Partagez cette page : Questions sur les études ostéo

Questions sur les études ostéo

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    forum.osteopathe.com Index du Forum La vie des écoles
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
Raffa
OsteOpatte Occasionnel


Inscrit le: 27 Mar 2012
Messages: 3

MessagePosté le: Mer Mar 28, 2012 3:12 pm    Sujet du message: Questions sur les études ostéo Répondre en citant

Bonjour! j'ai quelques doutes sur la formation en Ostéopathie...

1) On vient de me dire qu'en France il n'y a que 5 écoles qui donnent une sorte d'habilitation à la profession d'Ostéopathe, pour les autres (même si agrées par l'Etat) ça serait différent. Donc il faudrait passer un examen ou concours si on sort de ces 5 écoles? Ça me parait bizarre, j'en savais rien.
Je pensais qu'une fois obtenu le Diplôme en Ostéopathie il fallait faire les procédures nécessaires pour pouvoir travailler en libéral (genre Adeli, assurances, DDASS...), c'est pas ça? Il faut passer un examen d'état genre avocat ou notaire?
J'ai trouvé que ça sur le site d'une école:
Citation:
Les étudiants inscrits en troisième cycle sont tous titulaires du titre d'ostéopathe et enregistrés auprès des DDASS comme praticiens. Ce statut, que seul un petit nombre d'écoles a obtenu en France, compte-tenu des exigences de la Commission Nationale d'Agrément, leur permet d'effectuer des stages de haut niveau et facilite leur future insertion professionnelle.
Ceux qui sortent d'une école qui ne fait pas partie de ce "petit groupe" doivent faire quelque chose de plus?

2) Les diplômes en Ostéo sont tous pareils? Je veux dire, il y a des formations en 4000-5000 heures pour les post-bac et en 300-1200 pour les professionnels de santé. C'est vraiment considéré la même chose? Dans le premier cas ça devrait être un vrai "diplôme traditionnel", un peu comme quand on sort de la faculté des lettres ou de loi, non?
Il me semble incroyable que faire 300-1200 heures mène au même diplôme. Une formation pareil devrait amener, pour un médecin, plus à quelque chose comme un DES (Diplôme d'études spécialisées) que à un diplôme BAC+5 (ou même juste BAC+3).

3) Les agréments donnés par l'Etat aux écoles vont être revus à la rentrée prochaine, si j'ai bien compris. Certaines vont donc perdre leur agrément.
Ils vont devenir quoi les étudiants qui sont inscrits dans des écoles qui ne vont plus être agrées? Et ceux qui vont se diplômer cette année ou l’année prochaine? Leur DO ne vaudra rien?

4) Sur ce beau forum j'ai lu pas mal de sujets et commentaires sur certaines écoles parisiennes (CEESO, CSO, COS, MTM, IDO...) mais y en a qui restent un peu "cachés" par rapport d'autres, de certaines personne en a jamais parlé. Je voudrais donc votre avis sur ces écoles, si vous connaissez:
COE (post-BAC et prof- santé)
IFSO (prof. santé)
CETOHM (prof. santé)
EFSO (prof. santé)
IPEO (post-BAC et prof. santé)
Encore une chose: le CIMO est une école agrée?

Merci beaucoup!
haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Sbob
Grand OsteOpatte


Inscrit le: 08 Mar 2006
Messages: 1600

MessagePosté le: Mer Mar 28, 2012 3:20 pm    Sujet du message: Répondre en citant

1-Le "diplôme", qui est plus un titre est le même pour toutes les écoles, soit 73 au total, si je me souviens bien.
Les 5 dont tu parles, propose une équivalence, Master, si je me trompe pas.
C'est un plus, mais ça n'empêche pas de s'installer, si on ne passe pas cette équivalence.

2-Oui, malheureusement, les diplômes sont tous les mêmes, sur le papier.
Donc pour l'état, on est tous équivalent, même si c'est loin d'être le cas.

3-A ce jour, il y à peu de chance que les agréments sautent, sauf si des audit des établissements sont faits, ce qui n'est pas prévu au programme.
De plus, même si certains agréments tombent, sans cet audit, il est évident que les élus locaux feront pression, pour que ces établissements retrouvent leur agréments. En effet, une école, ça emplois du monde, ça paye des impôts....
Donc, à ce jour, sans audit, personne n’a de soucis à se faire.

Pour finir, tu as raison d'avoir des doutes sur la formation, mais surtout sur l'avenir de l'ostéo !
_________________
"Notre plus grand danger, le seul danger qui peut en fait menacer le futur de l'ostéopathie réside dans les erreurs de ceux qui se prétendent nos amis"
A.T.Still
haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
hernesto
Grand OsteOpatte


Inscrit le: 14 Oct 2008
Messages: 1727
Localisation: Paris

MessagePosté le: Mer Mar 28, 2012 3:21 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Moi j'ai une autre question pour toi, je sais c'est pas bien de repondre à une question par une autre, mais tu vas voir elle est intéressante :

Pourquoi choisir pour ton avenir (que tu veux radieux) une profession bouchée ou tu es sous-formé en France, et où tu n'es pas sur d'ici 5 ans de pouvoir rien que rembourser l'emprunt pour tes études?

Réponds-nous et je te promets que l'on répondra aux tiennes, mais cela pourrait bien faciliter notre entretien..
haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Rafi
Grand OsteOpatte


Inscrit le: 16 Mar 2008
Messages: 1314

MessagePosté le: Mer Mar 28, 2012 3:27 pm    Sujet du message: Re: Questions sur les études ostéo Répondre en citant

Oula, beaucoup de questions, je vais tenter d'y répondre le plus succintement possible, en rouge


Raffa a écrit:
Bonjour! j'ai quelques doutes sur la formation en Ostéopathie...

1) On vient de me dire qu'en France il n'y a que 5 écoles qui donnent une sorte d'habilitation à la profession d'Ostéopathe, pour les autres (même si agrées par l'Etat) ça serait différent. Donc il faudrait passer un examen ou concours si on sort de ces 5 écoles?

Non, le diplome d'ostéopathe te donne un titre, il est indépendant de chaque école. Seule 5écoles sont reconnues par le RNCP, ca ne change rien à ton diplome, tu peux pratiquer de la meme facon (mais ca changera dans un deuxieme temps car la reconnaissance RNCP pourra te donner des passerelles pour des enseignements universitaires).
Donc il n'y a aps besoin de concours lorsque l'on sort de ces écoles

Ça me parait bizarre, j'en savais rien.
Je pensais qu'une fois obtenu le Diplôme en Ostéopathie il fallait faire les procédures nécessaires pour pouvoir travailler en libéral (genre Adeli, assurances, DDASS...), c'est pas ça?

Le diplome en poche, tu t'inscris a l'ARS (Agence Régionale de Santé) et à l'URSSAF.

Il faut passer un examen d'état genre avocat ou notaire?

Aucun examen est a passer (tu viens de passer une de tes epreuves validantes qui est le clinicat au sein de ton école)

J'ai trouvé que ça sur le site d'une école:
Citation:
Les étudiants inscrits en troisième cycle sont tous titulaires du titre d'ostéopathe et enregistrés auprès des DDASS comme praticiens. Ce statut, que seul un petit nombre d'écoles a obtenu en France, compte-tenu des exigences de la Commission Nationale d'Agrément, leur permet d'effectuer des stages de haut niveau et facilite leur future insertion professionnelle.
Ceux qui sortent d'une école qui ne fait pas partie de ce "petit groupe" doivent faire quelque chose de plus?


Non la demarche d'inscription est la meme pour tout le monde (ARS et URSSAF pour avoir ton numero ADELI et SIRET)


2) Les diplômes en Ostéo sont tous pareils? Je veux dire, il y a des formations en 4000-5000 heures pour les post-bac et en 300-1200 pour les professionnels de santé. C'est vraiment considéré la même chose?

On se bat pour ça justement, avoir une régularisation du nombre d'heure.
Pour le moment (de tete), c'est 400h pour les medecins, 1260h pour les pro de santé et 3220h pour les osteos exclusifs, ça c'est une base. Les écoles serieuses forment en 5000h



Dans le premier cas ça devrait être un vrai "diplôme traditionnel", un peu comme quand on sort de la faculté des lettres ou de loi, non?

Non, comme c'est un diplome d'école (et pas un diplome d'état), ils peuvent pratiquer de la meme maniere, meme si c'est pas le meme nombre dh'ueres de formation


Il me semble incroyable que faire 300-1200 heures mène au même diplôme.

et c'est pourtant le cas ! lol
Une formation pareil devrait amener, pour un médecin, plus à quelque chose comme un DES (Diplôme d'études spécialisées) que à un diplôme BAC+5 (ou même juste BAC+3).

3) Les agréments donnés par l'Etat aux écoles vont être revus à la rentrée prochaine, si j'ai bien compris.
tous les 4 ans, les premiers étaient en 2007...
Certaines vont donc perdre leur agrément.
Ils vont devenir quoi les étudiants qui sont inscrits dans des écoles qui ne vont plus être agrées? Et ceux qui vont se diplômer cette année ou l’année prochaine? Leur DO ne vaudra rien?

Les criteres d'inclusions etant tellement bas que toutes seront reconduites. On se bat aussi pour renforcer ces criteres d'admission. Donc pas d'etudiants sur le carreaux malheureusement...Leur DO vaut autant qu'un diplome d'une autre ecole (sur le papier, pas dans les faits)


4) Sur ce beau forum j'ai lu pas mal de sujets et commentaires sur certaines écoles parisiennes (ESO,CEESO, CSO, COS, MTM, IDO...) mais y en a qui restent un peu "cachés" par rapport d'autres, de certaines personne en a jamais parlé. Je voudrais donc votre avis sur ces écoles, si vous connaissez:
COE (post-BAC et prof- santé)
IFSO (prof. santé)
CETOHM (prof. santé)
EFSO (prof. santé)
IPEO (post-BAC et prof. santé)
Encore une chose: le CIMO est une école agrée?


Tu peux trouver la liste des 63organismes de formations en osteopathie sur les sites des syndicats. On ne parle pas de certaines ecoles car ce sont les plus mauvaises, elles ne valent generalement pas grand chose. Elles ont été crées par des personnes qui veulent juste faire du fric et qui ont ouvert les yeux de certaines opportunités lors des decrets de 2007

Merci beaucoup!


De nada señorito !
haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Tostéo
Passionné


Inscrit le: 01 Aoû 2007
Messages: 274

MessagePosté le: Mer Mar 28, 2012 3:37 pm    Sujet du message: Re: Questions sur les études ostéo Répondre en citant

Raffa a écrit:
Bonjour! j'ai quelques doutes sur la formation en Ostéopathie...

1) On vient de me dire qu'en France il n'y a que 5 écoles qui donnent une sorte d'habilitation à la profession d'Ostéopathe, pour les autres (même si agrées par l'Etat) ça serait différent. Donc il faudrait passer un examen ou concours si on sort de ces 5 écoles? Ça me parait bizarre, j'en savais rien.
Je pensais qu'une fois obtenu le Diplôme en Ostéopathie il fallait faire les procédures nécessaires pour pouvoir travailler en libéral (genre Adeli, assurances, DDASS...), c'est pas ça? Il faut passer un examen d'état genre avocat ou notaire?
J'ai trouvé que ça sur le site d'une école:
Citation:
Les étudiants inscrits en troisième cycle sont tous titulaires du titre d'ostéopathe et enregistrés auprès des DDASS comme praticiens. Ce statut, que seul un petit nombre d'écoles a obtenu en France, compte-tenu des exigences de la Commission Nationale d'Agrément, leur permet d'effectuer des stages de haut niveau et facilite leur future insertion professionnelle.
Ceux qui sortent d'une école qui ne fait pas partie de ce "petit groupe" doivent faire quelque chose de plus?

2) Les diplômes en Ostéo sont tous pareils? Je veux dire, il y a des formations en 4000-5000 heures pour les post-bac et en 300-1200 pour les professionnels de santé. C'est vraiment considéré la même chose? Dans le premier cas ça devrait être un vrai "diplôme traditionnel", un peu comme quand on sort de la faculté des lettres ou de loi, non?
Il me semble incroyable que faire 300-1200 heures mène au même diplôme. Une formation pareil devrait amener, pour un médecin, plus à quelque chose comme un DES (Diplôme d'études spécialisées) que à un diplôme BAC+5 (ou même juste BAC+3).

3) Les agréments donnés par l'Etat aux écoles vont être revus à la rentrée prochaine, si j'ai bien compris. Certaines vont donc perdre leur agrément.
Ils vont devenir quoi les étudiants qui sont inscrits dans des écoles qui ne vont plus être agrées? Et ceux qui vont se diplômer cette année ou l’année prochaine? Leur DO ne vaudra rien?

4) Sur ce beau forum j'ai lu pas mal de sujets et commentaires sur certaines écoles parisiennes (CEESO, CSO, COS, MTM, IDO...) mais y en a qui restent un peu "cachés" par rapport d'autres, de certaines personne en a jamais parlé. Je voudrais donc votre avis sur ces écoles, si vous connaissez:
COE (post-BAC et prof- santé)
IFSO (prof. santé)
CETOHM (prof. santé)
EFSO (prof. santé)
IPEO (post-BAC et prof. santé)
Encore une chose: le CIMO est une école agrée?

Merci beaucoup!

Bonjour Raffa, je suis désolé de te demander ça mais pourrais-tu te présenter un petit peu, car j'avoue que tes questions sont très précises, très bien écrites, et bien mises en formes pour quelqu'un qui écrit son premier message sur ce forum?
_________________
Thomas Perrocheau
haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Raffa
OsteOpatte Occasionnel


Inscrit le: 27 Mar 2012
Messages: 3

MessagePosté le: Mer Mar 28, 2012 4:52 pm    Sujet du message: Re: Questions sur les études ostéo Répondre en citant

Un grand merci à Sbob et à Rafi, tout est beaucoup plus clair.
Il faut dire que sur les sites des syndicats, assos, écoles... tout le monde amène de l'eau à son moulin en disant que c'est les meilleurs et on peut donc jamais savoir.

Rafi a écrit:
Non, le diplome d'ostéopathe te donne un titre, il est indépendant de chaque école. Seule 5écoles sont reconnues par le RNCP, ca ne change rien à ton diplome, tu peux pratiquer de la meme facon (mais ca changera dans un deuxieme temps car la reconnaissance RNCP pourra te donner des passerelles pour des enseignements universitaires).
Donc il n'y a aps besoin de concours lorsque l'on sort de ces écoles

J'ai trouvé que Atman, ESO, ISOstéo, COE, IDHEO, CIDO, COP, ITO, CEESO, ont toutes le RNCP. C'est pas 5 donc, comme effectivemente certaines disent.
Selond le SFDO il y en a 11 au total. Va savoir quelles sont les autres qui manquent à ma liste...

Rafi a écrit:
tous les 4 ans, les premiers étaient en 2007...

Donc, à la limite, le mieux c'est de s'inscrire dans une école qui vient d’être agrée et donc, faisant ses 3 années en 3 ou même 4 ans. Il n'y a aucun risque comme ça, je me trompe?

Citation:
Tu peux trouver la liste des 63organismes de formations en osteopathie sur les sites des syndicats. On ne parle pas de certaines ecoles car ce sont les plus mauvaises, elles ne valent generalement pas grand chose. Elles ont été crées par des personnes qui veulent juste faire du fric et qui ont ouvert les yeux de certaines opportunités lors des decrets de 2007

Je m'étais dite ça moi aussi. Seulement que certains syndicats les mentionnent, certains pas...
Il n'y a que le CIMO que je ne trouve nulle part.


Citation:
De nada señorito !

Señorita, je préfère Razz
Et encore merci pour toutes tes réponses!


hernesto a écrit:
Moi j'ai une autre question pour toi, je sais c'est pas bien de repondre à une question par une autre, mais tu vas voir elle est intéressante :

Pourquoi choisir pour ton avenir (que tu veux radieux) une profession bouchée ou tu es sous-formé en France, et où tu n'es pas sur d'ici 5 ans de pouvoir rien que rembourser l'emprunt pour tes études?

Réponds-nous et je te promets que l'on répondra aux tiennes, mais cela pourrait bien faciliter notre entretien..

Vu ce que tu dis à tout le monde sur le forum, je m'attendais à cette question de ta part Twisted Evil
Mais t'inquiète pas pour moi, c'est même pas pour moi que je demande et je n'ai pas parlé de travail en France, ni d'emprunt.
Mes questions sont sur la formation et la loi française, pas sur des affaires de sous. Tu t'inquiète trop de l'argent des gens Razz
Mais pourquoi tu dis qu'en France les ostéos sont sous-formés? Tous? Dans toutes les écoles c'est la même chose? Tu as un mauvais avis sur toutes les école dont j'ai parlé dans mon premier post?

Tostéo a écrit:
Bonjour Raffa, je suis désolé de te demander ça mais pourrais-tu te présenter un petit peu, car j'avoue que tes questions sont très précises, très bien écrites, et bien mises en formes pour quelqu'un qui écrit son premier message sur ce forum?

Je suis pas flic, si c'est ça Very Happy
Pour faire court, je suis médecin en Italie. Ma petite soeur voudrait devenir Ostéo et donc on cherche des info pour les études. En Italie il n'y a pas de loi pour l'ostéo, donc les écoles ne sont pas reconnus ou agrées. Ces diplômes sont donc moins importants que des diplômes français, anglais ou autre. Je l'aide donc à trouver une formation peut-être meilleure et surement plus reconnue, en vue d'une loi qui reconnaisse l'ostéo ici.

Tostéo, je suis pointu car j'essaye juste de me renseigner au maximum et de tout comprendre, car c'est dur en parlant avec des profs ou des directeurs de ces écoles quelle est la vérité. Comme je le disais plus haut, chacun parle bien de son école et crache de la "boue" sur les autres. Ils te disent meme que pour la loi la leur est meilleur car elle fait partie des 5 qui te donnent un truc en plus, et cetera.
J'ai appris plus ici grâce aux personnes qui m'ont répondu que en parlant avec les écoles qui font que du charabia.

Donc pas la peine de me faire changer d'idée sur l'ostéo vu que c'est pas mon idée Razz (même si j'aime beaucoup et je la conseille à beaucoup de patients et je me fais traiter aussi) et que en tout cas elle pense travailler en Italie après (la question sur un possible concours final d’accès à la profession c'était pour savoir si à la fin le diplôme n'aurait pas suffi pour pouvoir être ostéo).
haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
hernesto
Grand OsteOpatte


Inscrit le: 14 Oct 2008
Messages: 1727
Localisation: Paris

MessagePosté le: Mer Mar 28, 2012 5:17 pm    Sujet du message: Re: Questions sur les études ostéo Répondre en citant

Raffa a écrit:
Vu ce que tu dis à tout le monde sur le forum, je m'attendais à cette question de ta part Twisted Evil
Mais t'inquiète pas pour moi, c'est même pas pour moi que je demande et je n'ai pas parlé de travail en France, ni d'emprunt.
Mes questions sont sur la formation et la loi française, pas sur des affaires de sous. Tu t'inquiète trop de l'argent des gens Razz
Mais pourquoi tu dis qu'en France les ostéos sont sous-formés? Tous? Dans toutes les écoles c'est la même chose? Tu as un mauvais avis sur toutes les école dont j'ai parlé dans mon premier post?


Quasiment toutes.
Le nombre d'étudiants, le mauvais corps professoral, l'idée que on ne peut pas soigner quelqu'un si on va pas lui trifouiller l'occiput et le sacrum, le manque de réalisme dans les cliniques, l'idée que l'efficacité c'est optionnel, l'absolue nullité de la majorité des cours donnés (j'ai déjà vu des ostéos donner des cours de biologie cellulaire dans certaines écoles que je ne nommerait pas), la non formation des professeurs à la recherche et donc la nullité totale de la majorité des mémoires, les techniques en elles-même qui ne sont jamais discutées puisqu'elles ont toujours été travaillées comme cela..
Tout cela fait que sur la majorité des choses qu'on apprend, une belle part, part majoritaire, est uniquement de la fumisterie, des choses qu'on dit pcq "untel" qui était un "grand ostéopathe" l'a dit, donc on le fait comme lui l'a dit sans se poser de questions. Le simple fait d'apprendre aux étudiants un modèle d'ostéopathie crânienne dont on sait depuis ... 15 ou 20 ans que ce n'est pas le bon..

Des exemples j'en ai à la pelle. La résultante? Au cabinet des gens qui sont perdus, et sont obligés de mentir et de vendre des salades, vendre des produits de micronutrition, faire croire au patient que leur accident d'il y a 20 ans était gravissime pour le faire revenir, le faire culpabiliser.. ce sont des choses que je vois souvent, car j'encadre certains jeunes diplômés sans notion d'école.

Toi qui est médecin, tu dois comprendre un peu que tu as beau avoir été formée, si tu es mal formée, tu ne pourras sans doute jamais en vivre, surtout un truc qui en France (comme en italie?) est pas pris en charge par la sécurité sociale ou qu'il n'y a pas de consensus là-dessus..

A mes yeux il y en a une qui sort son épingle du jeu, mais ce qu'elle permet c'est donner des outils pour s'en sortir mieux, c'est à dire en 5eme année, savoir être efficace avec les patients. Je n'ai pas été formée par cette école, donc pour moi aucune préférence "logique", juste c'est ce que j'ai vu des jeunes que j'encadre.
Si tu veux en savoir plus tu peux me laisser un message.

Pour revenir sur l'argent, on va dire que je m'en suis bien sorti : j'ai plus que remboursé mon emprunt, mais j'ai des collègues qui sont à travailler chez macdo pour rembourser l'emprunt en faisant 2/3 remplacement l'été.. est-ce vraiment ce qu'on cherche en faisant de telles études?
haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
ptitom
Grand OsteOpatte


Inscrit le: 14 Jan 2007
Messages: 2146

MessagePosté le: Mer Mar 28, 2012 6:38 pm    Sujet du message: Re: Questions sur les études ostéo Répondre en citant

Raffa a écrit:


Tostéo a écrit:
Bonjour Raffa, je suis désolé de te demander ça mais pourrais-tu te présenter un petit peu, car j'avoue que tes questions sont très précises, très bien écrites, et bien mises en formes pour quelqu'un qui écrit son premier message sur ce forum?

Je suis pas flic, si c'est ça Very Happy
Pour faire court, je suis médecin en Italie. Ma petite soeur voudrait devenir Ostéo et donc on cherche des info pour les études. En Italie il n'y a pas de loi pour l'ostéo, donc les écoles ne sont pas reconnus ou agrées. Ces diplômes sont donc moins importants que des diplômes français, anglais ou autre. Je l'aide donc à trouver une formation peut-être meilleure et surement plus reconnue, en vue d'une loi qui reconnaisse l'ostéo ici.

Tostéo, je suis pointu car j'essaye juste de me renseigner au maximum et de tout comprendre, car c'est dur en parlant avec des profs ou des directeurs de ces écoles quelle est la vérité. Comme je le disais plus haut, chacun parle bien de son école et crache de la "boue" sur les autres. Ils te disent meme que pour la loi la leur est meilleur car elle fait partie des 5 qui te donnent un truc en plus, et cetera.
J'ai appris plus ici grâce aux personnes qui m'ont répondu que en parlant avec les écoles qui font que du charabia.

Donc pas la peine de me faire changer d'idée sur l'ostéo vu que c'est pas mon idée Razz (même si j'aime beaucoup et je la conseille à beaucoup de patients et je me fais traiter aussi) et que en tout cas elle pense travailler en Italie après (la question sur un possible concours final d’accès à la profession c'était pour savoir si à la fin le diplôme n'aurait pas suffi pour pouvoir être ostéo).


et pourquoi pas une profession manuelle proche ?
chiropratcicien ? physiothérapeute ?
_________________
Ptitom,
rebouteux

"un diplôme que tout le monde a n'est plus un diplôme" auteur inconnu Smile
haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Raffa
OsteOpatte Occasionnel


Inscrit le: 27 Mar 2012
Messages: 3

MessagePosté le: Mer Mar 28, 2012 10:52 pm    Sujet du message: Re: Questions sur les études ostéo Répondre en citant

hernesto a écrit:
Quasiment toutes.
Le nombre d'étudiants, le mauvais corps professoral, l'idée que on ne peut pas soigner quelqu'un si on va pas lui trifouiller l'occiput et le sacrum, le manque de réalisme dans les cliniques, l'idée que l'efficacité c'est optionnel, l'absolue nullité de la majorité des cours donnés (j'ai déjà vu des ostéos donner des cours de biologie cellulaire dans certaines écoles que je ne nommerait pas), la non formation des professeurs à la recherche et donc la nullité totale de la majorité des mémoires, les techniques en elles-même qui ne sont jamais discutées puisqu'elles ont toujours été travaillées comme cela..
Tout cela fait que sur la majorité des choses qu'on apprend, une belle part, part majoritaire, est uniquement de la fumisterie, des choses qu'on dit pcq "untel" qui était un "grand ostéopathe" l'a dit, donc on le fait comme lui l'a dit sans se poser de questions. Le simple fait d'apprendre aux étudiants un modèle d'ostéopathie crânienne dont on sait depuis ... 15 ou 20 ans que ce n'est pas le bon..

Je vois ce que tu veux dire et tu as surement raison. Ça existe en ostéo, mais on voit ca partout, dès l'école maternelle c'est ça jusqu'au lycée et surtout après, à la fac, n'importe quelle fac. On nous remplit la tète de trucs inutiles, de matières inutiles, parfois même de théories dépassées. Mais c'est n'est pas une exclusivité ostéo.
Chimie, physique, maths... c'est vraiment utile pour un médecin? Pas vraiment, et pourtant il y en à la fac (maths peut-être pas en France, je suis pas sur).

Citation:
Des exemples j'en ai à la pelle. La résultante? Au cabinet des gens qui sont perdus, et sont obligés de mentir et de vendre des salades, vendre des produits de micronutrition, faire croire au patient que leur accident d'il y a 20 ans était gravissime pour le faire revenir, le faire culpabiliser.. ce sont des choses que je vois souvent, car j'encadre certains jeunes diplômés sans notion d'école.

Toi qui est médecin, tu dois comprendre un peu que tu as beau avoir été formée, si tu es mal formée, tu ne pourras sans doute jamais en vivre, surtout un truc qui en France (comme en italie?) est pas pris en charge par la sécurité sociale ou qu'il n'y a pas de consensus là-dessus..

mais vraiment tu penses que les medecins, les kiné, les chiro, les prof de litterature, les avocats... dès qu'ils sortent de la formation, sont déjà prets et savent déjà tout ce qui est bien et utile pour pouvoir faire ce qu'ils doivent faire? Pas du tout, après les études il faut acquerir de l'experience, en parlant avec des collègues et surtout sur le champ de bataille, dans notre cas le cabinet. Au debut ca sera dur, le premier jour tu sauras pas quoi dire à ton patient, mais avec le temps tu auras les bons mots et surtout les bons gestes.
C'est sur, si la formation est vraiment mauvaise, ca va etre plus dur, mais une formation dans la moyenne devrait te donner les moyens pour t'en sortir.

Pourquoi cracher autant sur la formation ostéo en général? Je comprends bien que certaines écoles ne soient pas à la hauteur, mais c'est quand même bizarre de dire "on nous forme pas, on sort tous de ces écoles et on va pas être bons".
A la sortie du lycée, en France comme en Italie, la plupart des gens parlent 3 mots d'anglais. Des années après il y en aura beaucoup plus qui le parleront? Pourquoi? Parce qu'ils ont bougé leurs fesses, ils se sont intéressés à l’anglais pour une raison ou pour l'autre. Bien sur, il y aura des gens qui auront oublié les 3 mots, mais bon...


Citation:
A mes yeux il y en a une qui sort son épingle du jeu, mais ce qu'elle permet c'est donner des outils pour s'en sortir mieux, c'est à dire en 5eme année, savoir être efficace avec les patients. Je n'ai pas été formée par cette école, donc pour moi aucune préférence "logique", juste c'est ce que j'ai vu des jeunes que j'encadre.
Si tu veux en savoir plus tu peux me laisser un message.

Je te remercie, je le ferais! Smile

Citation:
Pour revenir sur l'argent, on va dire que je m'en suis bien sorti : j'ai plus que remboursé mon emprunt

Mince, il fallait pas rembourser plus! Razz

Citation:
mais j'ai des collègues qui sont à travailler chez macdo pour rembourser l'emprunt en faisant 2/3 remplacement l'été.. est-ce vraiment ce qu'on cherche en faisant de telles études?

Effectivement le "marché" français ostéo parait plutôt bouché à ce que je lis sur ce forum et sur les sites des assos. J'ai lu des chiffres incroyables, il y a presque autant de patients potentiels que pour un généraliste.
En Italie je crois que c'est un peu mieux, mais pas beaucoup mieux.
Après, bien sur, il faut aussi savoir bien s'installer... et savoir faire son travail c'est un plus Smile


ptitom a écrit:
et pourquoi pas une profession manuelle proche ?
chiropratcicien ? physiothérapeute ?

Et pourquoi pas coiffeur ou masson tant qu'on y est? Je veux pas comparer les chiros et les kinés au coiffeurs et à d'autres, c'est evident que c'est différent, mais je vois pas pourquoi je viendrais sur un forum d'OSTEO demander des renseignement sur l'ostéo et on me parle de chiro, kiné... J'ai déjà vu qu'on propose souvent d'autres parcours, mais si on est là ce n'est pas pour autre chose. Ca serait différent si j'avais demandé "vous me conseillez chiro ou ostéo?". Il me semble que certains on un grave manque d'identité ostéo (peut-etre on enseigne pas la philo ostéo dans les écoles) et un manque de confiance dans ses propres moyens.
A la limite je peux comprendre qu'on conseille kiné, vu que d'un point de vue, du moins en théorie, c'est plus sur, étant remboursé par la Sécu.
Mais chiro... ptitom, ça te parait la même chose? Si c'est le cas, ça va souffrir les mêmes effets économiques, même si ils sont que un millier et les ostéos 18.000. Peut-etre ca pourrait être encore pire pour eux, compte tenu qu'ils sont beaucoup moins connus. J'ai connu des chiros que pour dire ce qu'ils ont font ils doivent dire "vous connaissez l'ostéo?". Et j'ai des patients qui vont voir un chiro mais quand ils en parlent ils disent ostéo. Et je sais qu'en France c'est à peu près la même situation.

Allez, plus de fierté, plus de confiance! Wink


Par contre, si quelqu'un veut encore repondre à mes questions dans mes premiers posts, je suis toujours preneur. Rafi m'a déjà très clairement répondu, mais on sait jamais, peut-etre d'autres ont des avis differents ou connaissent les écoles que j'ai mentionné Rolling Eyes
haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
PEB
OsteOpatte Occasionnel


Inscrit le: 08 Avr 2010
Messages: 21

MessagePosté le: Jeu Mar 29, 2012 4:48 am    Sujet du message: Répondre en citant

3 petites précisions à ce propos :

1) Actuellement, 10 établissements de formation délivrent un diplôme inscrit au RNCP au Niveau I (= niveau de compétence et de responsabilité professionnel équivalent à celui de qqun qui a un Bac + 5). 1 établissement de formation pour professionnels de santé délivre également un diplôme inscrit au Niveau I.

Liste : http://www.rncp.cncp.gouv.fr/grand-public/visualisationFiche?format=fr&fiche=11938

2) L'école que tu cite dans ton premier message fait de la publicité mensongère à plusieurs niveaux :

"Ce statut, que seul un petit nombre d'écoles a obtenu en France, compte-tenu des exigences de la Commission Nationale d'Agrément"
La quasi totalité (si ce n'est la totalité) des établissements qui ont demandé l'agrément l'ont obtenu, quitte à refaire la demande plusieurs fois pour finalement l'obtenir.

"Cette formation développe les techniques viscérales et crâniennes qui ne font pas partie du programme officiel défini par le Ministère de la santé pour l'obtention du diplôme d'ostéopathe."
D'une part, tout ostéopathe bien formé se doit de connaitre les sphères viscérales et crâniennes (sans quoi le principe de l'unité physiologique du corps humain, si cher à notre profession, n'a pas lieu d'être)
D'autre part, il n'existe AUCUN programme officiel défini par le Ministère de la santé.

Je me suis arrêté à cette page et n'ai pas osé aller plus loin sur le site de peur de me mettre de mauvaise humeur. Smile

3) Si tu cherches une formation sérieuse en Italie, sache qu'une école à Gènes (L'IEMO) suit actuellement le programme pédagogique du CEESO.

Je te laisse te faire ton avis sur le CEESO. Smile
_________________
Pierre-Elie Bernard
Ostéopathe D.O.
Thionville
haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
ptitom
Grand OsteOpatte


Inscrit le: 14 Jan 2007
Messages: 2146

MessagePosté le: Jeu Mar 29, 2012 5:24 am    Sujet du message: Re: Questions sur les études ostéo Répondre en citant

Raffa a écrit:
ptitom a écrit:
et pourquoi pas une profession manuelle proche ?
chiropratcicien ? physiothérapeute ?

Et pourquoi pas coiffeur ou masson tant qu'on y est? Je veux pas comparer les chiros et les kinés au coiffeurs et à d'autres, c'est evident que c'est différent, mais je vois pas pourquoi je viendrais sur un forum d'OSTEO demander des renseignement sur l'ostéo et on me parle de chiro, kiné... J'ai déjà vu qu'on propose souvent d'autres parcours, mais si on est là ce n'est pas pour autre chose. Ca serait différent si j'avais demandé "vous me conseillez chiro ou ostéo?". Il me semble que certains on un grave manque d'identité ostéo (peut-etre on enseigne pas la philo ostéo dans les écoles) et un manque de confiance dans ses propres moyens.
A la limite je peux comprendre qu'on conseille kiné, vu que d'un point de vue, du moins en théorie, c'est plus sur, étant remboursé par la Sécu.
Mais chiro... ptitom, ça te parait la même chose? Si c'est le cas, ça va souffrir les mêmes effets économiques, même si ils sont que un millier et les ostéos 18.000. Peut-etre ca pourrait être encore pire pour eux, compte tenu qu'ils sont beaucoup moins connus. J'ai connu des chiros que pour dire ce qu'ils ont font ils doivent dire "vous connaissez l'ostéo?". Et j'ai des patients qui vont voir un chiro mais quand ils en parlent ils disent ostéo. Et je sais qu'en France c'est à peu près la même situation.

Allez, plus de fierté, plus de confiance! Wink


Par contre, si quelqu'un veut encore repondre à mes questions dans mes premiers posts, je suis toujours preneur. Rafi m'a déjà très clairement répondu, mais on sait jamais, peut-etre d'autres ont des avis differents ou connaissent les écoles que j'ai mentionné Rolling Eyes


je ne suis pas d'accord sur 2 points, la kiné et l'ostéo sont tout aussi différent que l'ostéo et la chiro
et l'ostéo et la chiro sont tout aussi proches que la kiné et l'ostéo Very Happy
je conseillais ces deux options surtout pour la qualité des études, vu que les débouchés en Italie, je ne connais pas, l'intérêt de la chiro c'est aussi l'internationale, l'intérêt de la kiné est surtout en France (bientôt master 1 voir 2 de spé d'ailleurs)

et comme je le dis dans ma signature, un diplôme que tout le monde a est-il un diplôme ?
le corollaire étant, doit-on être fier d'être ostéo ?
_________________
Ptitom,
rebouteux

"un diplôme que tout le monde a n'est plus un diplôme" auteur inconnu Smile
haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Rafi
Grand OsteOpatte


Inscrit le: 16 Mar 2008
Messages: 1314

MessagePosté le: Jeu Mar 29, 2012 7:45 am    Sujet du message: Re: Questions sur les études ostéo Répondre en citant

J'ai lu le post en diagonale mais je te redonne quelques precisions.

Raffa a écrit:


J'ai trouvé que Atman, ESO, ISOstéo, COE, IDHEO, CIDO, COP, ITO, CEESO, ont toutes le RNCP. C'est pas 5 donc, comme effectivemente certaines disent.
Selond le SFDO il y en a 11 au total. Va savoir quelles sont les autres qui manquent à ma liste...



Il me semble que l'on t'a donné la liste du RNCP. C'est juste qu'il y a des ecoles en double (genre CEESO paris et CESSO lyon), donc ça comble le manque au niveau de ta liste



Citation:
Donc, à la limite, le mieux c'est de s'inscrire dans une école qui vient d’être agrée et donc, faisant ses 3 années en 3 ou même 4 ans. Il n'y a aucun risque comme ça, je me trompe?


Non pas du tout !!! les bonnes ecoles sont sures et certaines d'etre agrementé, donc autant mettre toutes les chances de son coté en prenant une bonne ecole (car oui, il y en a au contraire de ce que pense Hernesto). Valoriser les apports theoriques mais aussi de pratiques en choisissant les ecoles à clinique intégrée!!



Citation:
Je m'étais dite ça moi aussi. Seulement que certains syndicats les mentionnent, certains pas...
Il n'y a que le CIMO que je ne trouve nulle part.


Si tu ne la trouves pas, c'est que soit elle vaut rien, soit elle est tout jeune, et je te laisse maitre de ton avis. A savoir que vaut mieux privilégier les écoles dites historiques ! (pour plus de renseignements, tu regardes la premiere vague d'accreditation d'aout 2007, tu enleves osteobio et la remplaces par iso aix)

Citation:
Señorita, je préfère Razz
Et encore merci pour toutes tes réponses!


Perdona, sono spagnolo y mia fidanzata é sarda!! y tu, de dove sei en italia ?
haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Sbob
Grand OsteOpatte


Inscrit le: 08 Mar 2006
Messages: 1600

MessagePosté le: Jeu Mar 29, 2012 8:59 am    Sujet du message: Répondre en citant

Tu peux regarder là aussi :
http://www.devenir-osteopathe.org/comparatif_des_formations.ws

De mon avis si ta sœur, souhaite se former à tout prix, essaye de la renvoyer vers l'angleterre.
L'avantage, est de devenir bilingue, d'avoir une super formation et un diplôme qui lui permettra d'obtenir plus facilement une équivalence dans un pays européen.

Sinon, j'apprécie la vision que tu as de notre profession.
_________________
"Notre plus grand danger, le seul danger qui peut en fait menacer le futur de l'ostéopathie réside dans les erreurs de ceux qui se prétendent nos amis"
A.T.Still
haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
hernesto
Grand OsteOpatte


Inscrit le: 14 Oct 2008
Messages: 1727
Localisation: Paris

MessagePosté le: Sam Mar 31, 2012 3:35 pm    Sujet du message: Re: Questions sur les études ostéo Répondre en citant

Raffa a écrit:
Je vois ce que tu veux dire et tu as surement raison. Ça existe en ostéo, mais on voit ca partout, dès l'école maternelle c'est ça jusqu'au lycée et surtout après, à la fac, n'importe quelle fac. On nous remplit la tète de trucs inutiles, de matières inutiles, parfois même de théories dépassées. Mais c'est n'est pas une exclusivité ostéo.
Chimie, physique, maths... c'est vraiment utile pour un médecin? Pas vraiment, et pourtant il y en à la fac (maths peut-être pas en France, je suis pas sur).

comme beaucoup d'études qui poussent les cerveaux, ces matières sont là pour ouvrir l'esprit des étudiants.
Je crois que tu es contente d'avoir la connaissance chimique de base quand tu étudies la physio rénale ou le diagramme de davenport?
Ce sont des clés qui te permettent de mieux comprendre la suite, sans appliquer de façon bête et méchante.
Ce n'est pas une comparaison, mais à poloytechnique on t'apprends tout en ramenant cela aux maths, et tu fais des maths de haut niveau. Après tu as les outils pour comprendre rapidement et simplement des concepts plus durs.

Citation:
mais vraiment tu penses que les medecins, les kiné, les chiro, les prof de litterature, les avocats... dès qu'ils sortent de la formation, sont déjà prets et savent déjà tout ce qui est bien et utile pour pouvoir faire ce qu'ils doivent faire? Pas du tout, après les études il faut acquerir de l'experience, en parlant avec des collègues et surtout sur le champ de bataille, dans notre cas le cabinet. Au debut ca sera dur, le premier jour tu sauras pas quoi dire à ton patient, mais avec le temps tu auras les bons mots et surtout les bons gestes.
C'est sur, si la formation est vraiment mauvaise, ca va etre plus dur, mais une formation dans la moyenne devrait te donner les moyens pour t'en sortir.

Prenons l'exemple des médecins. En France après l'externat, tu sais majoritairement diagnostiquer une partie des maladies "simples" (par leur présentation, ca doit être quoi?75%?) et tu sais les traiter à peu près, l'internat est fait pour l'apprendre.

Quand tu es interne, c'est un compagnonnage, ca n'existe plus pour l'ostéo. Ce qui fait que tu es emmerdé(e) devant un soucis de ton patient que tu ne sais pas traiter => tu es inefficace seul(e), on ne te recontactera pas.
Il y a une marge entre ne pas savoir traiter, et avoir des progrès à faire et s'améliorer. C'est là la nuance.


Citation:

Effectivement le "marché" français ostéo parait plutôt bouché à ce que je lis sur ce forum et sur les sites des assos. J'ai lu des chiffres incroyables, il y a presque autant de patients potentiels que pour un généraliste.
En Italie je crois que c'est un peu mieux, mais pas beaucoup mieux.
Après, bien sur, il faut aussi savoir bien s'installer... et savoir faire son travail c'est un plus Smile

surtout.. il faut voir comment ca va évoluer. Avec la connaissance de l'évolution francaise, il faut voir si les écoles italiennes ont un numerus clausus ?
Et sinon il faut se méfier de la France et du surnombre d'ostéo, les étudiants le savent, et l'italie n'est pas loin..

ptitom a écrit:

Et pourquoi pas coiffeur ou masson tant qu'on y est? Je veux pas comparer les chiros et les kinés au coiffeurs et à d'autres, c'est evident que c'est différent, mais je vois pas pourquoi je viendrais sur un forum d'OSTEO demander des renseignement sur l'ostéo et on me parle de chiro, kiné... J'ai déjà vu qu'on propose souvent d'autres parcours, mais si on est là ce n'est pas pour autre chose. Ca serait différent si j'avais demandé "vous me conseillez chiro ou ostéo?". Il me semble que certains on un grave manque d'identité ostéo (peut-etre on enseigne pas la philo ostéo dans les écoles) et un manque de confiance dans ses propres moyens.
A la limite je peux comprendre qu'on conseille kiné, vu que d'un point de vue, du moins en théorie, c'est plus sur, étant remboursé par la Sécu.
Mais chiro... ptitom, ça te parait la même chose? Si c'est le cas, ça va souffrir les mêmes effets économiques, même si ils sont que un millier et les ostéos 18.000. Peut-etre ca pourrait être encore pire pour eux, compte tenu qu'ils sont beaucoup moins connus. J'ai connu des chiros que pour dire ce qu'ils ont font ils doivent dire "vous connaissez l'ostéo?". Et j'ai des patients qui vont voir un chiro mais quand ils en parlent ils disent ostéo. Et je sais qu'en France c'est à peu près la même situation.

tu as raison, les chiros se présentent souvent en demandant si l'on connait l'ostéo.
L'avantage de la chiro, c'est que l'on sait que c'est reconnu mondialement, tu peux bosser partout dans le monde, c'est géré par une assoce de chiros.
Tu es aussi souvent plus orienté vers l'EBM, les biostats, le fait de comprendre que le patient aime que l'on soit efficace.

C'est plus carré qu'ostéo, ou tu as vraiment de tout. Pour le reste ok, je pense que Ptitom disait que si elle voulait vraiment faire de la thérapie manuelle, il vaut mieux qu'elle tape dans chiro.
haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Montrer les messages depuis:   

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    forum.osteopathe.com Index du Forum La vie des écoles Toutes les heures sont au format GMT
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum

Si vous avez aimé cette discussion, partagez-la sur vos réseaux sociaux préférés :


© Osteopathe.com All rights reserved