Partagez cette page : Les patients fatigués...

Les patients fatigués...
Aller à la page 1, 2, 3 ... 10, 11, 12  Suivante
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    forum.osteopathe.com Index du Forum Ostéopathie techniques
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
tiastéo
Impliqué


Inscrit le: 12 Juin 2011
Messages: 63

MessagePosté le: Mar Déc 06, 2011 12:12 pm    Sujet du message: Les patients fatigués... Répondre en citant

Bonjour à tous,

J'ouvre ce post car, débutant ma carrière, je me demandais comment vous gériez les patients dont les batteries sont à plats. Je me rends compte que les surmenés sont nombreux et bien sûr, ils ont beaucoup de douleurs.

A l'école on nous a dit: pas de tissulaire (et peu de crânien) chez les patients sans énergie, j'ai donc pour coutume de sortir les techniques structurelles.
Vous a t-on dit la même chose?
Il m'arrive pourtant souvent de "sentir" que le souci est plus tissulaire et musculaire qu'articulaire, comment faire alors? On aura beau faire "péter" la structure, si l'origine est tissulaire rien ne tient.

Je ne cherche pas de recette miracle, je sais bien qu'elles n'existent pas, je me demandais seulement si vous auriez, par hasard, quelques conseils à donner du fait de votre expérience, largement supérieure à la mienne!

Je fais tout pour leur faire comprendre que me voir ne sert à rien si ils ne calment pas le rythme, ne gèrent pas mieux le stress ou encore ne retrouvent pas une bonne hygiène de vie mais cela s'avère souvent compliqué pour eux, c'est ce qu'ils me disent en tout cas.
Je donne donc des exercices de respiration pour les stressés, des conseils alimentaires pour ceux qui mangent mal, une cure de magnésium pour les fatigués chroniques mais, là encore, peut-être vous quelques conseils qui fonctionnent bien?

Je vous remercie!
haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
hernesto
Grand OsteOpatte


Inscrit le: 14 Oct 2008
Messages: 1727
Localisation: Paris

MessagePosté le: Mar Déc 06, 2011 1:01 pm    Sujet du message: Re: Les patients fatigués... Répondre en citant

tiastéo a écrit:

Il m'arrive pourtant souvent de "sentir" que le souci est plus tissulaire et musculaire qu'articulaire, comment faire alors? On aura beau faire "péter" la structure, si l'origine est tissulaire rien ne tient.


Quand tu manipules une articulation, tu ne manipules pas le tissu conjonctif aux alentours ainsi que les muscles..?

parfois l'asthénie cache d'autres maux que ceux que peut gérer un ostéopathe, je n'hésite pas au moindre doute à renvoyer chez un MG pour faire un check up.

La plupart du temps, des blocages cervicaux bas et lombaires sont moralement fatigants (tout mouvement est douloureux) et ces douleurs sont alors des douleurs qui mettent à plat les gens, lever ces restrictions les fait aller mieux.
haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
tiastéo
Impliqué


Inscrit le: 12 Juin 2011
Messages: 63

MessagePosté le: Mar Déc 06, 2011 1:49 pm    Sujet du message: Re: Les patients fatigués... Répondre en citant

Il est possible que je vois mal les choses mais lorsque je manipule une articulation, à priori, si je suis focalisé je manipule certes les tissus conjonctifs et musculaires mais uniquement les plus proches de l'articulation. La mise en tension est normalement plutôt locale. Je vois le trust comme une possibilité de libérer l'articulation elle même, donc un pivot à visé mécanique par exemple ou encore libérer un nerf (pour le cas d'une vertèbre par exemple). Quoi qu'il en soit l'action directe sur les tissus n'est que locale. S'il a des effets sur l'ensemble du corps c'est par la suite et par réaction.

Si je sens que la "situation" est tissulaire, je parle de chaînes fasciales dont les extrémités peuvent être éloignées. Je ne vois pas comment traiter la chaîne sans faire du tissulaire et uniquement par une technique articulaire.

Nous sommes d'accord sur les différentes étiologies de l'asthénie. Je veille à chaque fois à faire un tour bien complet à l'interrogatoire ainsi qu'à l'examen clinique pour déceler tout signe clinique suspect. En cas de doute j'envois aussi faire un tour chez le MG

Il est vrai que les douleurs peuvent être à l'origine de la fatigue. Cependant la chronologie entre fatigue et douleurs ne sera pas la même dans les deux situations non?
haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
gegdredd
Grand OsteOpatte


Inscrit le: 17 Oct 2007
Messages: 483

MessagePosté le: Mar Déc 06, 2011 2:32 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Tu oublies l'impact ENORME du structurel sur le système ortho-sympathique. Tu donnes un coup de boost aux personnes ralenties.

Après c'est sûr qu'on a rien trouvé de mieux que le repos pour récupérer.

Donc perso, je fais comme toi : recommandations d'hygiène de vie. Commencer par mieux (et souvent plus) dormir, mieux (et souvent moins) manger, être plus actif physiquement et moins mentalement (en gros moins d'ordi et plus de mouvement), moins voire arrêt total des toxiques, etc...
_________________
De 1858 à 1972, à Lourdes:
- - guérisons miraculeuses reconnues par les autorités médicales: 34
- - guérisons miraculeuses constatées par les autorités religieuses:72
- - accidents mortels de circulation sur la route du pélerinage: 4272...
haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
tiastéo
Impliqué


Inscrit le: 12 Juin 2011
Messages: 63

MessagePosté le: Mer Déc 07, 2011 11:59 am    Sujet du message: Répondre en citant

Bien sur l'action du structurel sur l'ortho est intéressante pour booster un peu le patient.
Cependant je pense que son utilisation doit être cohérente avec le schéma dysfonctionnel retrouvé

Si ce n'est pas le cas, une ou deux techniques pour booster le patient peuvent se faire mais ne répondront pas à la demande du patient.
haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
VM
Grand OsteOpatte


Inscrit le: 12 Oct 2010
Messages: 531

MessagePosté le: Jeu Déc 08, 2011 1:18 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Hors signe d'exclusion (antécédents tumoraux, fièvre, douleurs nocturnes, déverrouillage long le matin etc.), il peut être nécessaire de d'abord s'enquérir du mode de vie du patient et de lui donner des conseils de vie (c'est tout bête mais "dormez-vous suffisement" etc..).
Sinon, la fatigue, surtout si elle est associée avec des troubles de mémoire à court terme et de la concentration (le patient relis plusieurs fois la même phrase qu'il a du mal à mémoriser) peut être liée à des troubles mécaniques du rachis cervical supérieur C0-C1-C2 (hors contexte "psy", ceci s'applique également souvent aux enfants en difficulté scolaires). Ce travail sur le RCS est à replacer dans un contexte postural général. C'est une approche purement clinique et empirique, mais lorsque c'est le cas, les résultats sont spectaculaires. Un patients "cassé" de la tête aux pieds, à la posture perturbée, à la musculature contracturée est généralement un patient fatigué qui en a "plein le dos".
En absence d'un résultat rapide sur 1 ou 2 consultations, il est impératif d'adresser le patient à son MG.
Car comme l'a spécifié hernesto, la fatigue peut être le symptôme d'une affection grâve.
haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
cacack
Impliqué


Inscrit le: 31 Mar 2007
Messages: 63

MessagePosté le: Jeu Déc 08, 2011 5:45 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Ahh ! ça fait plaisir de voir VM faire de l'empirique !... Very Happy
_________________
keep it pure boys, keep it pure ! si seulement !!!
haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
VM
Grand OsteOpatte


Inscrit le: 12 Oct 2010
Messages: 531

MessagePosté le: Jeu Déc 08, 2011 10:29 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Bien évidement de l'empirique si cela marche de manière reproductible. Mais ce n'est pas une raison pour inventer n'importe quoi comme explication!! Il faut savoir dire: "c'est une recette, çà marche, mais je ne sais pas pourquoi".
haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
benoit9239
OsteOpatte Occasionnel


Inscrit le: 08 Juil 2012
Messages: 17

MessagePosté le: Mar Juil 10, 2012 9:43 pm    Sujet du message: Re: Les patients fatigués... Répondre en citant

tiastéo a écrit:
Bonjour à tous,

J'ouvre ce post car, débutant ma carrière, je me demandais comment vous gériez les patients dont les batteries sont à plats. Je me rends compte que les surmenés sont nombreux et bien sûr, ils ont beaucoup de douleurs.

A l'école on nous a dit: pas de tissulaire (et peu de crânien) chez les patients sans énergie, j'ai donc pour coutume de sortir les techniques structurelles.
Vous a t-on dit la même chose?
Il m'arrive pourtant souvent de "sentir" que le souci est plus tissulaire et musculaire qu'articulaire, comment faire alors? On aura beau faire "péter" la structure, si l'origine est tissulaire rien ne tient.
Je vous remercie!


Sur les patients "fatigués" comme tu dis, je n'hésite pas à faire bp de cranien, de tissulaire etc... certes, ils ressortent ramollos et un peu shootés, souvent ils rentrent chez eux HS et font une grosse nuit, voire parfois ils sont épuisés pendant 2/3 jours...mais APRES ça repart (un peu).
Bref, je préfère les inciter à "aller dans leur fatigue", à permettre à la fatigue de s'imposer à eux, pour les "forcer" au repos,
plutot que d'utiliser des techniques dynamisantes certes, mais qui ne font que les booster temporairement...
comme dit plus haut, le mieux pour la fatigue, c'est le repos!!!
haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
hernesto
Grand OsteOpatte


Inscrit le: 14 Oct 2008
Messages: 1727
Localisation: Paris

MessagePosté le: Mar Juil 10, 2012 9:57 pm    Sujet du message: Re: Les patients fatigués... Répondre en citant

benoit9239 a écrit:
tiastéo a écrit:
Bonjour à tous,

J'ouvre ce post car, débutant ma carrière, je me demandais comment vous gériez les patients dont les batteries sont à plats. Je me rends compte que les surmenés sont nombreux et bien sûr, ils ont beaucoup de douleurs.

A l'école on nous a dit: pas de tissulaire (et peu de crânien) chez les patients sans énergie, j'ai donc pour coutume de sortir les techniques structurelles.
Vous a t-on dit la même chose?
Il m'arrive pourtant souvent de "sentir" que le souci est plus tissulaire et musculaire qu'articulaire, comment faire alors? On aura beau faire "péter" la structure, si l'origine est tissulaire rien ne tient.
Je vous remercie!


Sur les patients "fatigués" comme tu dis, je n'hésite pas à faire bp de cranien, de tissulaire etc... certes, ils ressortent ramollos et un peu shootés, souvent ils rentrent chez eux HS et font une grosse nuit, voire parfois ils sont épuisés pendant 2/3 jours...mais APRES ça repart (un peu).
Bref, je préfère les inciter à "aller dans leur fatigue", à permettre à la fatigue de s'imposer à eux, pour les "forcer" au repos,
plutot que d'utiliser des techniques dynamisantes certes, mais qui ne font que les booster temporairement...
comme dit plus haut, le mieux pour la fatigue, c'est le repos!!!


Oui, c'est pour ca que 30 min de bon repos sur une table, ça fait du bien.
Tu t'es déjà posé la question si c'était pas juste la détente de tes douces mains sur leur délicat crâne qui faisait une détente agréable et qui les "poussaient a aller dans leur fatigue" cad à avoir envie de se détendre?

Il y là, à mon avis, un vrai soucis de vocabulaire (et j'espère que ce n'est que de vocabulaire, mais j'ai peur que non)
haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
benoit9239
OsteOpatte Occasionnel


Inscrit le: 08 Juil 2012
Messages: 17

MessagePosté le: Mer Juil 11, 2012 5:54 am    Sujet du message: Re: Les patients fatigués... Répondre en citant

hernesto a écrit:
benoit9239 a écrit:
tiastéo a écrit:
Bonjour à tous,

J'ouvre ce post car, débutant ma carrière, je me demandais comment vous gériez les patients dont les batteries sont à plats. Je me rends compte que les surmenés sont nombreux et bien sûr, ils ont beaucoup de douleurs.

A l'école on nous a dit: pas de tissulaire (et peu de crânien) chez les patients sans énergie, j'ai donc pour coutume de sortir les techniques structurelles.
Vous a t-on dit la même chose?
Il m'arrive pourtant souvent de "sentir" que le souci est plus tissulaire et musculaire qu'articulaire, comment faire alors? On aura beau faire "péter" la structure, si l'origine est tissulaire rien ne tient.
Je vous remercie!


Sur les patients "fatigués" comme tu dis, je n'hésite pas à faire bp de cranien, de tissulaire etc... certes, ils ressortent ramollos et un peu shootés, souvent ils rentrent chez eux HS et font une grosse nuit, voire parfois ils sont épuisés pendant 2/3 jours...mais APRES ça repart (un peu).
Bref, je préfère les inciter à "aller dans leur fatigue", à permettre à la fatigue de s'imposer à eux, pour les "forcer" au repos,
plutot que d'utiliser des techniques dynamisantes certes, mais qui ne font que les booster temporairement...
comme dit plus haut, le mieux pour la fatigue, c'est le repos!!!


Oui, c'est pour ca que 30 min de bon repos sur une table, ça fait du bien.
Tu t'es déjà posé la question si c'était pas juste la détente de tes douces mains sur leur délicat crâne qui faisait une détente agréable et qui les "poussaient a aller dans leur fatigue" cad à avoir envie de se détendre?

Il y là, à mon avis, un vrai soucis de vocabulaire (et j'espère que ce n'est que de vocabulaire, mais j'ai peur que non)

Je ne pense pas que 30 min de repos sur leur canapé déclenchent la même chose que 30 min d'ostéo crânienne et fasciale.
Pour ton commentaire sur le vocabulaire...pas compris
haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
hernesto
Grand OsteOpatte


Inscrit le: 14 Oct 2008
Messages: 1727
Localisation: Paris

MessagePosté le: Mer Juil 11, 2012 7:07 am    Sujet du message: Répondre en citant

Je parle de 30 min, en croyant à une technique miraculeuse (placebo), avec un gentil massage du cuir chevelu, et une voix douce lui parlant.

Testons si tu n'es pas convaincu !
haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
VM
Grand OsteOpatte


Inscrit le: 12 Oct 2010
Messages: 531

MessagePosté le: Mer Juil 11, 2012 7:34 am    Sujet du message: Répondre en citant

Tout à fait d'accord avec hernesto, c'est du reste à mon avis le plus fort potentiel d'action de certaines méthodes comme la méthode Poyet.
haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
bo06
Passionné


Inscrit le: 18 Déc 2009
Messages: 325
Localisation: antibes

MessagePosté le: Mer Juil 11, 2012 8:20 am    Sujet du message: Répondre en citant

vm soit gentil de ne pas parler de ce que tu ne connais pas.....en l'occurence la méthode poyet...merci
_________________
bruno OLIVIE
haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
VM
Grand OsteOpatte


Inscrit le: 12 Oct 2010
Messages: 531

MessagePosté le: Mer Juil 11, 2012 10:13 am    Sujet du message: Répondre en citant

J'ai un de mes potes qui la pratique avec un belle réussite en clientelle du reste et m'étant fait "soigné" plusieurs fois par lui avec entre autre une certaine ouverture d'esprit car j'étais pret à l'étudier, mes conclusions sont claires et nettes.
Je me suis fait bluffer la première fois par ce qu'il m'a racconté jusqu'à ce que je me reprenne et constate qu'il m'avait sorti tous les vieux clichés ostéo qui ne marchent pas, sans parler de l'approche t'as mal à gauche t'es en conflit avec ta mère ou inversement (qui n'a pas de conflit un jour avec ses parents), le temps de traitement long, plus les "papouilles" constituent une bonne approche de détente, mais à mon sens cela ne va pas plus loin. Le tout exprimé avec son charisme et sa force de persuasion, c'est donc à mon sens une méthode de traitement pour patient(e)s "psy" ou stressés qui ont besoin de détente, d'être pris en main et d'être rassurés. Une fois cela bien compris, il n'y a rien de péjoratif à intervenir sur ce type de patient(e)s avec cette méthode, bien au contraire s'il y trouvent un réconfort et une amélioration, c'est toujours mieux que de se droguer!!!


Dernière édition par VM le Mer Juil 11, 2012 10:16 am; édité 1 fois
haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Montrer les messages depuis:   

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    forum.osteopathe.com Index du Forum Ostéopathie techniques Toutes les heures sont au format GMT
Aller à la page 1, 2, 3 ... 10, 11, 12  Suivante
Page 1 sur 12

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum

Si vous avez aimé cette discussion, partagez-la sur vos réseaux sociaux préférés :


© Osteopathe.com All rights reserved