Partagez cette page : Incident à la clinique d' Isostéo : quid des responsabilités

Incident à la clinique d' Isostéo : quid des responsabilités

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    forum.osteopathe.com Index du Forum La vie des écoles
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
marc1980lyon
OsteOpatte Occasionnel


Inscrit le: 06 Juil 2013
Messages: 2

MessagePosté le: Sam Juil 06, 2013 7:41 am    Sujet du message: Incident à la clinique d' Isostéo : quid des responsabilités Répondre en citant

Incident à la clinique d' Isostéo : quid des responsabilités?

Le mois dernier, il s'est produit un incident relativement grave à la clinique d'Isostéo qui amène à quelques questions d'ordre juridique relatives à la responsabilité durant et après une consultation. Que couvrent nos assurances? Quelles sont nos responsabilités au cabinet ou en clinique?

Le cas de la patiente à Isostéo: Suite à une consultation qui s'est apparement déroulée sans encombre, une patiente s'est dirigée vers les toilettes d'où elle n'est jamais ressortie. Appelés, les pompiers ontn emmenée la patiente qui avait perdu connaissance et qui est malheureusement décédée deux jours plus tard.

Si seule une autopsie sur la pauvre victime semble être le seul moyen d'investiguer les causes du décés, il reste la question de la responsabilité des acteurs.

Quelle responsabilité repose sur l'étudiant? le praticien instructeur? la clinique?

Que se passe t il dans le cas d'un cabinet libéral?

Le sujet peut paraitre déplacé puisque l on parle ici du décés d'une patiente, certes plus grave que la question que je soulève, mais cet événement m'a soudainement paru amener des questions sur ce sujet et je voudrais savoir si vous avez des infos sur une telle douloureuse expérience. Car si cela devait nous arriver, un mnimum de connaissances pourrait permettre de mieux gérer la situation.
haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Rafi
Grand OsteOpatte


Inscrit le: 16 Mar 2008
Messages: 1314

MessagePosté le: Sam Juil 06, 2013 9:46 am    Sujet du message: Répondre en citant

Outch !
question trés trés délicate, y a t il eu un appel au service juridique du syndicat ou de l'assurance ?
quelles ont été les réponses ?
haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
yannick
Grand OsteOpatte


Inscrit le: 14 Juin 2007
Messages: 2363
Localisation: la belle province

MessagePosté le: Jeu Juil 11, 2013 5:41 pm    Sujet du message: Répondre en citant

On a du neuf avec ca ???
_________________
Osteopathe D.O
haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
osteoboy
Grand OsteOpatte


Inscrit le: 27 Mar 2011
Messages: 463

MessagePosté le: Jeu Juil 11, 2013 10:16 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Je n'en avais absolument pas entendu parler ce qui est assez surprenant, ce genre de chose à tendance à circuler assez vite....

C'est une de mes angoisse aussi d'avoir un jour une merde avec un patient après une consult....

Après il n'y avait peut être aucun lien de cause à effet entre la consultation et le décès de cette patiente.... Mais bon ça doit être bien difficile à mettre en évidence....

J'ai fouillé un peu sur internet et je n'ai rien trouvé sur ce cas.
haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
netosteo
Grand OsteOpatte


Inscrit le: 11 Déc 2008
Messages: 993

MessagePosté le: Ven Juil 12, 2013 7:17 am    Sujet du message: Répondre en citant

Bonjour !

la première chose à faire est de prévenir dans les 48h (dès qu'on le sait !) sa RCP et de vérifier qu'on a bien une assistance juridique.

retranscrire de suite le déroulement de sa séance (avec le descriptif seconde après seconde de tous les gestes techniques de la séance, même les plus anodins)

Deux cas: cela se passe dans votre cabinet:
c'est très grave.

ou

ça se passe dans la rue 1h, 20h, 48h plus tard ....


Seul l'expert sera en mesure de prendre la mesure de votre responsabilité dans cet état de fait.

L'avocat est strictement conseillé.


Dernier conseil:

Si vous êtes placé en garde à vue,

demandez tout de suite à avoir un avocat commis d'office, et ne parlez pas.

Chaque mot sera retenu contre vous.....

Et plus vous tenterez de vous défendre (généralement on bredouille n'importe quoi à cause du stress), plus vous vous enfoncerez, même si vous êtes innocent.


Exemple:

lisez tranquillement ce petit billet d'un certain "maitre Eolas"

http://www.maitre-eolas.fr/post/2012/10/01/Les-Experts-de-la-garde-%C3%A0-vue


bonne journée !
haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
satsouko
OsteOpatte Occasionnel


Inscrit le: 17 Déc 2006
Messages: 20

MessagePosté le: Mar Aoû 06, 2013 2:29 pm    Sujet du message: Répondre en citant

J'ai cru comprendre que si mauvaise manip' il y a, c'est la RCP du responsable de la clinique ou celui dont le numéro ADELI figure sur les factures.
Vu qu'il y a de moins en moins de cliniques suivies de A à Z par des ostéo confirmés dans les écoles, cette histoire n'est pas surprenante! Confused
haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
yannick
Grand OsteOpatte


Inscrit le: 14 Juin 2007
Messages: 2363
Localisation: la belle province

MessagePosté le: Mar Aoû 06, 2013 3:11 pm    Sujet du message: Répondre en citant

A la fois, cette histoire n'a pas l'air de faire de vague alors je pense clairement a un troll ou une incompréhension...
_________________
Osteopathe D.O
haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
netosteo
Grand OsteOpatte


Inscrit le: 11 Déc 2008
Messages: 993

MessagePosté le: Mer Aoû 07, 2013 12:37 pm    Sujet du message: Répondre en citant

ou alors c'est l'omerta (ce qui est aussi un bon moyen d'étouffer cette affaire)
haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
yannick
Grand OsteOpatte


Inscrit le: 14 Juin 2007
Messages: 2363
Localisation: la belle province

MessagePosté le: Mer Aoû 07, 2013 2:26 pm    Sujet du message: Répondre en citant

netosteo a écrit:
ou alors c'est l'omerta (ce qui est aussi un bon moyen d'étouffer cette affaire)


Omerta je n'y crois pas tant que cela car si cela peut être le cas chez les étudiants et dirigeants de cette école, les kinés ou médecins auraient fait du bruit.
_________________
Osteopathe D.O
haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
netosteo
Grand OsteOpatte


Inscrit le: 11 Déc 2008
Messages: 993

MessagePosté le: Mer Aoû 07, 2013 3:40 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Franchement, les kinés ont vraiment d'autres chats à fouetter pour le moment (Carpimko, LMD, hausse des cotisations etc, Nouvelle ref opposable) Very Happy
haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
yannick
Grand OsteOpatte


Inscrit le: 14 Juin 2007
Messages: 2363
Localisation: la belle province

MessagePosté le: Mer Aoû 07, 2013 4:23 pm    Sujet du message: Répondre en citant

netosteo a écrit:
Franchement, les kinés ont vraiment d'autres chats à fouetter pour le moment (Carpimko, LMD, hausse des cotisations etc, Nouvelle ref opposable) Very Happy


Certes mais ils font aussi partie de recours contre les décrets chiros. Non franchement ce serait une occasion inespérée et je pense que si rien ne sort c'est parce qu'il n'y a rien à sortir...
Pour revenir sur les dossiers des MK d'après les étudiants (kinés) du labo ou je suis, le LMD n'avance pas...
_________________
Osteopathe D.O
haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
netosteo
Grand OsteOpatte


Inscrit le: 11 Déc 2008
Messages: 993

MessagePosté le: Mer Aoû 07, 2013 8:05 pm    Sujet du message: Répondre en citant

LMD heu si, mais sûrement pas du bon côté Shocked (omerta aussi sur ce sujet)
haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
cajgfinger
Grand OsteOpatte


Inscrit le: 26 Oct 2007
Messages: 3120

MessagePosté le: Jeu Aoû 08, 2013 12:01 pm    Sujet du message: Répondre en citant

1. On évite de citer le nom de l'école ou on le retire tant que les faits ne sont pas avérés, si vous n'en avez pas été témoin vous-même.
Et si oui, pour des raisons évidentes, je resterai anonyme...
2. Logiquement, l'étudiant et l'école sont assurés pour cela
3. L'école, le tuteur de clinique et l'étudiant sont co-responsables dans un premier temps
4. Si plainte il y a (famille, conjoint, etc...), la justice aura pour rôle d'établir un lien de causalité ou non, les éventuelles responsabilités de chacun ou non, un défaut de sécurité des installations, etc.....
5. D'où l'importance d'avoir un dossier patient en béton armé.
haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
Montrer les messages depuis:   

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    forum.osteopathe.com Index du Forum La vie des écoles Toutes les heures sont au format GMT
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum

Si vous avez aimé cette discussion, partagez-la sur vos réseaux sociaux préférés :


© Osteopathe.com All rights reserved