Partagez cette page : nouvelle..

nouvelle..
Aller à la page 1, 2, 3, 4  Suivante
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    forum.osteopathe.com Index du Forum Le KF des ostéopathes
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
matimel
OsteOpatte Occasionnel


Inscrit le: 01 Mar 2013
Messages: 14

MessagePosté le: Ven Mar 01, 2013 10:55 am    Sujet du message: nouvelle.. Répondre en citant

Bonjour à tous,
Je ne suis pas habituée à dialoguer via des forums mais j'y trouve beaucoup d'infos et vous en remercie..
J'ai 37 ans, mariée et 2 enfants à qui j'ai consacré tout mon temps. Aujourd'hui, après une reprise d'étude ( 1ere année de med) il y a 2 ans, mon projet est de devenir une excellente ostéopathe. Je fais un sacrifice financier énorme pour me payer ces études qui me tiennent à coeur depuis bien longtemps. En vous lisant, j'ai constaté qu'il y avait bcp de remarques sur la qualité des enseignements, la durée, les écoles..mais peu ou pas ( je n'ai pas tout lu..) sur la notion de capacité d'exercer ce métier et d'exceller dans ce domaine. Je crois que, comme pour ts les metiers, il y a les bons mais aussi les mauvais.
Alors ma question est la suivante: La difficulté d'exercer après l'obtention du diplome est-elle uniquement due à la quantité d'ostéo dans certain secteur ou bien aussi( moi je le pense) à la qualité des soins prodigués aux patients?
au plaisir de vous lire
_________________
Ce ne sont pas ceux qui savent le mieux parler qui ont les meilleures choses à dire
haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Sbob
Grand OsteOpatte


Inscrit le: 08 Mar 2006
Messages: 1600

MessagePosté le: Ven Mar 01, 2013 11:44 am    Sujet du message: Répondre en citant

Bonjour.
Il y à toujours eu des bons et des mauvais.

Les mauvais ferment vite.

Comme partout, il y à bcp de bons ostéos et seulement quelques excellents.
Penser que l'on sera excellent, est à mon avis une erreur, car pour être excellent dans ce métier, il faut s'y donner à fond et surtout avoir énormément de patients.

Or à ce jour, à la sortie des écoles, l'offre des ostéos est tellement importante, qu'il y à plus de jeunes professionnels qui font quelques consultations que de jeunes complets 3 semaines à l'avance.

Donc à titre personnel, je pense que la difficulté vient seulement du nombre d'ostéos et qu'à l'avenir, les excellents ostéos, de part notre démographie, seront de moins en moins nombreux.

La réalité est ci-dessous :





_________________
"Notre plus grand danger, le seul danger qui peut en fait menacer le futur de l'ostéopathie réside dans les erreurs de ceux qui se prétendent nos amis"
A.T.Still


Dernière édition par Sbob le Ven Mar 01, 2013 12:14 pm; édité 1 fois
haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Alexandra
Grand OsteOpatte


Inscrit le: 01 Mar 2007
Messages: 946
Localisation: Paris

MessagePosté le: Ven Mar 01, 2013 12:11 pm    Sujet du message: Répondre en citant

C'est toujours la même chose: on croit que l'on va s'en sortir car on sera le meilleur. Tout le londe veut être un "excellent ostéo". Vous ne faites pas l'exeption, il y a beaucoup d'excellents ostéos, même si personne n'est parfait.
Mais il ne suffit plus d'être le meilleur.
Vous avez commencé vos études d'ostéo? Si ça n'est pas le cas rennoncez, vous avez 2 enfants, on ne sait pas ce que la vie nous réserve
Pourquoi ne pas voir du côté du paramédical? Orthophoniste, psychomot... Ha oui il y a un concours. Rolling Eyes
On le dit et on le redit: c'est un merveilleux métier, mais qui est SATURÉ!!!!
Que dire de plus, à part que c'est de l'inconscience, surtout pour une reconversion....
_________________
Ostéopathe DO installée à Paris
haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
matimel
OsteOpatte Occasionnel


Inscrit le: 01 Mar 2013
Messages: 14

MessagePosté le: Ven Mar 01, 2013 12:14 pm    Sujet du message: Répondre en citant

bjr Sbob,
Peut-être sommes nous calqués comme les nouvelles générations des "trop préssés", qui veulent faire de l'argent rapidement..? Et tu as raison, plus on pratique plus on devient meilleur. Disons que je suis moins pessimiste sur l'avenir de ce formidable métier parce que je me dis quand même que ceux qui y arrivent, et il y en a!!!, sont souvent les meilleurs qui ont eu la possibilité aussi d'avoir la patience de revenus suffisants. Mais si je me trompe je sais que vous saurez me remettre en place Smile
_________________
Ce ne sont pas ceux qui savent le mieux parler qui ont les meilleures choses à dire
haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Rafi
Grand OsteOpatte


Inscrit le: 16 Mar 2008
Messages: 1314

MessagePosté le: Ven Mar 01, 2013 12:15 pm    Sujet du message: Répondre en citant

je suis assez d'accord avec Sbob sur le principe.

Je rajouterais qu'avant, les formations étaient beaucoup centrés sur le structurel et qu'au fur et a mesure on a ajouté le cranien et le visceral..pour au final ne faire quasiment plus que ça dans certaines écoles !!!
Ce qui fait que quand certains jeunes s'installent, tout le monde a une dysfonction de la SSB, ou alors ils ont tous besoin de semelles, gouttiere et d'orthoptie ...
On perd certains fondamentaux qui font qu'il y a aussi des mauvais osteos.

Je rajouterais (mais ça, je l'ai deja dis pleins de fois), qu'i y a aussi pleins de mauvais osteos, uniquement dû au fait que certains aient loupés medecine, mais papa/maman veulent que leur chérubin fasse des études plutot longues, couteuses (eh oui, c'est toujours plus classe que la fac...) et au final, ne viennent pas souvent en cours, s'en foutent carrement et comme l'ecole n'est pas super regardante, ils passent quand meme en faisant quelques journées portes ouvertes et des salons....

Sur le marché du travail, ceux la, ne donnent rien ! c'est sur (et d'ailleurs ce sont les premiers a arrété...y en a deja de ma promo qui ne font plus osteo !!)
haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
matimel
OsteOpatte Occasionnel


Inscrit le: 01 Mar 2013
Messages: 14

MessagePosté le: Ven Mar 01, 2013 12:19 pm    Sujet du message: Répondre en citant

bjr Alexandra,

je vais me pencher un peu plus sur des chiffres rapport/habitants en comparant differente profession. Avec ce que tu dis, ce sera certainement plus clair pour moi
_________________
Ce ne sont pas ceux qui savent le mieux parler qui ont les meilleures choses à dire
haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
matimel
OsteOpatte Occasionnel


Inscrit le: 01 Mar 2013
Messages: 14

MessagePosté le: Ven Mar 01, 2013 12:22 pm    Sujet du message: Répondre en citant

[quote="Rafi"]je suis assez d'accord avec Sbob sur le principe.

Je rajouterais qu'avant, les formations étaient beaucoup centrés sur le structurel et qu'au fur et a mesure on a ajouté le cranien et le visceral..pour au final ne faire quasiment plus que ça dans certaines écoles !!!
Ce qui fait que quand certains jeunes s'installent, tout le monde a une dysfonction de la SSB, ou alors ils ont tous besoin de semelles, gouttiere et d'orthoptie ...
On perd certains fondamentaux qui font qu'il y a aussi des mauvais osteos.

Je rajouterais (mais ça, je l'ai deja dis pleins de fois), qu'i y a aussi pleins de mauvais osteos, uniquement dû au fait que certains aient loupés medecine, mais papa/maman veulent que leur chérubin fasse des études plutot longues, couteuses (eh oui, c'est toujours plus classe que la fac...) et au final, ne viennent pas souvent en cours, s'en foutent carrement et comme l'ecole n'est pas super regardante, ils passent quand meme en faisant quelques journées portes ouvertes et des salons....

Sur le marché du travail, ceux la, ne donnent rien ! c'est sur (et d'ailleurs ce sont les premiers a arrété...y en a deja de ma promo qui ne font plus osteo !!)[/quote]



Merci pour ta réponse, rafi, et entièrement d'accord avec la 2eme partie
_________________
Ce ne sont pas ceux qui savent le mieux parler qui ont les meilleures choses à dire
haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Sbob
Grand OsteOpatte


Inscrit le: 08 Mar 2006
Messages: 1600

MessagePosté le: Ven Mar 01, 2013 12:22 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Après ceux qui veulent nier les chiffres c'est leur soucis.

Installés depuis 10 ans, j'ai vu des cabinets, ou l'ostéo avait été le premier installé dans une très grande ville passé de 3 mois d'attente en 2003, à moins de 15 jours actuellement.

Pour être passé dans ces mains plusieurs fois, il fait partie des excellents.

La répartition des ostéos est comme pour tout à mon avis, calqué sur une courbe de Gauss.
Se lancer dans ces études, en pensant être dans les 2% d'excellents, s'est être soit très sûr de soi, ou bien être inconscient.

Nous sommes 18 000, certainement, près de 30 000 dans 5 ans.
Espérer être dès sa sortie dans les 2%, c'est à dire dans les 600 meilleurs ostéos de France, c'est se voiler la face.
Car dans ces 600, la grande majorité auront 20 ou 30 ans de métier.
C'est ça qui fait la différence ! ! !
_________________
"Notre plus grand danger, le seul danger qui peut en fait menacer le futur de l'ostéopathie réside dans les erreurs de ceux qui se prétendent nos amis"
A.T.Still
haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
matimel
OsteOpatte Occasionnel


Inscrit le: 01 Mar 2013
Messages: 14

MessagePosté le: Ven Mar 01, 2013 12:39 pm    Sujet du message: Répondre en citant

il y a 40599 dentistes en France, 72870 kiné. vu l'ampleur pour ostéo ( cf doc sbob) , c'est une reconnaissance de cette discipline qui est toute à son honneur. C'est sûr que vue la conjoncture, c'est pas la sécu qui pourra faire qlqchose! mais aujourd'hui, j'entends plus de gens dans mon entourage qui disent" j'ai rdv chez l'ostéo" que " chez le kiné. Je ne vais pas developper trop, je ne ferais pas de pub pour mon futur métier Laughing
_________________
Ce ne sont pas ceux qui savent le mieux parler qui ont les meilleures choses à dire
haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Sbob
Grand OsteOpatte


Inscrit le: 08 Mar 2006
Messages: 1600

MessagePosté le: Ven Mar 01, 2013 12:40 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Rafi a écrit:

Je rajouterais qu'avant, les formations étaient beaucoup centrés sur le structurel et qu'au fur et a mesure on a ajouté le cranien et le visceral..pour au final ne faire quasiment plus que ça dans certaines écoles !!!
Ce qui fait que quand certains jeunes s'installent, tout le monde a une dysfonction de la SSB, ou alors ils ont tous besoin de semelles, gouttiere et d'orthoptie ...
On perd certains fondamentaux qui font qu'il y a aussi des mauvais osteos.


Je rebondis la dessus, Rafi, car j'ai fait une formation, il y à peu avec des anciens.
Nous étions une trentaine, 80% formés en Angleterre et j'étais un des plus jeune, avec mes 10 ans d'ancienneté.
Tous avaient le même discours.
Effectivement, le structurel est mal enseigné en France et mal maîtrisé.

Par contre tous, avaient également le même discours, sur le fait qu'il fallait désacralisé le structurel, que ce n'est qu'une partie de nos techniques....
_________________
"Notre plus grand danger, le seul danger qui peut en fait menacer le futur de l'ostéopathie réside dans les erreurs de ceux qui se prétendent nos amis"
A.T.Still
haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Sbob
Grand OsteOpatte


Inscrit le: 08 Mar 2006
Messages: 1600

MessagePosté le: Ven Mar 01, 2013 12:45 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Sauf que ces 2 métiers, dentistes et kiné, sont soumis à prescription et vivent sur le dos de la sécu, nous non !

De plus les dentistes ont un numérus clausus d'environ 900/1000 praticiens par an, ce qui maintient leur effectif.
Nous sortons 2000 ostéos par ans..., pour quelques dizaines de départ à la retraite.
_________________
"Notre plus grand danger, le seul danger qui peut en fait menacer le futur de l'ostéopathie réside dans les erreurs de ceux qui se prétendent nos amis"
A.T.Still
haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
matimel
OsteOpatte Occasionnel


Inscrit le: 01 Mar 2013
Messages: 14

MessagePosté le: Ven Mar 01, 2013 1:03 pm    Sujet du message: Répondre en citant

C'est vrai que maintenir les effectifs devient indispensable, qu'est-ce qui bloque pour avoir le numerus clausus dans cette profession alors? désolée je suis inculte en la matière Sad En tout cas, merci pour vos réponses et échanges.
_________________
Ce ne sont pas ceux qui savent le mieux parler qui ont les meilleures choses à dire
haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Rafi
Grand OsteOpatte


Inscrit le: 16 Mar 2008
Messages: 1314

MessagePosté le: Ven Mar 01, 2013 1:46 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Tiens c'est bizarre Sbob, moi j'ai fait une formation ya 6semaines et il y avait deux types de personnes soit des trées jeunes diplomés (= -de 5ans d'exercices), on était 80% et quelques "anciens" 20% (plus de 20ans de cab)
haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
osteoboy
Grand OsteOpatte


Inscrit le: 27 Mar 2011
Messages: 463

MessagePosté le: Ven Mar 01, 2013 1:52 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Le fait que nous ne soyons pas remboursé par la sécu fait toute la différence.... les gens ont de moins en moins d'argent et beaucoup s'imaginent que les soins sont gratuits (que ce soit la collectivité qui payent pour eux ne les effleurent pas beaucoup) et ne veulent pas mettre 50 euros (ou ne peuvent pas ) dans l'ostéo...
Les kinés pour beaucoup voient leurs patient une dizaine de fois (certains ont 3 séances de kinés/ semaine à vie), nous voyons les patients une à deux fois quelques fois plus par an maximum (je parle pour moi) .
Je rejoins Alexandra, c'est un métier passionnant, mais clairement à refaire je ferai autre chose...
haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
ostéomat
Grand OsteOpatte


Inscrit le: 17 Mar 2006
Messages: 1153

MessagePosté le: Ven Mar 01, 2013 1:57 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Chère matimel, c'est bien de vouloir ouvrir les yeux : c'est le privilège de la sagesse qui t'évite de faire des bétises.
Et c'est bien le cas pour l'ostéopathie.
mais il ne faut pas seulement "vouloir savoir comment ça se passe après les études" ni "préparer son avenir", non il faut ouvrir les yeux, et violemment.
Même si ça éblouit, ça fait mal, désoriente et fait pleurer.

En un mot : toute tentative de vouloir vivre exclusivement de ce métier en étant aujourd'hui étudiant ou jeune diplomé est totalement vaine; toute tentative d'en vouloir faire un revenu complémentaire en cas de double-activité n'est pas plus fructueux.

Et ce n'est pas une question de qualité de l'ostéopathe ! : il faut arrêter de se leurrer avec "les bons marchent, les mauvais non !"
Car qui peut dire qui est bon, qui est mauvais : je ne crois pas à ça car j'ai constaté que plusieurs éminents jeunes formés en 6 ans, retrouvés installés près de diplomés en 3 ans ne réussissent pas mieux que des kinés titrés en 3 stages !
Pour les uns comme pour les autres c'est la cata.

Et maintenant des chiffres, mais pas ceux que l'on lit habituellement.

Dans mon agglomération il y a environ 140000 habitants et 120 ostéos

Si on considère que 30% de la population consulte (estimation haute), ça fait un potentiel de 42000 patients locaux, auxquels je rajoute 20% de patients de passage (touristes...) = en gros 50 000 patients potentiels sur l'agglo.

On a un ratio de 1 ostéo pour 400 patients potentiels

Mais ce chiffre déjà catastrophique en soi ne signifie rien : c'est une moyenne avantageuse pour beaucoup.

Car dans cette agglo : une quinzaine d'ostéos seulement travaille beaucoup et possède des fichiers de 3 à 4000 patients.

Si on estime à 60% les patients "actifs" de chaque fichier ça nous fait un quinzaine d'ostéos qui traite chacun environ 2000 personnes.
Soit : 30000 patients pour 15 ostéos.

Il reste 20000 patients pour....105 ostéos...

On ne vit pas avec 200 patients dans son fichier, car si en 1 an les 2/3 sont vus au moins 2 fois ça fait environ 260 consult, soit 20 par mois...donc 5 par semaine.

Ces chiffres sont réalistes même s'ils ne sont pas justes car peu de gens communiquent là dessus. Il est de bon ton de dire entre collègues "je suis blindé, je vois pas le jour" mais c'est du bluff. Chacun s'accroche, et les vieux plus que les jeunes.

Aujourd'hui la parole est ouverte et c'est bien, on a plus de chiffres et les gens n'hésitent pas à faire part de cette gabegie dont le gouvernement n'est pas près de nous sortir.

Alors reflechissons bien
Wink
haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Montrer les messages depuis:   

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    forum.osteopathe.com Index du Forum Le KF des ostéopathes Toutes les heures sont au format GMT
Aller à la page 1, 2, 3, 4  Suivante
Page 1 sur 4

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum

Si vous avez aimé cette discussion, partagez-la sur vos réseaux sociaux préférés :


© Osteopathe.com All rights reserved