Partagez cette page : Relâcher une tension musculaire

Relâcher une tension musculaire

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    forum.osteopathe.com Index du Forum Etudiants en ostéopathie
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
hernesto
Grand OsteOpatte


Inscrit le: 14 Oct 2008
Messages: 1727
Localisation: Paris

MessagePosté le: Mar Déc 30, 2008 9:06 pm    Sujet du message: Relâcher une tension musculaire Répondre en citant

Bonsoir à tous,

Je propose de cette trêve que certains se sont offerte pour parler d'un sujet à la base de la base de l'ostéopathie.. !
Quelle est votre façon de relâcher un muscle spasmé?
A priori c'est quasi à chaque consultation qu'on s'occupe de ça, et rien que pour cette raison, je pense que ca vaut le coup de discuter un peu de ça.
On est tous à même de savoir néanmoins que tout ne doit pas être relâché, c'est la base de notre métier : on trouve la cause. Donc si ce muscle est spasmé, il faut trouver pourquoi, et si ce n'est pas dans le but de protéger l'intégrité d'une structure anatomique, personnellement je ne vois pas pourquoi je n'irai pas relâcher ce muscle, qui souvent est à la base de la symptomatologie du patient.
On a chacun ses petits trucs, alors autant faire partager les autres ! Que ce soit une méthode Moneyron, d'inhibition, de sur-sollicitation, de contraction de muscles antagonistes ou autres, je vous laisse le choix d'expliquer "votre" méthode que vous utilisez la plus souvent.

De mon côté j'oscille souvent entre utiliser une méthode Moneyron en début de consultation quand je trouve un faisceau musculaire très tendu (comme un Omo-Hyoïdien par exemple), et la technique d'inhibition en appui sur une zone proche du trigger points pendant 60 à 90 secondes (ou pendant le temps qu'il faut pour que ca relâche plus pratiquement!).
Comme pendant à la technique Moneyron je me suis offert un matériel chiro qui est à la base en forme de "seringue" que j'ai transformé en baton simple. Au bout de ce petit matériel joue un embout rond de 1cm de diamètre qui à la pression dessus se "clipse" dans le baton : ce qui donne une lègere impulsion dans le muscle spasmé : douloureux mais souvent il n'en faut pas plus de 7 ou 8 pour que le muscle soit relâché. Neanmoins je ne me souviens plus du nom de cet ustensile.. Je vais tenter de le retrouver.

Je suis assez content de ces 2 méthodes, même si parfois je tombe sur des muscles tellements spasmés que c'est très douloureux pour le patient et sa crispation n'aide pas à la détente du muscle.

A Vous! (en espèrant que tout le monde se prête au jeu et ne garde pas ses "petites recettes" à soi..)

H.
haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
cajgfinger
Grand OsteOpatte


Inscrit le: 26 Oct 2007
Messages: 3120

MessagePosté le: Mer Déc 31, 2008 3:47 am    Sujet du message: Répondre en citant

Garder ses recettes pour Nouvel An ! Smile

Ceci dit personnellement, en préparation d'approche, j'ai inclus un travail sur la peau, notamment depuis que j'ai découvert les travaux du Pr Roll (neurobiologiste) qui met en évidence un parfait parallèle entre les mécanorécepteurs cutanés et ceux des muscles directement sous-jacents.

Dans ma pratique, cela fonctionne bien, avec une précaution particulière lorsque l'on se rapproche du crâne (sympathicotonique ?), mais le palper-rouler de la ligne courbe occipitale donne quelques fois des résultats spectaculaires sur les algies cervicales ou du scalp.
haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
hernesto
Grand OsteOpatte


Inscrit le: 14 Oct 2008
Messages: 1727
Localisation: Paris

MessagePosté le: Mer Déc 31, 2008 10:34 am    Sujet du message: Répondre en citant

Si ca ne tient qu'a moi j'entends surtout les travaux du Pr Roll dans une approche posturologique Smile

Cela dit ton approche est très intéressante. Tu ne travaille en préparation que par palper-rouler ou aussi par effleurements?
haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
cajgfinger
Grand OsteOpatte


Inscrit le: 26 Oct 2007
Messages: 3120

MessagePosté le: Mer Déc 31, 2008 10:49 am    Sujet du message: Répondre en citant

hernesto a écrit:
Si ca ne tient qu'a moi j'entends surtout les travaux du Pr Roll dans une approche posturologique Smile

Cela dit ton approche est très intéressante. Tu ne travaille en préparation que par palper-rouler ou aussi par effleurements?


Pas de systématisme.
Je répertorie les dermalgies en terme de territoires (dermatome ou non) ou de projections d'organes (selon la cartographie du Dr Jarricot), si elles rentrent dans mes convergences surtout d'inhibition organique, et je commence par cela si c'est le cas.
J'ajoute que je regarde aussi ce que cela donne en terme de correspondances des méridiens, convergences ou non (pour le fond)
Sans être opposable, je dirai que dans 3 cas sur 5, cela me permet d'avoir une approche douce (mais quelques fois très sensibles) sans rien d'autres.
Certains diraient, tu as le terrain (le fond) puis son expression algique induite ou construite, le premier ne pouvant être séparé du deuxième, et à mon avis conditionnant parfaitement ton approche adaptée non seulement au patient mais également à ses maux (et mots)
Smile
haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
gegdredd
Grand OsteOpatte


Inscrit le: 17 Oct 2007
Messages: 483

MessagePosté le: Mer Déc 31, 2008 11:14 am    Sujet du message: Re: Relâcher une tension musculaire Répondre en citant

hernesto a écrit:

Comme pendant à la technique Moneyron je me suis offert un matériel chiro qui est à la base en forme de "seringue" que j'ai transformé en baton simple. Au bout de ce petit matériel joue un embout rond de 1cm de diamètre qui à la pression dessus se "clipse" dans le baton : ce qui donne une lègere impulsion dans le muscle spasmé : douloureux mais souvent il n'en faut pas plus de 7 ou 8 pour que le muscle soit relâché. Neanmoins je ne me souviens plus du nom de cet ustensile.. Je vais tenter de le retrouver.

H.


Ne serait-ce pas un activator?? C'est pas mal comme outil (même si à la base c'est pour les dysfonctions articulaires vertébrales). Je me tâtais justement pour m'en acheter un. J'en ai essayé un une fois, c'est pas mal pour s'autocorriger l'atlas Laughing ... Perso je trouve cet outil très interressant, mais je ne l'ai jamais utilisé pour un relâchement musculaire (à tester donc).
En ce qui me concerne, j'utilise pas mal les techniques de contracté-relâché, les techniques moneyron (de manière empirique, vu en cours, même si je ne les ai jamais apprises en stage moneyron) et surtout... les techniques fonctionnelles tissulaires (style Tricot).
_________________
De 1858 à 1972, à Lourdes:
- - guérisons miraculeuses reconnues par les autorités médicales: 34
- - guérisons miraculeuses constatées par les autorités religieuses:72
- - accidents mortels de circulation sur la route du pélerinage: 4272...
haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
gegdredd
Grand OsteOpatte


Inscrit le: 17 Oct 2007
Messages: 483

MessagePosté le: Mer Déc 31, 2008 11:21 am    Sujet du message: Répondre en citant

J'ai vu une fois un ostéo qui faisait aussi de l'acuponcture. Il a relâché un psoas récalcitrant à mes techniques en à peine 2 min juste avec 3 aiguilles... Rolling Eyes Ca m'a un peu énervé car je galérais depuis plus de 15 min et je n'arrivais pas à le relâcher... Même si je n'adhère pas trop à l'acuponcture et à ses principes, je n'ai pas pu faire autrement que de lui reconnaître au moins cette efficacité dans le relâchement musculaire. Ca serait intéressant de faire une étude sur l'efficacité de l'acuponcture dans ce domaine.
_________________
De 1858 à 1972, à Lourdes:
- - guérisons miraculeuses reconnues par les autorités médicales: 34
- - guérisons miraculeuses constatées par les autorités religieuses:72
- - accidents mortels de circulation sur la route du pélerinage: 4272...
haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
ptitom
Grand OsteOpatte


Inscrit le: 14 Jan 2007
Messages: 2146

MessagePosté le: Jeu Jan 01, 2009 9:08 am    Sujet du message: Répondre en citant

cajgfinger a écrit:

Ceci dit personnellement, en préparation d'approche, j'ai inclus un travail sur la peau, notamment depuis que j'ai découvert les travaux du Pr Roll (neurobiologiste) qui met en évidence un parfait parallèle entre les mécanorécepteurs cutanés et ceux des muscles directement sous-jacents.

qui a-t-il de si nouveau dans ce parallèle d'inervation?

Relachement Post Isométrique, Myo-Fascial R
et si c'est pas suffisant tenue-relaché, contracté-relaché et pour finir si rien ne marche, après avoir refais mon bilan et être "sur" de mon coup un MTP
haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
hernesto
Grand OsteOpatte


Inscrit le: 14 Oct 2008
Messages: 1727
Localisation: Paris

MessagePosté le: Jeu Jan 01, 2009 8:17 pm    Sujet du message: Répondre en citant

cajgfinger a écrit:
hernesto a écrit:
Si ca ne tient qu'a moi j'entends surtout les travaux du Pr Roll dans une approche posturologique Smile

Cela dit ton approche est très intéressante. Tu ne travaille en préparation que par palper-rouler ou aussi par effleurements?


Pas de systématisme.
Je répertorie les dermalgies en terme de territoires (dermatome ou non) ou de projections d'organes (selon la cartographie du Dr Jarricot), si elles rentrent dans mes convergences surtout d'inhibition organique, et je commence par cela si c'est le cas.
J'ajoute que je regarde aussi ce que cela donne en terme de correspondances des méridiens, convergences ou non (pour le fond)
Sans être opposable, je dirai que dans 3 cas sur 5, cela me permet d'avoir une approche douce (mais quelques fois très sensibles) sans rien d'autres.
Certains diraient, tu as le terrain (le fond) puis son expression algique induite ou construite, le premier ne pouvant être séparé du deuxième, et à mon avis conditionnant parfaitement ton approche adaptée non seulement au patient mais également à ses maux (et mots)
Smile

très intéressant dans l'idée, et dans la pratique tu te sers des théories de Roll pour détendre les spasmes, ou tu "entres" ca dans un tout, sans forcément dé-spasmer le muscle à l'origine de la douleur (même si c'est anti-conceptuel, le patient voudrait ne plus avoir mal dans les quelques jours suivant la séance..!)

gegdredd>> oui un activator. J'en abuse pas car c'est très douloureux, mais ca me permet de gagner du temps précieux dans le cas de problèmes hyper-algiques.
haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
cajgfinger
Grand OsteOpatte


Inscrit le: 26 Oct 2007
Messages: 3120

MessagePosté le: Jeu Jan 01, 2009 8:34 pm    Sujet du message: Répondre en citant

hernesto a écrit:

très intéressant dans l'idée, et dans la pratique tu te sers des théories de Roll pour détendre les spasmes, ou tu "entres" ca dans un tout, sans forcément dé-spasmer le muscle à l'origine de la douleur (même si c'est anti-conceptuel, le patient voudrait ne plus avoir mal dans les quelques jours suivant la séance..!)


En fait, tout cela est très empirique, Roll a démontré que les mécano-récepteurs cutanés avaient dans un espace organisé à 360° une orientation strictement parallèle aux muscles directement sous-jacents.
La question que je poserai serait "pour quelle raison cela est ainsi ?".
On peut avancer plusieurs hypothèses mais ce serait trop long ici.
Il y a une relation réciproque évidente et éprouvée.
Si tu ajoutes cela aux dermatomes et aux incidences de l'acupuncture, cela donne pour moi des indices de convergences à mettre en parallèle aux maux du patient.
Une fois les convergences analysées, le palper rouler (entre autres) agit comme un perturbateur ou correcteur de l'information nociceptive, je n'en ai pas toutes les bases scientifiques, avec un effet inhibiteur sur la contracture réflexe de défense (ou de protection).
haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
hernesto
Grand OsteOpatte


Inscrit le: 14 Oct 2008
Messages: 1727
Localisation: Paris

MessagePosté le: Jeu Jan 01, 2009 8:45 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Interessant Thierry..
Je creuse de mon côté et je viendrai t'en parler sur MP ou sur ce topic.

Merci de ton partage
haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
cajgfinger
Grand OsteOpatte


Inscrit le: 26 Oct 2007
Messages: 3120

MessagePosté le: Ven Jan 02, 2009 7:09 am    Sujet du message: Répondre en citant

hernesto a écrit:
Interessant Thierry..
Je creuse de mon côté et je viendrai t'en parler sur MP ou sur ce topic.

Merci de ton partage


J'ajouterai, pour être honnête, que cela rejoint également dans l'esprit, les techniques de massages réflexes bien connues des kinésithérapeutes, mais utilisées dans un autre but.
haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
ptitom
Grand OsteOpatte


Inscrit le: 14 Jan 2007
Messages: 2146

MessagePosté le: Ven Jan 02, 2009 6:17 pm    Sujet du message: Répondre en citant

cajgfinger a écrit:

En fait, tout cela est très empirique, Roll a démontré que les mécano-récepteurs cutanés avaient dans un espace organisé à 360° une orientation strictement parallèle aux muscles directement sous-jacents.


quel(s) articles? ça m'interresse
haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
cajgfinger
Grand OsteOpatte


Inscrit le: 26 Oct 2007
Messages: 3120

MessagePosté le: Ven Jan 02, 2009 6:49 pm    Sujet du message: Répondre en citant

ptitom a écrit:
cajgfinger a écrit:

En fait, tout cela est très empirique, Roll a démontré que les mécano-récepteurs cutanés avaient dans un espace organisé à 360° une orientation strictement parallèle aux muscles directement sous-jacents.


quel(s) articles? ça m'interresse


Envoie moi ton adresse email, je te ferai parvenir l'article (Intellectica, 2003, physiologie de la kinesthèse 36-37, pp.49-66)
haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
Montrer les messages depuis:   

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    forum.osteopathe.com Index du Forum Etudiants en ostéopathie Toutes les heures sont au format GMT
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum

Si vous avez aimé cette discussion, partagez-la sur vos réseaux sociaux préférés :


© Osteopathe.com All rights reserved