Partagez cette page : Pratique de l'ostéopathie et RGO (du praticien)

Pratique de l'ostéopathie et RGO (du praticien)

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    forum.osteopathe.com Index du Forum Ostéopathie techniques
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
Doug
Impliqué


Inscrit le: 11 Juin 2010
Messages: 78

MessagePosté le: Lun Mai 02, 2016 3:57 pm    Sujet du message: Pratique de l'ostéopathie et RGO (du praticien) Répondre en citant

Bonjour à tous,

Désolé si je suis dans la mauvaise section mais je viens exposer mon problème pour voir si certains d'entre vous y sont confrontés.
Je pratique l'ostéo depuis maintenant 7 ans en cabinet, et j'emploie beaucoup de techniques musculo squelettique, notamment les DOG. Je ne suis pas un bourrin mais je ne m'économise pas...

Seulement voilà antécédents familiaux aidant, je me retrouve aujourd'hui à la trentaine avec un RGO, ou plus précisément un RG Laryngé, qui m'handicape pas mal. Ca évolue lentement depuis 3 à 4 ans. On m'a diagnostiqué une hernie hiatale, un anneau de Schatzki et une lésion ulcéreuse d'une corde vocale qui a été retirée chirurgicalement. Pas de malignité à l'horizon. Gastro entérologue et ORL ne s'inquiètent pas mais je ne pense pas qu'ils visualisent ma pratique correctement...
Seulement voilà les problèmes persistent malgré l'Inexium 40 et un régime alimentaire adapté, gorge en feu, problèmes vocaux et lésion corde vocale qui cicatrise mal.

Je suis souvent penché en avant, replié sur moi même (ex tech de Cathie) et j'appuie souvent sur mon abdomen. Je ne crois pas qu'il y ait de meilleur facteur de RGO...
A préciser que je ne suis pas en surpoids, que je ne fume pas et que j'abuse parfois de la fourchette et du verre mais ça reste occasionnel. Je me fais traiter en ostéo mais bon ça revient toujours... J'envisage de surélever le lit.

Connaissant les risques à moyen terme je remets sérieusement en cause mon avenir dans la profession. C'est pas parce que quelque chose n'est pas grave aujourd'hui qu'il faut persister...

Je voulais savoir si certains d'entre vous avaient des problèmes du genre (ou d'autre genre d'ailleurs) , liés à la pratique ostéopathique.

Merci
haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
postura
Grand OsteOpatte


Inscrit le: 06 Sep 2005
Messages: 529
Localisation: Rennes-FRANCE

MessagePosté le: Mer Mai 04, 2016 4:13 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Citation:
Je voulais savoir si certains d'entre vous avaient des problèmes du genre (ou d'autre genre d'ailleurs) , liés à la pratique ostéopathique.

Mal au dos parfois ! Laughing
_________________
"Tu peux discuter avec celui qui sait, tu peux enseigner celui qui ignore, mais Bouddha lui-même ne saurait convaincre celui qui croit savoir."
haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un e-mail Visiter le site web de l'utilisateur
Doug
Impliqué


Inscrit le: 11 Juin 2010
Messages: 78

MessagePosté le: Ven Mai 06, 2016 2:23 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Le sujet a pas l'air de vous emballer Confused
Je pensais que plus d'ostéo souffriraient de troubles liés à la pratique!
haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
gegdredd
Grand OsteOpatte


Inscrit le: 17 Oct 2007
Messages: 483

MessagePosté le: Sam Mai 07, 2016 9:23 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Désolé... Mais moi j'ai jamais vu de praticien ayant ce genre de problème dû à la pratique ostéo...
Par contre des mini traumas sur les chondro-sternales et chondro-costales dûs aux coudes des patients mal positionnés lors du DOG.
Mais des RGO... non Sad
_________________
De 1858 à 1972, à Lourdes:
- - guérisons miraculeuses reconnues par les autorités médicales: 34
- - guérisons miraculeuses constatées par les autorités religieuses:72
- - accidents mortels de circulation sur la route du pélerinage: 4272...
haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
notherland
Passionné


Inscrit le: 18 Juil 2007
Messages: 240
Localisation: breizh ma bro

MessagePosté le: Sam Mai 07, 2016 10:59 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Tu combines un peu de stress, une hernie hiatale et des compressions répétitives des chondrosternales ou chondrocostales liées aux dog techniques ou en lift et tu peux générer des manifestions proches de douleurs gastro œsophagiennes ou accentuer les douleurs GO. Arrête ces techniques pendant un temps et vois ce que ça donne... Si ça vient de là, tu verras une amélioration.
haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
handymax
Impliqué


Inscrit le: 10 Jan 2014
Messages: 110
Localisation: Lyon

MessagePosté le: Lun Mai 09, 2016 10:15 am    Sujet du message: Répondre en citant

Oui, je suis du même avis, peut-être limiter/arrêter ces techniques là te permettraient d'y voir plus clair. Perso', je travaille à garder la tête relevé et sans tension, je me suis rendu compte que je passais beaucoup de temps la tête en flexion, d'où quelques cervicalgies en fin de journée ou fin de semaine.

Après le RGO n'a pas l'air d'être que mécanique, peut-être que l'aspect nutritionnel demanderait une exploration plus poussée (nutritionniste un peu spécialisée, diététicien, naturopathe...)

Bon courage, tiens nous au courant, c'est un sujet intéressant.
_________________
"L'ostéopathie est un art, dans tout art il y a une technique et des fondamentaux qu'il faut apprendre et maîtriser. L'art lui, n'apparaîtra qu'après..." (J-P Saby)
haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Doug
Impliqué


Inscrit le: 11 Juin 2010
Messages: 78

MessagePosté le: Lun Mai 09, 2016 9:08 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Merci pour vos retours. Arrêter les techniques c'est bien simple, c'est en vacances, et là, si on enlève le stress et les flexions de tronc et compressions thoraco abdo, les troubles diminuent nettement. Preuve que le régime alimentaire n'est pas majeur car en vacances je ne me prive pas...

Sinon je ne vois pas comment arrêter ces techniques! Sans les DOG, lumbar-roll, technique de cathie ou tout autre technique nécessitant d'être penché sur le patient, il vaut mieux que je change de métier! J'avais discuté avec un ostéo retraité qui me disait que l'ostéo c'était facile comme métier, oui facile une fois qu'on a pigé le concept crânien! S'assoir au crâne et attendre c'est pas très dur effectivement mais c'est vraiment pas mon truc...

Personnellement je trouve ce métier passionnant mais assez difficile au final, ça demande beaucoup d'implication mentale et physique. Alors peut-être que je m'implique trop mais j'ai l'impression d'y laisser un peu ma santé.
haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
handymax
Impliqué


Inscrit le: 10 Jan 2014
Messages: 110
Localisation: Lyon

MessagePosté le: Jeu Mai 12, 2016 3:08 pm    Sujet du message: Répondre en citant

On a la chance de faire un métier qui peut se pratiquer de dizaines/centaines de façons différentes, contrairement à d'autres métiers du soins, alors mes réflexions seraient :

- Au bout de 7 ans de pratique, peut-être que tu peux changer ta manière de pratiquer, afin de t'y retrouver physiquement/mentalement/émotionnellement, quitte à faire des formations spécifiques sur les techniques que tu veux changer.

- Lève le pied, trouve toi un assistant avant de tout arrêter ; sinon ça serait trop radical, j'imagine que tu t'es investis pour construire cabinet/patientèle/réputation, et je pense que les solutions au-dessus t'aideront à prendre du recul...
_________________
"L'ostéopathie est un art, dans tout art il y a une technique et des fondamentaux qu'il faut apprendre et maîtriser. L'art lui, n'apparaîtra qu'après..." (J-P Saby)
haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Alexandra
Grand OsteOpatte


Inscrit le: 01 Mar 2007
Messages: 946
Localisation: Paris

MessagePosté le: Jeu Mai 12, 2016 4:41 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Bonjour Doug,

Ici j'ai un RGO traité par inexium. Je n'ai pas de hernie hiatale et j'ai une alimentation plus que correcte.

Effectivement on fait un travail difficile, je m'implique aussi beaucoup dans mon boulot. Mon RGO n'est pas accentué par ma pratique, mais je ne fait pas très souvent les techniques dont tu parles Wink

En revanche j'ai aussi des cervicalgies déclenchées par le fait d'être trop penchée en avant sur mes patients et aussi parce que je porte beaucoup les bébés (+ ou - lourds) pendant leur traitement.

Donc pour remédier à cela et ne pas y laisser ma santé: alimentation saine + sport ++++ histoire de ne pas se fatiguer par un travail physique.

Et puis, j'essaie de ne pas me laisser "débordée" par le nombre de patients: je suis souvent tentée d'ouvrir plus de créneaux quand ma semaine est full. Mais si je fais ça je sais que ensuite je suis crevée, moins concentrée, j'ai mal au dos. Donc je limite, et même si certaines semaine j'ai une grosse liste d'attente je gère en fonction de ma fatigue: si ça va je carbure, si je suis crevée je n'augmente pas mes consults. Et au final je ne perds pas de patients, ils attendent.

Après chacun sa façon de bosser. J'ai jamais voulu prendre un assistant mais j'y pense de + en +, pour ouvrir et développé une patientèle le samedi (je ne travaille pas les samedi) par exemple. Et du coup dépanner les jours où c'est nécessaire.
_________________
Ostéopathe DO installée à Paris
haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
ptitom
Grand OsteOpatte


Inscrit le: 14 Jan 2007
Messages: 2146

MessagePosté le: Jeu Mai 19, 2016 5:15 am    Sujet du message: Répondre en citant

handymax a écrit:
On a la chance de faire un métier qui peut se pratiquer de dizaines/centaines de façons différentes, contrairement à d'autres métiers du soins, alors mes réflexions seraient :

- Au bout de 7 ans de pratique, peut-être que tu peux changer ta manière de pratiquer, afin de t'y retrouver physiquement/mentalement/émotionnellement, quitte à faire des formations spécifiques sur les techniques que tu veux changer.

- Lève le pied, trouve toi un assistant avant de tout arrêter ; sinon ça serait trop radical, j'imagine que tu t'es investis pour construire cabinet/patientèle/réputation, et je pense que les solutions au-dessus t'aideront à prendre du recul...


tout est là,
adapte ta pratique,
discute avec un médecin, un kinési ou un ergonome de l'adaptation de tes postures au boulot,
fait u yoga?
_________________
Ptitom,
rebouteux

"un diplôme que tout le monde a n'est plus un diplôme" auteur inconnu Smile
haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Doug
Impliqué


Inscrit le: 11 Juin 2010
Messages: 78

MessagePosté le: Mar Mai 24, 2016 11:05 am    Sujet du message: Répondre en citant

Des centaines de façons différentes justement j'y crois pas trop non. Alors oui il y a plusieurs façons de faire c'est sûr, mais ma pratique m'a conduit à avoir les patients qui recherchent ça. Si je change pour des techniques en lesquelles je ne crois pas ou peu, ma pratique ne sera pas juste et ils seront déçus. Je modifierai des choses c'est sûr mais certaines sont incontournables pour moi.

Pour ce qui est du conseil de faire du sport, effectivement ça fait un petit moment et il faut que je m'y remette sérieusement, le tout est de trouver un sport qui n'accentue pas le RGO...

Sinon le rythme de travail, le problème est bien là: Même si il y a des phases assez pleines, la foule ne se presse pas toujours et je fais parfois des semaines de 15 patients... Je suis dans une région très saturée et cela joue forcément sur le stress.

J'ai la passion pour ce métier mais j'avoue que pas mal de facteurs extérieurs viennent la mettre à mal. Je suis aujourd'hui persuadé de ne pas faire ça jusqu'à la retraite. C'est sûr que je me suis beaucoup investi, et les fruits que je récolte ne sont pas toujours à la hauteur...

Merci à vous
haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
guillaume1
OsteOpatte Occasionnel


Inscrit le: 19 Oct 2011
Messages: 38
Localisation: Sud Ouest, Capbreton-Hossegor

MessagePosté le: Dim Juil 16, 2017 10:21 pm    Sujet du message: Répondre en citant

As tu consulté un collegue? Tu dois probablement avoir besoin d être traité sur la région thoracique. Ou en viscéral non?
Et Si tu veux continuer à manipuler, ne peux tu Pas ou pratiquer plutôt en lift? Ou quand ça ira mieux ne peux tu Pas rendre le contact sternal plus doux en mettant un coussin sur Les coudes de tes patients?
J espère sincèrement que tu iras mieux.
haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
gegdredd
Grand OsteOpatte


Inscrit le: 17 Oct 2007
Messages: 483

MessagePosté le: Mer Aoû 30, 2017 10:58 am    Sujet du message: Répondre en citant

Doug a écrit:
Des centaines de façons différentes justement j'y crois pas trop non. Alors oui il y a plusieurs façons de faire c'est sûr, mais ma pratique m'a conduit à avoir les patients qui recherchent ça. Si je change pour des techniques en lesquelles je ne crois pas ou peu, ma pratique ne sera pas juste et ils seront déçus. Je modifierai des choses c'est sûr mais certaines sont incontournables pour moi.

Pour ce qui est du conseil de faire du sport, effectivement ça fait un petit moment et il faut que je m'y remette sérieusement, le tout est de trouver un sport qui n'accentue pas le RGO...

Sinon le rythme de travail, le problème est bien là: Même si il y a des phases assez pleines, la foule ne se presse pas toujours et je fais parfois des semaines de 15 patients... Je suis dans une région très saturée et cela joue forcément sur le stress.

J'ai la passion pour ce métier mais j'avoue que pas mal de facteurs extérieurs viennent la mettre à mal. Je suis aujourd'hui persuadé de ne pas faire ça jusqu'à la retraite. C'est sûr que je me suis beaucoup investi, et les fruits que je récolte ne sont pas toujours à la hauteur...

Merci à vous


As-tu fais des stages de pratique structurelle où tu t'économises (minimum leviers, Hartmann, Taton, etc...). C'est une pratique structurelle qui je trouve est beaucoup moins physique.
Tu ne dois pas trop forcer justement... Surtout sur un lift, un dog ou un lumbar roll...

Hartmann reste mon meilleur modèle Wink et j'espère un jour me rapprocher le plus de ce genre de pratique :

https://www.youtube.com/watch?v=8OrolPrcbOI

Tu verras le structurel n'a pas besoin d'être en force, ou du moins c'est rare (quand très gros gabarit et encore...).

Pour ce qui est du sport je te suggère la musculation. Plus tu es fort, moins tu forces... Si tu es capable de soulever 100kg, un gars de 80 kg c'est finger in the nose...


Good luck
_________________
De 1858 à 1972, à Lourdes:
- - guérisons miraculeuses reconnues par les autorités médicales: 34
- - guérisons miraculeuses constatées par les autorités religieuses:72
- - accidents mortels de circulation sur la route du pélerinage: 4272...
haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Montrer les messages depuis:   

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    forum.osteopathe.com Index du Forum Ostéopathie techniques Toutes les heures sont au format GMT
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum

Si vous avez aimé cette discussion, partagez-la sur vos réseaux sociaux préférés :


© Osteopathe.com All rights reserved