Partagez cette page : Un de nos EX-confrères...

Un de nos EX-confrères...

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    forum.osteopathe.com Index du Forum L'ostéo dans les journaux
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
AurelC
Impliqué


Inscrit le: 16 Oct 2012
Messages: 99

MessagePosté le: Lun Sep 30, 2013 4:48 pm    Sujet du message: Un de nos EX-confrères... Répondre en citant

http://www.lepoint.fr/societe/pierre-pallardy-l-osteopathe-des-stars-devant-la-justice-30-09-2013-1736618_23.php
haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
yannick
Grand OsteOpatte


Inscrit le: 14 Juin 2007
Messages: 2363
Localisation: la belle province

MessagePosté le: Lun Sep 30, 2013 5:34 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Il est vrai que cette histoire est troublante. Elle dure depuis des années et je pensais même qu'elle avait été classée.

Que dire de cela si ce n'est qu'il est innocent tant qu'il n'a pas été déclaré coupable et que je ne souhaite à personne de subir une plainte au commissariat. Même si les raisons sont différentes nombre de nos anciens ont affrontés les tribunaux pour exercice illégal et les nuits ont dû être assez courtes.
Dans le cas qui nous occupe, un dossier mal écrit ou pas écrit du tout et le thérapeute est marron, qu'il soit ostéo ou autre. Reste à savoir si les 8 ou 10 plaintes sont des plaintes ou des témoignages à charge, et là le journaliste n'est pas si clair que cela.
Maintenant si la preuve est démontrée et qu'il est coupable, qui qu'il soit, nous devons nous différencier de type de comportement. Nous avons tous entendu des récits de patients quelque peu troublants (type patientes (souvent les patientes d'ailleurs) TR à toutes les parturiantes, voire à tous les bébés).
J'en rajoute une couche mais une EBM dont découle une EBP nous permettrait d'éviter ce genre de chose.

Bon courage au thérapeute si il est innocent et aux plaignantes si il est coupable.
_________________
Osteopathe D.O
haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
ostéomat
Grand OsteOpatte


Inscrit le: 17 Mar 2006
Messages: 1153

MessagePosté le: Mar Oct 01, 2013 10:37 am    Sujet du message: Répondre en citant

yannick a écrit:

une EBM dont découle une EBP nous permettrait d'éviter ce genre de chose.


+10000 yannick Idea Idea Idea
haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
yannick
Grand OsteOpatte


Inscrit le: 14 Juin 2007
Messages: 2363
Localisation: la belle province

MessagePosté le: Jeu Oct 03, 2013 1:38 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Ci-joint le communiqué de SFDO, il y aura surement d'autres réactions...

SFDO a écrit:


L’ouverture du procès de Pierre Paillardy, s’accompagne de la diffusion ou du retour de certaines idées reçues et de questions sur la pratique de l’ostéopathie. Dans ce contexte, Philippe Sterlingot, Président du Syndicat Français Des Ostéopathes (SFDO) propose un décryptage du cadre de la pratique de l’ostéopathie et des obligations morales que les professionnels doivent respecter.

L'ostéopathie consiste, dans une compréhension globale du patient, à prévenir, diagnostiquer et traiter manuellement les dysfonctions de la mobilité des tissus du corps humain susceptibles d'en altérer l'état de santé. Elle s’adresse à tous sans restriction d’âge et peut être pratiquée de façon curative, pour soigner différentes pathologies, ou à titre préventif pour accompagner les différents moments de la vie et les évolutions du corps.

Dès lors que l’ostéopathe identifie le signe d’une pathologie sous-jacente potentielle ou une contre-indication aux soins ostéopathiques, il a pour responsabilité d’orienter son patient vers un médecin pour réaliser un bilan médical complet.

A ce cadre pratique s’ajoutent des obligations morales. Si l’ostéopathie vise à être reconnue pour elle-même, comme une activité thérapeutique qui ne relève pas de l’autorité et de la prescription médicale, cela ne la situe pas pour autant en dehors du champ de l’éthique déjà largement exploré par la médecine. Ainsi, les principes fondamentaux de l’éthique médicale comme la non-malfaisance , la bienfaisance, le respect de la confidentialité et de l’intimité aussi bien physique que psychique et émotionnelle du patient s’appliquent à l’ostéopathie. Toutes les organisations professionnelles partagent ces principes et ont mis en place à cet effet une déontologie opposable à leurs adhérents.

Philippe Sterlingot – Président du SFDO se tient à votre disposition pour échanger sur le sujet.


_________________
Osteopathe D.O
haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Tostéo
Passionné


Inscrit le: 01 Aoû 2007
Messages: 274

MessagePosté le: Lun Oct 07, 2013 12:29 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Je ne comprends pas le sens du message de Philippe Sterlingot. Même si je partage bien entendu les idées qu'il véhicule, quel est le rapport entre ce message, parlant du respect de l'intimité "physique", "psychique" et "émotionnelle", et un procès pour plusieurs plaintes pour attouchement sexuel?
_________________
Thomas Perrocheau
haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
yannick
Grand OsteOpatte


Inscrit le: 14 Juin 2007
Messages: 2363
Localisation: la belle province

MessagePosté le: Lun Oct 07, 2013 1:52 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Tostéo a écrit:
Je ne comprends pas le sens du message de Philippe Sterlingot. Même si je partage bien entendu les idées qu'il véhicule, quel est le rapport entre ce message, parlant du respect de l'intimité "physique", "psychique" et "émotionnelle", et un procès pour plusieurs plaintes pour attouchement sexuel?


MP
_________________
Osteopathe D.O
haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
yannick
Grand OsteOpatte


Inscrit le: 14 Juin 2007
Messages: 2363
Localisation: la belle province

MessagePosté le: Lun Oct 07, 2013 1:56 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Je me pose un question probablement un peu naive...

On a toujours crié au loup concernant un exclusif qui ferait une manip cervicale problématique sans imaginer autre chose... Si notre confrère est reconnu coupable, je suis inquiet de la façon dont pourrait évoluer le regard du législateur eu égard aux décrets, éléments de cadrage. Avez vous une avis la dessus etc...

Je rassure au passage ostéomat, rien à voir avec de l'EBM à priori...
_________________
Osteopathe D.O
haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
ostéomat
Grand OsteOpatte


Inscrit le: 17 Mar 2006
Messages: 1153

MessagePosté le: Lun Oct 07, 2013 2:01 pm    Sujet du message: Répondre en citant

yannick a écrit:
...J'en rajoute une couche mais une EBM dont découle une EBP nous permettrait d'éviter ce genre de chose.
...

Je rassure au passage ostéomat, rien à voir avec de l'EBM à priori...


Dois je faire de l'humour ou t'en charges tu tout seul ?
haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
yannick
Grand OsteOpatte


Inscrit le: 14 Juin 2007
Messages: 2363
Localisation: la belle province

MessagePosté le: Lun Oct 07, 2013 2:13 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Le sujet reste toutefois pertinent...
_________________
Osteopathe D.O
haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
ostéomat
Grand OsteOpatte


Inscrit le: 17 Mar 2006
Messages: 1153

MessagePosté le: Lun Oct 07, 2013 3:33 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Tu parles d'un sujet !
: un fait divers sordide qui vaut une exposition exceptionnelle à cause de la personnalité du "mis en accusation", kiné-ostéo des "stars" du tout-Paris...
haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
yannick
Grand OsteOpatte


Inscrit le: 14 Juin 2007
Messages: 2363
Localisation: la belle province

MessagePosté le: Lun Oct 07, 2013 3:50 pm    Sujet du message: Répondre en citant

ostéomat a écrit:
Tu parles d'un sujet !
: un fait divers sordide qui vaut une exposition exceptionnelle à cause de la personnalité du "mis en accusation", kiné-ostéo des "stars" du tout-Paris...


Dans ce cas, prenons donc un cas hypothétique...
L'institution médicale nous reproche entre autre l'inefficacité de nos pratiques dès lors que nous les passons au crible de l'EBM. Elle ne regarde cependant pas toujours dans la bonne direction car les américains comme le groupe de liccardone comme d'autres groupes australiens et britanniques commencent à faire des choses intéressantes et à passer l'étape de biais méthodologiques (même si on parle d'ajustements vertébral et de lombalgies).
La même institution médicale nous reproche notre dangerosité par rapport à la manipulation cervicale sans opposer autre chose que la théorie de l'accident vasculaire cérébral puisqu'à ce jour aucun ostéopathe sans pré-requis n'a été jugé ni condamné.

Nous avons, depuis quelques années, cru que le danger viendrait des jeunes malformés sortant d'écoles incompétentes. Fort heureusement, beaucoup d'entre eux sont attirés par les sirènes du "tout fonctionnel" rendant l'argument de dangerosité inopérant puisqu'ils ne manipulent pas.

Je pose donc la question pas si naïve que cela:
Ce procès ne va-t-il pas réduire à néant les discussions concernant les éléments de cadrage ainsi que l'hypothétique évolution des décrets, notamment en ce qui concerne les techniques internes ?

Ah vrai dire, je crois que c'est la première fois qu'un exclusif passe en cours d'Assise, et ce n'est pas anodin pour toute la profession. Les précédents ne concernant "que" les procès pour exercice illégal de la médecine qui se soldaient par des non-lieu surtout sur la fin.

Un avis ?
_________________
Osteopathe D.O
haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
ostéomat
Grand OsteOpatte


Inscrit le: 17 Mar 2006
Messages: 1153

MessagePosté le: Lun Oct 07, 2013 6:04 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Le parcours d'un individu n'est pas reproductible à celui d'un autre.
Si tu veux extraire et prendre cette personne comme représentative des ostéopathes exclusifs, tu fais l'erreur que toi-même tu opposes aux autres avec ton obsession pour l'EBM.

L'affaire dont il est question n'est qu'un fait divers, sordide et meritant procès.

Enfin il ne se disait pas qu'ostéopathe, mais aussi kinésithérapeute, psychothérapeute manuel, kiné-ostéo... c'est selon.

http://www.babelio.com/auteur/Pierre-Pallardy/29034
haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
yannick
Grand OsteOpatte


Inscrit le: 14 Juin 2007
Messages: 2363
Localisation: la belle province

MessagePosté le: Lun Oct 07, 2013 6:28 pm    Sujet du message: Répondre en citant

ostéomat a écrit:
Le parcours d'un individu n'est pas reproductible à celui d'un autre.
Si tu veux extraire et prendre cette personne comme représentative des ostéopathes exclusifs, tu fais l'erreur que toi-même tu opposes aux autres avec ton obsession pour l'EBM.

L'affaire dont il est question n'est qu'un fait divers, sordide et meritant procès.

Enfin il ne se disait pas qu'ostéopathe, mais aussi kinésithérapeute, psychothérapeute manuel, kiné-ostéo... c'est selon.

http://www.babelio.com/auteur/Pierre-Pallardy/29034


C'est exactement ce que je voulais lire merci !!! J'ai eu une pensée un peu rapide et une poussée d'inquiétude pour rien sur le blâme que nous pourrions tous prendre suite à cela.
_________________
Osteopathe D.O
haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Montrer les messages depuis:   

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    forum.osteopathe.com Index du Forum L'ostéo dans les journaux Toutes les heures sont au format GMT
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum

Si vous avez aimé cette discussion, partagez-la sur vos réseaux sociaux préférés :


© Osteopathe.com All rights reserved