Partagez cette page : Critères de prix de vente d'une part de patientelle ?

Critères de prix de vente d'une part de patientelle ?

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    forum.osteopathe.com Index du Forum Postez ici les annonces faites par des ostéopathes
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
emmaitre
OsteOpatte Occasionnel


Inscrit le: 01 Jan 1970
Messages: 5

MessagePosté le: Mar Avr 01, 2008 11:12 am    Sujet du message: Critères de prix de vente d'une part de patientelle ? Répondre en citant

Bonjour,

Apparement, il existe beaucoup de modes de calculs différents pour revendre sa patientelle (j'ai entendu: cumul des 3 derniers CA divisé par deux, ou dernier CA divisé par 2 ou par 3 ... ).
On estime parfois la perte de patientelle à 30%, mais celà dépend évidement de la compatibilité du repreneur avec la façon de travailler à laquelle les patients sont habitués ...

Mon cabinet a deux ans dans un mois, sa fréquentation est actuellement en moyenne 20 patients/semaine avec un peu plus de 60% de nouveaux et 580 fiches patients. Je suis en train de m'associer avec une personne qui veut me racheter sa part. Nous travaillerons chacun environ une semaine sur deux.

En admettant que nous attendions 6 mois ou un an pour déterminer le chiffre d'affaire effectif de mon associée, quel modes de calcul proposeriez-vous?

Merci!


Dernière édition par emmaitre le Mar Avr 01, 2008 12:08 pm; édité 3 fois
haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
teopath
Grand OsteOpatte


Inscrit le: 25 Fév 2006
Messages: 1253

MessagePosté le: Mar Avr 01, 2008 11:28 am    Sujet du message: Répondre en citant

A mon sens tu ne peux pas lui vendre les nouveaux

De plus tu n'as pas 3 ans d'installation, et ton calcul va être influencé par tes débuts où tu étais à zéro par mois (il y a toujours un premier)

En plus la période est mal choisie, tu peux présenter un chiffre hors taxe alors que ne nous sommes désormais plus soumis à TVA

On ne peux préjuger de l'évolution des honoraires, qui resteront peut être stables, ou baisseront du montant de la TVA ou pire encore lors de l'arrivée des hordes de nouveaux formés

A mon sens çà ne vaut pas grand chose en l'état, à ta place je différerais
_________________
Michel HOURDEAUX, DO FEAO
ChtiLand

D.I.E.U. selon le D.I.U de Pelvipérinéologie
haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
emmaitre
OsteOpatte Occasionnel


Inscrit le: 01 Jan 1970
Messages: 5

MessagePosté le: Mar Avr 01, 2008 11:48 am    Sujet du message: Répondre en citant

Merci Michel,
En fait, il ne nous intéresse pas d'établir un mode de calcul officiel et théorique (sur 3 ans etc).

Mais nous partons sur des bases de confiance, elle a commencé à travailler et je ne suis pas très pressé pour déterminer ce prix. Mais nous devons nous mettre d'accord sur un barème:

Je propose par exemple d'établir un barème en fonction de son chiffre dans 6 ou 12 mois.


50% de son CA sur un an?
30%?
+?
- ?
En sachant que nous partageons le loyer et les autres charges au prorata de notre CA mensuel.

Si vous connaissez des gens de bon conseil... Merci Smile
haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
cajgfinger
Grand OsteOpatte


Inscrit le: 26 Oct 2007
Messages: 3120

MessagePosté le: Mar Avr 01, 2008 12:02 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Tu n'as pas assez de recul pour "vendre" quoi que ce soit d'objectif.
Crée une Société Civile de Moyen où chacun de vous aura 50% des parts avec un nominal bas.
Tout doit se faire par écrit.
Etablissez un clé de répartition des charges au prorata du temps de consultation pondérée éventuellement par le CA à terme.
Prévoyez une date de révision bi-annuelle et quelle clé retenir, si d'une année sur l'autre vous êtes en désaccord.
Je te déconseille la clé selon le CA source de discorde ensuite et qui n'oblige pas celui qui est bénéficiaire de la moindre clé à se battre pour sa patientèle.
Envisagez la cession des parts à un terme moyen de 2 années d'activité supplémentaire selon un mode de calcul que vous aurez défini à l'avance et qui ne pourra être remis en question à cette date.
La clause de non-concurrence, délai de carence, préavis de départ, etc....
haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
emmaitre
OsteOpatte Occasionnel


Inscrit le: 01 Jan 1970
Messages: 5

MessagePosté le: Mar Avr 01, 2008 12:27 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Merci Thierry.

En effet, c'est parcequ'il me manque le recul que je propose d'attendre le chiffre de mon associée dans un an ou 6 mois pour calculer le prix du rachat. C'est ce qui me parrait le plus honnête et sans risque pour elle! Mais il nous manque ce barème:

Voici ce que j'aimerai réussir à déterminer:
Le CA d'une personne qui rachète une patientelle est-il sensé atteindre le prix d'achat en ... 1 an? 2 ans? En prenant en compte les 30% de perte.

Pour le reste de ton message, je vais tâcher de comprendre les termes juridiques et comptables en allant sur google ...

Merci encore
haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
cajgfinger
Grand OsteOpatte


Inscrit le: 26 Oct 2007
Messages: 3120

MessagePosté le: Mar Avr 01, 2008 12:49 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Ne confonds pas les parts d'une SCM et la valeur d'une clientèle.
Les parts d'une SCM, qui a pour objet de partager les moyens principalement les charges de loyers et les acquisitions en matériels, mobiliers, etc...
Sa valeur de part est symbolique sans commune mesure avec la valeur d'un fond.
L'avantage est que chaque praticien exerce selon son bon vouloir et est libre de pratiquer comme bon lui semble en terme d'horaire, de techniques, etc..et facilite la séparation éventuelle.
si vous avez tous les 2 le même type de surface à disposition, divise par 2 l'ensemble des charges.
Si l'un de vous a une discordance de surface, établis un calcul ratio surface d'exploitation/nombres d'heures de consultation avec un ratio plancher en cas de vacances d'un des praticiens.
Tu pourras toujours pondérer avec le CA (de toutes façons lié à la présence).
Dans les professions libérales, on part d'un chiffre d'affaire moyen établi sur les 3 dernières années modulé par la conjoncture environnementale, les potentiels, etc... tout cela très virtuel.
Si tu veux être juste, attends 2 ans, prends comme base de calcul la clientèle développée par ton associé (qui définira alors son potentiel réel) et applique le pourcentage que vous aurez choisi (50, 60 ou 70%) et note ton activité au jour où vous établissez votre contrat ensemble, précise les conditions de règlement.
Attention aux conditions fiscales.
Astuce, en conditions identiques à 2 ans, il devrait réaliser le même CA que toi aujourd'hui, mais cela reste de l'extrapolation.
Pars du principe qu'un "forfait" de calcul est toujours faux, lèse soit l'un soit l'autre mais si vous en êtes d'accord........

PS : faire une clé CA progressive, même si cela minimise le risque pour l'arrivant, est à la défaveur de celui qui a développé le cabinet dont le premier profite indument, sinon quel intérêt de s'associer ?
Dans ce cas il te faut appliquer une plus value à la cession, tenant compte de cela et des acquisitions effectuées auparavant.
haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
emmaitre
OsteOpatte Occasionnel


Inscrit le: 01 Jan 1970
Messages: 5

MessagePosté le: Mar Avr 01, 2008 2:24 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Merci pour cet éclaircissement concernant des parts de SCM, Thierry, c'est intéressant.

En ce qui concerne le prix de vente, il me parrait sage de prendre les choses à l'envers pour palier à la jeunesse du cabinet et donc , effectivement, au manque de recul.
Je viens de penser à un résonnement très mathématique qui me demande d'attendre un an pour determiner le CA de l'acheteuse.

En partant du principe que:
Le principe du prix de vente (CA vendeur /2 ou /3 ) tient compte de 30% de perte.

Celà revient à dire:
CA présumé de l'acheteur l'année suivante = 70% CA vendeur

Règle de 3:
Prix de vente = 100/70 x [CA acheteuse] x 1/2 ou 1/3

Soit prix de vente = coef x [CA de l'acheteuse la première année]
Le coef est compris entre 0.47 et 0.71 (70% de 1/2 ou 70% de 1/3)

Ainsi je garde exactement les principes habituels en remplaçant un paramètre aléatoire par un paramètre concret (j'attends un an).

Il reste à déterminer si c'est 1/3 ou 1/2 du CA en tenant compte du fort démarage (600 fiches en moins de deux ans et 60% à 70% de nouveaux actuellement dans une région où je venais d'arriver).

Si vous avez des idées, elles seront les bienvenues, merci ! Smile
haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
cajgfinger
Grand OsteOpatte


Inscrit le: 26 Oct 2007
Messages: 3120

MessagePosté le: Mar Avr 01, 2008 3:12 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Cela commence à devenir une usine à gaz ?
Tu mélanges ton CA et le sien !
Si tu lui cèdes une partie de ta patientèle, tu peux appliquer la dépréciation de 30% et dans ce cas là il faut également convenir de la répartition des patients appelant au cabinet si vous avez le même numéro de téléphone, chacun ayant alors le même droit.
Si chaque praticien a son propre numéro de téléphone, tu fixes une sorte d'indemnité ou de droit d'entrée calculée forfaitairement selon un CA effectif ou potentiel et surtout tu fais mettre le bail locatif au nom des 2 praticiens ou au nom de la SCM créée comprenant les 2 associés.
L'idéal et le bon sens voudrait que vous passiez par une solution d'attente en générant une SCM à 50/50 :
-dans un premier temps avec une clé de répartition équilibrée en fonction du temps de consultation
-prévoir de la réviser au 30 juin avec réajustement au réel depuis le début d'exercice, puis nouvel révision au 20 décembre pour réajustement depuis le 1er juillet
- l'année 2, tu prends comme référence la clé de décembre et même principe de révision de cette clé de charge

Ce qui fait que celle ci va s'équilibrer avec la montée en puissance de ton associé.
Au début de l'année 3, vous effectuez votre transaction selon une base de calcul établie dés votre association, soit un indice fixé par rapport à ton CA-30% soit selon le CA de ton associé.

PS : Si je peux me permettre une réflexion, plutôt que de partir dans le virtuel, avec les aléas de l'association (entente ou mésentente),
- soit tu commences par faire un contrat d'assistant pendant 2 ans avec une rétro fixée à 30 % des encaissements et ensuite définissez un indice de rachat à 2 ans selon ce que vous aurez établi ensemble dés le départ (50% du CA) avec dépréciation des loyers déjà versés, ce sera plus simple
- soit tu pars dans la SCM avec la clé progressive mais impossibilité ensuite de se séparer si conflit.
Mais il te faudra bien ficeler le volet fiscal, demande à ton comptable,
haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
emmaitre
OsteOpatte Occasionnel


Inscrit le: 01 Jan 1970
Messages: 5

MessagePosté le: Mar Avr 01, 2008 6:22 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Non je ne mélange pas les deux CA, seulement je préfèrerais me baser sur le sien pour ne pas rester dans le virtuel justement.
Et comme celui-ci est sensé être inférieur de +/-30% au double du prix de vente, je pensais que ça pouvait donner une estimation intéressante.
Du moins c'est une solution qui est sensée ne pas la léser.

Tu parles de solutions qui privilégient la prudence et les réévaluations, ce dont je te remercie encore et que je vais étudier.

A bientôt!
Nous prenons toutes les idées avant la décision!
Merci.
haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Montrer les messages depuis:   

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    forum.osteopathe.com Index du Forum Postez ici les annonces faites par des ostéopathes Toutes les heures sont au format GMT
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum

Si vous avez aimé cette discussion, partagez-la sur vos réseaux sociaux préférés :


© Osteopathe.com All rights reserved