Partagez cette page : osteobio admission notes selectivité?

osteobio admission notes selectivité?
Aller à la page Précédente  1, 2, 3, 4
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    forum.osteopathe.com Index du Forum La vie des écoles
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
Sbob
Grand OsteOpatte


Inscrit le: 08 Mar 2006
Messages: 1600

MessagePosté le: Jeu Jan 03, 2013 2:36 pm    Sujet du message: Répondre en citant

2 ans avec des patients bidons et 4 mois avec de vrais patients.

Après tu auras beau avoir le meilleur enseignement possible, si tu ne traites pas de vrais patients avec tes petites mains, (j'exclue donc, toutes les heures où tu regardes d'autres bosser) cela reste de la théorie, ce qui est bien dommage, pour un métier pratique comme le notre.

Jusqu'à preuve du contraire, si tu as le meilleur enseignement possible théorique, ça ne te donne pas la pratique.
_________________
"Notre plus grand danger, le seul danger qui peut en fait menacer le futur de l'ostéopathie réside dans les erreurs de ceux qui se prétendent nos amis"
A.T.Still
haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
VM
Grand OsteOpatte


Inscrit le: 12 Oct 2010
Messages: 531

MessagePosté le: Jeu Jan 03, 2013 3:11 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Qu'est-ce qui t'autorise à dire de telles bétises et inepties: je vois que tu es un "vrai ostéopathe" et que les fruits de ton imagination fertile se transforme immédiatement en vérité absolue, peu importe que la réalité que tu ignore du reste ne corresponde pas à ce que tu imagine ou crois savoir Rolling Eyes
Voilà encore un point qui montre le monde qui sépare certains enseignements: c'est la mise ou non en adéquation de l'enseignement théorique avec l'enseignement pratique. Il ne t'es jamais venu à l'esprit d'abord qu'il puisse y avoir adéquation de l'enseignement théorique et de la pratique et qu'ensuite, la gestuelle puisse correspondre ce qui fait qu'elle s'acquiert beaucoup plus vite de par une compréhension mécaniste et non plus de manière abstraite, philosophique et hasardeuse!
Les étudiants de cette école ont des stages obligatoires à effectuer chez des praticiens précis, généralement enseignants car pratiquant en cabinet ce qu'ils enseignent et ce qu'enseignent les autres enseignants, avec des rapports de stage à rendre sur chaque stage et d'une haute teneur qualitative. Cet aspect est fondamental que tu le nie ou non.
Perso, j'ai vu manipuler des étudiants ou des professionnels de diverses écoles, et j'ai pu constater la qualité de ces étudiants qui sont capables en sortant d'avoir des diagnostics précis et des manip du même acabit contrairement à ce que j'ai pu voir souvent ailleurs où les manips articulaires sont plus du "bidouillage qui marche ou qui marche pas" plutot qu'un geste précis comme un geste chirurgical et décidé sur un protocole précis, geste qui doit donner instantanément le résultat recherché.
On retrouve ces différences du reste par rapport à la majorité des enseignants des autres écoles qui refusent quasi systématiquement les stagiaires ce qui ne peux qu'amener à se poser des questions sur ces enseignants.
haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Sbob
Grand OsteOpatte


Inscrit le: 08 Mar 2006
Messages: 1600

MessagePosté le: Jeu Jan 03, 2013 6:27 pm    Sujet du message: Répondre en citant

VM a écrit:
On retrouve ces différences du reste par rapport à la majorité des enseignants des autres écoles qui refusent quasi systématiquement les stagiaires ce qui ne peux qu'amener à se poser des questions sur ces enseignants.


Je sais pas où tu as vu ça...

C'est justement tout l'inverse.
La majorité des pros ne cautionne pas le nbr trop important d'ostéos formés et ne veulent donc pas participer à la mort de la profession, en refusant de recevoir des étudiants.

Du coup, les étudiants sont tous obligés de se retourner vers leurs profs, qui n'ont pas trop le choix et sont obligés de les recevoir...

Pour le reste tu le dis, il faut de la PRATIQUE.
Je vois au final, que tu n'es pas tout à fait en désaccord avec moi, Very Happy
_________________
"Notre plus grand danger, le seul danger qui peut en fait menacer le futur de l'ostéopathie réside dans les erreurs de ceux qui se prétendent nos amis"
A.T.Still
haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
VM
Grand OsteOpatte


Inscrit le: 12 Oct 2010
Messages: 531

MessagePosté le: Jeu Jan 03, 2013 10:38 pm    Sujet du message: Répondre en citant

J'ai vu cela avec les stagiaires de toutes les écoles que je reçois en stage. Ils ont un mal fou à trouver des ostéo qui acceptent de les recevoir en stage et à la question: "et vos profs alors?" il est quasiment systématique qu'ils répondent: "ils ne prennent pas de stagiaires", ce qui est à la foi un comble et une honte.
Ceci dit je crois que je vais les refuser également maintenant car entre ceux qui doivent faire 70 heures de stage en 1ere année Rolling Eyes , ceux qui disent tout juste merci (bin non quoi, on ne vous doit rien et même si on ne réclame rien les usages se perdent, un simple chaleureux merci ou mieux une bonne bouteille cela fait toujours plaisir) et l'absence systématique de retour de rapport de stage, il s'installe un peu de lassitude de se dire que pour ces gens, c'est normal qu'on le reçoive et on leur doit apparement tout Rolling Eyes
haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
darouine
Impliqué


Inscrit le: 17 Juin 2012
Messages: 109

MessagePosté le: Ven Jan 04, 2013 10:50 am    Sujet du message: Répondre en citant

Ce n'est pas l'école qui fait l'ostéo.

outre la maîtrise des sciences fondamentales et médicales, il faut avoir la vocation. Tout se base sur la capacité du praticien à soigner son patients. Lorsque je dis soigner son patient, c'est un engagement, un accompagnement, une écoute, la relation avec son patients est primordiale en ostéopathie.
L'on a fait croire que n'importe qui peut être ostéopathe. Intellectuellement, je suis d'accord, n'importe qui peut travailler pour décrocher le diplôme, mais sur le terrain c'est une autre histoire. Plus que beaucoup de métiers, il y a besoin de ce petit plus d'âme pour pratiquer l'ostéopathie.

Mais, même lorsqu'il y a la motivation, la vocation, le petit plus d'âme, l'ostéopathie ne paie plus pour les raisons économiques et de saturation du marché que l'on connait.

Donc avant d'entrer en école d'ostéopathie, si mon enfant voulait faire ce métier, j'essayerais de m'assurer qu' il est pleinement passionné par ce métier, si il s'intéresse déjà pour les métiers de santé et d'aide. Car si il se réveille un matin avec l'envie de devenir ostéo parce que c'est "cool" et à la mode, je lui conseillerai de faire autre chose.
haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
VM
Grand OsteOpatte


Inscrit le: 12 Oct 2010
Messages: 531

MessagePosté le: Ven Jan 04, 2013 11:57 am    Sujet du message: Répondre en citant

darouine a écrit:
Ce n'est pas l'école qui fait l'ostéo. .

Ce n'est pas l'école d'ingénieur qui fait l'ingénieur, la fac de médecine qui fait le médecin etc.. Cette phrase est un illogisme et une contre évidence Shocked
darouine a écrit:

outre la maîtrise des sciences fondamentales et médicales, il faut avoir la vocation. Tout se base sur la capacité du praticien à soigner son patients. Lorsque je dis soigner son patient, c'est un engagement, un accompagnement, une écoute, la relation avec son patients est primordiale en ostéopathie..

Pas plus que dans les autres métiers médicaux à de développer essentiellement une clientelle psy. Personnellement je préfère être soigné par un bon technicien qui maîtrise son sujet mais froid que par un praticien formé dans une mauvaise école et qui a la vocation.
Un bon technicien sympa est évidement l'idéal mais s'il faut choisir je préfère le compétent froid à l'incompétent sympa et compassionnel.

darouine a écrit:
L'on a fait croire que n'importe qui peut être ostéopathe. Intellectuellement, je suis d'accord, n'importe qui peut travailler pour décrocher le diplôme, mais sur le terrain c'est une autre histoire. Plus que beaucoup de métiers, il y a besoin de ce petit plus d'âme pour pratiquer l'ostéopathie. .

L'âme, l'amour, la compassion oui je connais j'ai même pu souvent percevoir que plus un praticien était mauvais, plus il aimait employer ce genre de vocable

darouine a écrit:
Mais, même lorsqu'il y a la motivation, la vocation, le petit plus d'âme, l'ostéopathie ne paie plus pour les raisons économiques et de saturation du marché que l'on connait.

Un bon technicien aura toujours sa place, un bricoleur n'a plus de place aujourd'hui

darouine a écrit:
Donc avant d'entrer en école d'ostéopathie, si mon enfant voulait faire ce métier, j'essayerais de m'assurer qu' il est pleinement passionné par ce métier, si il s'intéresse déjà pour les métiers de santé et d'aide. Car si il se réveille un matin avec l'envie de devenir ostéo parce que c'est "cool" et à la mode, je lui conseillerai de faire autre chose.

Moi dans tous les cas je lui conseillerais de faire autre chose s'il en a les capacité et dans le cas contraire, de bien choisir son école s'il veut crouter de son métier. Il faut bien reconnaitre que nombre d'étudiant choisissent cette voie parce que ce sont des branquignols qui ne brillent pas par leur courage pendant leurs études.
haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
darouine
Impliqué


Inscrit le: 17 Juin 2012
Messages: 109

MessagePosté le: Ven Jan 04, 2013 1:53 pm    Sujet du message: Répondre en citant

VM, je te trouve agressif. Je ne viendrai pas ici reprendre point par point ton intervention, je respecte tes positions. Néanmoins, tu fais des raccourcis un peu facile.
Le suppléments d'âme dont je parle est la vocation. Je n'ai à aucun moment placé cela sur une échelle de valeur, mais je défends l'idée que ça aide pour développer sa patientèle. Car après tout, les techniques manipulatoires sont à la portée d'à peu près n'importe qui a deux mains et un cerveau...
D'autre part, l'ostéopathie offre une écoute différente de son patient, pourquoi l’amputer de cela?

un mauvais ostéopathe.
haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
yannick
Grand OsteOpatte


Inscrit le: 14 Juin 2007
Messages: 2363
Localisation: la belle province

MessagePosté le: Ven Jan 04, 2013 2:13 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Darouine,

Sans revenir sur le pourquoi du comment, je suis en accord avec VM, ni lui ni moi ne disons que TU es forcément un thérapeute incompétent...

Seulement, il est vrai que nombre de thérapeutes parlant d'écoute particulière dérive un peu vite sur l'écoute magique et la communication cellulaire voire le transgénérationnel... Ces mêmes thérapeutes vampirisent l'esprit critique de leurs patients en leur faisant croire à tout un tas de niaiseries et se persuadent eux même que leur incapacité à faire une technique articulaire résulte d'une compréhension plus profonde des choses et un effet plus durable de leurs traitements fluidiques ou je ne sais quoi d'autre.
L'école a son importance et même bien plus que cela, elle forme pour ne pas dire formate ses étudiants. J'ai reçu en assistanat et formé quelques étudiants de background complètement différents, et la différence entre leur pratique est nette.
J'en ai vu partir dans des formations de psychosomatique avant même d'avoir fini les études et sans coïncidence, ils sortaient tous des mêmes endroits.

Quoi qu'il en soit il y a une chose qui vous rapproche c'est de déconseiller clairement la profession... Maintenant n'est-ce pas paradoxal pour un "jeune praticien" que tu es de déconseiller cette profession car ce conseil était déjà valable à ton époque, non ?
_________________
Osteopathe D.O
haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
VM
Grand OsteOpatte


Inscrit le: 12 Oct 2010
Messages: 531

MessagePosté le: Ven Jan 04, 2013 3:32 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Je déconseille cette profession surtout quant elle est enseignée dans certaines écoles qui m'apparaissent en plus majoritaire. Ces écoles vendent du vent, une sorte d'ésotérisme ostéopathesque qui est nuisible à l'étudiant crédule, aux patients (sauf si ce sont eux aussi des "barjots barrés"), et à l'image de la profession. Les histoires "d'écoute" m'insupportent car nous ne sommes pas des psychothérapeutes mais des "mécano" même si un peu d'humanisme et de psychologie est nécessaire bien évidemment hors nombre de praticiens rejette le "mécano" comme étant d'essence inférieure alors qu'ils en ignorent généralement la portée car il ne le maitrise pas pour se jeter dans la manipulation plus ou moins assumée de certains patients qui sont en état de faiblesse devant le "docteur" auquel ils croient.
haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
darouine
Impliqué


Inscrit le: 17 Juin 2012
Messages: 109

MessagePosté le: Ven Jan 04, 2013 4:03 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Quoi qu'il en soit il y a une chose qui vous rapproche c'est de déconseiller clairement la profession... Maintenant n'est-ce pas paradoxal pour un "jeune praticien" que tu es de déconseiller cette profession car ce conseil était déjà valable à ton époque, non ?[/quote]

Si tu relies mon parcours, tu verras que j'ai été formé pendant près de dix ans. A l'époque où j'ai commencé, l'ostéopathie n'était pas où elle en est aujourd'hui. Lorsque je me suis lancé dans les études en écoles d'ostéopathie, en 2007, tout en travaillant en tant qu'assistant la question de faire un retour en arrière était impossible pour moi.
il est clair que si c'était à refaire je ne le referais plus et serait retourné peut être sur mon tour et ma fraiseuse.

D'autre part, je suis un ostéo dit structurel. Lorsque je ne sais pas faire je renvois à des collègues meilleures que moi , et je n'ai pas peur de le dire à mes patients. (un bébé de deux mois ayant eu la clavicule cassée à la naissance, je ne me suis pas lancé dessus j'ai dit aux parents au téléphone d'aller voir une consoeur meilleures que moi dans le domaine.
Ceci étant dit, je suis d'accord pour le respect de la liberté de conscience, et qu'il n'y a pas d'histoire existentielle autour du traitement ostéo sur une sciatique d'origine discale...ma pratique est essentiellement basée sur la biomécanique et rien d'autre. Cela ne m'empêchant pas d'avoir une relation d'aide lorsque cela est nécessaire afin de mieux réorienter mon patients vers les instances compétentes.
haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
JSL
OsteOpatte Occasionnel


Inscrit le: 20 Jan 2015
Messages: 10

MessagePosté le: Dim Jan 25, 2015 3:00 pm    Sujet du message: Rectification Répondre en citant

Bonjour, et désolée de remettre à jour ce topic, mais je devais rectifier quelques données.

Cette personne (sirene) a eu des soucis avec sa belle-fille, avec qui je suis en cours, et pour tout vous dire l'affaire est allée jusqu'en justice.
Pour préciser, sa belle-fille qui avait des résultats moyens (c'était le cas) majore presque à chaque examen, et fait partie des meilleurs élèves de 3ème année.

Juste pour informer ceux qui liront et qui voudront des avis sur Ostéobio, par pitié, comprenez que ces derniers commentaires n'étaient absolument pas objectifs.

Merci à vous
haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Montrer les messages depuis:   

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    forum.osteopathe.com Index du Forum La vie des écoles Toutes les heures sont au format GMT
Aller à la page Précédente  1, 2, 3, 4
Page 4 sur 4

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum

Si vous avez aimé cette discussion, partagez-la sur vos réseaux sociaux préférés :


© Osteopathe.com All rights reserved