Partagez cette page : plusieur symptome lié à l'arthrose ?

plusieur symptome lié à l'arthrose ?
Aller à la page 1, 2, 3, 4, 5  Suivante
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    forum.osteopathe.com Index du Forum Ostéopathie techniques
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
difah
OsteOpatte Occasionnel


Inscrit le: 15 Fév 2011
Messages: 1

MessagePosté le: Mar Fév 15, 2011 11:31 pm    Sujet du message: plusieur symptome lié à l'arthrose ? Répondre en citant

Bonsoir ,

bon je ne sais pas si je trouverai mes réponses à ce forum mais apparement il y a des professionnelles ici
Voilà il ya 1 an et demi mes symptome été des vertiges trés bref sa passé au bout de 2 3 jours et puis sa revenais au bout de quelques mois pour redisparaitre ( 2, 3 jours) !

et puis resament s'a été trés fort vertige angoisse et perte d'appetit avec nauzé bon là sa va mieux .
S'en ai suivi examen sanguin nada , IRM nada et puis vient l
a radio cervicale et là on m'annonce que j'ai un torticoli bon sa je le savais un peu mal sur la nuque mais rien de méchant et on me dit accompagné d'une forte arthrose !
medecin traitant me prescrit un medoc pendant 1 semaine avec un collier cervical et m'indique de revenir dans 1 mois . Wink
Bon je dois voir un rhumathologue pour avoir plus d'info car à mon age ( 35 an ) sa me fait un peu beaucoup peur ...
bref ma question est ce que cela peut avoir été declanché par la position de l'ossature lié au travail ? ( devant un pc toute la journée )
un Osteopathe peut t'il m'apporté une solution à ces vertige nauzé et surtout des crises d'angoisse qui ont pas lieu d'etre !!
est ce que cela comprimerai mes nerf au niveau de la nuque ?

merci de vos réponses

ps: désolé pour l'orthographe Sad
haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
bo06
Passionné


Inscrit le: 18 Déc 2009
Messages: 325
Localisation: antibes

MessagePosté le: Mer Fév 16, 2011 8:49 am    Sujet du message: Répondre en citant

bien sur....l'ensemble des symptomes que vous decrivez peut correspondre à un problème cervical entre autres dans la liaison des ceervicales avec la base du crâne avec compression de l'artère vertébrale ce qui donne vos vertiges donc il semble opportun de tenter une consultation chez un ostéopathe afin de determiner si l'origine de vos soucis est bien d'origine mécanique cervicale.
_________________
bruno OLIVIE
haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Vapocrackeur
Passionné


Inscrit le: 17 Juin 2010
Messages: 283

MessagePosté le: Mer Fév 16, 2011 12:21 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Et avoir de l'arthrose à 35 n'a rien d'anormal. L'arthrose peut même apparaitre plus jeune.
Et les douleurs ne sont pas forcément proportionnelles aux signes radios.

Et effectivement toute position statique prolongée est à éviter. Souvent quand on passe toute la journée sur le pc, on a tendance a antéprojeté la tête.

Donc oui travail d'ostéo à faire + éventuellement travail postural et musculaire en kiné...
haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
ostéo18
Passionné


Inscrit le: 19 Fév 2006
Messages: 205
Localisation: Val de Marne ; Paris

MessagePosté le: Mer Fév 16, 2011 4:27 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Vapocrackeur a écrit:
Et avoir de l'arthrose à 35 n'a rien d'anormal. L'arthrose peut même apparaitre plus jeune..


D'accord avec toi , surtout quand il ya des ATCD familiaux , ou que la personne a sollicité ses articulations de façon répetitive sans respecter les seuils de résistance et de récupération des tissus mous de maintien actif ou passif (chez les sportifs de haut niveau, maladies professionnelles..) et biensur il y a l'arthrose post-traumatique .

Citation:
Et les douleurs ne sont pas forcément proportionnelles aux signes radios


Alors entièrement ( encore) d'accord avec toi !!
Je n'aime pas trop critiquer ou juger "l'autre" quand il n'est pas là , mais il faut bien avouer que les radiologues , en dehors de leurs compétences reconnues, s'amusent à faire des pronostics, oralement au patient qui se retrouve avec un moral dans les chaussettes ( alors qu'il n'y a pas forcément lieu de s'inquiéter; il ya tout un discour à leur faire ensuite pour qu'ils comprennent...le résultat des séances sur le moyen terme les confortera si l'ostéo a réussi son traitement) à partir de la lecture de l'imagerie au lieu de simplement décrire l'état de la structure sur leur rapport.
Or , dans le domaine de l'arthrose ( puisque on parle de ça sur ce post, mais il y a d'autres domaines comme les hernies par exemple), il y a un MONDE entre l'imagerie et la clinique !
Il y en a qui ont plein d'arthrose et qui n'en souffrent pas, d'autres vont souffrir le martyr pour une petite arthrose débutante...
haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
ostéo18
Passionné


Inscrit le: 19 Fév 2006
Messages: 205
Localisation: Val de Marne ; Paris

MessagePosté le: Mer Fév 16, 2011 4:32 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Citation:
Or , dans le domaine de l'arthrose ( puisque on parle de ça sur ce post, mais il y a d'autres domaines comme les hernies par exemple)


... enfin certaines hernies , intraspongieuses par exemple, pas toutes ! Confused
haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
VM
Grand OsteOpatte


Inscrit le: 12 Oct 2010
Messages: 531

MessagePosté le: Ven Fév 18, 2011 11:09 am    Sujet du message: Répondre en citant

Les vertiges positionnels bénins, si tel est le cas, sont souvent en relation avec des dysfonctionnements cervico-dorsaux.
Les 4 muscles sous-occipitaux spécifiques au rachis cervical supérieur et cervicaux (multifidus) ont un rôle principalement informatif car ils contiennent 80% de fuseaux neuro-musculaires (mécanorécepteurs musculaires). Ils affichent également un rôle postural sur le tonus des muscles extenseurs du tronc et des jambes ainsi qu'un rôle inhibiteurs des informations en provenance de l'oreille interne, cette dernière enregistrant le vecteur gravitaire mais aussi les accélérations linéaires et circulaires. Mais l'oreille interne ne permet en aucun cas au système postural de connaître la position de la tête par rapport au reste du corps, ce rôle est dévolu aux mécanorécepteurs tendineux, capsulaires et musculaires. En vieillissant, l'oreille interne devient fréquemment inopérante et c'est la musculature cervicale qui palie aux déficiences de l'oreille interne.
En cas de dystonie musculaire ou de dysfonctionnement cervical, les informations en provenance des muscles cervicaux peuvent donc être la source de douleurs cervicales mais aussi de vertiges et de faiblesses du tonus postural (mm extenseurs du tronc et des jambes). Les vertiges sont alors déclenchés par des mouvements spécifiques: rotation de tête d'un côté, flexion ou extension de la tête etc.
Il faut savoir qu'expérimentalement, des vibrations effectuées sur ces muscles cervicaux reproduisent des vertiges: ces muscles peuvent donc bien être la cause de vertiges.
L'artère vertébrale ni aucune autre artère ne sont en cause dans ce type de VPB, c'est juste une dysfonction d'origine "informative" ou "fonctionnelle" si vous préférez. L'arthrose n'est même pas en cause, même si elle peut être un facteur favorisant des dysfonctions mécanques articulaires.
Lorsque les vertiges apparaissent sans cause apparente comme cela peut-être le cas avec des antécédants de torticolis postionnel ou d'accident de voiture par exemple, on retrouve souvent ce type de patho associée avec des maux de tête dans ce que les posturologues appellent le "syndrome postural disharmonieux". Ce sont des patients qui s'avèrent être parallèles au fil à plomb lorsqu'on travaille avec un tel instrument. Bien mené, c'est un traitement généralement très rapide pour recouvrer un état de santé normal car sauf cas spécifique généralement lié à la sénescene du patient, 1 ou 2 consultations suffisent.
haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Vapocrackeur
Passionné


Inscrit le: 17 Juin 2010
Messages: 283

MessagePosté le: Ven Fév 18, 2011 2:34 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Une petite phrase que je sors souvent aux patients qui découvrent qu'ils sont bourrés d'arthrose à même pas 50 ans, c'est quand je leur dis "et y'a 3 mois, vous n'aviez pas mal?" : "Non" : " Et vous pensez que cette arthrose n'existe que depuis 3 mois"?

Enfin bref, faire comprendre aux gens qu'on peut avoir mal sans arthrose, ou de l'arthrose sans douleur, c'est parfois difficile
haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
bo06
Passionné


Inscrit le: 18 Déc 2009
Messages: 325
Localisation: antibes

MessagePosté le: Ven Fév 18, 2011 2:49 pm    Sujet du message: Répondre en citant

entièrement d'accord avec toi VM....en rajouttant que ces muscles sous occipitaux vont souvent être en reaction par rapport à un problème c0-c1-c2 et que ces même muscles contracturés vont entrainer une hypomobilité de c1++ et lorsque l'on voit le coude effectué par l'artère vertébrale en c1 pour revenir dans le trou occipital (cette même artère vertébrale venant en se jettant dans le polygone de wyllis assurer une partie de la vascularisation de la partie cerebelleuse)et en plomberie on n'aime pas les coudes (et là il y en a 3 pour contourner les articulaires de c1 et rentrer dans le crâne!!!) donc je ne suis pas convaincu qu'il faille absolumment éliminer l'hypothèse artère vertébrale........ et par ailleurs les maux de tête accompagnant régulièrement ces VPB (vertiges paroxystiques bénins) peuvent aussi s'expliquer par les mise en tension de ces même muscles sous occipitaux qui viennent alors faire un effet de cisaille sur ARNOLD (branche post du 2ème nerf rachidien) qui vient donner l'innervation sensitive de la voute crânienne (ce dernier doit en effet traverser 3 plans musculaires des ces muscles sous occipitaux qui ne réagissent pas à l'identique en contracture de protection et donc viennent faire une guillotine sur arnold)....
de même les muscles qui vont fortement réagir suite à ce bloc c0-c1-c2 vont impacter la region cervicodorsale par l'intermediaire de angulaire trapèze splénius complexus et transversaire d'où tous les problèmes de ceinture scapulaire et de dorsale haute (d4+ou-) par les insertions distales de ces muscles....les problèmes etant majorés (vertiges et douleurs ) la nuit avec un repos musculaire relatif mais une position allongée avec un referentiel postérieur (le lit ou matelas) qui empèche alors les compensations au problème articulaire et donc majoration des reaction smusculaires de protection par rapport à ce bloc cervical haut !!!

et effectivement dans ce cas généralement une ou 2 séances sont largement suffisantes pour regler ce genre de problèmes bien ciblés.
_________________
bruno OLIVIE
haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
VM
Grand OsteOpatte


Inscrit le: 12 Oct 2010
Messages: 531

MessagePosté le: Mar Fév 22, 2011 7:41 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Les signes cliniques entre un VPB et une IVB sont en principe différents:
"l'IVB authentique ne se traduit pas uniquement par des vertiges. Elle est faite de divers symptomes transitoires asscociés ( troubles visuels, drop-attack, épisodes déficitaires sensitifs et moteurs ) évoquant également un AVC ou un AIT.
Les troubles de l'équilibre associent ataxie, démarche ébrieuse ou vertiges rotatoires. Ils s'y ajoute une hypoacousie de perception.
Le déficit moteur touche un ou plusieurs membres, de la simple parésie jusqu'à la paralysie.
Les troubles sensitifs sont à type d'engourdissements, de paresthésies, intéressant un ou plusieurs membres, parfois la face."
haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
bo06
Passionné


Inscrit le: 18 Déc 2009
Messages: 325
Localisation: antibes

MessagePosté le: Mer Fév 23, 2011 7:50 am    Sujet du message: Répondre en citant

je pense que tu parles là d'un atteinte ivb chronique ou massive par stenose ou dimintion luminaire importante et alors oui effectivement les signes decrits sont importants mais dans le cas d'une légère compression donnant juste un ralentissement vasculaire par petite compression arterielle sur certains mouvements du fait d'une hypomobilité c1-c0'c2 alors on se retrouve dans un tableau parfaitement superposable au vpb........ fort heureusement les problèmes mécanique vertébraux de ce genre ne se traduisent pas par des avc ou ait massif sinon les hopitaux seraient pleins en neuro....
_________________
bruno OLIVIE
haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Sbob
Grand OsteOpatte


Inscrit le: 08 Mar 2006
Messages: 1600

MessagePosté le: Mer Fév 23, 2011 1:50 pm    Sujet du message: Répondre en citant

bo06 a écrit:
je pense que tu parles là d'un atteinte ivb chronique ou massive

Apparemment sur sa source internet, il ne donnent pas plus de précision...
Source
Citation:
l'IVB et CERVICARTHROSE
l'IVB authentique ne se traduit pas uniquement par des vertiges. Elle est faite de divers symptomes transitoires asscociés ( troubles visuels, drop-attack, épisodes déficitaires sensitifs et moteurs ) évoquant également un AVC ou un AIT.
Seules les racines C2 et C3 particpent au contrôle vestibulaire. Une uncarthrose en C5-C6 ne peut donc être incriminée...
L'IVB peut donc être retenue seulement si une pathologie vestibulaire a été éliminée et s'il existe un $ cervical associé. Les vertiges de l'IVB sont plus souvent à type d'instabilité provoquée par des mouvements de la tête.

# - L'insuffisance vertébro-basilaire (IVB). Les troubles de l'équilibre associent ataxie, démarche ébrieuse ou vertiges rotatoires. Ils s'y ajoute une hypoacousie de perception.
# Le déficit moteur touche un ou plusieurs membres, de la simple parésie jusqu'à la paralysie.
# Les troubles sensitifs sont à type d'engourdissements, de paresthésies, intéressant un ou plusieurs membres, parfois la face.

Ces manifestations se combinent d'une manière variée, mais elles doivent être transitoires et régressives pour porter l'étiquette d'IVB.
Suspecté par l'interrogatoire, le diagnostic est affirmé par les explorations vasculaires : doppler, écho-tomographie des vaisseaux du cou mais surtout, angiographie.

_________________
"Notre plus grand danger, le seul danger qui peut en fait menacer le futur de l'ostéopathie réside dans les erreurs de ceux qui se prétendent nos amis"
A.T.Still
haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
bo06
Passionné


Inscrit le: 18 Déc 2009
Messages: 325
Localisation: antibes

MessagePosté le: Mer Fév 23, 2011 2:59 pm    Sujet du message: Répondre en citant

sourire........merci sbob.......... ah la culture internet!!!!! rien ne vaut qques milliers d'heures de pratique en cabinet pour transformer la connaissance en compétence (j'entends par la connaissance comprise et mise en application)......surtout dans notre champ d'activités d'artisans manuels !!!!

sbob tu es mon idole pour avoir trouvé le cerveau de notre ami sur internet....les mots sont bien trop semblables pour que ce soit un hasard!!!
allez vive la science !
_________________
bruno OLIVIE
haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Sbob
Grand OsteOpatte


Inscrit le: 08 Mar 2006
Messages: 1600

MessagePosté le: Mer Fév 23, 2011 3:03 pm    Sujet du message: Répondre en citant

De rien.
A la lecture, les mots utilisés me paraissaient très familiers
_________________
"Notre plus grand danger, le seul danger qui peut en fait menacer le futur de l'ostéopathie réside dans les erreurs de ceux qui se prétendent nos amis"
A.T.Still
haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
bo06
Passionné


Inscrit le: 18 Déc 2009
Messages: 325
Localisation: antibes

MessagePosté le: Mer Fév 23, 2011 3:30 pm    Sujet du message: Répondre en citant

tu vois VM.....jusqu'à present tu pouvais passer dans l'illusion de qqu'un qui a des connaissances et qui vient pinailler sur tout et sur rien par plaisir ou simplement par mode de fonctionnement (quoique déjà à l'époque de ton intervention sur les hernies discales le doute etait apparu car ta tirade sur les étiologies des sciatiques etait hors propos et bien scolaire!) mais là avec l'intervention de sbob (promus inspecteur detective du forum pour débusquer les pipes et les imposteurs!!) tu viens définitivement de te dévoiler.....

alors me vient une dernière question: que t'ont fait les ostéopathes pour que tu ais une telle haine envers l'ostéopathie au point de te ridiculiser en faisant du copier coller pour affirmer des pseudos connaissances qui sont bien loins des critères de compétence que l'on peut exiger d'un praticien en cabinet??????? en un résumé: pourquoi tant de haine??

bon sur ce, cher VM, je retourne à mes patients et toi je te laisse retourner surfer sur la vague haut debit de tes "connaissances" en espérant pour toi qu'il n'y ait pas de coupure adsl.... bonne route et/ou bonne continuation

ps: n'hésite pas à revenir nous gratifier de tes "brillantes" interventions car à la longue on commencerait presque à s'y habituer et presque tu nous manquerais !!!!!
_________________
bruno OLIVIE
haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Rafi
Grand OsteOpatte


Inscrit le: 16 Mar 2008
Messages: 1314

MessagePosté le: Mer Fév 23, 2011 5:03 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Ceci dit, il a mis ça entre guillemet...il citait tout simplement ...
haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Montrer les messages depuis:   

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    forum.osteopathe.com Index du Forum Ostéopathie techniques Toutes les heures sont au format GMT
Aller à la page 1, 2, 3, 4, 5  Suivante
Page 1 sur 5

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum

Si vous avez aimé cette discussion, partagez-la sur vos réseaux sociaux préférés :


© Osteopathe.com All rights reserved