Partagez cette page : besoin d'avis - toucher pelvien sur mineure

besoin d'avis - toucher pelvien sur mineure
Aller à la page 1, 2  Suivante
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    forum.osteopathe.com Index du Forum News du forum
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
demoiselle
OsteOpatte Occasionnel


Inscrit le: 24 Mar 2014
Messages: 2

MessagePosté le: Lun Mar 24, 2014 2:15 pm    Sujet du message: besoin d'avis - toucher pelvien sur mineure Répondre en citant

Bonjour,

J'ai lu sur quelques forums que les touchers pelviens étaient interdits en ostéopathie depuis 2007. Le toucher pelvien a été pratiqué sur moi alors que j'étais mineure, cela a été un choc d'autant plus que ça a duré longtemps, sur un an et demi à peu près. Cela me poursuit, maintenant que j'en parle à quelqu'un, il m'a conseillé de porter plainte. Cependant plusieurs choses me préoccupent en plus du mal déjà fait : c'est que c'était en 2003-2004. Donc porté plainte sert-il à quelque chose si cela a été interdit en 2007 ?
D'autre part, le hic encore plus complexe c'est qu'à l'époque, ma mère a signé un papier autorisant ceci -choquant- mais voilà. Certes, j'entends que -or des problèmes familiaux- un professionnel ne peut pas faire ça ! que puis-je faire pour me défendre car ça me mine depuis ces années ?
Merci beaucoup si vous avez des conseils, des avis.
haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Rafi
Grand OsteOpatte


Inscrit le: 16 Mar 2008
Messages: 1314

MessagePosté le: Lun Mar 24, 2014 9:53 pm    Sujet du message: Répondre en citant

ça dépend de plusieurs chose :
-l'osteopathe que vous êtes allé voir est il osteopathe D.O ou kiné-ostéopathe ?
-Je pose la question quand même car il existe des techniques externes sur le plancher pelvien, mais je pense que vous voulez parler de techniques internes ?
haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
KrismatiK
Passionné


Inscrit le: 24 Avr 2006
Messages: 236

MessagePosté le: Mar Mar 25, 2014 1:48 am    Sujet du message: Répondre en citant

Bonsoir,

Il y a plusieurs choses dans votre message à éclaircir. Tout d'abord sur les techniques internes, elles existent depuis plusieurs dizaines d'années, ont été beaucoup pratiquées avant leurs interdictions de 2007 mais restent des techniques "qui fonctionnent" que votre praticien pouvait juger nécessaire au moment des consultations.
De plus, votre praticien avait demandé l'accord à vos parents pour utiliser ces techniques ce qui parait conforme aux pratiques de l'époque. Même si je ne pratique pas ces techniques car je me sens pas à l'aise avec et que je pense les techniques aussi efficaces en externe au moins, je ne vois pas forcément de fautes professionnelles ostéopathiques si ce n'est un exercice illégal de la médecine car avant 2007, ces pratiques tout comme aujourd'hui tombe sous couvert du Code de santé publique (sauf s'il était médecin aussi). (Mais attention entre 2002 et 2007, la profession n'avait pas de décrets et les faits remontent à cette période)
Il est tout à fait compréhensible que ces techniques vous aient traumatisées à l'époque et il est évident qu'un manque de communication parents/enfant/praticien est surement à l'origine de cela. Peut être est-il nécessaire pour vous de comprendre ce que le praticien vous avait fait, et je vous conseille de reprendre contact avec lui pour vous faire expliquer ces techniques (lombalgies sur règles douloureuses...). Bien sûr je ne parle pas d'attouchements mais bien de techniques internes pelviennes d'ostéopathie.

Pour information, il y a des risques que votre dossier de patiente ait été détruit depuis tout ce temps, nous ne sommes pas tenu de conserver les dossiers plus de 5 ans sans consultation de votre part.

J'espère que ça répond à certaines de vos interrogations,
haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
yannick
Grand OsteOpatte


Inscrit le: 14 Juin 2007
Messages: 2363
Localisation: la belle province

MessagePosté le: Mar Mar 25, 2014 2:46 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Bonjour,

Je pense que les paroles de Krismatik sont pleines de bon sens. En effet, la technique existe, elle était pratiquée par un certain nombre de thérapeutes ostéopathes avant les décrets. Il s'agit d'une technique que vous avez mal vécu, avec toute la tragédie que cela dissimule, mais le praticien n'était surement pas beaucoup plus à l'aise que vous.
Le point de la communication parents/enfant/thérapeute est surement au cœur de tout cela, et le thérapeute a de plus fait signer un consentement à vos parents. Il parait donc de ce côté "sérieux".

Je ne sais pas quoi vous conseiller d'autre

Désolé
_________________
Osteopathe D.O
haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Alexandra
Grand OsteOpatte


Inscrit le: 01 Mar 2007
Messages: 946
Localisation: Paris

MessagePosté le: Mer Mar 26, 2014 8:09 am    Sujet du message: Répondre en citant

Oui je ne vais qu'appuyer ce qu'ont dit mes confrères. Je pense qu'il y a eu un gros manque de communication de la part de vos parents, et aussi du thérapeute.
Dejà avant de porter plainte ou d'engager une procédure, il faudrait en reparler à votre mère. Puis si vous vous en sentez le courage, à l'ostéo en question. Il faut en parler c'est important.
bon courage.
_________________
Ostéopathe DO installée à Paris
haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
ostéomat
Grand OsteOpatte


Inscrit le: 17 Mar 2006
Messages: 1153

MessagePosté le: Mer Mar 26, 2014 8:33 am    Sujet du message: Répondre en citant

Pour mes collègues :
Malgré vos débordements de gratitude et de bons conseils, je me permets de douter de ce témoignage qui comme premier message d'un forum passe en revue un chapelet d'horreurs inacceptables : toucher pelvien/mineure/plainte/prescription/parents complices...

Eh les collègues, vous vous croyez dans un bureau d'avocat ?

N'oubliez pas le diagnostic-ostéopathique-du-forumeur-ostéopathe : "si c'est pas de mon ressort, je transfère à qui de droit : police/juge/avocat/psychologue/médecin..."

On est pas des dieux en cabinet, manquerait plus qu'on le soit sur un forum !!!

pour mademoiselle :
allez raconter votre histoire à des gens qui pourraient vous rendre JUSTICE, et revenez nous en parler.

J'hallucine !
haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Alexandra
Grand OsteOpatte


Inscrit le: 01 Mar 2007
Messages: 946
Localisation: Paris

MessagePosté le: Mer Mar 26, 2014 10:21 am    Sujet du message: Répondre en citant

bah t'hallucine de quoi?
calmos hein!

la demoiselle vient demander conseil, car nous sommes de la profession, on ne dit pas que ce qu'on lui conseille est voix d'évangile Rolling Eyes
_________________
Ostéopathe DO installée à Paris
haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
ostéomat
Grand OsteOpatte


Inscrit le: 17 Mar 2006
Messages: 1153

MessagePosté le: Mer Mar 26, 2014 11:32 am    Sujet du message: Répondre en citant

A l'heure des trolls et des innombrables imposteurs qui circulent sur le net, je dis seulement "prudence" : car cette dame ne nous parle pas de son entorse à la cheville, elle evoque un scandale gravissime qui pourrait relever du pénal...

A ta guise de commenter ça, perso je trouve ça tellement enorme que je suggère plutôt à cette personne de s'orienter vers un conseil juridique/médical/psychologique...
haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Alexandra
Grand OsteOpatte


Inscrit le: 01 Mar 2007
Messages: 946
Localisation: Paris

MessagePosté le: Mer Mar 26, 2014 11:52 am    Sujet du message: Répondre en citant

oui la dessus t'as pas tord....
_________________
Ostéopathe DO installée à Paris
haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
michel
Grand OsteOpatte


Inscrit le: 17 Oct 2007
Messages: 1188

MessagePosté le: Mer Mar 26, 2014 3:03 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Avant de parler de juridique... il faut remettre cela dans le contexte,on parle ici d'une technique utilisée par de nombreux praticien ,enseignée dans les écoles à l'époque dont on retrouve la trace dans de nombreux ouvrages dont ceux de Barral.
J'ai même suivi comme beaucoup un séminaire donné à Grenoble dans les années 90 sur les techniques pelviennes (intra cavitaires),donc tout cela était de la technique juste de la technique à mettre en œuvre avec certaines conditions.
Certes maintenant ,depuis 2007 ces actes nous sont interdits ce que je regrette sincèrement en regard des résultats inégalables. (mais ce n'est que mon avis)

Ne pas transformer un acte thérapeutique pratiqué par un thérapeute responsable en une vulgaire agression sexuelle.Je ne me transformerais pas en psy à deux balles mais il faudrait aussi demander à cette dame pourquoi elle a pu ressentir cet acte "médical" de façon aussi aussi traumatisante,si tant est que le praticien ait respecter toutes les règles de l'éthique du moment....mais c'est une autre histoire qui peut la ramener à tout autre chose et ce n'est pas notre propos,mais ne pas négliger non plus le vécu du patient.
Nous sommes dans une sphère difficile d'un point de vue psycho émotionnel.

Attention donc aussi à la brèche qui pourrait voir s'engouffrer un certain nombre d'opportunistes procéduriers en quêtes de bonnes affaires qui nuiraient certainement à un grands nombres de praticiens juste préoccupés du bien être de leur patients,et donc à la moralité de la profession.
haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
demoiselle
OsteOpatte Occasionnel


Inscrit le: 24 Mar 2014
Messages: 2

MessagePosté le: Jeu Mar 27, 2014 11:17 am    Sujet du message: Répondre en citant

Merci de vos conseils et avis. Jusqu'ici je traitais précisément ce problème comme un problème personnel sur lequel moi seule pouvais travailler (en analyse), je ne remettais pas en cause la technique ou l'éthique de ce praticien.
Je fais un travail d'analyse, donc me prends en charge de ce côté. Cependant je me retrouve face à des réactions extérieures violentes qui m'ont réveiller des doutes après 10 ans. Je n'avais jamais pensé -porter plainte, me défendre-.
Ce qui ressort de tout vos avis, c'est que c'est un sujet controversé il me semble. Et je me retrouve dedans. Pourtant je reste avec un doute quand à exercer une pratique interne sur mineure n'ayant pas eu de rapport sexuel.
Merci ! le travail continue.
haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
KrismatiK
Passionné


Inscrit le: 24 Avr 2006
Messages: 236

MessagePosté le: Jeu Mar 27, 2014 4:13 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Bon courage pour la suite, je pense que vous êtes sur la bonne voie.

On espère avoir répondu à vos interrogations techniques sur l'ostéopathie pelvienne.
haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
michel
Grand OsteOpatte


Inscrit le: 17 Oct 2007
Messages: 1188

MessagePosté le: Ven Mar 28, 2014 11:11 am    Sujet du message: Répondre en citant

"Je n'avais jamais pensé -porter plainte, me défendre-"

Vous défendre de quoi d'ailleurs ???
D'un praticien qu a voulu tout mettre en œuvre pour soulager votre plainte,qui a pris la précaution d'expliquer ce qu'il allait pratiquer à vos parents.

" Pourtant je reste avec un doute quand à exercer une pratique interne sur mineure n'ayant pas eu de rapport sexuel. "
Il s'agit bien d'un toucher rectale,au même titre que celui que le médecin peut pratiquer en cas de diagnostic différentiel d'une appendicite ??
Ayez sur cet acte technique un regard sans dramatisation,comme celui du praticien qui n'a fait qu’exécuter un acte technique sans plus,sans tabou.
Sa seule préoccupation était celle de vous soulager.
haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
raslesp
Grand OsteOpatte


Inscrit le: 26 Avr 2008
Messages: 1557

MessagePosté le: Ven Mar 28, 2014 12:09 pm    Sujet du message: Répondre en citant

michel a écrit:
"Je n'avais jamais pensé -porter plainte, me défendre-"

Vous défendre de quoi d'ailleurs ???
D'un praticien qu a voulu tout mettre en œuvre pour soulager votre plainte,qui a pris la précaution d'expliquer ce qu'il allait pratiquer à vos parents.

" Pourtant je reste avec un doute quand à exercer une pratique interne sur mineure n'ayant pas eu de rapport sexuel. "
Il s'agit bien d'un toucher rectale,au même titre que celui que le médecin peut pratiquer en cas de diagnostic différentiel d'une appendicite ??
Ayez sur cet acte technique un regard sans dramatisation,comme celui du praticien qui n'a fait qu’exécuter un acte technique sans plus,sans tabou.
Sa seule préoccupation était celle de vous soulager.

Comparer un acte diagnostic pratiqué en général une fois reconnu par tous et une pratique osteopathique basée sur des croyances ...comment dire!!!
De plus,Demoiselle a préciser que les faits ce sont déroulés sur environ 1 an et demi...
haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
raslesp
Grand OsteOpatte


Inscrit le: 26 Avr 2008
Messages: 1557

MessagePosté le: Ven Mar 28, 2014 12:10 pm    Sujet du message: Répondre en citant

michel a écrit:
"Je n'avais jamais pensé -porter plainte, me défendre-"

Vous défendre de quoi d'ailleurs ???
D'un praticien qu a voulu tout mettre en œuvre pour soulager votre plainte,qui a pris la précaution d'expliquer ce qu'il allait pratiquer à vos parents.

" Pourtant je reste avec un doute quand à exercer une pratique interne sur mineure n'ayant pas eu de rapport sexuel. "
Il s'agit bien d'un toucher rectale,au même titre que celui que le médecin peut pratiquer en cas de diagnostic différentiel d'une appendicite ??
Ayez sur cet acte technique un regard sans dramatisation,comme celui du praticien qui n'a fait qu’exécuter un acte technique sans plus,sans tabou.
Sa seule préoccupation était celle de vous soulager.

Comparer un acte diagnostic pratiqué en général une fois reconnu par tous et une pratique osteopathique basée sur des croyances ...comment dire!!!
De plus,Demoiselle a préciser que les faits ce sont déroulés sur environ 1 an et demi...
haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Montrer les messages depuis:   

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    forum.osteopathe.com Index du Forum News du forum Toutes les heures sont au format GMT
Aller à la page 1, 2  Suivante
Page 1 sur 2

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum

Si vous avez aimé cette discussion, partagez-la sur vos réseaux sociaux préférés :


© Osteopathe.com All rights reserved