Partagez cette page : Attestation mineur

Attestation mineur

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    forum.osteopathe.com Index du Forum Ostéopathie Périnatale et Pédiatrique
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
handymax
Impliqué


Inscrit le: 10 Jan 2014
Messages: 112
Localisation: Lyon

MessagePosté le: Lun Fév 02, 2015 2:22 pm    Sujet du message: Attestation mineur Répondre en citant

Salut,

Une collègue ostéo m'a parlé d'un truc que j'avais pas réfléchi avant qui concerne la prise en charge des mineurs qui ne sont pas avec leur tuteur légal,
(grand-père, parent séparé etc...) qui vienne seul qui consiste à faire signer par les parents ou tuteur légal une autorisation de prise en charge, ou en tout cas d'information de prise en charge.

J'ai cru comprendre que l'intérêt réside dans le fait qu'en cas de contrôle (judiciaire, gendarmerie etc...) pour un cas qui pose problème (plainte d'attouchement sur un mineur par exemple) ça pouvait sauver la vie, ou au contraire poser problème d'avoir ou de ne pas avoir de fiche autorisant la consult' d'ostéo.

Quel est votre rapport avec ça ?
_________________
"L'ostéopathie est un art, dans tout art il y a une technique et des fondamentaux qu'il faut apprendre et maîtriser. L'art lui, n'apparaîtra qu'après..." (J-P Saby)
haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
yannick
Grand OsteOpatte


Inscrit le: 14 Juin 2007
Messages: 2363
Localisation: la belle province

MessagePosté le: Lun Fév 02, 2015 6:51 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Salut,

Dans le cas d'une poursuite intentée par un/une cliente, c'est ta parole contre la sienne, SAUF si tu as fait signer un consentement éclairé à ton/ta patiente avant le début de ton traitement, et que tu remplis consciencieusement ton dossier après ton traitement.

Là où je travaille, quand j'acceuille mon patient pour la première fois, il a auparavant rempli un questionnaire sur son état de santé et un consentement éclairé rédigé par mes soins. Même si je travaille dans une clinique avec contact direct et pas moins d'une 12aine de collègues, il n'en reste pas moins que je reste seul dans une pièce fermée avec un/une patiente qui peut se méprendre même avec explications poussées sur l'utilité d'une technique. En cas de doute, une des secrétaires se fait passer pour une stagiaire et suit la consultation avec moi (Bienvenue en Amérique du Nord!!!).

Dans le cas d'une plainte si tu travailles seul, la seule chose que tu peux opposer et faire pencher le fameux "parole contre parole" c'est ton dossier et ton consentement duement rempli (toi le dossier, lui ou elle le consentement), sachant qu'en cas de poursuite, que si tes techniques sont mal décrites dans ton dossier tu es marron. Je te laisse imaginer les question du procureur:
- "Mais Mr Handymax, c'est quoi un déroulement du fascia endothoracique ? Pour les néphytes comme moi, êtes-vous en contact avec la poitrine de votre patiente de quelque facon que ce soit ? C'est une question fermée, répondez moi par oui ou par non s'il vous plait ?"
Tu peux faire question la même avec une technique costale ou sur le sacrum, ou tout un tas d'autre techniques ou tu es proche de ton/ta patiente.

Bilan: Dossier + consentement si tu veux être tranquille
_________________
Osteopathe D.O
haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
handymax
Impliqué


Inscrit le: 10 Jan 2014
Messages: 112
Localisation: Lyon

MessagePosté le: Lun Fév 02, 2015 8:21 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Ça me ferait bien marrer "Mr Handymax"..,.!

Donc les précautions ne se limitent pas qu'aux mineurs alors ! Tu fais ca pour TOUT tes patients ?

Si on va dans ce sens là tous les professionnels de santé devraient faire pareil non ?

Je parle pas du remplissage de dossier
_________________
"L'ostéopathie est un art, dans tout art il y a une technique et des fondamentaux qu'il faut apprendre et maîtriser. L'art lui, n'apparaîtra qu'après..." (J-P Saby)
haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
yannick
Grand OsteOpatte


Inscrit le: 14 Juin 2007
Messages: 2363
Localisation: la belle province

MessagePosté le: Lun Fév 02, 2015 9:23 pm    Sujet du message: Répondre en citant

handymax a écrit:
Ça me ferait bien marrer "Mr Handymax"..,.!

Donc les précautions ne se limitent pas qu'aux mineurs alors ! Tu fais ca pour TOUT tes patients ?

Si on va dans ce sens là tous les professionnels de santé devraient faire pareil non ?

Je parle pas du remplissage de dossier


Oui je fais cela pour tous mes patients mais le questionnaire est rempli avant de les faire rentrer en consultation et ils signent le consentement quand je vais me laver les mains (je leur explique qu'éthiquement parlant je ne dois pas leur mettre la pression pour signer et donc je sors un instant).
Maintenant je pense que c'est une question déontologique qui concerne tout le monde mais je pense que tout les thérapeutes devraient faire signer un consentement à leur patients. Il est vrai qu'à la base venir dans un cabinet c'est pour recevoir un traitement, mais on pré-suppose beaucoup de choses, et cela n'est pas évident pour tout le monde d'où le consentement... Sans compter que cela passe l'envie au patient "procédurier" de t'ennuyer.
_________________
Osteopathe D.O
haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Sbob
Grand OsteOpatte


Inscrit le: 08 Mar 2006
Messages: 1600

MessagePosté le: Mar Fév 03, 2015 7:50 am    Sujet du message: Répondre en citant

C'est ce que font les médecins, avant tout acte chirurgical.
Signature d'un consentement éclairé.

Dans l'absolu, je penses que nous serons un jour obligé d'y venir
_________________
"Notre plus grand danger, le seul danger qui peut en fait menacer le futur de l'ostéopathie réside dans les erreurs de ceux qui se prétendent nos amis"
A.T.Still
haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
handymax
Impliqué


Inscrit le: 10 Jan 2014
Messages: 112
Localisation: Lyon

MessagePosté le: Mar Fév 03, 2015 1:50 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Je pense quand même qu'on est moins procéduriers en France qu'en Amérique du nord, nous n'avons pas le même fonctionnement judiciaire et quand tu vois les démarches à faire, le temps que ça prend, l'argent que ça peut coûter, je sais pas si beaucoup de patients se lancent là dedans quand c'est pas justifié...

Les chir' le font et c'est normal au vue de l'impact de leurs gestes et le coût de leur police d'assurance, le nombre de procès et les sommes qu'ils doivent verser. (exemple dans une clinique de l'ouest lyonnais sur un enfant handicapé où plusieurs millions d'euros se sont joués).

Quant à nous, tu me diras, il suffit d'une fois et t'es grillé, gagnant ou perdant tu restes un ostéo qui a eu un procès...
_________________
"L'ostéopathie est un art, dans tout art il y a une technique et des fondamentaux qu'il faut apprendre et maîtriser. L'art lui, n'apparaîtra qu'après..." (J-P Saby)
haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
yannick
Grand OsteOpatte


Inscrit le: 14 Juin 2007
Messages: 2363
Localisation: la belle province

MessagePosté le: Mar Fév 03, 2015 4:39 pm    Sujet du message: Répondre en citant

handymax a écrit:
Je pense quand même qu'on est moins procéduriers en France qu'en Amérique du nord, nous n'avons pas le même fonctionnement judiciaire et quand tu vois les démarches à faire, le temps que ça prend, l'argent que ça peut coûter, je sais pas si beaucoup de patients se lancent là dedans quand c'est pas justifié...


Un dépôt de plainte il n'y a rien de plus simple et c'est plutôt rapide. La retirer c'est beaucoup plus long (référence une plainte que j'ai retiré après l'avoir déposé face à un patient qui ne voulait pas payer sa consultation et qui se foutait ouvertement de ma gu***).
Maintenant, tu n'as ni le temps ni l'argent pour faire face à cela (sans compter le stress et ta baisse de rendement clinique).

Il est vrai qu'en Amérique du nord, un patient pourra te trainer au criminel d'abord (prison) et au civile après (fric). Là, non seulement tu payes une fortune en avocat et détective etc... mais en plus si tu perds tu rembourses les frais de l'accusation (avocat + privé etc...).
En fait le principe d'enquête à décharge n'existe pas dans le common law anglosaxon et les flics ne sont pas là pour savoir ce que tu as fait mais pour récolter la preuve de ta culpabilité. Ton innocence c'est l'avocat qui s'en charge en cours de procès... D'ou le côté justice spectacle.

Je rajoute le fait que même si la présomption d'innocence existe, les médias (à moins d'une ordonnance spéciale de non-publication) ont tout à fait le droit de mettre ton nom, ton prénom et l'adresse à laquelle le possible méfait a été accompli (je ne te raconte même pas la pub qui en ressort).
_________________
Osteopathe D.O
haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Alexandra
Grand OsteOpatte


Inscrit le: 01 Mar 2007
Messages: 946
Localisation: Paris

MessagePosté le: Mer Fév 04, 2015 8:33 am    Sujet du message: Répondre en citant

Oui, mais je trouve que faire signer un consentement éclairé, au contraire ça peut élevé les souspons d'un procédurier qui va se dire: "lui me fait signer ça, alors que n'importe quel ostéo ne le fait pas: pourquoi????"

En tant que femme je me sens un peu moins concernée par tout ça (attouchement etc) ai-je tord à votre avis???
_________________
Ostéopathe DO installée à Paris
haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
yannick
Grand OsteOpatte


Inscrit le: 14 Juin 2007
Messages: 2363
Localisation: la belle province

MessagePosté le: Mer Fév 04, 2015 4:56 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Alexandra a écrit:
Oui, mais je trouve que faire signer un consentement éclairé, au contraire ça peut élevé les souspons d'un procédurier qui va se dire: "lui me fait signer ça, alors que n'importe quel ostéo ne le fait pas: pourquoi????"

En tant que femme je me sens un peu moins concernée par tout ça (attouchement etc) ai-je tord à votre avis???


Je comprends ton raisonnement mais à un moment c'est chacun pour soi et l'ordre (ou Dieu) pour tous... Je pense qu'en tant que femme, tu es moins concernée sans pour autant être à l'abri complêtement, le risque 0 n'existe pas, même si à ta place je ne m'attarderais pas la dessus. Les médias et les affaires en rapport avec des comportements sexuels inappropriés touchent les hommes dans leur grande majoritée pas les femmes (DSK par exemple ou plus prêt de nous Pallardy etc).
_________________
Osteopathe D.O
haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Alexandra
Grand OsteOpatte


Inscrit le: 01 Mar 2007
Messages: 946
Localisation: Paris

MessagePosté le: Jeu Fév 05, 2015 12:54 pm    Sujet du message: Répondre en citant

c'est ce que je me dis....
_________________
Ostéopathe DO installée à Paris
haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
handymax
Impliqué


Inscrit le: 10 Jan 2014
Messages: 112
Localisation: Lyon

MessagePosté le: Lun Fév 09, 2015 10:22 am    Sujet du message: Répondre en citant

Je rejoins Alexandra là dessus, c'est bien possible qu'étant un des rares ostéopathes à proposer une attestation de consentement, il existe la possibilité que le patient se dise soit "Il est pro, c'est bien", soit "S'il prend ses précautions c'est qu'il a déja eu des soucis".

Ca on ne le saura jamais, surtout que peu d'ostéopathes connaissent la loi concernant leur pratiques et leur possibilités de communiquer...

Je me tâte un peu pour appliquer ce système là à tous les patients, par contre pour les mineurs le procédé me parait assez clair, et je pense que pour le coup ça peut être mieux perçu par les parents.
_________________
"L'ostéopathie est un art, dans tout art il y a une technique et des fondamentaux qu'il faut apprendre et maîtriser. L'art lui, n'apparaîtra qu'après..." (J-P Saby)
haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
yannick
Grand OsteOpatte


Inscrit le: 14 Juin 2007
Messages: 2363
Localisation: la belle province

MessagePosté le: Lun Fév 09, 2015 4:42 pm    Sujet du message: Répondre en citant

handymax a écrit:
Je rejoins Alexandra là dessus, c'est bien possible qu'étant un des rares ostéopathes à proposer une attestation de consentement, il existe la possibilité que le patient se dise soit "Il est pro, c'est bien", soit "S'il prend ses précautions c'est qu'il a déja eu des soucis".

Ca on ne le saura jamais, surtout que peu d'ostéopathes connaissent la loi concernant leur pratiques et leur possibilités de communiquer...

Je me tâte un peu pour appliquer ce système là à tous les patients, par contre pour les mineurs le procédé me parait assez clair, et je pense que pour le coup ça peut être mieux perçu par les parents.


Contourner cela est assez simple, il suffit de préciser que c'est éthique, que tu fais cela aussi bien pour les mineurs que les majeurs, les hommes et les femmes. Que l'éthique clinique t'impose d'informer ton patient avant le traitement des bénéfices et risques encourus comme n'importe quelle thérapeutique (cf posologie de n'importe quel produit pharmaceutique). De plus, pour ne pas mettre la pression, tu peux aller te laver les mains pendant ce temps (ca aussi c'est éthique)...
Je rajoute que pour le thérapeute c'est bien plus confortable aussi. Pas de malentendu avec une patiente, et pas de drague non plus... Je ne suis pas le plus séduisant ni le plus laid des ostéos mais depuis que j'ai le consentement pas une parole déplacée ou insinuation de la part de patiente Wink

_________________
Osteopathe D.O
haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Montrer les messages depuis:   

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    forum.osteopathe.com Index du Forum Ostéopathie Périnatale et Pédiatrique Toutes les heures sont au format GMT
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum

Si vous avez aimé cette discussion, partagez-la sur vos réseaux sociaux préférés :


© Osteopathe.com All rights reserved