Partagez cette page : Parkinson

Parkinson

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    forum.osteopathe.com Index du Forum Ostéopathie techniques
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
alinec
OsteOpatte Occasionnel


Inscrit le: 02 Sep 2008
Messages: 3

MessagePosté le: Sam Déc 31, 2011 2:19 pm    Sujet du message: Parkinson Répondre en citant

Bonjour à tous,
J'ai eu en consultation une femme atteinte de la maladie de Parkinson, (elle venait pour un entorse de cheville donc pas de rapport direct...) mais je me demande si je dois éviter certaines techniques ou au contraire si d'autres techniques pourraient la soulager un peu par rapport à sa maladie, sans bien-sûr vouloir la guérir, je ne suis pas encore marabout!
Merci de vos réponses!
haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
hernesto
Grand OsteOpatte


Inscrit le: 14 Oct 2008
Messages: 1727
Localisation: Paris

MessagePosté le: Sam Déc 31, 2011 2:27 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Qu'est ce que le syndrome parkisonien au niveau sémiologique?

tu en tires les conclusions.. ^^
haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
netosteo
Grand OsteOpatte


Inscrit le: 11 Déc 2008
Messages: 993

MessagePosté le: Sam Déc 31, 2011 3:30 pm    Sujet du message: Re: Parkinson Répondre en citant

alinec a écrit:
Bonjour à tous,
J'ai eu en consultation une femme atteinte de la maladie de Parkinson, (elle venait pour un entorse de cheville donc pas de rapport direct...) mais je me demande si je dois éviter certaines techniques ou au contraire si d'autres techniques pourraient la soulager un peu par rapport à sa maladie, sans bien-sûr vouloir la guérir, je ne suis pas encore marabout!
Merci de vos réponses!


pas de rapport direct entre une entorse de cheville et Parkinson ?

bah si un peu quand même !

voir "akathisie" pour voir ce que je veux dire.
de plus, elle est parfois majorée en nocturne, ce qui fait parfois que les patients sont fatigués et marchent toute la nuit pour combattre la douleur de l'akathisie (et paf entorse de cheville !)


Quand on voit une personne souffrant de Parkinson HS toute la journée, ne pas hésiter à lui demander si elle dort bien la nuit ++++

bref, l'ostéopathie dessus, bof. (sauf pour des entorses, mais il faut passer la main)
haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
ptitom
Grand OsteOpatte


Inscrit le: 14 Jan 2007
Messages: 2146

MessagePosté le: Dim Jan 01, 2012 7:45 am    Sujet du message: Re: Parkinson Répondre en citant

alinec a écrit:
Bonjour à tous,
J'ai eu en consultation une femme atteinte de la maladie de Parkinson, (elle venait pour un entorse de cheville donc pas de rapport direct...) mais je me demande si je dois éviter certaines techniques ou au contraire si d'autres techniques pourraient la soulager un peu par rapport à sa maladie, sans bien-sûr vouloir la guérir, je ne suis pas encore marabout!
Merci de vos réponses!


pour la symptomatologie, d'expérience (pas de publi sur la question bouh! mais je n'ai pas cherché non plus) chez le parkinsonnien il y a souvent des manques de mobilité des os du pied, avec un déficit sensitif-perceptif-fonctionnel associé,
s'il n'a pas de séance de kinésithérapie, tu pourrais faire un petit travail dessus, mais c'est plus du domaine de la rééducation que de l'ostéo
_________________
Ptitom,
rebouteux

"un diplôme que tout le monde a n'est plus un diplôme" auteur inconnu Smile
haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
hernesto
Grand OsteOpatte


Inscrit le: 14 Oct 2008
Messages: 1727
Localisation: Paris

MessagePosté le: Dim Jan 01, 2012 11:22 am    Sujet du message: Répondre en citant

Ptitom, l'hypoesthésie distale tu l'expliques comment? C'est la dystonie/rigidité qui modifie la sensibilité (via mécanisme d'hypoperfusion des fibres proprioceptives?)?

Physiopathologiquement, il faudrait qu'on fasse la recherche, car je ne comprends pas réellement.

Le réel problème selon moi de la MPI c'est la rigidité axiale dans les formes évoluées, c'est là où j'ai le plus de problèmes et de rechutes, mais on est en train de trouver des pistes !
haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
quickos
Passionné


Inscrit le: 20 Avr 2010
Messages: 221

MessagePosté le: Dim Jan 01, 2012 12:38 pm    Sujet du message: Répondre en citant

hernesto a écrit:
Ptitom, l'hypoesthésie distale tu l'expliques comment? C'est la dystonie/rigidité qui modifie la sensibilité (via mécanisme d'hypoperfusion des fibres proprioceptives?)?


Ou tout simplement le déficit de stimulation des récepteurs (>dégénérescence) du à la dystonie/rigidité, non?
haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
hernesto
Grand OsteOpatte


Inscrit le: 14 Oct 2008
Messages: 1727
Localisation: Paris

MessagePosté le: Dim Jan 01, 2012 12:56 pm    Sujet du message: Répondre en citant

déficit de stimulation entrainant une dégénérescence? J'ai pas notion de cette physiologie, et je me dis que le simple fait de mettre le pied par terre stimule les propriocepteurs, et le drap la nuit stimule les réceptions épicritiques.

Par contre si tu evoques le fait que la tension musculaire résidente inhibe la stimulation, je n'y crois pas trop car :
- la MPI est asymétrique classiquement (on parlera pas des shy-drager/AMS, PSP, DCL)
- la contraction musculaire doit être de l'ordre de quelques kg tout au plus, quand le mec se mec debout, c'est plusieurs dizaines.. et de mes connaissances (à vérifier) les récepteurs proprioceptifs sont capables de différencier un appui simple d'un appui lourd, même sous la contrainte "stable" de l'appui simple.
Si c'est effectivement le cas, c'est bougrement intéressant et montrerait que la kiné est un élément plus qu'essentiel, mais carrément princeps de la prise en charge.

intéressant en tous cas !
haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
ptitom
Grand OsteOpatte


Inscrit le: 14 Jan 2007
Messages: 2146

MessagePosté le: Dim Jan 01, 2012 8:35 pm    Sujet du message: Répondre en citant

je suis loin d'être un expert du sujet,
ce qui me revient systématiquement sur les malades parkinson, c'est le fait d'avoir des "pieds" plus raides que la normale par manque d'utilisation, rigidifiant les extrémités distales elles perdraient de leur efficacité en terme de retour sensitif proprioceptif...
aucune certitude, une petite expérience avant, je ne travaille plus du tout sur le sujet, donc mes références biblio datent un peu,
j'ai eu un cours cette année en activité physique adaptée sur l'intérêt d'une activité physique, sur la greffe neuronale qui serait une voie de traitement à moyen terme ( http://www2.cnrs.fr/presse/journal/4612.htm pour ceux que ça intéresse, passionnant même si que culturel pour ma pratique)
dans le cadre spécifique de l'ostéo, je n'ai pas eu de cours sur le sujet (TTT global qu'y disait, la patho on s'en fiche qu'y disait)

ma petite expérience c'est que chez certains patients en phase avancée, le massage plantaire, avec mobilisations types joints play non spécifique jusqu'au genou, avaient des résultats plutôt pérenne (est-ce par stimulation, réactivation, gain articulaire, gain dans le schéma sensori-moteur central???)
même si en rééducation on parle surtout d'exercices: http://www.sfphysio.fr/Traduction-PEDro/tags/Parkinson/
_________________
Ptitom,
rebouteux

"un diplôme que tout le monde a n'est plus un diplôme" auteur inconnu Smile
haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
hernesto
Grand OsteOpatte


Inscrit le: 14 Oct 2008
Messages: 1727
Localisation: Paris

MessagePosté le: Dim Jan 01, 2012 10:37 pm    Sujet du message: Répondre en citant

sympa ton lien cnrs,

j'en avais entendu parler, je pense que ce sera applicable dans de nombreuses années.. pour l'instant la stimulation electrique avec des plots intracrâniens est ce qui se rapproche le "plus" de ça..

Je revois mes quelques patients MP bientôt, je testerai l'idée du travail des extrémités. De mon côté les techniques de lift(notamment lombaires) donnent de très bon résultats, loin devant les techniques "habituelles".

D'après ce que je connais, c'est surtout que les extremités sont les plus touchées, la festination, les pieds collés, est l'équivalent de la micrographie. A distinguer des phénomènes de freezing dans la MP évoluée.
haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Montrer les messages depuis:   

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    forum.osteopathe.com Index du Forum Ostéopathie techniques Toutes les heures sont au format GMT
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum

Si vous avez aimé cette discussion, partagez-la sur vos réseaux sociaux préférés :


© Osteopathe.com All rights reserved