Partagez cette page : Devenir ostéopathe … à moindre frais

Devenir ostéopathe … à moindre frais

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    forum.osteopathe.com Index du Forum La vie des écoles
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
leplusmalincmoi
OsteOpatte Occasionnel


Inscrit le: 28 Mar 2011
Messages: 3

MessagePosté le: Ven Avr 01, 2011 7:36 am    Sujet du message: Devenir ostéopathe … à moindre frais Répondre en citant

Les études d’ostéopathie sont chères et aujourd’hui assez aléatoires. Aussi voici une combine pour vous faire rembourser vos études.

1/ Parcourez internet à la recherche d’écoles.
2/ Sur les sites des organisations (SFDO, ROF, etc.). (*), imprimez toutes les pages qui font état de la saturation de la profession (et il y en aura de plus en plus).
2/ Choisissez votre région (oui en plus vous pouvez choisir !)
3/ Repérez les écoles qui continuent à vanter les débouchés de l’ostéopathie (si si ça existe encore). Imprimez leurs pages.
4/ Allez à leur JPO, notez tous, voire enregistrez l’argumentation qui ferait penser qu’il y a encore de la place pour tous ces ostéopathes que l on forme aujourd’hui. (attention, l’argumentaire est parfois subtil)
5/ Passez les sélections.
6/ Lors de l’entretien, faites vous confirmer (subtilement) que les débouchés existent bien. Généralement, ces écoles « en manque » ne résisteront pas pour aménager la réalité et vous prétendre que « ça ne va pas si mal ». Notez tout !
7/ Réussissez votre inscription (MDR : c’st pas le plus !)
8/ Renvoyez votre contrat de scolarité avec une lettre d’accompagnement qui dit à peu prés :

« Madame, monsieur,

C’est avec plaisir que j’accepte de m’inscrire dans votre établissement. Je tiens à ce stade vous rappeler les réserves qui étaient les miennes au moment de l’inscription, notamment concernant les débouchés. Mais durant la journée portes ouvertes du xx/xx/xx, vous avez su me convaincre que le système n’était pas aussi saturé que certains le prétendent, voire qu’il disposait encore de débouchés importants, certains encore inexploités. C’est ce motif qui m’a amené à m’inscrire chez vous.
Convaincu de votre sérieux, je vous confirme mon inscription..

Bla bla »

9/ Faites vos études. (essayez de les réussir quand même)
10/ Dans cinq ou six ans, une fois diplômé(e), constatez la situation minable de l’ostéopathie (car elle sera minable).
11/ retournez vous contre votre école en lui rappelant les éléments précités
12/ demandez un « arrangement », façon NCIS
13/ Soyez diplomate mais ferme
14/ Faites vous rembourser tout ou partie de vos cinq/six ans
15/ Plaidez si nécessaire.
16/ Faites un petit don avec votre argent à « SOS sauvez mon ostéo » qui se sera monté d’ici quelques années pour venir au secours des jeunes diplômés, car vous leur devez bien ça.
17/ Faites un autre métier, car vous ne trouverez pas de place
18/ C’est un moindre mal : à vous cela n’aura pas couté grand-chose….

(*) A titre d’exemple :
http://www.educpros.fr/detail-article/h/d544037988/a/ecoles-dosteopathie-le-bal-des-agrements.html
http://www.pascal-javerliat.fr/2011/03/02/les-formations-a-l%E2%80%99osteopathie-en-france/
http://www.osteopathie.org/media/render/index/id/722
mais il y en a d’autre…
haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
leplusmalincmoi
OsteOpatte Occasionnel


Inscrit le: 28 Mar 2011
Messages: 3

MessagePosté le: Ven Avr 01, 2011 7:39 am    Sujet du message: ostéopathes... en attendant de vous enrichir... Répondre en citant

.. faites le 110.

Ca, c'est sérieux.
haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
ostéomat
Grand OsteOpatte


Inscrit le: 17 Mar 2006
Messages: 1153

MessagePosté le: Ven Avr 01, 2011 8:19 am    Sujet du message: Répondre en citant

Trés trés marrant !!

ca me rappelle, et je l'avais déjà evoqué ici, une précédente discussion avec un étudiant d'une école en 3 ans : il me disait que son directeur leur "assurait" du travail à foison à la sortie, aucun pb de démographie : le rêve, quoi.
Il avait l'air d'y croire.
Je lui ai donc dit : "Profites en pour faire signer ça noir sur blanc par ton directeur et présente lui ce même papier après la fin de tes études, au cas où"...

c'est pour ça que le Ceeso met en garde préalablement les interessés, même si, au final, la source ne se tarira pas comme ça.

Les dirlos et leurs actionnaires peuvent dormir tranquille pendant longtemps...plus longtemps que les étudiants...
haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
osteoretraité
Grand OsteOpatte


Inscrit le: 01 Oct 2006
Messages: 1359
Localisation: sud-est

MessagePosté le: Ven Avr 01, 2011 2:46 pm    Sujet du message: Répondre en citant

M ouais marrant, mais il faut quand même faire l'avance pendant 5 ou 6 ans et est ce qu'il sera remboursé le studio, la bouf, le ciné, les boîtes de nuit, les bouquins, les filles ou les garçons....
Beau poisson d'Avril que l'on peut prendre au sérieux...
Malheureusement j'ai peur que même avec un papier signé enregistré chez notaire et déposé à la Banque de France cela ne marche pas car on prépare à une profession libérale et le seul boulot des écoles c'est la formation, point final...
haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Ostéohoho
OsteOpatte Occasionnel


Inscrit le: 04 Aoû 2011
Messages: 1

MessagePosté le: Jeu Aoû 04, 2011 2:54 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Le plus malin est-il si malin ? On entend constamment ce genre de discours alarmistes et malheureusement cela ne semble mener à rien... Certes il y a un réel problème ; les promotions sont de plus en plus importantes et les écoles trop nombreuses. Et c'est vrai que tous les étudiants ostéo ne seront pas ostéo, d'une part parce qu'un nombre considérable abandonne en cours de cursus, d'une autre parce que les écoles ne recrutent pas les élèves correctement. On sait qu'une énorme part des étudiants est là par défaut, parce qu'ils ont échoué ailleurs (médecine, kiné, pharma, véto...), heureusement certains d'entre eux s'intéressent et s'adaptent mais reste les autres qui continueront peut-être jusqu'au bout sans jamais vraiment comprendre les enjeux de l'ostéo ! Pour eux en effet ce sera dur de trouver du travail et s'ils en trouvent ce sera au risque de ternir l'image de l'ostéopathie qu'ils ne comprendront peut-être jamais.

Tout le monde peut lister les problèmes qui mettent en danger la profession, les syndicats et autres associations se plaisent à en faire leur loisir favori mais qui se charge d'unir les différents praticiens autour d'une définition de l'ostéopathie qui ne soit plus aussi ambiguë qu'elle l'est aujourd'hui, d'une histoire, de principes, d'une éthique commune ? qui milite pour améliorer la formation des étudiants, la répartition démographique des praticiens ou le statut légal de la profession (qui n'est toujours pas reconnue comme une profession de santé) ? Quelles solutions propose-t-on à la surpopulation des écoles ? un numerus clausus ? pour que les élèves recrutés soient ceux qui auront fait une P1 de médecine ou autres ? Les médecins et kiné sont nécessaires et leurs études ont certaines qualités mais elles n'ont rien des valeurs de l'ostéopathie alors pourquoi calquer à tous prix nos études sur celles-ci ?
haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
pierre_gibran
OsteOpatte Occasionnel


Inscrit le: 29 Mar 2007
Messages: 49

MessagePosté le: Sam Aoû 06, 2011 7:46 pm    Sujet du message: Répondre en citant

C'est à l'étudiant futur ostéo de se poser les bonnes questions, évaluer la situation, sa motivation, ses ressources...
Si certains font le mauvaix choix c'est leur problème, ils sont responsables...vous savez ce mot un peu désuet dans notre beau pays d'assistés...
Quand les anciens ont commencé leurs études alors que l'ostéo tombait sous le coup de "exercice illégal de la médecine", ils ont choisi!!!
Quand les nouveaux commencent leurs études alors que ça commence à être chaud, personne ne signe à leur place non plus!!!
Si un jour mon cabinet ne tourne plus, je n'aurai qu'à faire autre chose, si une remise en question ne porte pas ses fruits.
Alors les gentils étudiants, arrêtez de vous lamentez, analysez la situation, faites un choix et basta!
haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
ptitom
Grand OsteOpatte


Inscrit le: 14 Jan 2007
Messages: 2146

MessagePosté le: Sam Aoû 06, 2011 7:59 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Ostéohoho a écrit:
Le plus malin est-il si malin ? On entend constamment ce genre de discours alarmistes et malheureusement cela ne semble mener à rien... Certes il y a un réel problème ; les promotions sont de plus en plus importantes et les écoles trop nombreuses. Et c'est vrai que tous les étudiants ostéo ne seront pas ostéo, d'une part parce qu'un nombre considérable abandonne en cours de cursus, d'une autre parce que les écoles ne recrutent pas les élèves correctement. On sait qu'une énorme part des étudiants est là par défaut, parce qu'ils ont échoué ailleurs (médecine, kiné, pharma, véto...), heureusement certains d'entre eux s'intéressent et s'adaptent mais reste les autres qui continueront peut-être jusqu'au bout sans jamais vraiment comprendre les enjeux de l'ostéo ! Pour eux en effet ce sera dur de trouver du travail et s'ils en trouvent ce sera au risque de ternir l'image de l'ostéopathie qu'ils ne comprendront peut-être jamais.

Tout le monde peut lister les problèmes qui mettent en danger la profession, les syndicats et autres associations se plaisent à en faire leur loisir favori mais qui se charge d'unir les différents praticiens autour d'une définition de l'ostéopathie qui ne soit plus aussi ambiguë qu'elle l'est aujourd'hui, d'une histoire, de principes, d'une éthique commune ? qui milite pour améliorer la formation des étudiants, la répartition démographique des praticiens ou le statut légal de la profession (qui n'est toujours pas reconnue comme une profession de santé) ? Quelles solutions propose-t-on à la surpopulation des écoles ? un numerus clausus ? pour que les élèves recrutés soient ceux qui auront fait une P1 de médecine ou autres ? Les médecins et kiné sont nécessaires et leurs études ont certaines qualités mais elles n'ont rien des valeurs de l'ostéopathie alors pourquoi calquer à tous prix nos études sur celles-ci ?



par exemple ? Question
_________________
Ptitom,
rebouteux

"un diplôme que tout le monde a n'est plus un diplôme" auteur inconnu Smile
haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Adrianou
OsteOpatte Occasionnel


Inscrit le: 04 Oct 2011
Messages: 4
Localisation: Paris

MessagePosté le: Ven Oct 07, 2011 10:27 am    Sujet du message: Répondre en citant

Héhéhé je trouve ça très drôle. Mais tu perds quand même plein d'années en fin de compte. C'est drôle mais tracassant! Est-ce vrai qu'il n'y a pas de débouchés? Conseilleriez-vous un jeune de commencer ces études?

Merci Confused
_________________
"La meilleure santé, c'est de ne pas sentir sa santé"
haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Sbob
Grand OsteOpatte


Inscrit le: 08 Mar 2006
Messages: 1600

MessagePosté le: Ven Oct 07, 2011 11:28 am    Sujet du message: Répondre en citant

En France ?
Absolument pas.

Dans 5 ans, nous serons passés de 17 000 à environ 34 000 ostéos.

Pour comparer, nous avions 38 000 dentistes au 1er janvier 2005, sachant que ces derniers ont un numérus clausus et un renouvellement d'environ 1000 praticiens pas ans !

L'ostéo en comparaison n'étant pas remboursée, et le taux de sorties d'étudiants étant > à 2500/an !

En Angleterre, il y à 4000 ostéos, 9 ou 10 écoles, et la majorité sont exclusifs !
_________________
"Notre plus grand danger, le seul danger qui peut en fait menacer le futur de l'ostéopathie réside dans les erreurs de ceux qui se prétendent nos amis"
A.T.Still
haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Adrianou
OsteOpatte Occasionnel


Inscrit le: 04 Oct 2011
Messages: 4
Localisation: Paris

MessagePosté le: Mer Oct 19, 2011 3:37 pm    Sujet du message: Répondre en citant

En tous cas, c'est une super bonne nouvelle! Je suis rassuré pour mon petit frangin... Comme il y a la crise partout tu sais?!

De nos jours, ce qui est important c'est d'avoir de l'avenir dans sa profession car même si tu aimes ton boulot, c'est pas suffisant si t'arrives pas à l'exercer!

Bon merci pour l'info! Very Happy
_________________
"La meilleure santé, c'est de ne pas sentir sa santé"
haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
pierre_gibran
OsteOpatte Occasionnel


Inscrit le: 29 Mar 2007
Messages: 49

MessagePosté le: Dim Nov 06, 2011 10:19 am    Sujet du message: Répondre en citant

Sbob a écrit:
En France ?
Absolument pas.

Dans 5 ans, nous serons passés de 17 000 à environ 34 000 ostéos.

Pour comparer, nous avions 38 000 dentistes au 1er janvier 2005, sachant que ces derniers ont un numérus clausus et un renouvellement d'environ 1000 praticiens pas ans !

L'ostéo en comparaison n'étant pas remboursée, et le taux de sorties d'étudiants étant > à 2500/an !

En Angleterre, il y à 4000 ostéos, 9 ou 10 écoles, et la majorité sont exclusifs !

tu es sérieux, ces chiffres sont bons??? Shocked
si oui, c'est pas ça qui va arranger mes cheveux blancs Crying or Very sad
haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
ptitom
Grand OsteOpatte


Inscrit le: 14 Jan 2007
Messages: 2146

MessagePosté le: Dim Nov 06, 2011 10:55 am    Sujet du message: Répondre en citant

les projections viennent du nombres d'écoles pondérées par le nombre d'étudiants par écoles, non ?

les nouvelles écoles ne sont pas comptabilisées (comme le COS strasbourg) ?
_________________
Ptitom,
rebouteux

"un diplôme que tout le monde a n'est plus un diplôme" auteur inconnu Smile
haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Sbob
Grand OsteOpatte


Inscrit le: 08 Mar 2006
Messages: 1600

MessagePosté le: Lun Nov 07, 2011 7:24 am    Sujet du message: Répondre en citant

Pierre, ces chiffres sont l'estimation ... basse !
_________________
"Notre plus grand danger, le seul danger qui peut en fait menacer le futur de l'ostéopathie réside dans les erreurs de ceux qui se prétendent nos amis"
A.T.Still
haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Montrer les messages depuis:   

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    forum.osteopathe.com Index du Forum La vie des écoles Toutes les heures sont au format GMT
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum

Si vous avez aimé cette discussion, partagez-la sur vos réseaux sociaux préférés :


© Osteopathe.com All rights reserved