Partagez cette page : Tenue des patients

Tenue des patients
Aller à la page 1, 2  Suivante
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    forum.osteopathe.com Index du Forum Etudiants en ostéopathie
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
teopath
Grand OsteOpatte


Inscrit le: 25 Fév 2006
Messages: 1253

MessagePosté le: Sam Juin 21, 2008 12:17 pm    Sujet du message: Tenue des patients Répondre en citant

En quoi est ce que c'est nécessaire de faire déshabiller les patients ?
_________________
Michel HOURDEAUX, DO FEAO
ChtiLand

D.I.E.U. selon le D.I.U de Pelvipérinéologie
haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Pibull
Impliqué


Inscrit le: 06 Mai 2006
Messages: 107
Localisation: LYON

MessagePosté le: Sam Juin 21, 2008 12:37 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Dans un autre post, tu t'interroges sur la possibilité de savoir de quoi souffre un patient sans le laisser donner quelque explication que ce soit...
Dans celui-ci, c'est sans le déshabiller...
Je n'ai aucune connaissance en osteo... Tu pourras donc, je l'espère, comprendre qu'en tant que simple patient, le fait que ces interrogations se succèdent en peu de temps me semble surprenant (pour la première, je suppose qu'il s'agit de détecter, au simple toucher, des "anomalies" sans que cette recherche ne soit orientée voire "polluée" -j'ai pas trouvé d'autre terme- par des explications ??)...
Y a-t-il une logique dans cette suite d'interrogations ??
haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
teopath
Grand OsteOpatte


Inscrit le: 25 Fév 2006
Messages: 1253

MessagePosté le: Sam Juin 21, 2008 12:51 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Les étudiants y verront peut être une logique, c'est certain qu'en tant que néophite çà doit être moins évident
_________________
Michel HOURDEAUX, DO FEAO
ChtiLand

D.I.E.U. selon le D.I.U de Pelvipérinéologie
haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Rafi
Grand OsteOpatte


Inscrit le: 16 Mar 2008
Messages: 1314

MessagePosté le: Sam Juin 21, 2008 1:26 pm    Sujet du message: Répondre en citant

ta question est trés (voir peut etre trop) ouverte,
Comme je t'ai dis dans ton autre topic, je connais des personnes (profs), qui sans toucher , juste a l'observation, et avec quelques tests peuvent te dire pourquoi vient le patient, donc pour moi, deshabiller le patient est primordial.

Cependant, j'y vois une limite, surtout lorsque dans certaines ecoles (osteobio par exemple) quand j'ai fait une observation sur une amie qui vient de la-bas,
elle m'a dit "tu regardes pas le PIF ???"
moi "le quoi???" Rolling Eyes
elle: "bah le Pli Inter-Fessier"
moi "ah bah vazy alors Laughing Laughing " (toujours professionnel ce rafi mdr)

en gros ils font baisser la culotte a chaque patient pour bien voir si l'axe du rachis est dans l'axe du fameux PIF...
je trouve ça un peu trop ...
haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
cajgfinger
Grand OsteOpatte


Inscrit le: 26 Oct 2007
Messages: 3120

MessagePosté le: Sam Juin 21, 2008 1:51 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Rafi a écrit:
ta question est trés (voir peut etre trop) ouverte,
Comme je t'ai dis dans ton autre topic, je connais des personnes (profs), qui sans toucher , juste a l'observation, et avec quelques tests peuvent te dire pourquoi vient le patient, donc pour moi, deshabiller le patient est primordial.

Cependant, j'y vois une limite, surtout lorsque dans certaines ecoles (osteobio par exemple) quand j'ai fait une observation sur une amie qui vient de la-bas,
elle m'a dit "tu regardes pas le PIF ???"
moi "le quoi???" Rolling Eyes
elle: "bah le Pli Inter-Fessier"
moi "ah bah vazy alors Laughing Laughing " (toujours professionnel ce rafi mdr)

en gros ils font baisser la culotte a chaque patient pour bien voir si l'axe du rachis est dans l'axe du fameux PIF...
je trouve ça un peu trop ...


C'est essentiel de faire déshabiller le patient, rien que pour observer comment il effectue cela, pour ensuite comprendre ensuite sa plainte.
Maintenant, cela peut très bien ne pas être fait dans des conditions qui ne respectent pas celui-ci et lui laisser une porte de sortie éventuelle.
Dans certains pays anglo-saxons ou asiatiques, on travaille patient allongé, dévêtu mais sous un linge et on ne découvre que la partie que l'on travaille.
haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
Tostéo
Passionné


Inscrit le: 01 Aoû 2007
Messages: 274

MessagePosté le: Sam Juin 21, 2008 3:36 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Rafi a écrit:
en gros ils font baisser la culotte a chaque patient pour bien voir si l'axe du rachis est dans l'axe du fameux PIF...
je trouve ça un peu trop ...

Et il y a vraiment besoin de faire baisser la culotte pour voir si le PIF est dans l'axe???
_________________
Thomas Perrocheau
haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
teopath
Grand OsteOpatte


Inscrit le: 25 Fév 2006
Messages: 1253

MessagePosté le: Sam Juin 21, 2008 4:12 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Tostéo a écrit:
Rafi a écrit:
en gros ils font baisser la culotte a chaque patient pour bien voir si l'axe du rachis est dans l'axe du fameux PIF...
je trouve ça un peu trop ...

Et il y a vraiment besoin de faire baisser la culotte pour voir si le PIF est dans l'axe???


Ben si on voit pas le PIF çà doit être compliqué de voir si il est dans l'axe
_________________
Michel HOURDEAUX, DO FEAO
ChtiLand

D.I.E.U. selon le D.I.U de Pelvipérinéologie
haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Tostéo
Passionné


Inscrit le: 01 Aoû 2007
Messages: 274

MessagePosté le: Sam Juin 21, 2008 11:14 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Je pense que même à travers une culotte, il n'y a pas besoin d'être ultra-développé pour voir si le PIF est dans l'axe...mais bon c'est pas un débat d'une grande importance!!
_________________
Thomas Perrocheau
haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
michel
Grand OsteOpatte


Inscrit le: 17 Oct 2007
Messages: 1188

MessagePosté le: Dim Juin 22, 2008 10:59 am    Sujet du message: Répondre en citant

Tostéo a écrit:
Je pense que même à travers une culotte, il n'y a pas besoin d'être ultra-développé pour voir si le PIF est dans l'axe...mais bon c'est pas un débat d'une grande importance!!


Si tu vois à travers un tissu,je t'exprime toute mon admiration mais ...

Tu peux très bien ,patient assis sur la table baisser quelques secondes le slip de la personne en toute pudeur,et voir effectivement l'alignement du pli inter-fessier et vérifier la hauteur des ailes iliaques et celle des épaules.
Pour moi c'est un test parmi tant d'autres,on peut s'en passer mais n'oublions pas que le diagnostic ostéo est un diagnostic de convergence donc plus tu as d'éléments plus il est complet .
Donc pourquoi se priver de ces informations patient déshabillé ?

Je peux aussi faire un diagnostic ostéo aux pouls (chinois) avec des tests mécaniques ciblés et sans déshabiller le patient si vraiment la gêne est trop importante.
haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
teopath
Grand OsteOpatte


Inscrit le: 25 Fév 2006
Messages: 1253

MessagePosté le: Lun Juin 23, 2008 8:33 am    Sujet du message: Répondre en citant

Sur un autre forum aujourd'hui disparu, on m'avait parlé des cicatrices

Cà n'inquiéte plus personnes ?
_________________
Michel HOURDEAUX, DO FEAO
ChtiLand

D.I.E.U. selon le D.I.U de Pelvipérinéologie
haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
yannick
Grand OsteOpatte


Inscrit le: 14 Juin 2007
Messages: 2363
Localisation: la belle province

MessagePosté le: Lun Juin 23, 2008 9:29 am    Sujet du message: Répondre en citant

teopath a écrit:
Sur un autre forum aujourd'hui disparu, on m'avait parlé des cicatrices

Cà n'inquiéte plus personnes ?


La qualité se perd !!!

Plus sérieusement, j'ai une question dans la même veine, où l'on pourrait débattre ?

L'interrogatoire hors d'un contexte d'urgence médical, est-il si important que cela?
Si je suis la logique de la première question, le but étant de trouver les dysfonctions qu'a le patient, si on l'analyse réellement, des dysfonctions découleront les pathologies.
_________________
Osteopathe D.O
haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
cajgfinger
Grand OsteOpatte


Inscrit le: 26 Oct 2007
Messages: 3120

MessagePosté le: Lun Juin 23, 2008 9:56 am    Sujet du message: Répondre en citant

yannick a écrit:
teopath a écrit:
Sur un autre forum aujourd'hui disparu, on m'avait parlé des cicatrices

Cà n'inquiéte plus personnes ?


La qualité se perd !!!

Plus sérieusement, j'ai une question dans la même veine, où l'on pourrait débattre ?

L'interrogatoire hors d'un contexte d'urgence médical, est-il si important que cela?
Si je suis la logique de la première question, le but étant de trouver les dysfonctions qu'a le patient, si on l'analyse réellement, des dysfonctions découleront les pathologies.


Et c'est l'éternel problème de la poule....la dysfonction est-elle primaire ou secondaire à la pathologie "ostéopathique" ou inversement ? Wink
haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
teopath
Grand OsteOpatte


Inscrit le: 25 Fév 2006
Messages: 1253

MessagePosté le: Lun Juin 23, 2008 10:14 am    Sujet du message: Répondre en citant

cajgfinger a écrit:

Et c'est l'éternel problème de la poule....la dysfonction est-elle primaire ou secondaire à la pathologie "ostéopathique" ou inversement ? Wink


Il me semble que yannick a précisé : "urgence médicale".

En ostéopathie, la notion d'urgence c'est celle du patient qui veut être pris tout de suite alors qu'il est bloqué depuis 6 mois
_________________
Michel HOURDEAUX, DO FEAO
ChtiLand

D.I.E.U. selon le D.I.U de Pelvipérinéologie
haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
cajgfinger
Grand OsteOpatte


Inscrit le: 26 Oct 2007
Messages: 3120

MessagePosté le: Lun Juin 23, 2008 12:58 pm    Sujet du message: Répondre en citant

teopath a écrit:
cajgfinger a écrit:

Et c'est l'éternel problème de la poule....la dysfonction est-elle primaire ou secondaire à la pathologie "ostéopathique" ou inversement ? Wink


Il me semble que yannick a précisé : "urgence médicale".

En ostéopathie, la notion d'urgence c'est celle du patient qui veut être pris tout de suite alors qu'il est bloqué depuis 6 mois


Citation:
L'interrogatoire hors d'un contexte d'urgence médical, est-il si important que cela?..........


Mais je suis d'accord, avec toi, l'urgence ostéopathique n'existe pas en tant que telle, sauf peut-être pour un nouveau-né et encore, à l'extrême elle deviendrait médicale ! Wink
haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
yannick
Grand OsteOpatte


Inscrit le: 14 Juin 2007
Messages: 2363
Localisation: la belle province

MessagePosté le: Lun Juin 23, 2008 4:46 pm    Sujet du message: Répondre en citant

C'est clair,
mais parfois les patients peuvent être plus mal en point qu'ils le croient et plus avoir besoin du médecin que nous !!!

(je voulais être sur que tout le monde ait compris
_________________
Osteopathe D.O
haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Montrer les messages depuis:   

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    forum.osteopathe.com Index du Forum Etudiants en ostéopathie Toutes les heures sont au format GMT
Aller à la page 1, 2  Suivante
Page 1 sur 2

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum

Si vous avez aimé cette discussion, partagez-la sur vos réseaux sociaux préférés :


© Osteopathe.com All rights reserved