouge dessus, proposition de loi debré 2 par exemple...



Mais cela ne reste que mon humble avis...

Le mien, c'est que les ostéos francais l'ont dans l'os depuis longtemps, que rien ne progresse car nos dirigeants se comportent comme des gros bébés capricieux face au partage de jouet... A se demander à qui profite le crime !!!
_________________
Osteopathe D.O


Dernière édition par yannick le Lun Juil 29, 2013 5:16 pm; édité 1 fois
haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
ostéomat
Grand OsteOpatte


Inscrit le: 17 Mar 2006
Messages: 1153

MessagePosté le: Lun Juil 29, 2013 2:36 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Waouh, ça c'est de l'analyse ! Shocked
haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
yannick
Grand OsteOpatte


Inscrit le: 14 Juin 2007
Messages: 2363
Localisation: la belle province

MessagePosté le: Lun Juil 29, 2013 5:15 pm    Sujet du message: Répondre en citant

ostéomat a écrit:
Waouh, ça c'est de l'analyse ! Shocked


Je sais qu'avec toi dès que cela ne sort pas du journal de Mickey ou des sacro-saintes paroles d'ostéoretraité, tu as de la peine à réfléchir.

Dis moi les mots que tu ne comprends pas, j'irai un peu plus dans le détail.
_________________
Osteopathe D.O
haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
netosteo
Grand OsteOpatte


Inscrit le: 11 Déc 2008
Messages: 993

MessagePosté le: Lun Juil 29, 2013 10:21 pm    Sujet du message: Répondre en citant

et après ?

On ne joue pas les pompiers pyromanes, rassurez moi ?

haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
Chiropr
Passionné


Inscrit le: 08 Oct 2009
Messages: 248

MessagePosté le: Mar Juil 30, 2013 7:10 am    Sujet du message: Répondre en citant

osteoretraité a écrit:
Rafi, sur le mode provoc... je pense qu'ils vont rester muets comme des carpes alors que quand il s'agit de thrust ils courent comme des lapins...


Cher Ostéoretraité, les chiros seront toujours là pour vous répondre lorsque vous aurez des questions que ce soit sur l'incompréhension de décrets et leurs applications, sur la recherche, sur les différences entre nos deux professions (champ de compétences et formation) ou d'autres choses.
Bonne journée à vous.
haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
osteoretraité
Grand OsteOpatte


Inscrit le: 01 Oct 2006
Messages: 1359
Localisation: sud-est

MessagePosté le: Mar Juil 30, 2013 8:00 am    Sujet du message: Répondre en citant

J'aime bien le communiqué de presse en forme de "victoire".
Vous êtes vraiment les rois de la communication.
Nous avons beaucoup de leçons à prendre de ce côté.
Votre éducation "américaine" se reconnaît bien là dedans.
Bravo...
haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Montrer les messages depuis:   

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    forum.osteopathe.com Index du Forum L'ostéo dans les journaux Toutes les heures sont au format GMT
Aller à la page 1, 2  Suivante
Page 1 sur 2

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum

Si vous avez aimé cette discussion, partagez-la sur vos réseaux sociaux préférés :


© Osteopathe.com All rights reserved