Partagez cette page : New perspectives for an evidence-informed osteopathic approa

New perspectives for an evidence-informed osteopathic approa
Aller à la page Précédente  1, 2, 3, 4
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    forum.osteopathe.com Index du Forum Débats autour des articles publiés sur ce site ou dans les autres sites ostéopathiques
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
yannick
Grand OsteOpatte


Inscrit le: 14 Juin 2007
Messages: 2363
Localisation: la belle province

MessagePosté le: Ven Juin 13, 2014 2:02 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Salut juzza,

Après 3 pages d'échanges (et on peut dire que cela fût rarement le cas sur ce forum), je trouve que tu offres une belle conclusion. Je la prends volontiers.

Je soulève juste un petit point concernant le dry needling que je pratique à toute fin utile. De mon côté, on le présente comme un outil objectif et non subjectif en remplacement pure et simple de l'acupuncture, dépouillée de ses notions énergétiques. On parle ici de "western point of view", du moins si on écoute les Dr Ma (USA) et Gunn (Canada).
Quel retour as-tu ? Quel enseignement as-tu suivi ? Car j'ai le sentiment que l'on peut relancer un débat là aussi.
_________________
Osteopathe D.O
haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
juzza
Passionné


Inscrit le: 07 Fév 2010
Messages: 205

MessagePosté le: Ven Juin 13, 2014 2:11 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Concernant le dry needling je te faisais un clin d'oeil car je sais que tu le pratique.
Tu vois là aussi ce n'est pas la formule que je préfère concernant l'utilisation d'aiguilles. Et même au delà de ça, je suis très très "ostéopathique" et je ne rajouterai rien d'autre (c'est en tout cas mon point de vue actuel), laissant le soin à d'autres d'utiliser ces méthodes pour aider mon patient.

Je souhaitais simplement souligner l'idée que chacun traite et utilise ce qui lui semble le mieux, et que je suis certain que si tu utilises le dry needling ce n'est pas pour le plaisir de jouer avec des aiguilles mais pour celui d'aider des patients. Le principal reste là il me semble.
haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
gegdredd
Grand OsteOpatte


Inscrit le: 17 Oct 2007
Messages: 483

MessagePosté le: Jeu Juil 03, 2014 9:49 am    Sujet du message: Répondre en citant

J'ai personnellement pu converser avec Marco Gabutti au DU de diagnostic à Paris le week end dernier. C'est fascinant le nombre d'articles scientifiques qui apportent les pierres fondatrices d'une nouvelle ostéopathie crânienne. Celle basée sur les preuves et non les dires des anciens.
Plein de données sur l'ostéogénèse du crâne, sa mécano transduction, son moteur principal d'ostéogénèse (les muscles et non le LCR).
Marco est quelqu'un de fondamentalement honnête (ingénieur de formation puis ostéo) et suit une démarche vraiment scientifique.

De grands progrès en perspective... Smile
_________________
De 1858 à 1972, à Lourdes:
- - guérisons miraculeuses reconnues par les autorités médicales: 34
- - guérisons miraculeuses constatées par les autorités religieuses:72
- - accidents mortels de circulation sur la route du pélerinage: 4272...
haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
yannick
Grand OsteOpatte


Inscrit le: 14 Juin 2007
Messages: 2363
Localisation: la belle province

MessagePosté le: Jeu Juil 03, 2014 1:49 pm    Sujet du message: Répondre en citant

gegdredd a écrit:
J'ai personnellement pu converser avec Marco Gabutti au DU de diagnostic à Paris le week end dernier. C'est fascinant le nombre d'articles scientifiques qui apportent les pierres fondatrices d'une nouvelle ostéopathie crânienne. Celle basée sur les preuves et non les dires des anciens.
Plein de données sur l'ostéogénèse du crâne, sa mécano transduction, son moteur principal d'ostéogénèse (les muscles et non le LCR).
Marco est quelqu'un de fondamentalement honnête (ingénieur de formation puis ostéo) et suit une démarche vraiment scientifique.

De grands progrès en perspective... Smile


En effet, son article publié avec J Rodi en est une introduction (dans le cadre de la maitrise en osteo en angleterre je crois). C'est peut-etre un prejuge mais puisqu'il bossait avec tricot, je ne le voyais pas s'engager la dedans mais c'est une bonne nouvelle.

J'aime beaucoup dans l'introduction sa phrase qui dit en gros "La facon dont est presentée l'osteopathie dans le champs cranien ne correspond pas au niveau de connaissances et de jugement critique que l'on est en droit d'attendre des etudiants en osteopathie".
Cette nouvelle dynamique pourrait faire bouger les choses, mais j'ai peur que cela ne soit le cas que dans l'osteo anglophone et que les osteos francais continuent a jouer au village d'asterix...
_________________
Osteopathe D.O
haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
gegdredd
Grand OsteOpatte


Inscrit le: 17 Oct 2007
Messages: 483

MessagePosté le: Ven Juil 04, 2014 12:56 pm    Sujet du message: Répondre en citant

D'accord avec toi Yannick, mais je suis optimiste.
Les "dinosaures" de l'ostéopathie sont de moins en moins nombreux. Avec la nouvelle génération d'ostéos qui arrivent (plus formés au médical et aux sciences) l'évolution des concepts est inévitable (et surtout souhaitable car sans paraphraser Charles Darwin, qui n'évolue pas est destiné à mourir...).
Wink
_________________
De 1858 à 1972, à Lourdes:
- - guérisons miraculeuses reconnues par les autorités médicales: 34
- - guérisons miraculeuses constatées par les autorités religieuses:72
- - accidents mortels de circulation sur la route du pélerinage: 4272...
haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
yannick
Grand OsteOpatte


Inscrit le: 14 Juin 2007
Messages: 2363
Localisation: la belle province

MessagePosté le: Ven Juil 04, 2014 4:21 pm    Sujet du message: Répondre en citant

gegdredd a écrit:
D'accord avec toi Yannick, mais je suis optimiste.
Les "dinosaures" de l'ostéopathie sont de moins en moins nombreux. Avec la nouvelle génération d'ostéos qui arrivent (plus formés au médical et aux sciences) l'évolution des concepts est inévitable (et surtout souhaitable car sans paraphraser Charles Darwin, qui n'évolue pas est destiné à mourir...).
Wink


Je suis d'un naturel optimiste hormis en ce qui concerne l'ostéo en France. A mes yeux, la partie est jouée depuis longtemps, même si, je te souhaite d'avoir raison. Les dinosaures comme tu dis ont pour beaucoup fait des fidèles et non des collègues (je le vois notamment au Québec où les paroles des dirlos sont paroles d,évangiles mêmes quant elle sont creuses. Je ne sais pas si les nouveaux ostéos sont plus formés en sciences qu'avant mais ils n'en reste pas moins qu'il y a en France une 15aine de bonnes écoles (et encore il y aurait à redire) pour une cinquantaine qui ne tiennent pas la route (et là nous sommes tous d'accord).
Je pense que le seul moyen d'en sortir meilleur et grandi, à défaut d'avoir une identité claire d'ostéopathe, c'est d'accepter la mise sous tutelle dans un cursus universitaire; là deux options sont réalisables. La voie anglaise (une licence en ostéo d'une durée de 4 ans) ou la voie belge qui a du mal à se mettre en place avec une licence dans un domaine connexe de sciences (staps ou paramed type kiné, encore faudrait-il que ces derniers aient une licence sous peu, pas gagné...) suivi de deux ans de formation spécialisée.
Maintenant tout cela ça coute des sous et j'ai pas l'impression que ce soit le moment. Crying or Very sad


Je t'ai envoyé un MP.
_________________
Osteopathe D.O
haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
notherland
Passionné


Inscrit le: 18 Juil 2007
Messages: 240
Localisation: breizh ma bro

MessagePosté le: Dim Juin 19, 2016 10:07 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Pour Juzza: LE DRY NEEDLING est le traitement des trigger points (décrits par Travell, médecin américaine depuis 1946) PAR PUNCTURE SÈCHE donc rien à voir avec l'acupuncture. D'autre, il ne peut être pratiquer que par des médecins et des infirmiers en France...c'est la loi. Enfin' en des temps ancestraux,, certains croyaient que la Terre était plate ou que les saignées pouvaient enlever tous les maux...l'effet placebo peut suffire à expliquer le bienfait ressenti chez les patients peu importe la technique... il ne faut jamais l'oublier quand on parle de l'évaluation de la douleur SEULE.
haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Montrer les messages depuis:   

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    forum.osteopathe.com Index du Forum Débats autour des articles publiés sur ce site ou dans les autres sites ostéopathiques Toutes les heures sont au format GMT
Aller à la page Précédente  1, 2, 3, 4
Page 4 sur 4

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum

Si vous avez aimé cette discussion, partagez-la sur vos réseaux sociaux préférés :


© Osteopathe.com All rights reserved